J'ai testé pour vous... les 24 heures du Mans

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Gingermind, le 24 juin 2013.

  1. Gingermind

    Gingermind
    Expand Collapse
    Je fais des apparitions fugaces quand les planètes sont alignées

  2. loxlady

    loxlady
    Expand Collapse
    Fatiguée de ce monde

    Et là dans ta tête ça a fait :

    "ah en fait ils tournent en rond pendant 24h ..... c'est débile ....."

    Je vois pas l'intérêt de tourner en rond pendant 24h :shifty:
     
  3. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    Je ne suis pas trop fan (doux euphémisme) des sports auto, je vois pas non plus l'intérêt de tourner en rond, et puis alors surtout le bruit ! Rien qu'à la télé c'est insupportable, alors sur place j'ose pas imaginer !!

    Cela dit l'article est très instructif, et l'ambiance a l'air tout à fait cool.

    Mais le bruit vraiment non je pourrais pas. :ninja:
     
  4. P33pingtom

    P33pingtom
    Expand Collapse

    C'est plus un défi humain & technologique que de te tourner en "rond" pendant 24h.

    Les technos utilisées, testées etc sur le mans se retrouveront plus tard sur nos voitures. ;)
     
  5. Enela

    Enela
    Expand Collapse
    Ne mange que les trous dans les donuts

    Meuuuh moi aussi je veux bosser comme la fille dans l'article !!! :puppyeyes:
    Comment elle a fait... :goth:
     
  6. minimou

    minimou
    Expand Collapse
    Guest

    C'est vrai que les voitures tournent en rond mais pour les personnes au volant, c'est tout de même plus physique que de simplement tourner en rond. Et comme le dis P33pingtom, c'est également un défi technologique.

    En ce qui me concerne, grâce à mon Pôpa, je suis fan de voitures anciennes et quand on me parle des 24h du Mans, je pense à l'édition dite "Classique" avec des voitures mythiques (qui ont gagné des éditions traditionnelles des 24h mais il y a des années) et moins récentes. Et avec ce genre de voitures, il est moins question de technologie ce qui m'attire beaucoup plus.

    Je ne peux pas trop comparer puisque je ne suis pas allée aux 24h modernes, mais il me semble qu'il y avait tout de même une certaine présence féminine. Et probablement plus de jeunes aussi. Mais c'est logique puisque les jeunes pourront plus facilement s'offrir une 2CV ou une 4L avec laquelle ils pourront aller aux 24h classique qu'une Ferrari présente sur l'édition modernes.
     
  7. Léa Ricover

    Léa Ricover
    Expand Collapse
    A bouffé du clown

    Oh, les 24 heures..

    Je suis mancelle, mais j'habite depuis cette année à Paris et j'ai fait le déplacement rien que pour la course.
    En tant que mancelle qui se respecte, je baigne dans les rillettes et les 24 heures depuis mon plus jeune âge.

    Forcément, vous avez l'air réticentes au niveau du bruit, mais ça donne vraiment une atmosphère!
    Les anglais parlent fort, et les hollandais chantent fort. Alors on s'habitue à tout faire fort, et entendre fort.
    Pendant un week-end, la ville revit. Des concerts, des gens, des milliers d'étrangers. On est tous réunis pour la course, parce qu'on sait tous que ça ne dure que quelques jours par an.

    Certains se préparent toute l'année rien que pour ces quelques jours. Des camions, des campings cars, des barnums. Le camping est blindé, c'est la fête toute la nuit. Sur le circuit, comme partout dans la ville.
    J'ai travaillé également dans le camping les années précédentes, et être une fille a certains avantages. Tout le monde est simplement là pour passer du bon temps!

    L'article ne parle pas de la parade des pilotes, mais c'est bien ça l'animation que personne ne veut rater. Pendant deux heures, des voitures, des pilotes, paradent dans la ville sur un circuit, il faut arriver quelques heures en avance pour pouvoir voir quelques choses, un peu comme le défilé du 14 juillet. Les pilotes sont applaudis, ça nous rapproche d'eux, c'est plus chouette que de les voir à la télé sous des casques et dans des voitures. Je ne vous parle pas de l'hystérie de la gent féminine lors de l'arrivée de.. Dr Mamour a.k.a Patrick Dempsey, qui pilote et qui concourent depuis plusieurs années.

    Tourner en rond pendant 24 heures? Quel intérêt? Et bien la vitesse, c'est chouette, mais tout l'intérêt est dans l'endurance. Et vous avez déjà vu une course de formule 1 dans la nuit? Sans être une grande fan, c'est drôlement impressionnant de pouvoir être spectatrice de la course de nuit. Personne ne reste sur le circuit pendant les 24 heures en train de regarder une course. C'est le plaisir  de savoir que pendant 24 heures, rien n'est gagné. Tout reste à jouer, personne n'a le droit à l'erreur. L'ambiance, la pression. C'est à celui qui réussira à faire le plus de tour de 15:00 le samedi à 15:00 le dimanche. L'arrivée est spectaculaire, l'annonce du vainqueur, la ruée vers le podium et les spectateurs peuvent profiter de la douche de champagne.

    Si vous avez l'occasion, maintenant sans être amatrices de course automobile, c'est vraiment une belle expérience. Ca change d'un festival ou d'un simple événement sportif. C'est une ambiance unique, qui mérite vraiment le détour.

    Bon d'accord je le vends un peu, mais je suis assez fière de ma ville, et pour le coup on en parle pendant un week-end tous les ans, et même à l'autre bout du globe, quand je dis que je viens du Mans, tout le monde en a entendu parler grâce aux 24 heures!
     
  8. Kermitte

    Kermitte
    Expand Collapse

    Je suis mancelle également et j'ai toujours adoré cet évènement, n'étant d'ailleurs pas insensible au domaine automobile :). Le bruit fait effectivement partie de l'atmosphère, on s'habitue très vite et franchement, il y a eu des progrès dans ce domaine depuis l'arrivée du diesel en 2006-2007 !
    C'est vrai que la plupart des jeunes viennent avant tout pour l'ambiance plutôt que pour la course en elle-même, mais ce n'est pas pour autant qu'ils ne sont pas impressionnés une fois devant !
    Cet évènement représente aussi énormément d'emplois sur une semaine, tous les jeunes manceaux savent qu'il ne faut pas hésiter à en profiter.
    En revanche, je ne vois pas les avantages à être une femme sur le circuit. Cette année j'ai joué l'hôtesse d'accueil bilingue dans les loges d'une des écuries et c'était dur de supporter constamment les regards pervers, les mains aux fesses, l'insistance des barmen... parce que oui, il ne faut pas oublier que certains des mecs présents sont machos et/ou très alcoolisés.
    Après je ne sais pas trop, j'imagine que c'est probablement le fait d'avoir les vêtements aux logos de cette écurie et d'être hôtesse qui attire l'attention, mais alors dans ce cas il y a un vrai manque de considération envers ces filles qui en ont dans le crâne mais qui veulent simplement gagner un peu d'argent à côté de manière ponctuelle. Enfin ce n'est pas le sujet là, vive les 24h ! :caprice:
     
  9. camx3

    camx3
    Expand Collapse
    Etat larvaire

    J'habite au Mans, du coup les 24Heures c'est toujours ce qui anime la ville!

    Je voudrais parler des "à côtés" qui n'ont pas été évoqués dans l'article, car après une dizaine d'années dans cette ville, j'ai eu l'occasion d'étudier la chose!

    1) Comme @Minimou l'a signalé, les 24 heures voitures "modernes" ne constituent pas la seule course de l'année. Il y a aussi Le Mans Classique (avec les vieilles bagnoles), Le Grand Prix de France de moto, les 24 heures moto, les 24 heures roller (si si)... bref, le circuit sert à TOUT.

    2) Les 24 heures c'est pas seulement la course en elle-même. Il y a plein d'animation en ville auparavant, dont la Parade des Pilotes. Pour faire simple : il s'agit d'un "défilé" des pilotes, mais aussi de vieilles voitures, de voitures beaucoup plus récentes, de fanfares... Et ça respire la joie de vivre!! Si vous avez l'occasion de vous y rendre dans les années à venir, ne pensez pas qu'il s'agit d'une débauche de luxe. Au contraire, c'est l'ambiance la plus bonne enfant que j'aie jamais vue! Oké la plupart des étrangers présents sont bien portés sur la bière, mais jamais un seul d'entre eux n'a de remarques désobligeantes. C'est donc l'occasion de pratiquer la langue de Shakespeare ou tout autre langage (l'Allemand et le Danois primeront).

    3) Durant les 24 Heures, il y a des choses à éviter, et parfois c'est pas évident : _ prendre le tram s'avère trèèèèèèès compliqué. Ou plus exactement : TROUVER une place dans le tram. Vendredi dernier je tentais innocemment de rentrer chez moi, ayant oublié ce léger détail. Il faut savoir que la population de la ville est plus que doublée pendant l'évènement. Mais le nombre de tramway, contrairement à ce que le réseau de service de transport en commun tente de vous faire croire, quant à lui n'est pas augmenté en conséquences. Donc, à moins de peser 20kg et de ne pas mesurer plus de 20cm de large, vous ne parviendrez pas à vous déplacer en transport en commun (les bus étant quant à eux déviés par ci par là, quand vous devez traverser la ville, bonne chance)
    _ Le bruit, comme plusieurs d'entre vous l'ont évoqué, peut devenir très vite saoulant. J'habite à 4 km à vol d'oiseau du circuit. Le son des moteurs peut s'entendre dans toute l'agglomération selon le sens du vent. Et le plus souvent : il nous est défavorable. Alors autant vous dire que lorsqu'il fait environ 55° dans ta chambre, et que tu ne peux faire autrement qu'ouvrir ta fenêtre, cela peut devenir très vite désagréable d'avoir l'impression que la course a été délocalisée en bas de chez toi, ton sommeil s'en souviendra. (mais après, en comparaison aux décibels subis au bord du circuit, ce n'est rien du tout, promis...)
    _ Circuler la nuit, aux abords des endroits squattés par les "campeurs". Les soirées sont bien sûr très alcoolisées, et pas seulement dans l'enceinte du circuit. Beaucoup de personnes profitent de ce moment pour se mettre un petit (gros) coup dans le nez. Et cela peut vite devenir dangereux, si, toi, totale inconsciente dans ton véhicule, n'a pas pris la précaution de modifier ton itinéraire selon les étapes clés à éviter. Alors : soit tu fais un détour de 40 km, soit tu attends 15 minutes que le débile devant ta voiture ais fini son strip-tease sur le capot (véridique).

    Mais bon, face à tous ces petits aléas du quotidien tu te diras "roh c'est bon, c'est qu'une fois dans l'année, je peux bien faire un petit effort!".
    Les 24 heures restent ce qui fait vivre la ville, et égayent nos vies l'espace d'une semaine. Même sans s'intéresser à l'automobile, il y a une ambiance difficile à expliquer, qui rend euphorique (je ne parle pas de l'alcool qui pourrait couler dans tes veines) et à laquelle il faut réellement goûter une fois dans sa vie!
     
  10. Lafastod

    Lafastod
    Expand Collapse
    Procrastination en cours.

    Ca me fait plutôt marrer parce que toute celles qui ont participé au topic viennent du Mans (oui, moi aussi, c'est vrai, bon.)

    Et perso, je m'en bats les steak sévère des voitures. Les 24H, pour moi c'est :
    - De la bière. Beaucoup de bière.
    - Des voitures de crâneurs partout, dans toutes les rues ("Elle monte à 210km ? C'est cool. Mais de toutes façons, c'est limité à 50 en ville." (Enfin, y'a tellement de monde que tu dépasses pas les 20 de toutes façons.))
    - Des anglais/hollandais/roumains/allemands complètement torchés à n'importe quelle heure du jouer et de la nuit (ce qui est marrant ,il faut le dire.)
    - Plus vraiment de place dans les bars (et ouais.)
    - Doublement de la population dans les boites.

    (Je ne reviens pas sur les trams et tout qui sont sur-bondés)

    Mais surtout :

    UN TAFF !
    Parce que personne n'en a parlé mais il y en a des filles au circuit. Et ces filles : ELLES BOSSENT ! Et oui, la majorité des personnes engagées sur le circuit dans la journée (et on est beaucoup. Beaucoup. BEAUCOUP.) sont des filles. (En plus ça nous donne un pass gratuit pour les 3 jours. Dont les concerts. Cette année c'était Asaf Avidan et Earth Wind and Fire.)
     
  11. Grindhouse

    Grindhouse
    Expand Collapse

    Je suis Parisienne mais mon copain est du Mans du coup les 24H j'connais bien ça.

    C'est dingue comment la ville change juste pour ce week end. C'est bien plus festif il faut l'avouer bien jsuis pas trop voitures (pour ne pas dire du tout)

    J'ai souvent fait pour faire plaisir à mon copain les 24h moto et franchement à la fin du week end j'en avais plein les oreilles et plein la tête.

    Mais bon, c'est un peu la fierté du Mans.

    En tout cas ne faites de stage à proximité du circuit du Mans pendant les 24h sinon vous allez galérer à rejoindre votre lieu de taff >___<
     
    laura72 a BigUpé ce message
Chargement...