J'ai testé pour vous... me marier à 20 ans

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 22 juin 2014.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

    distinguo a BigUpé ce message
  2. datchou

    datchou
    Expand Collapse
    Guest

    J'ai moi aussi vécu plus ou moins la même histoire sauf que mon copain et moi vivions déjà dans la même ville! Deux mois après que l'on soit sorti ensemble nous avions décidé de vivre ensemble et notre entourage était contre et était sûr que notre histoire ne durerait pas! Enfin bref, aujourd'hui nous sommes toujours ensemble et avons deux magnifiques petits garçons! Alors je te souhaite également le même bonheur de tout coeur!! Biz!!
     
    lululurluberlu a BigUpé ce message
  3. Shiresduke

    Shiresduke
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Ma maman aussi s'est mariée à 20 ans.

    Avec mon papa, plus âgé qu'elle, qui s'est arrangé pour qu'elle ne travaille pas, et a fait le nécessaire pour qu'en cas de divorce, la moitié de leurs biens ne reviennent pas à ma mère.

    Et accessoirement c'est ce qu'on appelle un pervers narcissique qui l'a mal traitée et qui avait à l'évidence bien manigancé son coup pour qu'elle se retrouve dans la merde le jour où elle le quitterait.

    Les contes de fée c'est beau, des fois la vie y ressemble.
    Et des fois pas.
     
  4. Tapioca

    Tapioca
    Expand Collapse
    -

    C'est un très beau témoignage ! Certes 20 ans ça paraît jeune, surtout aujourd'hui (la génération de nos parents se mariait avant 30 ans et ça ne choquait pas), mais comme l'a dit la madmoizelle après tout pourquoi pas ? J'ai été fiancée à 22 ans et cela a étonné pas mal de monde (d'ailleurs on n'est pas encore mariés haha).

    La seule chose qui me parait "bizarre" quand de jeunes gens se marient c'est s'ils ne sont pas dépendants financièrement. Dans ma tête si on se marie, fini les aides fournies par papa/maman !
     
  5. laulali

    laulali
    Expand Collapse

    Ça me rassure de lire ce témoignage, avec mon copain ça fait aujourd'hui 4 ans qu'on est ensemble (j'avais 14 ans quand on a commencé à sortir ensemble). Le mariage est d'actualité on y pense, mais on attend un peu (vers 21-22ans) pour des questions financières. C'est vrai que quand on dit depuis combien de temps on est ensemble les gens écarquillent les yeux mais quand on dit "c'est l'amour de ma vie" et donc une relation sur le Long Long terme je vous laisse imaginer les commentaires.Ça fait plaisir de voir que je ne suis pas la seule "naïve" même si notre vision des choses est parfaitement bien accepté comparé à d'autre couple dans une situation similaire.
     
  6. evye

    evye
    Expand Collapse
    Guest

    Le mariage est en effet un risque, quelque soit l'âge. Mais je pense sincèrement qu'il y a des périodes plus propices a ça. Non pas pour une question de maturité, certaines personnes sont bien plus prêtes a faire le grand pas a 20 ans qu'à 40, mais ne connaître qu'une seule relation est pour moi un gros risque dans votre équilibre de couple. Maintenant il y a des tas de gens qui ont une vie sentimentale accomplie sans avoir fait leurs expériences avant, et j'espère sincèrement que ce sera votre cas :)
     
    Mariviere et Neyane ont BigUpé.
  7. Romilly

    Romilly
    Expand Collapse
    Süße Sopran

    Ma mère s'est mariée à 18 ans pour... avoir l'assurance qui lui permettait de suivre mon père en Afrique quelques années. Mais ils n'ont jamais regretté et fêterons leur 34 ans ensemble (32 années de mariage) la semaine prochaine :d
     
  8. Pantoufle

    Pantoufle
    Expand Collapse
    Reine Sperme des Neiges

    J'ai repéré quelques petites coquilles "jamains" et "innatendue" dans la partie "La décision".

    -

    J'étais étonnée au départ de lire que l'auteure n'avait pas encore vécu avec son compagnon avant de se marier, mais je comprends mieux ce choix du fait qu'il vienne d'une "obligation".

    J'ai l'impression que beaucoup de mariages "jeunes" sont poussés par un critère (même s'il y a l'amour derrière hein, je doute pas de ça, mais quand la seule raison est l'amour j'ai l'impression que les gens prennent davantage le temps de se poser) : mutation, visa, achat d'appartement, pression sociale, perte de virginité, etc.

    J'ai une question cependant, il n'était pas possible sinon pour l'auteure de faire ses études dans la ville où aurait été nommé son compagnon ?
     
  9. Laetitis

    Laetitis
    Expand Collapse
    Nostalgia freak

    Exactement la même chose que toi ! J'avais 14 ans lors de la rencontre avec mon copain (bon techniquement 13 même!) Et ça fait 7 ans qu'on est ensemble: les gens ne comprennent pas!

    Si on est bien avec la personne pourquoi changer sous prétexte d'avoir "de l’expérience" ouais, de l’expérience, et si tu tombe sur un trouduc tu regrette ton amour passé c'est ça? :yawn:

    Nan mais je comprends l'inquiétude des gens mais quand on commence à voir que ça dure, au lieu d'avoir des "mais comment tu faiiiiiis?!" "Je pourrais pas!" "Tu te fais pas chier?" Bah j'aimerais que les gens réfléchissent plus: justement, si je suis toujours là, c'est que je suis bien et que je me fais pas chier du touut :lalala:

    Comme la personne qui a témoigné, j'ai également vécu une relation à distance et ça joue beaucoup dans le renforcement des liens.
    On apprécie à 100% les moments vécus à deux!

    En tout cas, je t'envie d'avoir pu te marier si jeune! (Faut dire que les circonstances le permettaient) je trouve ça très beau ! <3
     
    Mad'moizelle Meredith a BigUpé ce message
  10. poupettasse

    poupettasse
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Autant je peux comprendre le scepticisme des gens mais alors, sortir des trucs pareils " On m’a même prédit un divorce avant mes 25 ans, dans le sang et les larmes !" je trouve ça ignoble. Je comprendrais jamais la facilité qu'ont certaines personnes de dire tout ce qui leur passe par la tête sans se soucier de si ça blesse les gens ou pas ...
     
    Hikari78, zazouyeah, *Gabrielle* et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  11. evye

    evye
    Expand Collapse
    Guest

    Mon post suscite quelques réactions alors je me permets de m'expliquer un peu plus.

    Attention, je n'ai jamais dit qu'il fallait rompre avec son premier amour afin de faire ses propres expériences. Tant que ça marche, pourquoi faire une telle chose ?

    Je suis restée 4 ans avec mon meilleur ami d'enfance, on s'est mis en couple lorsque j'avais 14 ans. On a énormément pensé au mariage, on s'est même fiancé en secret, pour sceller notre accord, en attendant d'être indépendant et d'être vraiment prêt. On s'est séparé il y a quelques mois. Ce fut très dur, surtout lorsqu'on est sur et certaine que c'est l'homme de votre vie.
    Mais honnêtement, ce fut ma meilleure chose qui nous soit arrivé. Pourquoi ? Car en fréquentant d'autres hommes j'ai compris que notre relation n'aurait jamais pu aboutir.
    Ça m'a permis de mieux connaître mes goûts, mes attentes, réévaluer les projets, apprendre beaucoup sur le sexe et les relations amoureuses. J'ai acquis de la maturité, je sais mieux gérer mes émotions. Bref, des choses qui sont pour moi essentielles afin d'acquérir un certain équilibre dans un couple.

    C'est triste a dire, mais on surestime toujours notre premier amour. Je ne dis pas qu'il faut chercher "mieux" a tout prix, absolument pas. Mais on se laisse trop facilement entraînées dans le romantisme du truc, et au final, est ce vraiment la personne avec qui on se voit faire des projets ? Élever des enfants peut être ? Cohabiter toute sa vie ? Être là même lorsque tout ira au plus mal ? Vieillir ensemble ? Mourir ensemble ?
    On peut s'aimer comme des fous, là n'est pas la question, mais aimer ne veut pas dire être "compatibles".

    Avec du recul, je me dis, mais heureusement qu'on a pas fait la connerie d'aller plus loin, on avait vraiment pas les mêmes ambitions pour la vie future.

    Maintenant je parle de mon expérience personnelle, je sais très bien que certaines personnes ne connaissent qu'un seule homme ou une seule femme dans leur vie, qu'ils sont toujours ensemble et incroyablement heureux.
    Mais ma modeste personne préfère être maintenant un peu plus réaliste.

    Et n'oubliez surtout pas que même si vous vous n'êtes pas intéressé par le fait de voir ce qui se passe ailleurs, votre conjoint peut ne pas voir les choses ainsi.

    J'espère avoir été plus claire :) ce n'est absolument pas une critique, surtout que je suis passée par là. Simplement une petite constatation faite
     
    Mariviere, LisaouasiL, just_in_case et 2 autres ont BigUpé ce message.
  12. rusne

    rusne
    Expand Collapse
    17, Cherry Tree Lane Guest

    Je venais écrire la même chose que @sword, ayant été dans la même situation qu'elle (et que la demoiselle ayant écrit l'article). Pour les professeurs du second degré (collège et lycée - donc titulaires du CAPES) tout est une question de points, délivrés ou non selon la situation du jeune professeur et selon les besoins des académies. Trois de mes connaissances professeurs originaires de diverses régions viennent ainsi d'être mutés en Île-de-France (qu'ils n'avaient pas nécessairement demandée), car c'est une académie déficitaire, en demande. Mon compagnon a fait ses vœux pour la Bretagne et l'académie nantaise, on lui a imposé de rester en banlieue parisienne. (La façade atlantique (Bretagne, Loire-Atlantique, etc) et le sud sont eux beaucoup plus difficiles à atteindre.)

    Bref, tout cela non pour contrarier l'auteure de l'article (d'autant plus que son histoire est jolie) mais pour soutenir certaines infos apportées dans les commentaires. :fleur:

    (Et moi aussi, mon compagnon a préféré démissionner pour que l'on fasse notre vie en campagne tous les deux. :puppyeyes:)

    (Ne pas citer !)
     
    #12 rusne, 22 juin 2014
    Dernière édition: 22 juin 2014
Chargement...