J'ai tout quitté pour faire le tour du monde — Témoignage

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 14 mars 2017.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. Mukru

    Mukru
    Expand Collapse

    Vraiment génial comme témoignage !

    On imagine, de l'extérieur, que les bons côtés du voyage.
    J'imaginais pas que ça avait des conséquences fortes psychologiquement comme ça.
     
    Nekhbet et piapiadanstoncorps ont BigUpé.
  3. adita

    adita
    Expand Collapse
    Dans le game en claquettes

    Dans le monde (qui doit être manifestement très concurrentiel) des "blogs de voyages" je me demande toujours pourquoi les destinations de tour du monde sont toujours les mêmes... Asie du Sud Est, Nouvelle-Zelande/Australie et Amérique du Sud. A croire que le monde, vu de ses blogs, ce n'est que ces régions là.
    A croire que l'Afrique, l'Europe de l'est, l'Asie Centrale, le Moyen et le Proche Orient ça n'existe pas dans les tutos de tour du monde.

    Le témoignage est très intéressant, les photos sont sublimes et... j'en ai déjà lu 8 quasi identiques. Les mêmes expériences racontées: quitter son job, son confort. Les mêmes destinations ou presque à chaque fois. Les mêmes photos aux mêmes endroits. Les mêmes doutes, les mêmes leçons de vie.

    Je trouve que individuellement ce sont vraiment de chouettes parcours, de chouettes histoires individuelles.
    Par contre en faire des énièmes blogs/pages fan facebook (alors que soyons honnête si on veut partager ces photos à ces amis on peut faire des albums, pas besoin d'une page) pour en faire profiter le monde entier, je vois un peu moins l'intérêt, vu que ça a déjà été fait de nombreuses fois.
     
    DocJuju, Vadim, Calçonnée et 56 autres ont BigUpé ce message.
  4. Fekete Macska

    Fekete Macska
    Expand Collapse

    Alors moi, en plus d'avoir au final lu un énième témoignage sur comment plaquer une vie cool pour allez visiter l'Asie du Sud-est/Amérique Latine/et autres contrées lointaines (je suis très contente pour la jeune femme hein, elle a pu voyager là où elle a toujours voulu aller, et a appris deux trois choses sur elle-même, que demander de plus?) ce qui me gêne un peu c'est tout le passage sur les animaux en "Asie" (même si le couple y est resté 7 mois, il semble qu'ils n'ait fait "que" l'Asie du Sud-est, donc ça me paraît une grosse généralisation là, géographiquement ET culturellement).

    Je n'arrive pas à me défaire du sentiment d'un jugement culturel, avec le rituel funéraire. Je comprends que cela puisse choquer (je n'ai pas plus de contexte, juste le témoignage ici), et je comprends que cela puisse impacter une relation personnelle à la nourriture. Mais s'insurger (une fois de plus, c'est que ainsi que je l'ai ressenti) que les enfants courent dans le sang comme si c'était normal... c'est passer un jugement de valeurs occidental sur un rituel dans une culture très, très différente. Et donc, ben, oui, c'est peut-être normal pour ces enfants, même si ça ne l'est pas pour nous. Et ça n'en fait pas des être horribles (une fois de plus, c'est ainsi que j'ai ressenti la remarque, je ne dis pas que ce sont là les propos de l'auteure).
    Je ne dis pas que la culture explique une quelconque maltraitance animale, mais gardons à l'esprit que nous avons des modes de consommation et des relations à ce qui nous entoure très différents.
     
    #4 Fekete Macska, 14 mars 2017
    Dernière édition: 14 mars 2017
    Nekhbet, Zeitgeist, Peace&Love&It;3 et 31 autres ont BigUpé ce message.
  5. Laudingue

    Laudingue
    Expand Collapse

    C'est sympa, pour une fois, d'avoir un témoignage qui met en avant les côté négatifs. Moi même j'ai beaucoup voyagé dans le cadre des études, du boulot. J'ai passé des mois à l'étranger et je dois dire que tous les témoignages lisses et un peu niais ont tendance à m'énerver. Tout simplement parce qu'ils sont dangereux vu qu'ils donnent une fausse image du voyage, et qu'ensuite on croise parfois à l'étranger des gens qui ont l'air inconscients ou des gens qui vivent mal leur voyage. Parce que partir comme ça c'est extrêmement intéressant, ça apporte beaucoup mais c'est difficile. C'est difficile de s'adapter à une autre culture, c'est difficile de perdre ses habitudes de vie et ses repères, c'est difficile de renoncer à un confort (dans le témoignage elle le dit, rien de choisir ce que tu manges n'est pas forcément évident, alors que c'est un besoin basique).
    Enfin pour donner un élément de réponse à @adita, c'est pas plus mal que certains endroits ne sont pas "mainstream" parce qu'il existe énormément de pays où il y a bien plus de risques qu'en France et que beaucoup ont tendance à l'oublier. Sans dire que des pays sont dangereux, je dirais que l'attitude des gens est dangereuse. Par exemple j'ai vu des occidentaux faire du stop dans un pays ou personne ne fait du stop (pour une bonne raison ... a fortiori quand toi, tu transpires l'argent avec ton air d'occidental, même habillé en crasseux) ! Il y a des pays où, dès que tu sors de la boucle touristique, tu cours beaucoup plus de risques. Je ne parle pas de pays en guerre, je parle de beaucoup de pays en Amérique latine ou en Afrique, et sûrement en Asie (où je suis pas allée).
    Pour moi le summum de l'irresponsabilité était un témoignage d'un jeune couple de roots qui disaient repartir avec leur nouveau né. Peut-être qu'eux prennent toutes les précautions nécessaire, qu'ils sont expérimentés, qu'en fait ils ont les moyens de vivre "comme des européens" quand il voyagent. Seulement, ce n'est pas ce qu'ils expliquent, et les gens que ça pourrait inspirer ne savent peut-être pas que tout simplement si tu as un problème de santé, l'hôpital avec un minimum de moyens peut être des heures de route, sachant que l'eau du robinet n'est pas potable, que les moustiques peuvent te transmettre une maladie grave, voire mortelle, etc etc...
     
    #5 Laudingue, 14 mars 2017
    Dernière édition: 14 mars 2017
    NorthmanAddict, piapiadanstoncorps, Nastja et 2 autres ont BigUpé ce message.
  6. Alexandra David-Néel

    Alexandra David-Néel
    Expand Collapse
    Dompteuse de donuts chocolat-noisette

    "Je ne vais pas les décrire ici parce que c’est vraiment cracra, mais en gros ils égorgent des buffles et des cochons devant toi, avec des enfants de 5 ans qui courent au milieu du sang comme si c’était totalement naturel."

    Bah oui, enfaite, pour ces enfants c'est "normal".

    En Europe, offrir un cadeau et l'ouvrir, c'est normal. En Asie, c'est impolie. Je pourrais citer 50 trucs comme ça! J'en découvre régulièrement ayant une "belle-mère" vietnamienne... Nous nous choquons mutuellement (gentiment car nous savons).

    Pour le coté fanastique du voyage, je ne peux que comprendre cette envie irrépressible. Mais, je suis pas sûre que ce soit le seul moyen de sortir de son quotidien, ni même la meilleure façon de vivre (les réseaux sociaux vendent beaucoup cela, "il faut aimer voyager") mais un quotidien posé c'est aussi bien. Chacuns sa méthode mais dommage de n'en voir toujours qu'un coté.
     
    Vanth, Nekhbet, Adybou et 14 autres ont BigUpé ce message.
  7. Bob Bobinette

    Bob Bobinette
    Expand Collapse

    Je suis aussi super gênée par le ton très jugeant de l'occidentale bien éduquée et sensible dans le passage sur les rites funéraires... surtout en regard de ce qui est dit sur la Birmanie, sa dictature et son génocide qui sont juste un peu gênants.
    :erf:
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Nekhbet, Adybou, Kalikali et 7 autres ont BigUpé ce message.
  8. piapiadanstoncorps

    piapiadanstoncorps
    Expand Collapse
    ecchymose

    Hello !
    Ça sera sûrement pour un prochain tour du monde, les destinations que tu évoques. Pour ma part si je dois "justifier" ce parcours, (puisqu'apparemment il faut s'excuser de voyager là-bas et pas ailleurs) c'est d'une part parce que l'Asie nous a toujours fait rêver et que pour y être allés plusieurs fois nous adorons, c'est d'ailleurs pour ça que nous y avons passé 7 mois. Je ne vais pas écrire un bouquin sur l'Asie parce que vraiment je pourrais, mais c'est une des principales raisons. L'Afrique est bien plus difficile pour le tourisme, beaucoup de pays sont en guerre et sont peu accessibles pour voyager en terme d'infrastructures etc. Pour le Proche Orient, c'est quand même aussi plutôt en guerre aussi, non ? Pas facile non plus de faire un tour du monde là-bas :) Et Dubaï c'est bien trop cher.
    Quand à l'Europe de l'Est, pour un premier tour du monde ça ne me faisait pas du tout rêver, peut être à tort.

    Si tu as lu 8 fois la même chose, peut être qu'il faut arrêter de lire des témoignages de voyage, non ? Parce qu'effectivement on vit beaucoup de choses similaires, c'est aussi le but d'un voyage, en plus de découvrir d'autres cultures, que de se remettre en question.

    Quant au partage de nos expériences, je pense que visiblement ça doit intéresser d'autres personens que nos amis vu qu'on a quand même pas mal de gens qui nous suivent, et surtout des gens qui nous posent des questions et qui réclament de l'aide, d'où l'utilité justement du blog / page facebook, pas juste partager des photos.

    Hello ! Je parle dans ce passage effectivement uniquement du traitement des animaux en Asie-du-Sud-Est, pas sur le reste de l'Asie evidemment puisque je n'y suis pas allée. Mais j'ai eu la chance justement de faire tous les pays d'Asie du Sud Est et le traitement est similaire. Je SAIS que c'est culturel, ce n'est aps ça l'objet, juste, je donne mon avis là-dessus à travers mon prisme d'européenne, je ne suis pas anthropologue et ce n'est pas mon but que d'être neutre, ce n'est en plus pas ma façon d'écrire.
    Donc OUI, il y a un jugement de valeurs, à travers MES valeurs, effectivement, mais c'est parce que je vis en France et que j'ai moi aussi ma propre culture, mes propres valeurs et mon propre prisme et c'est normal. Si les habitants du pays Toraja venaient à Paris ils seraient sûrement très choqués de notre façon de vivre, et heureusement puisque cela contribue à la richesse du monde.
    Pour moi, et encire une fois ce n'est que mon avis et mon jugement, en aucun cas une vérité absolue, aucune culture ne justifie de maltraiter des animaux, quand bien même ça les aide à "pousser les portes du paradis" :)
     
    Alaska Nokomis et pikalovescoke ont BigUpé.
  9. piapiadanstoncorps

    piapiadanstoncorps
    Expand Collapse
    ecchymose

    Coucou ! Je suis d'accord, et c'est vrai qu'on lit beaucoup de genre de trucs, en mode "tout est beau tout le monde il est gentil", alors que NON, c'est faux ! Pour les gens qui "restent en France", ils ont toujours l'impression que chaque jour est dingue. Alors oui, en soit chaque jour est dingue parce qu'on est ailleurs, avec d'autres gens, mais y a des tas et des tas de jours où je ne fais rien, où je suis dans ma chambre d'hôtel miteuse et crasseuse à rien branler parce que je suis fatiguée ou juste parce que j'ai envie de rester tranquille. Y a aussi pas mal de galères, quoi !

    Et je plussoie pour les endroits "dangereux" (je mets des guillemets parce que ça va être mal interprété sinon), mais comme tu dis, avec nos bouille d'européens qui est flairé à 3000, on ne peut pas faire tout ce qu'on veut où on veut, il faut respecter un minimum les locaux et certains font ce qu'ils peuvent pour s'en sortir, si ils te voient avec ton iphone 6 et ta caméra à te trimballer comme ça, ça attirera la convoitise et c'est "normal" parce qu'on a globalement plus d'argents en tant qu'européens, qu'un bolivien ou qu'un argentin..

    Et je te rejoins pour le truc de partir en voyage avec un ouveau-né, je trouve ça un peu irresponsable, il peut attendre d'être un peu plus grand pour voyager et pour découvrir les autres cultures.

    Juste pour répondre vite fait à ça, mais je ne suis pas du tout partie "pour me trouver", c'était pas le but ! J'ai juste suivi mon mec qui avait émis l'hypothèse de partir et je me suis dit ok whatever, let's do that ! Après en plus de ça je commençais à tomber en dépression avec le taf, donc j'avais envie dans tous les cas de quitter mon taf, mais pour en faire un autre, dans une autre ville, pas pour carrément tout envoyer péter ! Et je ne pensais pas du tout remettre autant de choses en question en partant parce que ce n'était pas une fuite pour moi.
    Et j'aspire au retour à avoir une vie stable, j'aimerais bien me poser, avoir un boulot qui me plait et rester tranquille, pour moi c'est aussi une forme d'épanouissement qui me conviendra parfaitement, au moins pour quelques années :)
     
  10. piapiadanstoncorps

    piapiadanstoncorps
    Expand Collapse
    ecchymose

    Je lui ai appris à acheter des croquettes au supermarché et maintenant il vit en autogestion dans la rue, comme un grand ! Il fait un peu de musique pour subvenir à ses besoins de chat (il maitrise pas trop la guitare mais il est plutôt doué au pipeau !).
    (non en vrai c'est une amie à moi et son mec qui s'en occupent depuis que je suis partie, et j peux dire qu'il est traité comme un prince ! Ils ne veulent même plus me le rendre tellement ils l'aiment, haha (mais no way !).

    Oui, pour eux ça l'est, c'est pour ça que ça me faisait bizarre ! On n'a pas le même prisme, ça me semble totalement logique d'être déboussolée de voir de telles choses ! Je ne suis pas partie faire un reportage d'anthropologie, je ne m'attendais pas à avoir un regard neutre sur ces pratiques !
    Heureusement qu'il y a des différences entre les cultures ! Et heureusement encore qu'on peut s'en étonner et ne pas tout voir d'un oeil objectif / neutre. Sinon on ne serait emerveillée et surpris par rien.

    J'aimais aussi mon quotidien posé et j'aspire à le retrouver en rentrant, je ne suis pas partie pour me chercher ou je ne sais quoi :)
     
    Alaska Nokomis, pikalovescoke, Querencia et 2 autres ont BigUpé ce message.
  11. piapiadanstoncorps

    piapiadanstoncorps
    Expand Collapse
    ecchymose

    Hello ! C'est un blog donc c'est sûr que c'est personnel, et c'est aussi ma manière d'écrire que de ne pas être objective pour un sou ! Après quant au ton colonialiste, je trouve ça vraiment dur et ne me connaissant pas, c'est quand même difficile de pouvoir me juger aussi facilement, mais soit, j'avoue que je suis "une occidentale bien éduquée et sensible", mais je ne vois pas en quoi c'est mal :)
    Vraiment, je trouve ça extrêmement difficile de décrire ses émotions, ses "aventures" si je puis dire quand tu pars à l'étranger parce que qu'importe ce que tu écris il y aura toujours quelqu'un pour te dire que tu es raciste, ou une grosse bourgeoise européenne, ou "colonialiste" etc etc, à croire qu'il est impossible d'exprimer quelque chose puisque c'est en permanence analysé, interprété et ça me rend un peu malade. Pour te donner un exemple : quand tu veux parler d'une personne de couleur Noire, il faut dire "Black" parce que sinon tu es qualifié de "raciste", mais eux-mêmes n'aiment pas non plus ça parce qu'ils se disent "ok pour vous, on dit Blancs, mais nous on n'aurait pas le droit d'être qualifié comme Noirs ? parce que notre couleur n'est pas assez pure pour être décrite en français ?" , tu vois, on tourne en rond, je sais pas si c'est clair ce que j'essaie de dire. Mais en gros le politquement correct n'existe plus dès que tu parles d'une autre culture, il y a toujours quelqu'un à qui ça ne plait pas et qui pense que ce n'est pas la bonne manière de parler, et en soit c'est assez usant.
     
  12. piapiadanstoncorps

    piapiadanstoncorps
    Expand Collapse
    ecchymose

    Hello ! C'est un blog donc c'est sûr que c'est personnel, et c'est aussi ma manière d'écrire que de ne pas être objective pour un sou ! Après quant au ton colonialiste, je trouve ça vraiment dur et ne me connaissant pas, c'est quand même difficile de pouvoir me juger aussi facilement, mais soit, j'avoue que je suis "une occidentale bien éduquée et sensible", mais je ne vois pas en quoi c'est mal :)
    Vraiment, je trouve ça extrêmement difficile de décrire ses émotions, ses "aventures" si je puis dire quand tu pars à l'étranger parce que qu'importe ce que tu écris il y aura toujours quelqu'un pour te dire que tu es raciste, ou une grosse bourgeoise européenne, ou "colonialiste" etc etc, à croire qu'il est impossible d'exprimer quelque chose puisque c'est en permanence analysé, interprété et ça me rend un peu malade. Pour te donner un exemple : quand tu veux parler d'une personne de couleur Noire, il faut dire "Black" parce que sinon tu es qualifié de "raciste", mais eux-mêmes n'aiment pas non plus ça parce qu'ils se disent "ok pour vous, on dit Blancs, mais nous on n'aurait pas le droit d'être qualifié comme Noirs ? parce que notre couleur n'est pas assez pure pour être décrite en français ?" , tu vois, on tourne en rond, je sais pas si c'est clair ce que j'essaie de dire. Mais en gros le politquement correct n'existe plus dès que tu parles d'une autre culture, il y a toujours quelqu'un à qui ça ne plait pas et qui pense que ce n'est pas la bonne manière de parler, et en soit c'est assez usant.
     
Chargement...