J'ai un blocage et personne ne le comprend ...

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par Joliecookierose, le 24 juillet 2015.

  1. Joliecookierose

    Joliecookierose
    Expand Collapse

    Coucou à toutes et merci d'avance de lire mon petit pavé !

    Alors vola je m'explique , je vais droit au but . Ma grand mère est à l’hôpital et elle n'en sortira pas malheureusement c'est la fin . Je suis dans un état proche de déni et je refuse de la voir une dernière fois . Non que je ne l'aime pas bien au contraire , c'est la personne que j'aime le plus au monde mais je fais un blocage avec la mort et les hôpitaux .

    J'ai fais depuis très jeune de grosse crises d'angoisses vis à vis de la mort et j'ai un gros blocage émotionnelle avec tout ce qui ce rapporte au sujet . J'ai vu un psy , j'ai pris des antidépresseurs , je ne sortais plus de chez moi ( période qui a durée 2 ans) quand je suis enfin arrivée à la surmonter non sans mal . J'ai trouvé un boulot mais pas n'importe quel boulot , j'ai travaillé dans un hôpital et dans des services tel que le bloc ou même la réanimation et les urgences . (fallait trouver du taff maman derrière qui m'avait mis une pression monstre et pistonnée donc facilité d'embauche....)

    Je commence donc ce boulot et la c'est la dégringolade , je pleure tout les jours , ça ce répercute sur mon couple et je pars en dépression au bout de 8 mois fin bref un gros gros bazar dans ma vie .

    J'en reviens donc au sujet de ma grand mère , il se trouve qu'elle va mourir et que dans ma tête je ne veux pas y aller , je ne suis pas prête . J'ai l'impression que mes vieux démons ressortes ou de réouvrir de vielles blessures pas cicatrisés et je ne sais pas comment faire pour passer outre . Ma famille ne me comprend pas , je reçois des sms comme quoi je suis une petite file indigne , que j'ai un comportement honteux , qu'ils ne vont plus me parler et je me dis que c'est peut être moi qui suis sans cœur ? Je ne suis peut être pas assez forte ? Dans ma tête et dans mon cœur c'est la chute libre et je ne sais pas quoi faire

    J'aimerais des conseils , des avis extérieur sue cette situation .

    Merci d'avance .
     
  2. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    :hugs:
    C'est difficile de donner des conseils sur ce genre de situation. Tu vis un blocage vis à vis de la mort et des hôpitaux, ton entourage pourrait faire preuve de davantage de compréhension à ton égard. Tu n'es clairement pas "sans coeur" puisque d'une tu dis aimer ta grand-mère plus que tout, et de deux tu te poses toutes ces questions... Ce doit être vraiment très difficile à vivre... :hugs:

    L'un des "dangers", c'est qu'en ne réussissant pas à rendre visite à ta grand-mère, elle ne parte sans que tu aies eu l'occasion de lui dire au revoir, et tu pourrais le regretter dans l'avenir. Est-ce qu'elle est en état de lire quelque chose, ou bien de comprendre ? Je dis ça car peut-être que tu pourrais par exemple lui écrire une lettre, que quelqu'un de ton entourage lui lirait si elle ne peut pas le faire elle-même ? (Bon c'est une idée comme ça, peut-être totalement débile ou inapplicable). Ou un coup de fil ? (Mais selon son état, c'est peut-être aussi inutile).

    En tout cas ne te laisse pas abattre par les réactions de ta famille. Celle-ci souffre sans doute également beaucoup de la situation, mais clairement on n'est pas tous égaux face au deuil et à la mort. Te reprocher de ne pas réagir "comme il faut", peut-être que quelque part ça les rassure sur leurs réactions à eux et leur façon d'appréhender les choses. En soi, ça ne te concerne pas, ils font ce qu'ils peuvent pour gérer ces moments difficiles, tu fais ce que tu peux aussi... Evidemment ce serait mieux que vous vous souteniez tous peu importe les réactions de chacun, mais ce n'est pas évident.

    Désolée, je ne sais pas trop si ce message va vraiment t'aider... :sad: Courage...
     
    Enlia a BigUpé ce message
  3. Joliecookierose

    Joliecookierose
    Expand Collapse

    @Pinceau_ Il m'aide et je te remercie beaucoup de me répondre . Effectivement elle est en état d'avoir un coup de fil , c'est ce que je voulais faire mais il parait qu'elle pleure vraiment toutes les larmes de son corps à l'idée de pas me voir et ça me tue à l'intérieur de moi . J'ai le sentiment de n'être pas quelqu'un de 'bien' ......et toutes ces reproches ne font que accentué les sentiments qui me rongent ....
     
  4. Roanne

    Roanne
    Expand Collapse

    @Joliecookierose : tout d'abord, je suis profondément désolée pour toi, car c'est une étape difficile, la perte de nos grands-parents (et que ce soit "dans l'ordre des choses", ça ne console jamais personne).
    Concernant ton blocage qui t'empêche d'aller voir ta grand-mère, je ne pourrai pas beaucoup t'aider (je ne vais pas te la jouer psy de comptoir), je crois que tu as très bien cerné le problème, d'ailleurs.
    Tu souffres d'une phobie liée en partie à ton vécu en milieu hospitalier, à laquelle s'ajoute peut-être le fait que tu ne souhaites pas voir ta grand-mère diminuée.
    J'espère juste que tu parviendras à te dépatouiller de ça, non pas à cause de l'image que tu donnes (ça, à ce stade, c'est secondaire non ?) mais pour toi et ta relation à ta grand-mère, pour laquelle tu donnes l'impression d'éprouver une affection sincère.
    Tu as déjà vu un psy, peut-être peux-tu recevoir de l'aide pour passer ce cap délicat ?
    Dans tous les cas, tu devrais peut-être en parler aux gens qui connaissent tes soucis au niveau de tes proches (ceux qui te sont vraiment proches, en lesquels tu as confiance, qui te soutiennent, si ce n'est pas déjà fait) (et ignorer les SMS qui ne t'aident pas, au contraire).

    Bon courage à toi.
     
  5. Joliecookierose

    Joliecookierose
    Expand Collapse

    @Roanne Ma mère et m'ont père sont les seuls au courant de la situation et de mon angoisse vis à vis de ça et c'est les premiers à me juger et à me critiquer et à dire qu'ils vont couper les ponts pendant un certain temps ....

    J'ai vu un psy pendant mon arrêt maladie pour dépression et la seul chose qu'il a fait , c'est me donner des cachets pour diminuer mon angoisse en me disant que je suis jeune et que ça passera avec le temps :/

    Je ne sais vraiment pas quoi faire , je sens que je vais me forcer que je vais y aller tête baissé et que je vais sortir encore plus mal après ça juste pour ne pas passer pour la petite fille sans coeur .....
     
  6. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    @Joliecookierose
    Je compatis vraiment. Je suis moi-même loin de ma grand-mère (j'habite à l'étranger) mais je l'appelle chaque semaine et elle est toujours très triste de m'entendre mais de ne pas pouvoir me voir. Elle pleure très souvent au téléphone et c'est aussi très difficile pour moi car je l'aime fort. Mais je sais aussi qu'elle préfère amplement que je l'appelle régulièrement plutôt que pas du tout, même si ça la fait pleurer. Donc je te conseillerai quand même de lui passer un coup de fil, à un moment où elle est seule, et de lui expliquer simplement ce que tu vis et ce que tu ressens. Lui dire que tu penses énormément à elle, mais que tu ne te sens pas la force d'aller à l'hôpital pour les raisons qui te concernent. A toi pour le coup d'essayer de rester suffisamment "forte" pour réussir à lui parler sans pleurer, au moins pour lui exprimer tes sentiments, lui dire que tu l'aimes, etc.

    Parce que si tu ne le fais pas, tu risques vraiment de garder ça sur le coeur pendant longtemps... :sad:

    Peut-être que cette discussion t'aidera à y aller, ou pas, mais ce qui est sûr, c'est que ce sera mieux que "rien". Ta grand-mère comprendra peut-être mieux ton appréhension à lui rendre visite, mais peut-être aussi qu'elle trouvera des mots qui te feront du bien et t'aideront à passer le cap. :hugs:
     
    Heran. a BigUpé ce message
  7. Joliecookierose

    Joliecookierose
    Expand Collapse

    @Pinceau_ J'espère vraiment qu'elle comprendra et que si je n'arrive pas à passer le cap . Elle ne gardera aucune rancœur envers moi ...Je vous remercies vraiment tous pour les messages ça me touche beaucoup.:tears:
     
    Pinceau_ a BigUpé ce message
  8. Roanne

    Roanne
    Expand Collapse

    @Joliecookierose : je suis d'autant plus désolée pour toi si les personnes censées t'aider (et te soutenir, accessoirement) sont les dernières à le faire. C'est peut-être toi qui aurait besoin de prendre du recul vis-à-vis de tes parents plutôt que l'inverse.
    Côté psy, tu es très mal tombée... et là, tu es certainement trop prise par le temps pour en chercher un qui soit vraiment bien / compétent / à l'écoute et qui puisse t'aider de façon efficace. Cependant, n'hésite pas à en chercher un à l'avenir, pour t'aider sur le long terme. Pas forcément un psychiatre, si tu es sortie de ta dépression, un psychologue serait sans doute plus approprié, et lui son job c'est de t'aider à dépasser tes problèmes, à vivre ta vie malgré tes phobies, et non de te prescrire des pilules. J'ai des connaissances qui ont fait la démarche, ça les a beaucoup aidées, mais il faut avoir du temps pour y aller à son rythme, à petits pas, il ne faut pas faire ça dans l'urgence (c'est le meilleur moyen de se planter et de se faire encore plus mal).

    Tu as écrit que tu peux téléphoner à ta grand-mère, c'est peut-être une première approche à faire, l'appeler pour lui dire que tu penses à elle, lui expliquer ton souci et que tu essayes de surmonter ta peur des hôpitaux ? Sans rien lui promettre, peut-être qu'en lui téléphonant régulièrement, tu pourras conserver un max le contact avec elle ? Ce serait déjà beau pour toi de pouvoir entendre sa voix.
    Mais surtout, surtout, fais-le pour vous deux, pas pour tes parents, pas pour les autres.
    Juste pour vous deux.
     
    Joliecookierose et Pinceau_ ont BigUpé.
  9. Tétra

    Tétra
    Expand Collapse

    Heran., Roanne et Joliecookierose ont BigUpé ce message.
  10. Joliecookierose

    Joliecookierose
    Expand Collapse

    @Roanne Je n'ai pas vraiment le temps de prendre mon temps justement , elle ne passera surement pas le week end donc c'est demain ou jamais....Le psy j'y ai déja pensé pour plus tard quand je serais prête quand j'aurais l'argent ce n'est pas forcément rembourser et je suis de ton avis , je pense ça que m'aidera énormément pour ma vie futur . Il ya des choses , des Evénements que j'ai bien trop enfoui en moi et ils sortent maintenant pour me rappeler que tu n'oublies jamais le passé ...

    @Tétra Ma mère m'a un peu dit la même chose que toi et je sais que c'est un mauvais moment à passer mais mon corps , mon coeur , mon esprit tout me bloque et j'espère vraiment être capable d'avoir le courage que tu as eu .... vraiment...
     
    Tétra et Roanne ont BigUpé.
  11. Tétra

    Tétra
    Expand Collapse

    Quoi qu'il en soit, ne laisse personne te forcer, ni te culpabiliser sur ton choix.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
  12. Roanne

    Roanne
    Expand Collapse

    La méthode de Tétra, je connais, c'est encore la meilleure quand on n'a pas le choix, même si elle se paye derrière, elle permet de faire ce qu'au fond on souhaite vraiment faire.

    Je ne peux pas t'aider Joliecoookierose, j'en suis la première désolée, j'espère que tu arriveras à trouver un équilibre dans tout ça. Je te souhaite surtout beaucoup de courage pour ce week-end et pour la suite.

    Edit : et Tétra a raison, il ne faut pas que tu agisses par culpabilité. ;)
     
    Tétra a BigUpé ce message
Chargement...