J'ai une petite soeur handicapée — Témoignage

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Professeur Mc Gonagall, le 6 mars 2014.

  1. Professeur Mc Gonagall

    Professeur Mc Gonagall
    Expand Collapse
    Bien entendu, le bal de Noël a toujours quelque chose d'un peu... échevelé.

  2. Apaloosa

    Apaloosa
    Expand Collapse

    Il me semble qu'à la naissance de chaque nourrisson, on établit son génotype, c'est-à-dire qu'on "photographie" chaque chromosome, et ensuite on réalise un montage où on les met dans l'ordre (la numérotation standard les range du plus grand au plus petit je crois) et assemblés par paire. C'est ce qui permet justement de voir s'il en manque, s'il y en a en trop, si certains sont déformés...

    Je sais que tu t'en fiches, car tu as conscience que ça ne changeras rien, et tu as raison je trouver. Mais ta mère a l'air de se poser la question, elle pourrait peut-être s'adresser à la maternité, ça l'aiderait à mieux comprendre.
     
  3. visenya.

    visenya.
    Expand Collapse
    très stressée :halp:

    Ma sœur jumelle étant également handicapée -mais que moteur- j'ai failli pleurer tout au long de ma lecture tellement j'ai été touchée et j'avoue que je me suis reconnue dans la plupart des situations.
     
  4. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    C'est le très émouvant Gilbert Grape :)
     
  5. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    Oula oui !
     
  6. Yehudi

    Yehudi
    Expand Collapse

    Je trouve ça bien que ta mère t'ait dit que ce n'est pas parce que ta sœur est handicapée que toi tu n'as pas le droit de te plaindre. Je trouve ça bien aussi qu'elle ait repris ses études malgré la situation (reprendre ses études quand on a deux enfants c'est pas évident, avec un enfant handicapé encore moins j'imagine). Bon pour toi ça n'a pas été que positif parce que tu as dû plus t'occuper de ta sœur mais je trouve ça bien pour ta mère !

    Je te trouve aussi très mature en disant que tu t'en fiches de savoir de qui c'est la faute, parce que ça ne changera rien.
     
    Sheohana a BigUpé ce message
  7. Scarlette.

    Scarlette.
    Expand Collapse

    Je m'appelle Julie, ma petite soeur qui a 4ans de moins que moi est handicapée, probablement suite à un vaccin également... Ca fait beaucoup de points communs.
    Merci pour ce témoignage, je m'y suis assez bien retrouvée :)
     
  8. Heran.

    Heran.
    Expand Collapse
    La vie est un état stable de non équilibre.

    Ce passage m'a fait tiquer aussi, je vois pas comment un vaccin aurait pu modifier toutes les cellules de l'organisme. Dans le cas de la soeur de l'auteur il n'y a aucun responsable, c'est juste un "accident" génétique. :/
     
  9. Aamu.

    Aamu.
    Expand Collapse
    L'Âme d'un dragon

    Si l'auteur du témoignage passe par là, ta soeur côtoie toujours les chevaux ? (sans les monter) Si cela lui manque (petit tuyau d'un métier peu connu), tu (ou tes parents) peuvent regarder du côté de l'équithérapie, ça peut être super intéressant pour elle ;)
     
  10. irma-vep

    irma-vep
    Expand Collapse
    Guest

    Ma petite soeur est aussi handicapée (mentale et malentendante) et c'est sûr, on n'aura jamais une relation normale. Elle sera toujours une petite fille intellectuellement comme physiquement (à 21ans, 1m50 les bras levés ^^ ).

    Bizarrement, son handicap ne m'a jamais fait honte, il faut dire qu'on a 5ans de différence et on a jamais été dans la même école mais ça ne m'a jamais gêné de le dire... aussi  vu que dès la naissance elle était souvent à l'hôpital, il n'y a pas eu d'annonce du handicap vu qu'on s'en doutait tous.
    Sinon, pareil, mes parents se sont quand même bien reposés sur moi.
    Le plus embêtant a été le fait que je sois malade également (chose que j'ai su une fois adulte) et ça,en faisant un GROS résumé, mes parents l'ont plutôt mal vécu (ils avaient raté leurs deux enfants) et leurs réactions n'étaient pas forcément sympa.
    Maintenant, heureusement c'est mieux.
     
  11. miss-dot

    miss-dot
    Expand Collapse
    Les yeux qui voient le vrai de nous sont l'apanage des sages et des fous

    On ne fait pas encore de phénotype systématique à chaque naissance, c'est un peu trop coûteux vu le nombre de naissance ! En revanche s'il y a un problème de santé important ou généralement héréditaire, on va faire les phénotypes de l'enfant malade et des parents pour voir s'ils sont porteurs :)

    Bravo pour ce témoignage très touchant, et bravo à toi et à toute ta famille pour avoir réussi non pas à survivre mais bien à vivre malgré une situation parfois difficile à gérer ! Je vous souhaite d'être heureux :d
     
  12. tomiko

    tomiko
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    mon frère a un handicap mental et moteur (il sera toujours mon "grand petit frère" 10 ans de plus que moi mais éternellement 7-8 ans dans sa tête).
    toute ma vie j'ai été "soeur d'une personne en situation de handicap" et je n'ai jamais été dérangée par le regard des gens qui a pourtant été toujours infect !

    un proche handicapé c'est grandir trop vite avoir conscience de choses dont certains adultes n'auront jamais accès et développer une certaine force de caractère...mais bon... c'est aussi voir sa famille exploser, les derniers proches et amis de la famille couper les ponts, être marqué à vie par des crises de colère finissant dans le sang et les coups, endurer beaucoup de choses pour ... parfois pas grand chose...  mon frère a fini par me rejeter totalement sans raison et voit en moi la cause de tout ses malheurs... il a réussi a en convaincre ma propre mère (qui est dépressive)... je suis tellement méprisée dans mon propre foyer que je vais être prochainement mise à la porte..
    mais bon... quand on a lutté toute sa vie, on ne peut que continuer...

    j'en profite pour rappeler que la semaine dernière nous avons appris que la loi visant à rendre accessible TOUT les lieu accueillant le public pour les personnes handicapé (date butoir :2015) a été repoussé à 2024 (alors que - de 15% des lieux sont adapté en france...)

    je cri au scandale :mur: !!
     
Chargement...