J'ai voulu vivre en coloc à Londres, et ça a été une belle galère !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Une madmoiZelle, le 18 juillet 2017.

  1. Une madmoiZelle

    Une madmoiZelle
    Expand Collapse

  2. Sassegra

    Sassegra
    Expand Collapse

    Faudrait renommer le temoignage en "J'ai voulu vivre a Londres sans une thune et ca a ete une belle galere". Parce qu'au final si t'as des sous ben c'est comme partout en plus cher, tu vis dans des conditions correctes.
     
  3. Arabella Kilburn

    Arabella Kilburn
    Expand Collapse

    @Sassegra beaucoup de sous alors, parce que même avec un vrai salaire j'étais dans la même situation (voir pire, mais ça serait tellement long à raconter...)
     
    hanalei24, Cha_215, Sassegra et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  4. Sassegra

    Sassegra
    Expand Collapse

    Oui je dirais au moins 700/mois pour une colloc correcte et ce sera pas pres du centre.
     
  5. Poptarts

    Poptarts
    Expand Collapse
    Cracra Stardust

    Nan mais même en ayant un salaire "décent" Londres, et l'Angleterre en général, en terme de loyer c'est la folie. J'ai fait une paire de coloc, mais j'en pouvais plus de la crasse, j'ai pas vu une seule fois une coloc propre en Angleterre jusqu'à présent, du coup appart toute seule. Bye bye les économies mais bonjour le bien être :P...
     
    Arabella Kilburn, hanalei24, Karismate et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  6. Donoma

    Donoma
    Expand Collapse
    Rêveuse pragmatique

    En même temps si l'immobilier est si cher, cest - en parti - à cause de l'attractivité de la ville, tout le monde veut y vivre. Donc une solution c'est aussi d'aller autre part en Angleterre, il y'a plein d'autres villes très sympa où le loyer n'est pas prohibitif. Bon je suis mal placée pour parler car je suis restée deux mois à Londres pour un stage, et j'ai a-do-ré :cretin: j'étais à Hackney qui est un peu moins cher qu'autrepart (je payais 600pounds/mois) dans une coloc de 4 personnes dont un couple, on avait un petit salon. Après le quartier était très populaire, notre immeuble absolument dégueu mais c'est comme ça.

    Oui la situation du logement est difficile mais bon c'est aussi le prix à payer quelque part pour profiter de cette magnifique ville. Et nous les expats on est pas les premières victimes, comparés aux locaux qui se font bien souvent expulser à cause de la gentrification.

    Et un avantage de Londres c'est que trouver du travail est incroyablement facile si on compare à la France. Donc bon, avoir un loyer moins cher en étant au chômage, je sais pas si je préfère ;)
     
    zazouyeah, Karismate, Ymotana et 2 autres ont BigUpé ce message.
  7. Amarante

    Amarante
    Expand Collapse
    Toxic Masculinity Ruins The Party Again

    Au-delà de la question des loyers à Londres - qui sont en effet hallucinants - ça ressemble plus à un témoignage "J'ai testé être en coloc pour la première fois". Parce que les colocs pas forcément très sympa, l'appartement pas très propre, c'este lot de beaucoup de colocs. Personnellement, mes colocs en France se sont beaucoup plus mal passées qu'à Londres !
     
    zazouyeah, Sassegra, whitejimmy et 4 autres ont BigUpé ce message.
  8. Akunamathata25

    Akunamathata25
    Expand Collapse

    Je vis a Londres depuis un an et demi et j'ai vécu dans plusieurs pays avant (France, Allemagne, Canada, Chine) et, meme si les loyers ici sont en effet assez indécents, les conditions dans la coloc ne sont pas spécifiques a Londres. Je vis dans un apart mignon avec des colocs propres, en zone 2 (25mn du centre) et je paye moins de £700 de loyer. Et j'ai vécu dans certaines colocs dégueulasses avec des colocs pas respectueux dans les autres pays ou je suis allée. Je pense que cet article devrait s'intituler "j'ai testé la vie en coloc" et ne pas relier ca spéficifquement a Londres car c'est une ville super une fois qu'on y est bien installé ;)
     
    Kounette, Sassegra, whitejimmy et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  9. Poptarts

    Poptarts
    Expand Collapse
    Cracra Stardust

    J'ai l'impression de voir à chaque article un commentaire disant qui faut changer le tire dudit article ...
    Pas d'accord, pourquoi changer le titre si c'est l'expérience qu'elle a eu, c'est un point de vue, son point de vue et sa réalité.
    Et pour avoir aussi vécu dans des colocs plusieurs pays (France, Allemagne, Inde et une paires de colocs en Angleterre, à Londres comme en dehors), je m'y retrouve dans cet article et ça rejoint mon expérience également, donc on peut pas dire "Haaan c'est parce que c'est ça première coloc". Non, c'est une réalité : y'a une bonne dose de colocs cracras, à Londres, à des prix hallucinants. Alors oui peut être que ça peut être top, comme ça peut être bien pourri et ben voilà, c'est un article qui expose le bien pourri, ça se passe à Londres.
    Et au passage, n'importe quel endroit est super tant qu'on y est bien installé donc ça sauve pas vraiment l'honneur de la ville ;) ...
     
    Babitty Lapina a BigUpé ce message
  10. Arabella Kilburn

    Arabella Kilburn
    Expand Collapse

    Pour répondre à celles qui disent " Les colocs c'est pareil partout tu peux mal tomber", bien sûr, ça va vraiment dépendre de la chance que tu as, sur qui tu tombes, de ton proprio etc. Mais la particularité à Londres (et je ne dis pas que ce n'est forcement que à Londres, mais c'est quand même pas le cas en France, même si ça commence à se développer) c'est que les proprios louent à la chambre, et que par conséquence on a aucun droit de regard sur les autres colocs. Et comme les loyers sont très cher des personnes à qui la coloc ne correspond pas se retrouve à ne pas avoir le choix et donc vivre en coloc.
    Je pense que la situation en Angleterre (disons à Londres) reste pire aussi car beaucoup de logements sont vétustes (encore une fois il y a des exceptions, ils ne le sont pas tous, mais j'en ai visité une 50aine quand même et j'ai vu des trucs hallucinants ... ).
    Pour donner mon exemple personnel : moisissure dans tout l'appart, électricité pas au norme, fuite d'eau, pas d'eau chaude régulièrement, le tout (dont le gaz) réparé par un type travaillant au black et clairement pas doué de ses mains etc... (sans compter la partie propreté qui dépend des locataires). Le tout pour 700£ par mois, soit 850euros à l'époque.
    Les locataires n'ont aucun droit, si tu te plains le proprio te remplace du jour au lendemain, tout simplement, le proprio peut débarquer à l'appart à n'importe quel moment sans te prévenir etc ... Enfin quand je dis proprio, en fait c'est plutôt l'agent car dans mon cas le proprio était un qatari qui venait à Londres 3 semaines par ans.
    Alors ok mon cas était extrême, mais loin d'être unique, et il aurait jamais atteint de telles proportions.

    Je rejoins Donoma sur ce point, en effet pour les locaux c'est pire, c'est leur quotidien, nous au moins on peut rentrer chez nous !
     
  11. Amarante

    Amarante
    Expand Collapse
    Toxic Masculinity Ruins The Party Again

    C'est mon expérience personnelle mais j'ai fait 3 colocs différentes dans 3 villes différentes en France, sur une période de 4 ans, et tous mes proprios louaient à la chambre. Après on avait "droit de regard" sur les colocs dans le sens où quand il a eu des changements de colocs c'est nous qui nous chargions de trouver quelqu'un, le plus souvent parce que c'était plus simple pour le.a proprio.

    Mais j'ai eu pareil à Londres, et pendant toutes mes recherches d'appart c'était les colocs qui faisait visiter, même s'il y avait à payer des frais d'agence.

    Ça tout dépend de ton contrat de location, dans mon cas j'ai un mois de préavis à donner si je veux partir, et pareil du côté de mon proprio s'il veut libérer ma chambre.
     
Chargement...