Je m'en veux de penser ça mais...

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par Ipsie, le 10 mai 2013.

  1. Lord Griffith

    Lord Griffith
    Expand Collapse
    Tu l'as séquestré, baillonné, ligoté !!!

    LadyNightstalker a BigUpé ce message
  2. Ivy-Vinyl

    Ivy-Vinyl
    Expand Collapse
    Chrysalide

    Je m'en veux de penser ça mais je déteste vraiment le fait d'être la cadette dans ma famille.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Whitemountain, KatArryn1, Lilou la licorne et 19 autres ont BigUpé ce message.
  3. petitefadette

    petitefadette
    Expand Collapse
    Mon appareil à la main, j'arpente les rues du Bas-Rhin à la recherche de magie.

    @Lily Lou Je réagis un peu tard mais... je te comprends.
    Mon cousin qui a un an de moins a toujours été pour tous "le futur ingénieur, le plus intelligent, le doué en math". Quand je parlais de mes supers notes en anglais, on me répondait "Ah oui Machin aussi a eu tant et tant de moyenne". Toute mon enfance et adolescence il m'a rabaissé en me disant que si j'avais eu mon bac, alors lui il l'aurait forcément et mention très bien.
    Là où son ego en a pris un coup, c'est quand il a passé le permis. Il a raté 4 fois la conduite, et à ce moment-là j'ai ressenti une satisfaction malsaine, parce que moi j'avais tout eu du premier coup. Mais je ne suis pas méchante ni prétentieuse, donc je me suis bien gardé de lui faire la remarque. Mais une partie de moi pensait "ha ha, j'croyais que c'était moi la pas douée 8)"
     
    Whitemountain, Allons-y, Roonie et 11 autres ont BigUpé ce message.
  4. eloylö

    eloylö
    Expand Collapse
    I don't want this moment to ever end, (..) I'll wait here forever just to, to see you smile. Cause it's true, I am nothing without you... <3

    Je m'en veux VRAIMENT de penser ça mais... ma pote me soûle mais d'une puissance...

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Vadim, Kettricken, RedHunterGirl et 50 autres ont BigUpé ce message.
  5. Anne-ddf

    Anne-ddf
    Expand Collapse
    Des fleurs ? Pour le printemps ? C'est original...

    Tu es machiavélique mon poussin @eloylö :twisted: (je t'aime )
     
    Nekhbet, Chryseïs, finch et 2 autres ont BigUpé ce message.
  6. eloylö

    eloylö
    Expand Collapse
    I don't want this moment to ever end, (..) I'll wait here forever just to, to see you smile. Cause it's true, I am nothing without you... <3

    Bah oui mais bon... C'est chiant :cretin:
     
    finch, Elliana et Cagouilleuse ont BigUpé ce message.
  7. Skarov

    Skarov
    Expand Collapse
    Pourquoi j'ai pas découvert ce forum plus tôt???

    @petitefadette

    Ce que je vais dire va être facile peut être à tes yeux, mais étant le cliché de la cadette plus douée et plus intelligente que ma soeur (qui ne.à pas de chances tout ça) j'ai souvent eu la pression à coup "Si toi tu n'as pas tel note, alors personne ne l'a"

    Du coup aujourd'hui je souffre de ne jamais au grand jamais être sûre de moi, j'ai toujours peur de ne pas réussir (alors que j'ai toujours de super bonnes notes) et toujours peur de décevoir. Je m'excuse toute les cinq minutes, cacahuète mes faiblesses, car je me dois d'etre heureuse et miss parfaite. Et au final je suis devenu l'intello chiante qui se plaint d'avoir eu seulement 14/20. D'ou des années collèges et lycée difficile. Depuis c'est beaucoup mieux maintenant et je prends de plus en plus confiance en moi et mes capacités.

    Je reconnais néanmoins que ma sœur qui a toujours souffert de comparaison, a perdu confiance en elle aujourd'hui au point de toujours continuer la comparaison à son avantage sur désormais, lésant nos relations car elle passe son temps à me dénigrer en faisant des blagues à moitié sérieuse et se sens obligée de faire ses preuves continuellement.
     
    Ally-wonderland, icanflytolea, eloylö et 5 autres ont BigUpé ce message.
  8. icanflytolea

    icanflytolea
    Expand Collapse

    @Ivy-Vinyl
    J'ai l'impression que c'est plus la pression de tes parents qui te pèse que le fait que tu sois la cadette. Tu sais au fil du temps je me rend compte que même les parents des gens les plus brillants, restent exigeants. Si tes frères avaient réussis, ça aurait été la même.
    J'ai une petite soeur, qui a 17 ans, j'en ai 22, et elle ne fait rien dans l'ordre, pourtant je me compare quand même parce que j'ai été la bonne élève, celle qui pose pas de problèmes, sauf que cette année je change d'orientation tout ça... Bah j'ai la pression, parce que j'ai ce statut de "Oh, elle va bien, elle fait ses études", et là c'est plus trop le cas donc c'est chaud parce que mon père, en plus de se faire du soucis pour ma soeur, risque de s'en faire pour moi.
    Donc tu vois, au final, les parents sont jamais contents, que tu sois la grande, la petite ou celle du milieu x)
     
    Whitemountain, Pawline, Delah et 5 autres ont BigUpé ce message.
  9. Babitty Lapina

    Babitty Lapina
    Expand Collapse
    Éleveuse de rêves naissants

    Je m'en veux terriblement de penser ça, mais j'en ais marre des mendiants à la Défense.

    Il y a deux jours, un homme me demande de l'argent. J'en ai pas, mais je lui propose mon goûter salé faute de mieux. Bha il part en m'insultant.
    Et là ce matin, une femme me demande d'acheter des viennoiseries pour son fils vu que j'ai pas de sous sur moi. (J'en ai jamais.) Et quand je lui apporte les viennoiseries, elle demande ensuite d'aller acheter des couches.
    Je m'en veux, mais ça m'a profondément agacée et j'ai eu l'impression de me faire avoir. Les couches c'est super cher déjà en banlieue, du coup j'imagine même pas le prix à la Défense...

    J'ai tout à fait conscience que c'est hyper dur de vivre dans la rue et d'en sortir. Mais ces deux expériences me donnent juste envie d'éviter les mendiants à la Défense. (Je dis à la Défense, car chaque fois que je bosse ici, c'est la même histoire, alors qu'ailleurs j'ai jamais eu ce genre de problème. :erf:)
     
    Nekhbet, Cryss, LovelyLexy et 21 autres ont BigUpé ce message.
  10. Iris Chase

    Iris Chase
    Expand Collapse
    A new status is needed as my old one doesn't really reflect my life anymore!

    @eloylö J'ai une amie qui est un peu comme ça aussi. L'année dernière elle a fait une sorte de retraite silencieuse et depuis elle me bassine avec ça pour que je fasse la même chose en mode : "ça a changé qui je suis, ça a changé ma vie, maintenant je sais pour quoi je vis, je sais comment être heureuse dans ce monde, j'ai trouvé un sens à ma vie, plus jamais je ne serai malheureuse, etc." Il y a quelques années (après son 1er enfant) c'était la même chose: "avoir un enfant ca te change la vie, après plus rien n'a de sens autre que tes enfants, quand tu as des enfants tu deviens une autre personne, les anfants il n'y a que ça de vrai, on ne peut pas s'épanouir et être une personne bien et heureuse si on n'a pas d'enfant, etc". Et quand elle s'était mariée un peu plus tôt, ben rebelote: le couple, le mariage, avoir quelqu'un qui vous aime pour la vie, rien d'autre ne compte. Depuis que je suis mariée je sais pourquoi je vis, etc". Bon depuis qu'elle n'est plus avec son mari, elle ne me bassine que sur les deux derniers trucs...
    Le problème c'est qu'en soi, tout cela n'est pas fondalementalement faux (enfin chacun sa vision de la vie), le problème de ma copine c'est son côté évangéliste: "tu devrais faire pareil, tu vas voir ça va changer qui tu es au fond de toi, ça va donner un sens à ta vie, et tu ne seras plus jamais malheureuse"! Déjà le coup de la retraite, je n'y crois pas du tout parce que c'est pas mon truc ce genre de choses (j'ai une aversion profonde pour les gourous, de tous bords et toutes religions): je ne dis pas que cela est inefficace ou quoi que ce soit, mais cela dépend des gens, et sur moi aucun intérêt: je fais de l'auto-analyse et de l'introspection sur moi-même et sur ma vie en permanence; c'est même toute l'histoire de ma vie: le questionnement existentiel (c'est pas pour autant que je ne suis pas dans le réel hein) et cela me gonfle cette amie qui pense que j'ai absolument besoin de ça pour trouver le bonheur dans ma vie! Je suis déjà heureuse p***, je me considère plutôt même super heureuse et gâtée par la vie (je suis jeune, en bonne santé, j'ai un travail que j'aime, des amis, une famille, je vis dans un pays libre et une des plus belles villes du monde, j'ai aussi la chance d'être ouverte au monde, éduquée et instruite, et de pouvoir m'instruire et me construire encore plus). Ok, je n'ai pas de copain et je suis amoureuse plus ou moins d'un 'fantôme" (mais ça tu le sais déjà :)) donc oui, il me manque quelque chose dans ma vie en ce moment mais c'est tout, et surtout c'est pas la fin du monde: le couple n'est ni le but ultime de l'existence ni l'unique clé du bonheur!! Et pour ce qui est des enfants: on ne fait pas des enfants parce que ça change notre vie, on fait des enfants parce qu'on veut en avoir, un point c'est tout! Je ne ferai jamais d'enfants pour que ceux-ci donnent un sens à ma vie, et je ne conseillerai jamais à quelqu'un d'en faire pour ça non plus!!
    Et pour ce qui est des voyages: pff, le coup du "Jai voyagé dans les pays pauvres, maintenant j'ai tout compris à la vie, voir comment vivent les "vrais" gens, y'a que a de vrai tu vois, et après tu te défais de tes contingences matérielles" dit-elle dans son ensemble Comptoir des Cotonniers et en sirotant un smotthie de fruits et légumes bio dans un café végé, le tout coûtant le revenu journalier d'une famille pauvre vivant en Asie/Afrique. Et quand tu lui parles de ton boulot de prof en cité en banlieue parisienne dans un établissement classé REP+, entre élèves vivant en foyer et d'autres dont la père a disparu il y a bien longtemps et dont la mère fait 3 jobs différents pour nourrir la famille, et donc de ta mission d'éducation et d'instruction dans une France pauvre et délaissée aussi (j'éxagère et bien sûr cela ne s'applique qu'en partie hein la banlieue ce n'est pas du tout que ça, mais cette France là rurale et banlieusarde oubliée, elle existe aussi), elle te répond "ah je sais pas comment tu fais, moi je pourrais pas, déjà le RER non merci hein, ça sent trop mauvais, et aller tous les jours en banlieue, juste non quoi. Et puis faire bac +5 pour gagner 3000 euros pas mois, heu..." (si elle savait pour les 3000 euros par mois!:lol::lol::lol:). Bref à claquer!!
     
    #5398 Iris Chase, 20 juillet 2017 à 09:35
    Dernière édition: 20 juillet 2017 à 10:11
    Nekhbet, Dame Verveine, Kettricken et 37 autres ont BigUpé ce message.
  11. eloylö

    eloylö
    Expand Collapse
    I don't want this moment to ever end, (..) I'll wait here forever just to, to see you smile. Cause it's true, I am nothing without you... <3

    @Iris Chase Mais c'est TELLEMENT ça.
    Hier j'ai demandé à mon amie qui organise la soirée si elle avait discuté avec notre pigeon voyageur et m'a dit : "oh tu sais, elle va assez nous en parler vendredi"... Tu m'-e-to-nnes. Comme je suis contente de ne pas y aller ! :puppyeyes: Je vais laisser passer un peu de temps et la revoir peut-être après... Depuis qu'elle est revenue elle n'a rien proposé non plus donc, je vais faire comme si ma vie continuait ! :cretin:

    Surtout que de ce qu'elle disait dans ses snapchats : "je ne veux qu'une chose repartir" "la vie ici ne me convient plus" "je ne peux pas avoir de boulot et être enfermée dans un bureau" "je suis libre" "je veux me sentir utile ailleurs).
    Mais c'est parfait pour elle, TANT MIEUX, vraiment. Mais moi être enfermée dans un bureau ne me dérange pas (et on pourrait aussi mal prendre le fait qu'elle dise ça comme si c'était immonde et une prison, non pour moi c'est agréable d'être au milieu de mes documents, de mes piles de dossiers, j'aime travailler), je suis libre aussi dans ma vie, je fais ce que je veux, ou je veux, quand je veux et avec qui je veux. Moi la vie ne me convient pas ailleurs, je ne vois pas pourquoi j'irai voir la pauvreté dans un autre pays sachant que je bosse pour aider les gentes à vivre décemment leurs quotidien ici. Je suis désolée mais là pour le coup, j'ai pas envie de chercher ce que j'ai ici ailleurs. Je ne me sens pas de le faire et ça ne me ferai même pas kiffer de le faire.

    En plus, c'est con à dire, mais elle a vraiment changé, avant c'était une boule d'énergie, ultra-dynamique maintenant elle prend son temps, elle parle à deux à l'heure, je suis trop speed pour ce qu'elle est devenue toute lymphatique.

    J'ai un peu peur de la retrouver aussi parce que je me dis, si elle a changé à ce point, je ne vais pas non plus retrouver ma pote telle que je l'ai connue, avec qui j'ai bossé en cours, avec qui j'ai ri ou parlé pendant des heures sur nos quotidiens de mémère/nos mecs/nos soucis.... Ça me dérange cette évolution et ce changement si soudain. Moi j'ai une façon de voir et de concevoir ma vie qui évolue certes, mais qui est restée inchangée.

    Elle, elle a pris un virage, un tournant de dingue sur lequel je ne la suivrai pas (et sans aucun doute jamais) parce que non, je ne plaquerai pas mon mec, ni mon boulot, ni ma famille, ni mon quotidien pour faire ce qu'elle a fait. Ma vie est remplie, elle me satisfait telle qu'elle est et j'ai pas envie de la changer pour entrer dans sa nouvelle norme à elle. Donc valait mieux pas que je me rende à cette soirée... On se serait peut-être pris la tête, j'aurai peut-être été froide, je ne sais pas, mais je ne sentais pas ces retrouvailles...
     
    finch, Whitemountain, Mamy Chouette et 9 autres ont BigUpé ce message.
  12. Skarov

    Skarov
    Expand Collapse
    Pourquoi j'ai pas découvert ce forum plus tôt???

    chacun fait ce qu'il veut, perso j'aspire à une vie tranquille dans ma maison avec mes deux enfants, en me débattant avec mon salaire de prof et alors.

    Ce côté : ça m'a changé la vie m'exaspère. Je ne l'ai pas trop connu mais le peu de fois où cela est arrivé ça m'a suffit.

    Surtout que j'ai parfois l'impression que c'est une mode avec tous ses sites qui montrent en héros anti système ce qui font le tour du monde. Comme quoi ils sont libres et autres. Mais je suis libre de choisir d été pas bouger aussi.

    J'ai déjà un peu ça avec mon copain mais ça va tout de même, mais son côté j'ai découvert la vie dans un pays asiatique, alors qu'il dormait dans des hôtels étoiles (la vie est tellement peu cher la bas) et qu'à chaque fois qu'on voyage, il refuse les auberges de jeunesse, car les hôtels c'est plus confortables quand même, puis sandwich tous les midis ça va deux jours mais les restos c'est mieux. La différence, c'est qu'il est assez discret avec ça, et n'est pas catégorique. Donc les discussions sont intéressantes et il me laisse répondre avec mon point de vue.
     
    Vic Beretton, just_in_case, Kaylie et 8 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...