Je m'en veux de penser ça mais...

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par Ipsie, le 10 mai 2013.

  1. La_Belette

    La_Belette
    Expand Collapse
    Misandrette en puissance.

    JMVDPC mais j'en ai marre de mes potes qui se plaignent de leurs boulots parce que c'est trop dur ALORS QU'ILS ONT FAIT 5 ANS D’ÉTUDES EUX HEIN :rolleyes:
    Qu'on se plaigne de son boulot si il est chiant et mal payé je comprend très bien, je suis la première à le faire. Mais je vois pas ce que le niveau d'étude vient faire là dedans en fait... Genre mon pote qui a fait un master pour pas trouver de job après, maintenant il a pris un boulot pas du tout qualifié parce qu'il faut bien manger, mais j'aime paaaaas sa manière de se plaindre: une fois il m'a sorti que faire 5 ans d'études hyper compliquées pour se retrouver dans cette situation bah c'est pas normal, que quand même c'est abusé d'avoir étudié autant pour se retrouver dans ces conditions. OK donc les gens qui font ce job dans les mêmes conditions que toi mais qui n'ont pas leur bac ils ferment leurs gueules ? Pour eux c'est normal de trimer pour rien depuis qu'ils sont entrés en apprentissage à 16 ans sans doute.
    Bref ça m'énerve les gens qui pensent que pour avoir un bon boulot il faut faire des études, sinon tant pis pour toi va vider les canards 40h/semaine et surtout te plains pas.

    (et je m'en veux un peu de penser ça parce que certains ont vraiment des raisons de se plaindre vu leurs job, mais pourquoi ramener tes années d'études là dedans ?!)
     
    PotPourri, Babitty Lapina, adita et 19 autres ont BigUpé ce message.
    ----- Publicité -----
  2. l0ryne

    l0ryne
    Expand Collapse
    They don't know my head is a mess.

    @La_Belette Je suis d'accord avec toi.. En vrai j'ai fait 5 ans d'études, j'ai un Master mais je n'ai pas trouvé de travail après. Bah j'ai fait des jobs alimentaires parce que fallait manger, mais je me suis jamais plains.. Enfin si, je me suis déjà plains de mes boss, des clients, et du boulot en général parce que faut bien râler hein :cretin: Mais jamais plains de faire ça "alors que j'ai un Master" :dunno: Je trime autant que les autres, pas plus ou moins qu'untel qui a tout juste le bac ou unetel qui bosse ici depuis 10 ans après avoir été comptable pendant 19 ans. C'est comme ça. Ça empêche pas de continuer de chercher un travail qui nous correspond mieux..
     
    adita, -Arwen, Victoria Grace et 7 autres ont BigUpé ce message.
  3. Nacre

    Nacre
    Expand Collapse
    Oh le p'tit oiseau !

    @La_Belette En fait, je pense que, comme @Poacée l'a dit, c'est ce que l'école nous vend, c'est ce que nos parents et nos grands-parents nous disent... Toute ma scolarité on m'a vendu que "plus tu fais d'études, meilleur sera ton poste, plus tu seras payé". Et c'est seulement en post-BAC que je me suis rendue compte que bah, c'était peut-être vrai à leur époque mais plus aujourd'hui, effectivement.

    Et ça fait tomber de haut, donc je peux comprendre leurs plaintes, parce que c'est juste qu'on nous a bourré le crâne avec ça :dunno:
     
    Brunehilde_, Shiling, littlecassy et 39 autres ont BigUpé ce message.
  4. Clematis

    Clematis
    Expand Collapse

    @La_Belette
    Je réfléchis en écrivant, je défends pas forcément leur point de vue, je sais pas trop. Mais voilà comment je pense qu’on peut éventuellement expliquer la phrase « oui mais j’ai fait cinq ans d’études. »

    Cinq ans d’études c’est cinq ans qu’on paye plus ou moins de sa poche, ou celle de ses parents, dans tous les cas c’est globalement cinq ans qui coûtent de l’argent sans en faire gagner.
    En plus, pas de cotisation pour la retraite.
    Du coup, sans penser que les personnes n’ayant pas fait d’études méritent ce job nul, c’est vrai que ça te ramène un peu à cinq ans de perdus, en temps et en argent. Quitte à faire ce boulot, autant commencer plus tôt.
    Non? Je sais pas. Je dis peut-être n’importe quoi. :hesite:
     
    ArdenRose, littlecassy, Flopidou et 29 autres ont BigUpé ce message.
  5. -Jeanne-

    -Jeanne-
    Expand Collapse

    C'est marrant, moi je constate surtout que c'est les parents qui sont un peu déçus que leurs enfants galèrent malgré leurs diplômes alors que nous ben, on a eu le temps de se rendre compte que ça n'allait pas tout faire.

    La mère d'un ami ne se remet pas qu'après deux ans de prépa, des études dans une grande école, deux masters, des stages à l'étranger dans de grandes entreprises, son fils ne soit pas mieux payé, qu'il ait galéré à trouver du taf, qu'il n'ai que si peu de reconnaissance... Comme si elle se disait "tout ça pour ça". Elle lui a payé ses appartements dans ses villes d'études, l'a soutenu au max financièrement et moralement alors qu'elle est loin de rouler sur l'or et j'ai l'impression que qu'elle ne se sent pas "récompensée".

    J'ai l'impression que pour elle qui a fait des études très courtes, comme d'autres parents de mes amis de lycée, il y l'espoir de voir ses enfants arriver à "réussir" professionnellement et socialement et elle ne se rend pas compte que nombreux sont les jeunes diplômés à avoir un parcours semblable, voire encore plus prestigieux que celui de son fils qui lui semble éblouissant.

    Mes grands-parents sont un peu comme ça. Quand je leur dit que je galère ils sont sidérés: "mais tu as fais ta prépa quand même et tes études à Paris !". Pour eux, qui ont été à l'école le temps où ils étaient trop jeunes pour aider à la ferme, c'est comme si je pouvais devenir présidente de la république. Or, non. ^^

    Heureusement, mes parents n'ont jamais mis trop d'affect dans mon parcours scolaire donc je galère mais ils ne le voient ni comme un déception ni comme un "on t'avait dit de faire de la com, nouillette !" ^^
     
    Ymotana, Chryseïs, sunnyna et 20 autres ont BigUpé ce message.
  6. PetitePaille

    PetitePaille
    Expand Collapse

    @La_Belette

    Personnellement je comprends tes amis.
    En fait, il faut voir les études comme un investissement.
    Des études c’est quand même un travail non payé ou tu ne vas pas ou très peu cotiser pour ta retraite pendant plusieurs années, ou tu vas dépendre financièrement de tes parents (en général).
    Donc effectivement si après cet investissement, tu te retrouves à un poste que tu aurais pu avoir juste en ayant eu le bac, ça peut être perçu comme bien injuste.
    Parce que pendant que X a commencé’ à travailler à 18 ans et a donc perçu un salaire, cotisé etc, toi non.

    Donc au final tu te retrouves dans une situation pire que celui qui n’a pas fait d’etudes.

    Après on peut voir ça de deux façons :
    - soit trouver ça injuste
    - soit se dire que ce mauvais investissement est de notre faute puisque la voie choisie était bouchée et qu’on aurait du choisir autre chose, qu’on a pris un risque en connaissance de cause.
     
    Ymotana, ArdenRose, littlecassy et 30 autres ont BigUpé ce message.
  7. Nedjma

    Nedjma
    Expand Collapse

    Anne-ddf, ArdenRose, littlecassy et 14 autres ont BigUpé ce message.
  8. Nedjma

    Nedjma
    Expand Collapse

    @Eiko je te comprends, mais teeeeeeeellement dans tout ce que tu racontes juste au-dessus !
    Alors je ne sais pas depuis combien de temps tu es à ton travail, mais de mon côté je me dis que si l'on me garde et me confie des responsabilités, c'est que je fais bien mon travail, point. C'est vraiment ce qui m'aide quand je me rends compte ( ou que l'on me fait remarquer :erf: ) que j'ai fait une erreur.
    Au boulot, on ne nous demande pas d'être parfait.e.s mais de faire bien son travail. Le mieux est l'ennemi du bien, toussa ...
     
    Ploue et Trémazane ont BigUpé.
  9. Chat-au-Chocolat

    Chat-au-Chocolat
    Expand Collapse


    Bah moi je comprends parfaitement tes ami.e.s :lol:
    Déjà on nous répète depuis l'enfance que les études sont un sésame pour l'emploi, que plus on étudiera plus on aura de chances de trouver un emploi intéressant et bien payé (et ça semble logique)… Alors oui, la redescente peut être dure quand tu te rends compte qu'en fait, ton bac + 5 ne te sert à rien. C'est un investissement (matériel, intellectuel et émotionnel) sur lequel tu n'as aucun retour. C'est 5 années perdues.
    Ensuite, au-delà de la prégnance des discours sur l'importance de faire des études (qu'il faudrait sérieusement nuancer dans notre système actuel), il faut comprendre qu'il peut y avoir un décalage énorme entre les exigences des études supérieures, qui te demandent parfois de véritables efforts, de bosser comme un.e dingue, etc, et la réalité du marché du travail. T'as passé 5 années de ta vie à écrire des mémoires, passer des partiels, lire des bouquins, apprendre des théories parfois imbuvables, éventuellement à déménager (et tu n'as pas fait ça pour le plaisir, mais bien pour en retirer un gain), et au final soit tu ne trouves pas de boulot, soit tu te retrouves à faire un truc pour lequel tu es surqualifié.e, ou qui du moins ne justifie absolument pas que tu te soies troué le cul à faire 5 ans d'études.

    Aujourd'hui ça va pour moi, mais j'ai eu un job à la sortie de mes études où je n'avais à faire que des tâches ultra basiques qu'un.e élève de troisième aurait pu réaliser. Et je peux te dire qu'au-delà de l'ennui mortel, c'est une vraie souffrance de se retrouver dans un boulot dans lequel les compétences que tu as acquises pendant tes études ne sont ni valorisées, ni même utilisées. C'est une sorte de "déclassement", c'est humiliant. Tu as fait un pari sur l'avenir, quitte à te priver (matériellement en général, mais ça peut être autre chose) pendant plusieurs années, et finalement tu te rends compte que tu as fait tout ça pour rien. Que ni l'épanouissement, ni le salaire ne suivent. Il y a de quoi avoir grave les boules.
    En soi, personne ne mérite d'avoir un boulot de merde, études ou pas études, mais je trouve que tes potes ont tout à fait le droit de se plaindre.
     
    Ymotana, Brunehilde_, Pinkskylight et 55 autres ont BigUpé ce message.
  10. schizophrenia

    schizophrenia
    Expand Collapse
    J'ai fait cette saison dans cette boîte crânienne

    @La_Belette , je comprends ton ressentiment, je trouve ça horrible de se sentir plus légitime à se plaindre parce que tu as fait des grandes études, quand les autres galèrent. non, faire des études n'est pas un passe-droit, ça ne devrait pas te permettre de prétendre à plus que les autres. Par contre je comprends la lassitude de tes amis. Je bosse dans un milieu sinistré et ça me rend dingue de voir que nos conditions de travail sont si mauvaises. Je gagnais plus en ayant un job étudiant qu'en faisant ce que j'aime. Et je me rends compte que ça peut être blessant, car j'ai fait des études, j'ai choisi ce milieu : mais qu'une boîte nous paye moins que le RSA c'est injuste : et dénoncer cet etat de fait, n'est pas du tout du mépris pour ceux qui galèrent de ouf : il s'agit juste de se battre pour améliorer nos conditions.
    Et j'ai tellement galéré, et je galère encore, pour en arriver là : enchainé les stages non payés, les missions etc, bossé tout les samedis en prépa, qu'effectivement, une partie de moi irrationnelle à le seum.
    Attention gros jugement de valeur : Après je suis encore plus vénère quand je vois des gens de mon âge faire des métiers chelous comme "consultants", "recruteurs", "trader" ou autre : des bullshits jobs en somme, qui ont aucun sens social et me voir galérer parce que j'ai choisi un truc qui avait du sens. J'y vois une injusitce .
     
    Kaeloolagrenouille, Chryseïs, sunnyna et 14 autres ont BigUpé ce message.
  11. PetitePaille

    PetitePaille
    Expand Collapse

    @schizophrenia

    Deux questions :
    En quoi etre consultant c’est un bullshitjob ?
    À quoi bon sacrifier 5 ans sans gagner d’argent ou très peu si c’est pour avoir le meme salaire à la fin qu’une personne qui n’a elle pas sacrifié son temps ?
     
    AStarShinesBright, Piperade, Asilentio et 13 autres ont BigUpé ce message.