Je ne comprends pas

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par Hawley, le 24 janvier 2014.

  1. Nyarlathotep

    Nyarlathotep
    Expand Collapse

    @Ocytocine. Pour ma part une fois je marchais en ville sans m'arrêter, mais c'était toujours dans la même saleté de place, j'avançais et repassais encore et encore devant les mêmes bâtiments.
    Je ne comprenais pas pourquoi je me sentais obligée d'en faire éternellement le tour, et même éveillée le truc me pompait encore de mon énergie vitale :ko:
     
    Babitty Lapina et Ocytocine. ont BigUpé.
  2. MissDodo

    MissDodo
    Expand Collapse

    @Ocytocine.
    Ah le coup des maths j'en rêve pas à proprement parler mais quand je suis un peu stressée et que je suis en train de me réveiller ça m'arrive de faire des calculs improbables super compliqués, jusqu'à ce que je me dise "mais qu'est-ce que tu fais, ça n'a aucun sens ces calculs!"

    @Nyarlathotep
    Dans le genre rêve qui pompe l'énergie vitale il m'arrive de rêver que je n'arrive plus à marcher droit, et ça me demande une concentration extrême d'avancer dans le rêve
     
    Ada or ardor, titeannc, Babitty Lapina et 3 autres ont BigUpé ce message.
  3. Boite de conserve

    Boite de conserve
    Expand Collapse
    Ce n'est pas parce que toi tu ne fait pas, que ça n'existe pas. Ce n'est pas parce qu'il y pire ailleurs qu'on ne peut pas faire mieux ici.

    @Citronnelle sauf extreme urgence j'evite autant que possible les cabinets des gyneco (j'ai pas encore besoin du froti annuel) parce que lorsque j'en ais eu besoin, j'en ais fait 4 différentes (toujours des femmes) et à chaque fois je me suis sentie comme un numéro, plus humaine, mon ressentie, mes questions... n'avaient aucune valeur.
    Du coup pour en plus rebondir sur la personne qui ne comprend qu'on puisse aller voir un homme, au début je voulais pas mais si je dois retourner voir un gynéco ce sera un homme car les femmes m'ont juste dégouté.
     
    Maia Chawwah, Ada or ardor, Mamy Chouette et 2 autres ont BigUpé ce message.
  4. Solal

    Solal
    Expand Collapse
    Très, très amoureuse

    @Citronnelle J'avoue que je suis un peu comme ça :ninja: Mais en fait je le suis avec tous les médecins, j'ai conscience que c'est complètement stupide mais j'ai beaucoup de mal à prendre rendez-vous puis à y aller, parler de moi, montrer des trucs intimes - même si c'est leur métier - et en plus, et là on fait pas plus bête comme conduite, je flippe d'apprendre que j'ai un truc sérieux du coup je fais l'autruche :facepalm: J'essaie vraiment de corriger ça et maintenant j'essaie de voir s'il existe un remède naturel ou une cause évidente à ce que j'ai et de rapidement aller voir quelqu'un ensuite si ça ne s'arrange pas, mais l'angoisse du médecin n'est pas facile à éradiquer :sweatdrop:
     
    KB, Maia Chawwah, Faolán et 14 autres ont BigUpé ce message.
  5. Rosenrot_

    Rosenrot_
    Expand Collapse
    Ondule comme un ver de terre.

    @Citronnelle : J'ajouterai une dernière chose à ce qui a été dit : le prix. Dans le cas d'une consultation gynéco, c'est pas anodin
    Je suppose que ça dépend de quel problème tu parles, mais si c'est une simple mycose, par exemple, je vais plutôt tenter de passer une pharmacie en essayant de résoudre le problème par moi-même.
    Et il y a aussi un cercle vicieux : si c'est un problème qui s'aggrave, plus tu attends, et plus tu auras du mal à consulter parce que tu sais qu'on va te faire la leçon "mais enfin il fallait venir dès le début !". Donc oui, c'est bête, mais c'est pas surprenant.
    Et je crois que j'ai un problème avec les médecins en général, j'arrive jamais à expliquer correctement mon problème, ou je consulte pour deux raisons mais j'en explique qu'une et j'abandonne l'idée d'expliquer la deuxième au moment où on me demande ma carte vitale parce que j'ose pas "m'imposer". Donc ok, c'est un peu ma faute, et je comprends que les médecins soient un peu pressés et ne soient pas 100% à l'écoute tout le temps (rapport au fait qu'ils sont humains), mais ça ne m'aide pas à me confier et expliquer correctement mon problème. Ça + déménagements fréquents, ça veut dire qu'à chaque fois que je tombe sur un médecin (généraliste ou spécialiste) avec qui je me sens bien, il faut potentiellement repartir de zéro dans ma nouvelle ville.
    Bref, c'est vraiment pas une partie de plaisir de prendre un rdv, de me déplacer parfois un peu loin de chez moi, de payer parfois assez cher, tout ça pour souvent ne pas résoudre mon problème ou que partiellement. Autant attendre tranquillement d'être à l'article de la mort et se soigner avec du paracétamol. :lunette:
    Bref, c'est clairement pas un comportement responsable, mais en vrai il y a tellement de freins financiers et psychologiques que c'est pas du tout étonnant que tant de gens ne consultent pas quand ils le devraient.
     
    Whitemountain, Euphrosyne, Maia Chawwah et 24 autres ont BigUpé ce message.
  6. pikalovescoke

    pikalovescoke
    Expand Collapse

    Et puis les spécialistes, tu essaies de tout résoudre par toi-même avant car tu sais que de toute manière, tu auras rendez-vous que dans 6 mois XD (pire dans le cas de ma gynéco: si je téléphone maintenant, je n'aurais rendez-vous qu'en septembre 2018 donc j'essaie de régler un max toute seule, en lui téléphonant si je veux de nouvelles pilules pour qu'elle me faxe la prescription et voilà. Mais je crois que je devrais changer. Mais j'y suis attachée car c'est elle qui m'a fait naître et donc c'est grâce à elle que je suis vivante car j'ai eu une naissance un peu casse gueule ^^)
     
    Let_Them_Eat_Cake, KatArryn1, Lord Griffith et 6 autres ont BigUpé ce message.
  7. Rosenrot_

    Rosenrot_
    Expand Collapse
    Ondule comme un ver de terre.

    @pikalovescoke : En l'occurrence si c'est vraiment urgent je pense que tu peux réussir à avoir un rendez-vous plus tôt, mais c'est vrai que c'est toujours plus compliqué avec un-e spécialiste. :sweatdrop: Et d'autre part, difficile de savoir où placer la barre de l'urgence quand on est patient-e. Je sais pas forcément si mon problème est indicateur d'un truc plus grave ou si je vais déranger mon médecin pour me prendre en urgence sur sa pause de midi pour un truc anodin. :dunno: Bref, c'pas facile.
     
  8. RhinestoneEyes

    RhinestoneEyes
    Expand Collapse

    Pourquoi ça me fait mal presque un an après, alors que je croyais être passée à autre chose. En même temps il est du genre inoubliable, et ce que j'ai partagé avec lui l'est aussi.
     
    Katastroph, Let_Them_Eat_Cake, misspoetia et 2 autres ont BigUpé ce message.
  9. Citronnelle

    Citronnelle
    Expand Collapse
    Since everything is a reflexion of our minds... Everything can be changed by our minds. - Buddha -

    Je reviens sur le forum 5 ans après désolée :ninja:
    @Dame Verveine @Boite de conserve @Solal @Rosenrot_
    Ah mais je suis complètement d'accord avec ce qui a été dit ! Mais en fait je ne faisais pas référence à ces aspects là dans mon JNCP :sweatdrop: mais juste à (par exemple) la gêne d'aller physiquement consulter pour une mycose, je veux dire, la honte d'aller voir un médecin pour dire "j'ai des démangeaisons au niveau du vagin", par rapport à l'image que ça renvoi. Je pensais simplement à cet aspect car en l'écrivant je pensais à une amie en particulier qui s'empêche d'aller consulter pour ça, parce que ça fait sale, parce que c'est honteux d'avoir une mycose, etc.. Et qui va d'abord me demander ce que j'en pense, en espérant que je puisse l'aider au vue de ses symptômes, et qui me dit qu'elle est comme ça depuis presque 2 semaines, qu'elle n'en peut plus, qu'elle n'en dort plus la nuit...
    Mais en dehors de ça je conçois complètement qu'on évite des consultations par rapport aux maltraitances médicales (:sick:) vu à quel point c'est répandu en plus... J'aurais dû préciser dans mon message que je ne parlais pas de ça désolée :fleur:
     
    Rosenrot_, Ada or ardor, Shadowsofthenight et 6 autres ont BigUpé ce message.
  10. Katnaëlle

    Katnaëlle
    Expand Collapse

    Je croyais être la seule à faire ce cauchemar débile où je fais des calculs mathématiques hyper complexe ... A chaque fois, ça me met dans un état pas possible (je n'arrive plus du tout à dormir après), ça me rassure presque de voir que ça arrive à d'autres !

    Un "je ne comprends pas" un peu triste : je vis en ce moment chez ma grand-mère la semaine. Malgré son âge, elle m'a toujours semblé assez "jeune" (je ne sais pas comment le formuler autrement) dans sa tête en ce qui concerne le sexisme et les rôles prétendument attribués à tout à chacun dans la société. Mais je me rends compte que ce n'est pas vraiment le cas. Ce soir, je me suis fait reprocher de porter au quotidien un sac à dos (que j'aime d'amour :crying:) parce que "ce n'est pas élégant pour une jeune fille". J'ai eu beau expliquer pendant 15 minutes que c'était une préférence personnelle et qu'on se fichait en fait, elle n'en a pas démordu en ajoutant que ma sœur avait un sac à main :mur: et elle en a même parlé avec un autre membre de ma famille (visiblement ça la perturbe)

    Bref, je ne comprends vraiment pas ce genre de commentaire :erf:
     
    HarryJoe, Lord Griffith, Let_Them_Eat_Cake et 10 autres ont BigUpé ce message.
  11. Khyra

    Khyra
    Expand Collapse

    C'est un mélange de Je ne comprends pas et Je me demande.
    Il parait qu'on utilise plus de muscle du visage quand on fait la gueule que quand on sourit et cet argument est souvent utilisé pour nous enjoindre à sourire.
    Le truc, c'est qu'est ce que les scientifiques ont entendu par "faire la gueule" est-ce que c'est être comme ça ?
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    ou est-ce qu'il s'agit de notre visage neutre, celui qui n'exprime pas grand chose parce qu'il peut nous arriver de ne pas toujours penser à des champs de massacre ou des champs de pâquerettes.
    Si les scientifiques se basent sur le visage boudeur de la photo pour dire que plus de muscle sont sollicités, je comprends la conclusion mais reste que vous en voyez souvent des ados/adolescent qui font cette tête sur une longue durée ? :yawn:
    Ou alors, ils parlent du visage neutre mais dans ce cas, on ne fait pas la gueule :ko:
    Et puis, perso, sourire me demande plus d'effort que de ne pas sourire. XD
    Du coup, qu'est ce que les psychologues entendent par "faire la gueule" ? :halp:
     
    #7211 Khyra, 12 septembre 2017
    Dernière édition: 12 septembre 2017
    Table, Solal, Lord Griffith et 10 autres ont BigUpé ce message.
  12. MissDodo

    MissDodo
    Expand Collapse

    @Khyra
    Je pense qu'ils entendent faire la gueule comme sur ta photo :)
    Parce qu'en soit en visage neutre je ne pense pas qu'on sollicite beaucoup de muscles, enfin je pense que la tête qu'on a quand on dort c'est sûrement celle qui utilise le moins de muscle.
    Et personnellement si j'ai un trop long fou rire ça va me fatiguer, j'aurais mal à force de solliciter mes muscles (j'ai l'impression d'avoir des crampes derrière le crâne?!), alors que jamais j'ai eu ça avec d'autres expressions.
     
    Ada or ardor, Lord Griffith, Cornélie et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
Chargement...