Je ne comprends pas

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par Hawley, le 24 janvier 2014.

  1. Elkaria

    Elkaria
    Expand Collapse

    @123pourquoi je ne voulais pas dire en terme d'embauche, mais plutot une fois en poste.
    Un des cas rapporté tenait au fait que dans la vraie vie, au mieux tu as 75% des données dont tu as besoin pour faire ton boulot, pour le reste, il faut trouver les hypothese et les approximations qui s'appliquent le mieux. Et que certains, sorti de Polytech, n'avait pas du tout cet approche et se retrouvait coincé est inapte a fournir un travail de qualité en sortant des sentiers battus alors que j'ai passé une grosse partie de ma deuxieme année a faire ca sur un projet. Trouver les approximations, faire des hypotheses, trouver des moyens alternatifs d'arriver au résultat.

    Aprés, je le rappelle, entre l'histoire et la vérité... je ne sais pas ou ca se situe.
     
    LovelyLexy a BigUpé ce message
  2. Aqua

    Aqua
    Expand Collapse
    Do what you can, with what you have, where you are.

    @Elkaria Je suis assez étonnée, de mon point de vue les ingénieurs français sont plutôt réputés pour justement leur côté polyvalent et leur capacité d'adaptation. Les projets prennent une place très importante dans la formation ingénieur. Comme quoi, c'est marrant cette différence de point de vue :hesite:
     
    Dame Verveine, Cirrannai, Elkaria et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  3. LovelyLexy

    LovelyLexy
    Expand Collapse

    @123pourquoi désolée ( non) d'apporter un autre son de cloche mais dans les matières d'humanités ( lettres, histoire géo), les professeurs de facs sont non seulement passionnés mais d'une grande qualité: confère le fait qu'iels rédigent chaque année préfaces, éditions commentées, essais critiques qui sont des références pour la recherche et les concours des ENS.
     
    doudouillitsa, Whitemountain, Solal et 10 autres ont BigUpé ce message.
  4. 123pourquoi

    123pourquoi
    Expand Collapse

    @Elkaria D'accord, j'avais effectivement mal compris ce que tu voulais dire. Dans ce cas c'est vrai, enfin disons que certaines écoles sont plus "main dans le cambouis" que d'autres qui forment plus à l'administration et à la prise de décision. Les meilleurs étudiants seront relativement à l'aise dans les deux cas, mais pour d'autres ils seront mis en difficulté dans certaines situations. Je ne peux qu'être d'accord avec toi.

    (Ps par contre "Polytech" ce sont les écoles d'ingénieurs des universités, rien à voir avec "Polytechnique" qui s'abrège généralement "l'X" ; pour éviter la confusion)
     
    Tamiat, Ouestrion et Elkaria ont BigUpé ce message.
  5. Elkaria

    Elkaria
    Expand Collapse

    @Aqua ptete on était juste frustré parce que les projets nous en faisaient voir de toutes les couleurs, alors on se consolait comme on pouvait :yawn::yawn:

    @123pourquoi tu sais moi j'ai fait prépa integrée a une fédération et mon école, alors le jargon :ko:.... merci pour le rappel
     
  6. LittleCerys

    LittleCerys
    Expand Collapse

    @LovelyLexy Désolée (non plus :cretin:) d'apporter mon témoignage à ce propos également, mais mon expérience personnelle avec les facs de Lettres et d'Histoire de l'Art me fait penser que... bah non, en fait, les profs n'y sont pas forcément meilleurs qu'ailleurs. Déjà parce que tous ne rédigent pas "chaque année préfaces, éditions commentées, essais critiques qui sont des références pour la recherche et les concours des ENS". Quand bien même ils le feraient, ça ne garantit pas forcément que le cadre universitaire leur est assez épanouissant pour qu'ils soient de bons profs (ou qu'ils en aient les qualités intrinsèques, tout simplement). ;) D'autant que les petits doctorants se font souvent la main sur nous, comme partout, ce qui assure encore moins de n'avoir que des professeurs qui sont des références pour la recherche et les concours des ENS, avec tout à la fois une érudition incroyable et une pédagogie exemplaire. Donc non, malheureusement, les facs des matières d'humanité ne sont pas toujours peuplées de Starobinski en puissance, rien ne le certifie.
    Enfin, si tu es allée dans un établissement où c'était le cas, eh bien je veux bien les références. :d
     
    Maia Chawwah, Dame Verveine, Grumpy Bunny et 3 autres ont BigUpé ce message.
  7. LovelyLexy

    LovelyLexy
    Expand Collapse

    @LittleCerys ah mais je ne nie pas mais l'idée de départ était que tous les profs de facs sont forcément nuls et moins bien que les grandes écoles. J'ai eu la chance en master d'avoir les profs dont je parlais dont les cours étaient géniaux ( j'ai fait ma licence en cubant), et notamment trois de nos profs faisaient les éditions de référence du concours de l'ENS en lettres modernes
     
    Lord Griffith, Dame Verveine, Elliana et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  8. 123pourquoi

    123pourquoi
    Expand Collapse

    @LovelyLexy Je n'ai pas dit que les profs étaient forcément nuls, mais que le niveau général de l'enseignement était bas :)
     
  9. LovelyLexy

    LovelyLexy
    Expand Collapse

    @123pourquoi donc comme le CAPES se prépare en fac cela implique que le prof de secondaire a un niveau médiocre. Merci de me le faire savoir.
     
    doudouillitsa, Pau La, Vic Beretton et 2 autres ont BigUpé ce message.
  10. Little Moi-Même

    Little Moi-Même
    Expand Collapse
    Veux changer le monde

    Maia Chawwah, Agutti, LittleCerys et 3 autres ont BigUpé ce message.
  11. Phoenix Person

    Phoenix Person
    Expand Collapse

    #7764 Phoenix Person, 15 février 2018
    Dernière édition: 17 février 2018
    Lily Lou, Agutti, Margay et 3 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...