Je ne sais pas quoi choisir sur Admission Post-Bac, je fais quoi ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Anouk Perry, le 18 janvier 2017.

  1. Anouk Perry

    Anouk Perry
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

  2. Iluja

    Iluja
    Expand Collapse
    Mioumioumiou

    Bonjour à toutes :)
    Ah, l'orientation... pour moi c'était il y a 10 ans (heu, je suis vieille ou quoi ?) mais c'est aussi un peu tous les jours parce que justement, j'ai créé une association qui s'appelle... CeQueJeVeuxFairePlusTard, et qui a justement pour objectif d'aider les jeunes à trouver leur voie !
    Un conseil supplémentaire que j'aimerais vous donner : suivez votre cœur ! Les métiers vont changer, le monde du travail est dans une phase de transition très importante... la seule chose qui ne va pas changer, c'est vous : qui vous êtes, vos talents, le sens que vous voulez donner à votre vie. Et puis je suis d'accord, c'est important aussi de relativiser, de se tromper, de recommencer, et de regarder tout ça avec optimisme et plaisir :)
    Vive APB ! (bon, ok, peut-être pas....)
     
  3. Fleur d'oranger*

    Fleur d'oranger*
    Expand Collapse

    Hello !
    Alors mon orientation date d'il y a 10 ans, mais quand même !

    J'ai fait des listes de tous les métiers qui me plaisaient dans les revues "que faire avec un bac S" etc.
    Après j'avais décidé que je voulais bien faire des études mais que ça paie plus tard. Par exemple, l'archéologie ça doit être super, mais faire 8 ans de fac pour ne pas trouver de boulot ou être payé au smic c'est mort !
    Donc mes critères étaient le salaire, et le nombre d'années d'études. J'avais beaucoup de mal à me projeter dans "est-ce que j'aimerais bosser dans un bureau ou à l'extérieur ?", ce genre de choses.
    Après je pense que si on est vraiment passionné par un sujet, on trouvera toujours un moyen d'y arriver. Mais moi je n'avais pas de réelle passion. (exemple : devenir une sirène, ça se fait apparemment !)
    J'avais réfléchi aux matières que j'aimaient au lycée, et à ce que j'aimais en dehors. Et j'avais envie d'un métier avec un côté éthique. Je ne me voyais pas aller dans une grande entreprise tous les jours pour faire du chiffre.
    J'avais aussi éliminé la prépa et médecine après avoir vu mes cousins.
    Personnellement, les grands salons ne m'avaient pas aidée parce que quand on n'a aucune idée, on se sent perdu...
    Je suis totalement d'accord avec le fait que se tromper n'est pas un drame ! Il faut essayer de ne pas se fermer pour se réorienter plus facilement.

    J'ai aussi aidé mon frère pour son orientation. On a trouvé au CIO son IUT. Comme quoi...

    Bon courage !
     
  4. adonox

    adonox
    Expand Collapse

    Si vous n'avez vraiment pas d'idées, allez en licence de géographie, c'est beaucoup plus riche que ça en a l'air, centré sur l'actualité et les enjeux du XXIe siècle, et les débouchés sont très vastes !
     
Chargement...