Je suis facilement attirée par quelqu'un

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Madev-, le 2 avril 2014.

  1. Madev-

    Madev-
    Expand Collapse
    Attention ragnagnas

    Je sais pas si c'est un problème mais à chaque fois qu'un garçon (un homme?) me porte de l'intérêt ou/et est un minimum charmant/adorable/gentil/canon/sexy à tomber, il me reste dans la tête, j'me rejoue les scènes où l'on se parle avant de me coucher, je fais une obsession. Et ça m'arrive très souvent, ça dure de une semaine à plusieurs mois et je trouve que c'est plutôt embêtant d'être si "faible" et "facile". Surtout lorsque dans 90% des cas, il n'y a aucune suite et je passe à autre chose.

    qu'en pensez-vous? est ce que je deviens obsédée car ils me portent de l'attention et donc, reboostent ma confiance en moi? serait-ce en fin de compte un comportent narcissique et égocentrique?

    Si ça peut vous éclairer, j'ai 19 ans, j'ai vécu une rupture en début d'année qui m'a beaucoup ouvert les yeux sur moi-même et je n'ai jamais été avec quelqu'un qui me transcende complêtement.
     
    Raven99 a BigUpé ce message
  2. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    @madev-

    J'étais comme ça avant. Je pense que c'était dû au fait que pendant longtemps j'étais pas vraiment à l'aise dans mes baskets, je me sentais pas belle ni spécialement attirante, et du coup dès qu'un mec me portait un minimum d'attention je m'emballais toute seule dans ma tête. Résultat, j'ai trompé puis quitté plusieurs mecs comme ça : même étant en couple avec des mecs qui ne me transcendait pas (pour reprendre ton expression), dès qu'un autre me portait de l'attention voire me draguait, je fonçais tête baissée.

    Et puis j'ai appris à m'aimer et à avoir confiance en moi, c'est-à-dire que je ne cherchais plus à être "validée" par les autres. Maintenant je n'ai plus du tout ce problème. Je suis en couple depuis 3 ans et demi, et au contraire maintenant si un mec me dragouille ça me met + mal à l'aise qu'autre chose car je sais que je suis bien avec mon copain et que je ne cherche pas autre chose.

    Donc pour toi, ben j'ai envie de dire profite de ton célibat, et le jour où tu rencontreras un mec que tu trouveras vraiment formidable, il y a de fortes chances pour que ça passe... :)
     
  3. Madev-

    Madev-
    Expand Collapse
    Attention ragnagnas

    J'ai passé 3 ans avec quelqu'un que je n'ai jamais trompé et les tentations étaient fortes, puis au final, avec le recul, je me suis rendu compte qu'on avait pas d'avenir. Mais je me retrouve dans ce que tu dis et je dois avouer que j'ai plus ou moins toujours besoin de l'approuvation ou l'attention des gens pour exister.. en tout cas merci de ta réponse ça me rassure :)
     
  4. Madev-

    Madev-
    Expand Collapse
    Attention ragnagnas

    Je suis sûre que ça passera, après d'en être dégoutée, peut-être pas mais de me dire "non mais comment t'as pu être si influençable". Je pense que ça me rassure de savoir que j'ai encore une valeur auprès des autres, même si ça serait mieux que j'en ai une auprès de moi-même d'abord.. :/
     
  5. Suricate suricatta

    Suricate suricatta
    Expand Collapse
    En construction

    Je suis comme ça aussi et ça me saoule de ne pas être "stable" dans mes relations amoureuses... Je pense que le vrai souci, c'est que je ne suis jamais vraiment tombée amoureuse et que j'ai trop besoin de l'attention des autres pour m'apprécier. Je suis une thérapie actuellement et les choses commencent à changer pour moi mais ça prend du temps... courage :chat:
     
  6. Madev-

    Madev-
    Expand Collapse
    Attention ragnagnas

    Je pense qu'au début d'une histoire on croit qu'on est follement amoureuse mais au final, je sais que je l'ai été mais peut-être pas autant que je le pensais.. j'espère que tout ira pour le mieux pour toi :) et merci!
     
  7. mymoona

    mymoona
    Expand Collapse
    Alive !

    Je me retrouve aussi dans ce manque de confiance, ce besoin de se rassurer par l'amour d'autrui. Pareil que @Suricate Suricatta je ne suis jamais réellement tombée amoureuse, et j'ai toujours été instable dans mes relations, qui n'ont jamais durées plus de 4 ou 5 mois. Au final, j'ai fait beaucoup de peine à des garçons adorables et je reproduis toujours les mêmes erreurs.
    Le jour où je serais passionnée et réellement attachée, peut-être que j'arrêterais de chercher la séduction chez n'importe quel mec à qui je parle, de me faire des scénarios improbables. Peut-être que je profiterais + de l'instant présent. J'espère que je réussirai à m'aimer davantage et surtout, que je serai capable de donner de l'amour.
     
  8. Ewina

    Ewina
    Expand Collapse

    Ma réponse va beaucoup ressembler à celle de @Khalea, mais si ça peut te rassurer un peu...
    Moi aussi, ça m'arrivait beaucoup, j'avais très peu confiance en moi et le moindre intérêt/compliment me semblait tellement important que j'y pensais beaucoup, parfois jusqu'à l'obsession.
    Et puis là, depuis que je suis avec mon copain, ça s'est un peu calmé, même si je m'attache très vite aux gens, j'arrive plus à différencier l'amour/ l'attraction de l'affection.
    Généralement j'arrive à faire le tri en me demandant si c'est la personne qui me plait, ou ce que la personne m'apporte (je ne sais pas si je suis claire : si j'aime la personnalité, les qualités... ou alors si j'aime son intérêt, sa confiance, ses compliments...) en gros : si je l'apprécie pour lui ou pour moi ! :)
     
  9. Leavy

    Leavy
    Expand Collapse
    //

    C'est idiot mais j'ai toujours pensé que je n'étais pas "normale" à avoir ce genre de comportement... Comme toi, je me demande souvent à quoi c'est dut et je cherche des explications. Souvent j'essaie même de me forcer à pas penser à certaines personnes et j'essaie de me convaincre que je me fais des idées.
    Pour ma part, la seule explication que j'ai trouvé pour l'instant c'est que j'aime le fait de m'accrocher à quelqu'un à quelque chose comme un "but", un "objectif" à atteindre même si les trois quart du temps ça n'amène à rien.
    Après je ne sais pas si c'est pareil pour toi, mais moi je me rends aussi compte que je fais ça pour ne pas souffrir parce que je reste consciente que c'est de l'irréel et au final j'ai l'impression de me protéger même si dans un sens ça m'empêche d'avancer j'ai l'impression !
     
  10. Angy_who

    Angy_who
    Expand Collapse
    Do what I do. Hold tight and pretend it’s a plan!

    J'ai aussi été dans ce type de cas, à avoir un "objectif", tout simplement parce que c'est humain "d'aimer être aimé", même sans parler d'amour profond. J'ai un besoin très fort d'être aimée ou tout du moins appréciée, ça se traduit entre autre par le fait que je suis très sensible au regard des autres.

    Par contre depuis que je suis avec mon copain (qui a été l'objet de mon cerveau se faisant des films, en mode "naaan il ne se passera jamais rien je suis trop nulle/moche/inintéressante" :gonk:), même si j'apprécie toujours qu'on me porte de l'attention, ça s'arrête là, plus de films ou autre fixette :)
     
Chargement...