Je suis libanaise, je suis bisexuelle, je suis devenue athée, et j’ai hâte d’être libre

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Esther, le 25 mai 2018.

  1. Esther

    Esther
    Expand Collapse
    Mélange instable
    Membre de l'équipe

    #1 Esther, 25 mai 2018
    Dernière édition par un modérateur: 25 mai 2018
    Erinnern, MésangeBleue, ImatinibGlivec et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
    ----- Publicité -----
  2. Toooonks

    Toooonks
    Expand Collapse

    Merci pour ce témoignage plein de force et de courage. J'espère qu'elle arrivera à vivre sa vie comme elle l'entend ❤
     
    Songi songi, Loutrinel, just_in_case et 9 autres ont BigUpé ce message.
  3. Daydream

    Daydream
    Expand Collapse
    Fatiguée de voir des gens bien mourir du cancer et des pourris crever centenaires.

    Merci pour ce long article super intéressant. D'ailleurs, n'hésitez pas à continuer d'écrire sur le quotidien/les luttes queer et/ou féministes ailleurs qu'en Occident, c'est passionnant. :fleur: :jv:

    Toutes mes meilleures pensées et mon soutien à Lamia pour la suite !
     
    Gadda, Cornélie, AprilMayJune et 13 autres ont BigUpé ce message.
  4. MissMouette

    MissMouette
    Expand Collapse

    Témoignage super intéressant ! :loveeyes: j'aimerais bien avoir des nouvelles de Lamia dans quelques mois, pour savoir ce qu'elle a fait cet été !
     
    Songi songi, Kaylie, Lolk et 10 autres ont BigUpé ce message.
  5. PoussiM

    PoussiM
    Expand Collapse

    Super témoignage, très intéressant et touchant. Bravo @Esther pour la qualité du reportage et de cet article ! :top:
     
    Kaylie, MésangeBleue, Loutrinel et 2 autres ont BigUpé ce message.
  6. NanaCoubo

    NanaCoubo
    Expand Collapse
    Freedom You've gotta give for what you take Merci George <3 !

    C'est très touchant comme histoire. Je ne comprendrais jamais qu'on puisse forcer ses enfants à pratiquer une telle religion. Normalement, ça devrait être personnel. C'est à cause de ce genre d'éducation que les enfants par la suite se rebellent. Mon grand-père maternel était très religieux (bon, il était aussi alcoolo un peu,c'est un peu contradictoire mais bon ^^) et avec le temps, mes oncle et tante n'y croient plus ou pas. Si vous êtes croyant ou pas, c'est votre vie c'est tout.
     
    Kaylie a BigUpé ce message
  7. Neverland90

    Neverland90
    Expand Collapse

    @merbaltique
    Parce que c'est utile d'avoir le vécu d'autres femmes ? Il y a aussi eu d'autres témoignages visant d'autres religions, notamment en ce qui concerne l’Irlande. Les trois religions monothéistes ne sont pas un cadeau pour les femmes et c'est nécessaire d'avoir des témoignages.
    Après, n'oublie pas que c'est la personne qui témoigne, en l’occurrence Lamia, qui semble associer athéisme et liberté (je n'ai pas trop eu ce sentiment à la lecture mais clairement elle vit la religion comme une oppression). Je trouve ça aussi assez blessant pour la personne qui témoigne que tu qualifies ce qu'elle ressent et dit de similaire à la une de Charlie Hebdo.
    Lamia ne vit pas en France, elle n'a pas la même liberté de choix et la position de l'Islam n'est pas du tout la même.
    L'Islamophobie est un problème typiquement français, certes, mais ça ne doit empêcher celles et ceux qui ont un vécu personnel avec cette religion de s'exprimer positivement ou négativement.
     
  8. Sadala

    Sadala
    Expand Collapse

    Il y a plusieurs courants de l'Islam en effet, comme il y a plusieurs courants chrétiens, juifs etc.
    Par contre, nier que ces courants (comme ceux des autres religions) ont en commun un problème général avec les femmes, c'est être sacrément aveugle.
     
    LaSergenteChef, Mowette, Piperade et 8 autres ont BigUpé ce message.
  9. Sadala

    Sadala
    Expand Collapse

    Si cette femme associe athéisme et liberté, c'est son vécu et son ressenti. Si un journal a envie de publier son témoignage, c'est son droit le plus légitime. Accuser de favoriser le harcèlement parce qu'on est critique envers les religions, c'est très malhonnête.
     
    LaSergenteChef, Piperade, Songi songi et 6 autres ont BigUpé ce message.
  10. NanaCoubo

    NanaCoubo
    Expand Collapse
    Freedom You've gotta give for what you take Merci George <3 !

    @merbaltique Je comprends ton ressentis et tu l'as dit toi-même, c'est qu'une question de façon de voir une religion après. Cette nana a grandi dans une famille qui avait une idée assez rigoriste de la religion et en plus la forçait à la pratiquer (ce qui est normalement pas très conseillé car au final, elle se sent obligée de prier Dieu alors qu'elle ne croit pas en lui, ses Ramadan et prières ne seront pas validés en plus. le pire, c'est que les parents ne s'en rendent pas compte) et porter le voile alors qu'elle ne voulait pas du tout. Tout ça ne lui a pas donné une bonne image de la religion en elle-même.
    Je suis d'accord concernant les traditions. Je n'aime pas les traditions en général (et ce de n'importe quel peuple), je ne saurais pas dire pourquoi en fait, mais j'ai toujours eu du mal avec. Les personnes mélangent tradition, culture d'un pays et religion alors que ça n'a rien à avoir.
     
  11. Neverland90

    Neverland90
    Expand Collapse

    @merbaltique
    Désolée, c'est vrai qu'il y a plusieurs courants et quand je parle de position de l'Islam, c'est plutôt en tant que "religion d'Etat" (comme au Maroc) mais ce qui n'est pas le cas du Liban et du coup cette expression n'était pas appropriée.

    Je comprends ta crainte, mais:
    - Le témoignage est parfaitement légitime, ne pas le publier reviendrait à retirer le droit aux femmes, ayant un vécu personnel avec la religion, de s'exprimer. Pour moi c'est une forme de censure sexiste.
    - Madmoizelle et la personne qui témoigne ne peuvent pas être tenu pour responsable du harcèlement de Maryam Pougetoux ou de Mennel Ibtissem. Je pense que le problème est qu'on assiste à un détournement des témoignages de femmes et que d'un autre côté on retire le droit d'expression des femmes comme Mennel Ibtissem. Les personnes responsables de la situation se trouvent au plus haut de l'Etat et c'est malheureusement à elles d'amorcer un changement (ce qui ne sera pas fait au vu de l'actualité) Et la solution n'est certainement pas de censurer la première catégorie.


    Garder un point de vue critique sur la religion (je parle en général de toutes les religions) reste nécessaire, après j'avoue ne jamais avoir fait la distinction entre "traditions" et "religions" et je mélange probablement les deux notions.
     
    LaSergenteChef, suricateflamboyant, Songi songi et 5 autres ont BigUpé ce message.