Je suis libertine — Témoignage

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Une madmoiZelle, le 20 juillet 2014.

  1. Une madmoiZelle

    Une madmoiZelle
    Expand Collapse

    Ce sujet est dédié aux réactions concernant cette actu : Je suis libertine — Témoignage.

    Merci d'utiliser ce post pour publier vos commentaires et vos avis
     
  2. Tapioca

    Tapioca
    Expand Collapse
    -

    L'article est super intéressant, et ça m'a permis de voir que je confonds régulièrement "libertinage" et "échangisme"! A la moitié de l'article j'ai fait "oups...." :lalala:

    Je pense qu'il faut payer pour entrer dans un club non ? L'aspect du budget n'a pas été évoqué et je me demande combien ça coûte...

    Je ne sais pas si j'aimerais aller dans un club libertin, mais maintenant j'en sais beaucoup plus sur le sujet! De savoir que les gens respectent les moeurs/codes du club et que ce n'est pas glauque, ça rassure aussi ^^
     
  3. Catatonic Sex Toy

    Catatonic Sex Toy
    Expand Collapse
    Night Owl

    L'article est vraiment très intéressant et bien écrit, on sent que le sujet est maîtrisé (:winky:). (Pardon.)

    Un grand MERCI pour cette précision-là : Je ne dis pas que sans libertinage, on a pas d’imagination sexuelle (il y a plein de couples bien plus foufous que moi et qui font ça à deux chez eux !) [...] Je trouve rafraîchissant de lire ENFIN une personne qui, bien qu'elle ait des pratiques un peu "hors-normes" (et de plus en plus considérées comme "tendance", car oui la mode est partout :goth:), a un certain recul là-dessus et ne se pose pas comme le messie. C'est vraiment agréable, j'avais peur au début que l'article me gave à cause de ça, mais pas du tout finalement ! Bien sûr, l'auteure met en valeur ces pratiques et les conseille à ceux qui ont envie, mais ça semble logique étant donné qu'elle-même se sent comblée par lesdites pratiques.

    Pour ma part j'ai déjà eu envie d'aller dans un club, mais ça m'est assez vite passé. En fait, j'ai un peu de mal avec l'idée de cadrer les choses. J'aime bien voir l'érotisme partout... Le concept d'avoir un lieu spécialement dédié à ça ne me séduit pas trop, voire pas du tout. Mais je pense qu'il y a de sacrés avantages à cadrer les choses, notamment lorsque l'auteure parle des règles et limites de chacun. :top:

    C'est vrai que c'est intéressant de voir que certaines pratiques que l'on a tendance à regrouper sous le terme "libertinage" ou "échangisme", ont en fait des noms bien distincts et des définitions précises. Ceci dit je trouve toujours un peu dérisoire de donner des noms et des définitions, mais c'est très personnel.

    Le passage sur l'éducation de l'auteure à la sexualité par ses parents m'a déstabilisée je l'avoue, c'est plutôt inhabituel ! Je me suis souvent demandée comment je m'y prendrais si j'avais des enfants (ce qui n'arrivera pas :cretin:). C'est épineux. Juste un bémol sur la phrase du père « Vis ta vie, ma fille, avant de te poser » que je trouve excessivement clichée à tous points de vue, mais l'auteure semble savoir prendre de la distance vis-à-vis des stéréotypes alors c'est cool. Et je veux pas dénigrer son papa non plus. :fleur:
     
  4. Vanadium

    Vanadium
    Expand Collapse
    Guest

    Merci pour l'article ! Par contre j'ai tiqué sur ça :

    La bisexualité est particulièrement présente au féminin. Mais j’ai le sentiment que c’est une bisexualité de jeu, une bisexualité de plaisir. Fondamentalement je pense que la plupart de ces femmes restent hétéros dans leur mode de vie, mais le jeu entre femmes est très présent.

    Et le jeu entre hommes ?
    J'ai déjà entendu dire que le milieu libertin pouvait être relativement homophobe quand il s'agit de ces messieurs, réalité ou cliché ?
     
  5. lolhamoon

    lolhamoon
    Expand Collapse
    Guest

    Je dirais cliché... je fréquente également les milieux libertins et via les sites ou même en club, la bisexualité masculine est présente également.

    Après chacun reste ce qu'il est avec ses limites et ses envies, et je pense que la bisexualité masculine ou l'homosexualité masculine a encore un long chemin avant d'être "acceptée" comme elle le devrait (comparé à la bi ou l'homo entre femmes) et ce dans la société dans son ensemble... je pense que l'on retrouve les mêmes pourcentage, voir peut être davantage, puisque la liberté sexuelle sensée être liée à ce milieu permet peut être aux hommes d'accepter plus facilement leurs envies bisexuelles...


    Et je vais aussi répondre pour les tarifs, perso j'ai vu de tout, souvent gratuit pour les femmes seules, les hommes seuls eux c'est le max tarif, et les couples variables... perso j'ai vu de 10 à 90€ après cela dépend de la prestation du club, repas, thème, animation particulière... ou du moment, après midi, soirée semaine, weekend etc
     
  6. Aleex

    Aleex
    Expand Collapse
    Joyeuse et enjouée

    Cet article était vraiment intéressant, j'avoue que je ne connais pas du tout ce milieu, et le témoignage m'a pratiquement donné envie d'aller y faire un tour.. :innocent:

    Ça permet vraiment de se faire une véritable idée, je n'aurais jamais pensé qu'il y avait autant de pratiques différentes selon les couples (je confondais moi aussi libertinage et échangisme).

    Après il faut oser, du coup ça fait plaisir de savoir qu'il y a quand même autant de respect sans gros rentre dedans si jamais on est à notre première visite :)
     
  7. Löki

    Löki
    Expand Collapse
    Manger. Maintenant.

    Un grand merci pour cet article.

    Bien que totalement novice, j'ai toujours été curieuse pour ce milieu. Ces derniers temps j'ai même été assez en confiance avec mon copain pour lui en parler.

    Et en fait, on s'est dit qu'on testerait bien, sans se fixer de règles ou dates pour le moment.

    Du coup, ce témoignage tombe à pic !

    J'aurai quelques questions si des Madz averties passent par là :

    * est-ce que vous auriez une ou deux adresses à conseiller pour deux novices, dans Paris intramuros ? De préférence, type hamam... le clubbing c'est pas trop notre truc.

    * question un peu gênante : je suis plutôt libérée de l'épilation. En gros je n'enlève que pour l'hygiène quand il fait chaud ou les trucs intimes. Est-ce que ça passe si je me pointe avec mes gambettes de chewbbie ? Pardon si c'est une question bête ou déplacée...

    * est que vous nous conseillez d'y aller en découverte totale ou de nous fixer un objectif, même simple, pour la soirée ? Par exemple, aborder un inconnu ou essayer un bisou, etc.
     
  8. Malf

    Malf
    Expand Collapse
    J'ai capturé tout les pokémons !

    Article intéressant, au point que je pose ici mon premier commentaire.

    Avec ma compagne nous serions tentées d'essayer. Ce serait plutôt de l'exhibition et du côte-à-côtisme, nous ne sommes pas trop tentées à ce que l'une de nous se fasse toucher par quelqu'un d'autre.
    Ce qui nous plairait réellement serait d'être vues, je me demande comment cela se passe dans ce cas là.
    Je nous vois mal porter une pancarte "don't touch".

    J'aurais peur qu'on soit mal vu parce qu'on ne se mélange pas avec d'autres couples. Jouer à faire les miroirs, se laisser voir par d'autre, pas de soucis mais on a pas trop envie que quelqu'un d'autre s’immisce :shifty:

    Et j'appuie aussi la demande de Löki, des adresse dans Paris ?
     
  9. lolhamoon

    lolhamoon
    Expand Collapse
    Guest

    Paris intramuros, le Moon City à Pigalle, un peu cher mais très joli et très sympa, bonne ambiance et journée à thème (couple, mixte etc) à regarder sur leur site.

    L'épilation... je ne vais pas le cacher... la norme est no-pwal... après si c'est juste pour vous deux tu t'en moque, mais pour rencontrer... cela peut poser soucis... autant être honnête avec toi...

    Se fixer un objectif??? pour quoi faire? non le plus important est de parler et de savoir jusqu’où il vous est possible d'aller dans l'idée ou l'occasion se présenterait... pourquoi pas un "code" entre vous pour dire que cela va trop loin. Se fixer un objectif pour se fixer un objectif n'est pas la chose à faire car si cela est déjà au delà de vos possibilités vous risquez de vous blesser. Pour une première fois allez y déjà en découverte je pense avec un bon dialogue installé (ça j'accepte, ça pas) et laissez vous portez...
     
  10. lolhamoon

    lolhamoon
    Expand Collapse
    Guest

    Le côte à côtisme fait parti des jeux, alors pourquoi s'inquiéter...
    Si certains se plaisent à faire de l'élitisme libertin c'est qu'ils n'ont à mes yeux rien compris...
    Amuse toi dans ta sexualité sans avoir que faire des jugements d'autrui.
    Tu trouveras d'autres couples comme vous, il faudra certainement parfois repousser des avances c'est une évidence, mais je ne serais pas inquiète à votre place.
    Puis l'attitude "fermée" que l'on adopte quand on ne veut rester que deux donne un excellent langage corporel qui n’incite pas les autres à aborder je crois.
     
  11. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    @malf

    J'ai eu une expérience en club libertin, et il y avait des espaces prévus pour l'exhib, genre une petite pièce avec des trous dans le mur pour que les gens regardent par là. Je ne pense pas que ce soit un souci, la règle c'est le respect, donc c'est presque sûr que des gens vous aborderont, mais c'est aussi presque sûr qu'un simple "non merci :)" suffit pour rester "entre soi". :)
     
  12. lolhamoon

    lolhamoon
    Expand Collapse
    Guest

    Côte à côtisme = jeux de couples l'un à côté de l'autre en exhib ou pas. :pelle:  :pelle:

    Voyeurisme = "regarder tout simplement" :cyclope:
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. maud1997
    Réponses :
    6
    Affichages:
    1024
  2. clemescapes
    Réponses :
    3
    Affichages:
    1903
  3. Wild Horses
    Réponses :
    12
    Affichages:
    750