Je suis une jeune femme noire, voici pourquoi je ne voterai pas pour vous, Marine Le Pen

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Anne-Fleur, le 2 mai 2017.

  1. Dog

    Dog
    Expand Collapse
    wishing i was an octopus, that i could slap 8 dumbass at once

    Il serait parfois intéressant de questionner ces gens sur les "racines chrétiennes" de la France. Surtout s'ils sont de ceux qui exultent au "nos ancêtres les gaulois". Gaulois, gallo-romain, mérovingiens, Franques... à partir de quand parle t-on de racine pour eux ?
    Bon courage à cette jeune femme en tout cas
     
  2. Lilas DUPONT

    Lilas DUPONT
    Expand Collapse

    tres belle lettre
     
  3. Kaus Australis

    Kaus Australis
    Expand Collapse
    Stupéfiant.

    Tellement, surtout que les gaulois se sont faits dominer par la Religion chrétienne de force, ça n'était pas la leur et ils se sont fait envahir. Faire l'éloge des ancêtres gaulois et des racines chrétiennes de la France, ya un paradoxe derrière.

    Maintenant c'est vrai que le royaume des francs est né avec le baptême de Clovis et est donc lié directement à la chrétienté. À cette époque ce qui allait devenir le royaume des francs était peuplé de gens qui avaient déjà intégré la religion chrétienne, c'était un choix purement politique et fédérateur pour Clovis de devenir chrétien, il gagnait en légitimité. Le royaume des francs est né chrétien, c'est indéniable.
    Mais le royaume des francs c'était minuscule. Rien à voir avec la France actuelle. Et une société évolue, on garde des tas de choses liées à la religion chrétienne (les dimanches non travaillés, nos lieux de culte
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    nos préceptes moraux liés à la Religion), qui sont imperceptibles tellement ils sont ancrés en nous.
    Mais on ne vit plus la Religion comme au temps des francs, elle n'est plus imposée et n'est plus un élément fédérateur, social et politique. Qu'est ce qui l'a remplacée je sais pas, ptêtre la pop culture américaine (:goth:)? Est-ce que l'homme avait fait une prière avant de manger? Est-ce qu'il se confesse? Si la réponse est non, que la colère divine s'abatte sur lui parce qu'il a refusé d'embrasser ces préceptes religieux auxquels il tient tant. ...même si bien sûr c'est certainement une question d'hypocrisie et qu'il devient chrétien face à ce qu'il croit identifier comme un signe religieux ostentatoire, porté en toute légalité, mais qui le fait se comporter comme un abruti-et sûre qu'il ne veut pas s'avouer les vraies raisons de son rejet. Parce que c'est hypocrite cette excuse, et témoigne au mieux d'un souci de mémoire qt aux lois votées ya une petite centaine d'années-la connaissance de l'Histoire sélective, toussa toussa.


    Chez nous ça fait à peine deux siècles qu'on est vos concitoyens, et encore, par intérimaire on redevenait allemands; qu'est ce qu'on est du coup, des germaniques déguisés en gaulois? Je me sens fourbe.

    Ps: j'imagine quand même que le terme nos ancêtres les gaulois se réfère à un mode de vie, une culture de fond et non à une race-parce que clairement parmi les français «de souche» comme ils s'appellent peu de gens sont réellement des descendants de gaulois, il y avait bien plus qu'un peuple sur ce territoire.
     
    #4 Kaus Australis, 2 mai 2017
    Dernière édition: 2 mai 2017
    Letes Nuv a BigUpé ce message
  4. Nastja

    Nastja
    Expand Collapse
    What would Joan Holloway do?

    J'ai appris grâce à Confessions d'Histoire que les gaulois étaient un petit groupe parmi des centaines d'autres en "France".
    On est probablement plus romains que gaulois.
     
    Liza Radley, Babitty Lapina, Lord Griffith et 3 autres ont BigUpé ce message.
  5. jorda

    jorda
    Expand Collapse

    @Nastja de ce que je crois savoir, le terme "gaulois" est une invention de Jules César pour réunir des dizaines de peuples sous un même nom pour faire comprendre à ses ennemis qu'ils avaient un ennemi à abattre et qu'ils avaient un nom. Un peu comme le mot "barbares"...

    Toutes les populations se sont mélangées. Par contre, ce qui fait l'identité d'une nation, et que les gens veulent défendre, ce n'est pas la "race" mais l'identité d'un peuple, le mode de vie, les idées. Par contre, en tout cas de mon point de vue, les gens qui font appel aux "gaulois" désignent clairement une "race"... C'est un terme qui n'est jamais neutre en politique...
     
    yuyunaâ a BigUpé ce message
  6. Dog

    Dog
    Expand Collapse
    wishing i was an octopus, that i could slap 8 dumbass at once

    @Nastja @Kaus Australis

    "Gaulois" était me semble, le nom générique (grosso modo), des peuples des trois gaules, sachant qu'il y avait énormément de tribus (dont les arvernes, osismes etc pour les plus connu). Plus romain que gaulois, oui et non, les romains se sont plutôt bien mêlé à la population gauloise, pour former les gallo-romain. On imagine souvent l'invasion romaine comme faite sous la force, imposant, etc, et la encore il faut nuancer. Les romains ont intégré eux-même beaucoup de croyances des peuples qu'ils ont colonisé, et la chrétienté est arrivé après que les gaulois soient devenus gallo-romain. Les relations romains-gaulois sont vraiment à nuancer.

    Quand à la chrétienté de France, oui, elle est largement revendiquée par la monarchie, ça se voit énormément en art #saintechapelleetvitraux. Pour autant...Les racines, c'est bien sensé être la base, de la base. Donc ça colle moyens...

    petit édit -> je ne dis pas que l'invasion n'a pas été forcée (et sans la cavalerie germanique, Vercingetorix aurait pu gagner à Alesia) mais il y existait déjà des relations entre les peuples, commerciales notamment, et pacifiques ci et là. Mais voilà, beaucoup de tribus avec une économie de guerre, et quelques ambitieux.
     
    #7 Dog, 2 mai 2017
    Dernière édition: 2 mai 2017
    DvasssT et Letes Nuv ont BigUpé.
  7. Kaus Australis

    Kaus Australis
    Expand Collapse
    Stupéfiant.

    Mais si par exemple on dit européen, allemands, germaniques, scandinaves, c'est pas d'une race dont on parle; je sais bien que ceux qui partent des ancêtres gaulois, 9/10 c'est pour parler de race. Du coup ça dépend des circonstances.
     
  8. Dog

    Dog
    Expand Collapse
    wishing i was an octopus, that i could slap 8 dumbass at once

    @Kaus Australis Mais si voyons, le mode de vie, comme les 'gauloiseries' de Mme Boutin.

    (en terme de race, j'ai davantage vu déformé le mot celte, qui étant mes origines entières, fait assez mal.)
     
  9. Kaus Australis

    Kaus Australis
    Expand Collapse
    Stupéfiant.

    G pa kompri :ninja:
     
  10. jorda

    jorda
    Expand Collapse

    Non, même si pour "allemands" ou "scandinaves", je dois admettre qu'on peut reconnaître un certain morphotype (traits du visages assez particuliers qui vont faire qu'on va assez facilement deviner que la personne est allemande ou encore scandinave; à force de fréquenter des étrangers, on remarque de mieux en mieux ces détails...).
    Mais on ne parle pas de race, en effet.
    Mais c'est à partir du 19e siècle et le nationalisme romantique (quitte à se créer une fausse identité ou truquée, édulcorée), il me semble, que l'idée de gaulois a fait son chemin....
     
    Nastja et Kaus Australis ont BigUpé.
  11. Dog

    Dog
    Expand Collapse
    wishing i was an octopus, that i could slap 8 dumbass at once

    @Kaus Australis Je faisais un petit parralèle (qui m'a fait sourire mais est loin d'être amusant) lors des affaires de harcèlements sexuels en politique, a laquelle Mme Boutin avait dit apprécier ces gauloiseries. (Comme quoi ce rapport malsain à la femme faisait partie de la culture française sous le doux nom de gauloiserie).
    Quand a celte, certaines personnes aiment à parler de 'race celte', le white power a d'ailleurs pris un symbole purement celte-irlandais pour eux..ce qui, faisant partit de cette identité, est justement très..horrible de la voir reliée à autant de fermeture d'esprit et de haine.

    @jorda tout a fait, sous Napoleon 3 (je crois), quand on s'est davantage intéressé à notre propre patrimoine archéologique, soit antique, pour construire par là une identité qui regrouperait toute la nation (sauf les bretons, ils sont trop primaires.Trop de mégalithique tue la mégalithique )
     
    Kaus Australis a BigUpé ce message
Chargement...