Je supporte plus le sexisme...

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par Rex_, le 18 janvier 2017.

  1. Rex_

    Rex_
    Expand Collapse

    Bonjour, chaque jour je dois endurer le sexisme. Et c'est encore plus dur quand on est féministe, et qu'on le dit.. Je me suis d'ailleurs faite reprocher ce matin par 4 garçons d'être féministe.. Je trouve même plus les mots pour me défendre ou pour m'expliquer.. J'en peux tout simplement plus.
    Alors si y a des gentilles Madz qui passe par là et qui pourrait me réconforter, ou juste me parler par message privé... Ca m'aiderait beaucoup, d'autant plus que je connais presque aucune personne féministe dans mon entourage, et je me confronte souvent à beaucoup d'antiféministes (mes parents, certain(e)s ami(e)s, sur internet..). Donc difficile d'encaisser cela seule, sans autre personne qui me dit à côté qu'elle pense comme moi... Un entourage féministe me donnerait beaucoup plus de courage je pense.
    (je sais que c'est un peu fouillis, mais j'ai pas vraiment la force d'écrire un joli message..)
     
    Boite de conserve et Pawline ont BigUpé.
  2. Gabelote

    Gabelote
    Expand Collapse
    Ouverte du lundi au vendredi, de 8h à 18h :buzy:

    @Rex_ : courage, mille fois courage et surtout :hugs: (si tu veux). N'hésite pas à parcourir les sujets ici (comme la veille permanente féministe, l'ECM féministe, tout ça). Ça fait toujours du bien de lire des réactions qui nous ressemblent, de voir que d'autres partagent nos valeurs et nos luttes.
    Si tu ne sais pas comment répondre, tu trouveras ici des sources, des articles, des auteurs qui ont nourri des années de féminismes et qui peuvent te permettre de faire face aux attaques et aux moqueries.
    N'oublie pas aussi de te protéger. Si ton entourage est franchement hostile, défendre des idées ne doit pas pour autant te mettre en danger (isolement, agressions...). Repère les moments où les réactions des autres te mettent en danger.
     
    Rex_ a BigUpé ce message
  3. Rex_

    Rex_
    Expand Collapse

    Merci beaucoup Shay'n et Gabelote je vais vous écrire !
    Je suis nouvelle ici alors rencontrer des personnes comme vous va me redonner de la force je pense (:
     
  4. Nienke

    Nienke
    Expand Collapse

    Honnêtement, je ne perçois pas le mot "féministe" comme une insulte, donc je pense que du tac au tac, j'aurais répondu une grosse bêtise. Comme "Et? C'est le top de vos insultes? Aucune imagination, nul, zéro, salut" ou encore, "Oui... et...?" avant d'attendre qu'ils développent. Mais je ne recommande ma deuxième proposition que si on est prêt pour ça et qu'on a la force d'afficher d'un poker face.

    Je pense qu'après, tout dépend aussi comment on le présente, et surtout, à qui. La façon dont je parlerais du féminisme ne serait pas du tout la même selon si je m'adresse à ma mère ou à une autre féministe par exemple. Dans le cas de ma mère (que j'adore malgré tout), il faudra que je prenne en compte que pour elle, les droits des femmes c'est bon, on a le droit de vote et tout, donc c'est acquis et puis dire "madame la mairesse" oh là là, que c'est moche, etc. Cela dépend pas mal de la génération, de l'éducation, et de ce que la personne sait déjà ou non. Si tu tentes de parler féminisme avec quelqu'un qui a juste entendu parler du féminisme via les femen, le point médian ou ce genre d'anedoctes repris vite fait dans la presse, autant dire qu'il y aura beaucoup de boulot.

    Du coup, si je devais te donner des conseils, je te dirais que déjà, ils s'appuient sur mon expérience perso et que donc, je ne sais pas s'ils te seront utile.

    Ensuite, je te dirais que :
    -Tu ne dois pas avoir peur de te prendre des moments pour toi. Réfugie toi dans la cuisine, ta chambre, une pièce tranquille, ferme la porte, boit une infusion, écoute de la musique, sors prendre l'air seule, bref : n'hésite vraiment pas à refuser parfois de parler et à dire clairement "j'ai besoin d'être tranquille pour le moment."
    - Travailler la poker face. Des fois, je fais ma meilleure poker face tout en restant calme, en disant "Et ?" quand on me jette des choses pas très agréable. Et quand la personne en face de toi prends un ton méprisant ou s'enerve, tu peux calmement répliquer avec une très jolie voix toute douce que tu ne comprends pas pourquoi il ou elle s'enerve comme ça sur toi alors que tu ne fais que discuter. Même si l'autre personne refuse de dialoguer, tu peux au moins démontrer que le problème ici, ce n'est pas toi parce que tu es resté exemplaire.
    - Enfin, si tu sais ce que tel personne reproche au féminisme, tu peux lui répondre plus tard si tu as mal à argumenter. Tu peux tout à faire lui dire que tu ne sais pas trop pour le moment et que tu vas te renseigner. Avant de revenir tranquillement à la charge avec des arguments que tu as pris la peine de réunir pour lui démontrer ton propos.
    - Et dernier point : je pense qu'être féministe demande beaucoup de calme, patience et pas mal de self-control pour éviter d'être catalogué "hystérique qu'on écoutera pas". Donc juste pour ça, j'insiste beaucoup sur mon premier point parce qu'il faut vraiment prendre soin de soi avant tout, question de pouvoir garder le moral et la tête froide.
     
    Pawline, Burial et Delah ont BigUpé ce message.
Chargement...