Je veux comprendre : le papillomavirus

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Annk Modolo, le 1 février 2010.

  1. Annk Modolo

    Annk Modolo
    Expand Collapse

  2. milotonh

    milotonh
    Expand Collapse
    Working Girl

    ça fais peur un peu tout ça, comme quoi il n'y a rien de mieux que la capote pour se protéger... de tout!!! Je pense que jusqu'à maintenant ça a été le moyen de plus efficace de protection.
     
  3. Charuru

    Charuru
    Expand Collapse
    En construction...

    Malheureusement dans le cas du HPV même si le préservatif diminue trèsfortement les risques, ils ne sont pas de 0, il faut donc se faire suivre régulièrement même si on se protège.
    Même si tu es vacinée, fais toi suivre, car le vaccin ne protège pas à 100%.
    La transmission se fait par contact cutané direct y compris par la main et/ou la bouche, c'est pour ça que la capote même si elle réduit les risques n'est pas efficace à 100%
     
  4. milotonh

    milotonh
    Expand Collapse
    Working Girl

    Ah c'est fou ça quand même, je pensais que le présa protégeait de tout, tu viens de m'apprendre quelque chose là! C'est fou quand même que l'on puisse attraper ça avec la main ou la bouche (maintenant j'ai encore plus peur) "laves toi les mains et la bouche sinon 0 niet, t'auras rien" ^^
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'ai fait les deux premières injections de ce vaccin mais pas la dernière, j'aurai du y aller y'a deux mois... du coup ça a servi à rien ou un peu quand même ?
    C'est bien de nous informer en tout cas, on entend tellement tout et n'importe quoi sur les virus et les vaccins en ce moment....
     
  6. milotonh

    milotonh
    Expand Collapse
    Working Girl

    HTML:
    
    


    Je pense que tu devrais contacter ton médecin pour savoir ce qu'il en est, je pense que c'est la personne la mieux placée pour te répondre, comme ça tu es sure de l'info :)
     
  7. Annk Modolo

    Annk Modolo
    Expand Collapse

    Le HPV génital s'attrape pendant les relations sexuelles, le problème c'est qu'il existe des tas de sorte de papillomavirus, et qu'on peut également l'attraper genre à la piscine ou en touchant des objets contaminés...

    Si on attrape des verrues aux doigts ou aux pieds, on a le virus en nous. Le réflexe est d'aller chez le dermato pour se le faire "brûler" mais le virus reste, et si l'on a un rapport sexuel avec une personne infectée par le HPV génital, deux solutions : soit on a boosté notre systeme immunitaire contre le papillomavirus, et notre corps arrive à s'en défendre, soit on n'a pas suffisamment de défense, et notre corps "chope" la version génitale du HPV.
     
  8. Annk Modolo

    Annk Modolo
    Expand Collapse

    Le vaccin te protège dans le sens où il diffuse dans ton corps le virus, en quantité suffisamment petite pour que tu ne sois pas malade, mais suffisamment grande pour que ton corps développe quand même des défenses fortes pour se défendre contre le virus. (soit avec des microbes morts, soit avec des microbes rendus inoffensifs)

    Si tu es vaccinée, cela veut dire que ton corps se défendra contre 4 sortes des HPV, les plus dangereux. Tu peux donc avoir les 196 autres sortes de papillomavirus, mais ils ne pourront (en principe) pas devenir cancérigènes. Je dis en principe, car les médecins ne maitrisent pas totalement les effets du vaccin, il a été accusé de beaucoup d'effets secondaires, et notamment de 8 décès, aux Etats Unis, peu après sa mise sur le marché pharmaceutique :
    8 more deaths connected to HPV vaccine L'article est traduit ici.

    Rue89 a également consacré un article sur les dangers de ce vaccin.


    Dans ton cas, normalement ton corps a du développé les anticorps nécessaires à lutter contre le HPV, les vaccins demandent des "rappels" pour booster le systeme immunitaire.
    Tu as deux solutions, si tu n'as pas eu de rapports sexuels entre le dernier vaccin et aujourd'hui : consulte ton médecin et demande lui dans quels délais tu peux encore te faire vacciner pour éviter d'avoir à tout recommencer.

    Ou alors prends rendez vous avec un homéopathe, qui te dira comment lutter, disons moins "dangereusement" contre le virus (par dangereusement j'entends sans prendre trop de risque vis à vis des effets secondaires, je rappelle que le principe de l'homéopathie est justement d'avaler en doses infimes des particules du virus ou des particules tueuses pour que le corps développe lui meme ses propres défenses ou ne soit pas agressé par ces particules tueuses.

    Oui, c'est fondamentalement le même "principe" que les vaccins.)
     
  9. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Ce que je trouve assez "dingue", c'est qu'à a lecture de cet article, on se dit "obligé, il faut le faire, ce vaccin !". Et pourtant, il y a eu tant de polémique parmi le corps médical...
    Personnellement, j'ai fais les trois injections, et même si je sais que ça ne m'immunise pas totalement, ça me rend quand même plus sereine.
    Je pense que le "danger" est que l'on consulte moins son gynéco' en se disant "je suis vaccin, no souci !"...
     
  10. Annk Modolo

    Annk Modolo
    Expand Collapse

    je suis désolée d'avoir donné cette impression car très sincerement, je suis contre les vaccins, on ne maitrise ni les effets secondaires ni le danger qu'ils représentent,

    en revanche, je mets plutôt en évidence le fait que l'homéopathie est le seul remède réellement efficace contre les virus, non ?
     
  11. Kaehnwa

    Kaehnwa
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    Il y a deux petits points qui me turlupinent là-dedans. Déjà Cervarix(r) et Gardasil(r) ne sont pas des laboratoires, mais des vaccins ^^

    Ensuite :
    C'est pas totalement vrai ni faux. Cela dépend des anticorps qui sont développés. Parfois, il suffit d'un seul vaccin pour que les anticorps soient efficaces jusqu'à la fin de la vie (pour l'instant, c'est le cas du vaccin contre l'HPV), parfois il faut des rappels (polio), parfois, c'est un rappel à moindre dose (diphtérie le D de DTPolio)

    Dans certains cas, les injections de vaccin se font à petites doses successives, histoire de ne pas provoquer une réaction allergique (je ne veux pas parler de choc anaphylactique pour ne pas faire peur, les vaccins sont dosés justement pour éviter cela)
    Dans d'autres cas, pour des cas exceptionnels, l'immunité a besoin, là d'être boostée, et une dose supplémentaire est nécessaire (certaines personnes ont eu 2 injections pour le vaccin contre H1N1)

    Concernant le vaccin de l'HPV, j'aurais plutôt tendance à dire qu'on est dans le cas "évitons la réaction allergique".
    Parles-en à ton médecin, mais j'ai tendance à penser que tu devrais rapidement faire ta dernière injection si tu ne veux pas que le vaccin n'ait servit à rien :/
     
  12. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    Juste pour préciser : en tant que boss de madmoiZelle, je le dis et je le répète, tout comme le vaccin contre la grippe A, la seule information valable de mon point de vue, c'est : allez en causer à votre gynéco, c'est eux les pros.
     
Chargement...