Je veux comprendre... le slut-shaming

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lady Dylan, le 16 juillet 2012.

  1. Lady Dylan

    Lady Dylan
    Expand Collapse
    Hazel Tellington

  2. S_kye

    S_kye
    Expand Collapse
    Mélange instable

    mais genre concrètement la gamine de la vidéo, elle peut devenir ma petite soeur ? Parce que j'ai envie de l'ensevelir sous une montagne de câlins là :cupidon:
     
    Etp et MarieAndyCooper ont BigUpé.
  3. Dumdy

    Dumdy
    Expand Collapse
    Veut de la neige.

    J'ai juste envie de dire : aléluia, je quitte mon put*** de lycée catho de mer**, donc à moi les "tenues de putes ras-la-moule", et autres "débordements vestimentaires qui pourraient choquer ces messieurs, parce que oui, les mecs c'est incontrôlable, donc bien sûr, fille en jupe = mauvais environnement de travail".
    Je leur enverrais une photo de la prochaine slutwalk avec mes nénés à l'air, ils vont bien rire.

    Nan tout ça pour dire que ça a vraiment le don de m'énerver de constater que des gens comme ça existent encore. Heureusement que je suis le genre à totalement être fermée aux remarques, parce que sinon je ne compte pas le nombre de fois où mon poing serait parti tout seul, faute de discussion constructive avec les opposants.
     
    Etp a BigUpé ce message
  4. monoi

    monoi
    Expand Collapse
    débraillée Guest

    MERCI BEAUCOUP pour cet article et pour cette vidéo

    :clap:
     
  5. Rigel

    Rigel
    Expand Collapse
    Allons-y !

    Ce qui m'agace le plus c'est que ce comportement ne se limite pas à homme/femme mais à femme/femme.
    Petit à petit il faut gagner du terrain pour réussir à éradiquer totalement ces façon de penser !
     
    Etp, Madangie et elisabellissima ont BigUpé ce message.
  6. Carolinouchka

    Carolinouchka
    Expand Collapse
    Manger. Maintenant.

    Merci pour cet article ! Non mais vraiment, Madmoizelle, chaque article me fait vous aimer un peu plus. <3
    Moi, quand j'entends des gens qualifier une femme de "salope", je leur demande "tu peux m'expliquer ce que ça veut dire, 'salope', s'il te plaît ?", et en général, au bout de quelques essais (et de mes "et ça pose quel problème, que cette femme aime le sexe", par exemple), ils se retrouvent comme des cons devant leur bêtise... ou alors ce sont des cas désespérés qui ne comprendront jamais rien. :-(
     
    Etp, MarieAndyCooper et Maud Kennedy ont BigUpé ce message.
  7. Miawou

    Miawou
    Expand Collapse

    Mais MERCI! :worthy:
    Parce y en a marre d'être jugée quand tu mets un mini short! Alloooooo il fait 30° DESOLEE MAIS LE JEAN C'EST MORT!!!
    Un jour alors que je rentrais (en short ou mini jupe je sais plus), un type me fait une vieille réflexion, et après l'avoir gratifiée d'un regard dédaigneux et dégoutée je me suis cassée, et là j'entends "faut pas t'habiller comme ça tu supportes pas le regard des hommes!" PARDON?! :non:
    C'est pareil je supporte pas quand les gens parlent d'une fille en disant que sa tenue est "un appel au viol".
    Non, une fille devrait pouvoir se promener avec un décolleté jusqu'au nombril et une mini ras le frifri si ça lui fait plaisir, même si c'est vulgaire, sans risquer de se faire violer!
     
    Etp, LovelyLexy et Froshia ont BigUpé ce message.
  8. minimou

    minimou
    Expand Collapse
    Guest

    [​IMG]

    Je trouve que ça résume bien la situation. Malheureusement.
     
    Etp, LovelyLexy, elisabellissima et 4 autres ont BigUpé ce message.
  9. Little Mermaid

    Little Mermaid
    Expand Collapse

    Pareil, grâce à Madmoizelle mon côté un peu féministe se développe! C'est pas du féminisme pur et dur ; c'est une bonne source d'informations ^^.

    Une fois en cours j'avais demandé à ce qu'on ferme la fenêtre parce qu'il faisait frais, et un gros lard me dit non et que si je ne m'étais pas habillée comme une pute je n'aurais pas eu froid. J'étais en robe au dessus des genoux, une tenue casual, rien de bien méchant. Ca m'a refroidit, je savais pas quoi répondre à ça... J'avais juste vraiment envie de lui foutre une méga baigne dans sa face.
    Qu'est-ce que j'aurais aimé avoir eu des cours de répartie pour remettre ce genre de con à sa place...

    N'empêche que je n'apprécie pas l'autre extrême: considérer les femmes décomplexées comme la norme, et celles qui ne le sont pas comme coincées. Combien de fois j'ai été étiquetée de coincée dans ma jeunesse? Par des filles aussi! Haha! Je suis passée d'un extrême à l'autre, sans jamais passer par le milieu.

    Quand est-ce qu'on sera considérées comme des femmes/jeunes filles "tout court" (ie: normales)?
     
    Madangie et ZalaPapote ont BigUpé.
  10. ingr_idéaliste

    ingr_idéaliste
    Expand Collapse

    Ceux qui utilisent ce mot l'utilisent souvent dans l'idée d'une "pute gratuite". C'est un peu la négation de la liberté de la femme et aussi de son désir et de son plaisir. Genre la femme est mal dans sa peau et ne vit qu'à travers les hommes quitte à offrir son corps sans rien retirer en échange. (Cette définition est bien pratique pour les mecs qui ne pensent qu'à leur propre plaisir)
    Comme tu dis, quand on essaye de leur faire expliquer ce qu'ils veulent dire, ils se rendent souvent compte de leur bêtise.
     
    Etp a BigUpé ce message
  11. Chandernagor

    Chandernagor
    Expand Collapse
    Mamiezelle. Si vous êtes nouvelle, perdue, que vous ne savez pas à qui parler, n'hésitez pas à m'écrire!

    C'est fou la pression qui pèse sur les filles à ce niveau là, et le conditionnement dont notre sexualité et notre corps font l'objet... finalement, à craindre les qu'en dira-t-on, les jugements et les agressions on ne s'écoute plus et on ne s'appartient plus à nous-mêmes. On nous confisque notre liberté de jouir et de façon très pernicieuse, parce que nous intériorisons nous-mêmes ces injonctions à être "respectables".
     
    Etp et Maud Kennedy ont BigUpé.
  12. December 4

    December 4
    Expand Collapse
    Lets be optimistic

    Super article. Je ne savais pas que ce mouvement existait et il faut absolument le combattre. Et c'ets peu de le dire. Je crois que le pire dans tout ça, c'est que ce sont les femmes elles-mêmes qui s'auto/s'entre-flagellent et qui empêchent leur propre émancipation.

    Ceci étant dit, énormre BIG UP à cette jeune fille de 13 ans qui a parfaitement résumé la situation avec intelligence, clareté et assurance.
     
    Etp a BigUpé ce message
Chargement...