Je veux comprendre… le syndrome de Stockholm

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Justine_, le 17 novembre 2014.

  1. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

  2. MookieA

    MookieA
    Expand Collapse
    HA-HA-HOLIDAY [I]yeee :headbang:[/I]

    Ce terme est utilisé à tord et à travers dans les médias, au point de ne plus vraiment savoir ce que cela signifie, c'est agréable d'avoir une explication claire et concise !
     
    katnissvsw et Ramda ont BigUpé.
  3. Peutwishia

    Peutwishia
    Expand Collapse

    L'article est intéressant mais déjà familière avec le concept, j'aurais aimé qu'il soit un peu approfondi, avec, par exemple, l'analyse de ce syndrome au sein des médias.

    Je pense notamment à la Belle et le Bête, Disney adoré des enfants, qui nous transmet finalement une façon d'aimer un peu malsaine...
     
    Tecumseh Sparrow Spivet, May Lï, katnissvsw et 5 autres ont BigUpé ce message.
  4. Lysabunny

    Lysabunny
    Expand Collapse
    GameuZ en puissance

    Cela me fait penser au film de Kevin Spacey: "Albino Alligator" que je ne peux que vivement conseillé.
     
  5. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    Pourquoi en lisant l'article j'ai de suite pensé à la société de consommation ?
    Y'a pas de "choc psychologique" à proprement parler, mais elle est là, bien présente, quelque part on n'a pas d'autre choix que de s'adapter, et au final on finit par l'aimer et lui être reconnaissant de "tout ce qu'elle nous apporte" (l"insatisfaction, le sentiment de ne jamais avoir assez/vouloir toujours plus...). D'ailleurs, si on ne s'y adapte pas, on "survit" moins bien : difficile par exemple d'affirmer certains idéaux qui ne sont pas de la "pensée dominante"... :hesite:

    Quoi c'est hors-sujet ? :angry:
     
    Shiera S, May Lï, babooz92i et 5 autres ont BigUpé ce message.
  6. Ramda

    Ramda
    Expand Collapse
    "La Petite Marchande de Porte-Clefs", Orelsan. Ou comment pleurer seule, comme une conne.

    Je me suis toujours demandé comment il était possible d'aimer quelqu'un qui changeait notre vie du tout au tout de manière négative.
    Merci pour cette explication claire, ça m'a donné envie d'en savoir plus :)
     
  7. Ink

    Ink
    Expand Collapse
    Guest

    Lu comme ça j'ai l'impression de faire vivre des minis syndrome de Stockholm à mes chats :goth:

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Ramda, Narcissa, katnissvsw et 2 autres ont BigUpé ce message.
  8. Clarouxxx

    Clarouxxx
    Expand Collapse
    Live Love Laugh

    Tout s'éclaire ! Merci beaucoup :cretin:
     
  9. Philibelle

    Philibelle
    Expand Collapse
    Comme l'aiguille d'une boussole pointe le Nord, le doigt accusateur d'un homme trouve toujours une femme. Toujours.

    Plus j'y pense plus je trouve que ce symptôme n'est que l'expression pure de la total capacité d'adaptation à toutes les situations qui se présentent à l'homme.
     
  10. Leech

    Leech
    Expand Collapse
    Have less. Do more. Be more.

    Je trouve l'article intéressant mais je trouve qu'il manque peut-être une hypothèse expliquant ce "syndrome" :shifty:.

    En lisant l'histoire de Stockolm je me suis dis que pendant ces 6 jours les otages ont sûrement eu l'occasion d'en apprendre plus sur la vie de leur ""bourreau"", de comprendre pourquoi il en venait à braquer une banque, la détresse/souffrance qui l'avait mené à ça, etc. Pourquoi ne pas envisager que les otages ont pu simplement voir l'humain qu'il y avait derrière l'étiquette du preneur d'otage ? Qu'ils aient pu éprouver de l'empathie pour lui. On peut condamner les actes d'une personne mais pas forcément la personne en elle-même. Je sais pas si je suis claire :shifty:. Et sûrement qu'à la fin de leur prise d'otage, ces personnes n'ont pas voulu enfoncer encore plus une personne qui au final avait plus besoin d'aide (on peut lancer un débat sur les prisons haha :lunette:).

    Bref, j'avais juste envie de dire ça :shifty:.
     
    Narcissa, AncienneMembre_35, Ramda et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  11. cuticule

    cuticule
    Expand Collapse

    D'habitude j'aime beaucoup les articles psycho, je les trouve très bien écris et approfondi (je suis diplômée de psychologie).
    J'aurais aimé en savoir plus sur ce sujet également, je trouve que c'est un peu moins bien documenté que d'habitude. :happy: Mais bon tant pis, j'irai creuser moi même si ça me titille.
     
  12. MsOriginalDoll

    MsOriginalDoll
    Expand Collapse
    Originalement vôtre !

    Ca fait vachement peur de s'imaginer être éprise ou tout simplement ressentir de l'affection pour quelqu'un qui a "changé ta vie en ne t'en laissant pas le choix", mais je penses que si ce genre de choses arrive, c'est parce que les personnes touchées ont un espèce de désordre psychologie sans s'en rendre compte et le fait de subir un tel "choc" leur permet de remettre leurs idées dans un certain sens.

    Précisions bien ici que je ne suis pas pour le syndrôme de Stockolm hein, je donnes juste mon avis sur ce "débat" !
     
Chargement...