Je viens de la campagne, et par tous les chemins… j’y reviendrai !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lise F., le 27 décembre 2016.

  1. Lise F.

    Lise F.
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    Gia_Juliet a BigUpé ce message
  2. yuyunaâ

    yuyunaâ
    Expand Collapse
    Ja, genau

    Aaaaaaah je viens d'un village un peu moins paumé que le tiens mais j'ai pas mal de souvenirs de ce genre ^^
    Les trucs de la campagne dont je me souviens surtout c'est :
    - toutes les étoiles qu'ont pouvait voir la nuit ( surtout qu'après 23h, les quelques lampadaires du village étaient éteint ). Ça fait très cliché de dire ça mais maintenant en ville ça me manque :tears:
    - Le cinéma associatif de la "ville" d'à côté avec ses places à 3 euros, et ses lunette 3D hyper lourdes, inconfortables et ridicules ^^
    - Le fait de prendre 20 minutes pour aller chercher du pain parce que tu croises toujours plein de gens que tu connais ( mais en même temps tu connais toujours tout le monde )
    - Tous les hameaux autour avec des noms bizarres...Le haut-chemin, le bas -chemin, les bairues, papillon ...^^ ( parce que moua je vivais dans "le bourg", j'étais presque une citadine de la campagne :drama: )
    Et en règle générale, connaître tout le monde !
     
    Denderah, Gabelote, Pamphletine Banks. et 2 autres ont BigUpé ce message.
  3. Gia_Juliet

    Gia_Juliet
    Expand Collapse
    [I]" A woman blushes to hear what she is not afraid of doing. "[/I]

    Mais graaaave!
    Le temps, déconnecté aussi, c'est ce qui me marque le plus en retournant "chez moi".
    La liberté de chanter (ou de crier) en forêt, ce n'est pas une biche ou un sanglier qui me regardera de travers.
    Pouvoir m'habiller de manière farfelue, sans pression ^^, porter des bottes de 5 kg à chaque pied pour marcher dans la gadoue.
    Donner et recevoir le bonjour de tout le monde pépouze, en balade ou en courant. :puppyeyes:
    Aller voir, caresser et nourrir les chevaux du centre équestre d'à côté, ou donner à manger aux poules et canards du voisin, aux canards et poules d'eau sauvages de l'étang.
    Recevoir un billet de 50 du vieux voisin qui nous a vu "pousser" et "devenir de belles personnes" à chaque départ vers nos villes lointaines, parce qu'on est comme ses petits-enfants.
    Le vieil ami des parents ou à toi, que tu croises et qui offre un verre à l'aise à la fratrie en toute simplicité et parce que ça lui fait plaisir...
    + tout ce qu'ont déjà écrit @Lise F. et @yuyunaâ .:happy:
    La campagne c'est la vie! ^^
     
    Denderah, Pamphletine Banks., Arrrum et 3 autres ont BigUpé ce message.
  4. LunaaaD

    LunaaaD
    Expand Collapse

    La campaaaagne <3
    Quand j'allais chez mon papa quand j'étais gosse, même pas 20 habitants dans le bled! L'été on se callait devant la maison tous les soirs en mangeant des glaces et en regardant les vaches rentrer dans l'étable, découvrir une portée de chaton derrière des rondins de bois, courir après le chien du fermier, faire du vélo sur la route parce que y'a personne, se faufiler dans les vieilles maisons, jouer dans le lavoir, passer les après-midi à jouer sur les bottes de foin, courir dans les champs, trouver des chemins dans la forêt, construire des cabanes, dormir 12h par nuit parce que y'a pas un bruit, regarder les étoiles pendant des heures, ramasser des tones de fleurs aux bords des champs.... J'en ai encore pleins en réserve :fleur: .
    D'ailleurs le film Totoro a tellement de résonance dedans moi :cupidon:
     
    CabroCarus, Denderah, Pamphletine Banks. et 2 autres ont BigUpé ce message.
  5. lilydouce

    lilydouce
    Expand Collapse
    Chargement en cours

    J'ai grandi dans une petite ville de campagne et j'ai choisi d'acheter dans un village de 600 habitants plutôt qu'en ville :) la campagne fait vraiment partie de mon identité
    J'aime me promener sur les chemins au milieu des champs avec mon chien, jardiner dans mon potage, regarder le soleil se lever sur la rivière en buvant mon café...
     
    Bree_ et Gia_Juliet ont BigUpé.
  6. Khyra

    Khyra
    Expand Collapse

    J'ai aussi grandi à la campagne.
    Si on voulait acheter du pain, fallait faire au moins 4km et pour aller faire des courses plus complète, il faut compter 15 mn de voiture. Je me souviens qu'on jouait avec ma sœur sur la route, on faisait du vélo sans se soucier parce que personne ne passait ou on entendait les voitures bien avant de les voir.Des fois, on s'amusait à hurler comme pas possible dans la maison parce que personne ne pouvait nous entendre (plus proche voisin à au moins 300 mètres).

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    Comme mon père est éleveur, j'aimais bien aller voir les agneaux quand il y en avait, approcher d'autres animaux quand je pouvais.

    Aujourd'hui, j'aime toujours aller à la campagne. D'autant plus que je vis dans une grande ville et que le salon de mon appartement donne sur une avenue et ça fait vraiment du bien de respirer un air sans aucune pollution, d'être dans un environnement vraiment calme, de voir les étoiles. D'ailleurs, se promener une nuit de pleine lune en pleine campagne, c'est génial. :happy: Chose que je ne faisais pas plus jeune vu que j'avais envie de rentrer en hurlant au moindre bruit. :cretin: Mais c'est super reposant.
    Je me souviens aussi des orages. La journée, on était en mode :puppyeyes: mais la nuit plutôt :fear:Faut dire qu'avec tout ce calme, le moindre coup de tonnerre est amplifiée et je me souviens de ces fois où toute la maison tremblait, où la lumière partait et ne revenait que quand mon père se levait pour aller remettre le compteur en marche. Une fois, la foudre est tombé chez le voisin (enfin, c'est relatif XD) et la TV a lâché alors qu'on regardait un téléfilm avec beaucoup de suspense mais vraiment elle a grillé au pire moment. C'était mon premier cliff hanger mais je n'ai jamais eu la suite.

    Bref, grandir à la campagne, c'est le pied. Je garde de bons souvenirs de mon enfance grâce à ça. :happy:
    Par contre, un truc relou à la campagne (enfin la mienne), c'est les mouches. L'été, c'est impossible de rester dehors sans se faire harceler. ^^
     
    Denderah, Pamphletine Banks. et yuyunaâ ont BigUpé ce message.
  7. Sassegra

    Sassegra
    Expand Collapse
    Besoin de changement

    Alors c'est quoi l'avenir des campagnes ? Est ce que vivre dans les champs va être un luxe de retraité ? Mes collègues qui vivent à la campagne et viennent chaque jour en ville pour aller au bureau, se tapent 30 à 50km de trajet et ils paient une fortune en train / diesel. Si les entreprises ne développent pas plus le télétravail je pense qu'on va continuer à s'agglutiner dans les villes et vivre les uns sur les autres. Et c'est dommage.
     
    #7 Sassegra, 28 décembre 2016
    Dernière édition: 28 décembre 2016
  8. Pamphletine Banks.

    Pamphletine Banks.
    Expand Collapse

    Mooooh cet article a fait remonter pleins de souvenirs ! :jv:
    Mes grands-parents étaient agriculteurs d'un côté et ouvriers de l'autre, et j'ai moi-même grandi dans un petit village de Haute-Marne (coucou nous aussi on a plus de vaches que d'habitants) ! La plupart de mes amis de promo viennent de Paris ou ses environs et ils sont toujours impressionnés quand je leur raconte les skills qu'on apprend pendant une jeunesse à la campagne genre monter sur une meule de foin (même si ça fait des boutons), traire une chèvre, décapsuler une bière sous l'aisselle (la campagne c'est pas toujours sexy ok) ou fabriquer un arc de toute beauté dans un vieil arbre 8) J'avais super peur de cette confrontation avec des gens "de la grande ville", mais en vrai c'est enrichissant des deux côtés, et c'est drôle de voir les différences 'culturelles' - eux ne passent pas le permis parce qu'ils n'en ont pas besoin, moi je l'ai passé dès mes 18 ans et 1 jour pour pouvoir aller seule aux soirées endiablées en salle des fêtes à 3/4 d'heure de chez moi par exemple !
    Ce qui est "drôle" aussi, c'est que vers nos 16/17 ans on clamait tous haut et fort vouloir se barrer de cette campagne un peu moribonde (ça va vraiment pas fort par ici en ce moment)... Et au final on s'y retrouve au moins une fois tous les deux mois, pour faire du camping sauvage dans les champs ou aller "à la plage" (cad le lac sous les remparts) ! (Et on fait le même petit festival de campagne tous les ans ensembles, et le Nouvel An aussi avec des lumières d'occasion et des salles des fêtes pas chères donc parfois un peu rudimentaires)
    Quand on dit la campagne ça vous gagne c'est un fait, j'adore revenir pour m'y promener, profiter de l'air, voir les étoiles, faire du vélo d'un village à l'autre au milieu des champs de colza (même si ça pue)... La ville est tellement pleine d'opportunités, je n'aurai jamais pensé ne serait-ce qu'un an auparavant que la vie dans mon petit lotissement où tout le monde passe vous dire bonjour quand vous coupez la haie et où l'âne d'en face braille tous les matins me manquerait comme ça :tears:
     
    Denderah a BigUpé ce message
  9. Sassegra

    Sassegra
    Expand Collapse
    Besoin de changement

    • Il y a le coût du carburant, mais aussi son coût écologique (j'aime l'idée d'utiliser le vélo au quotidien ou les transports en communs) et le temps de transport aussi. Je ne me vois pas passer 1h30 à 2h par jour dans les transports, je vois ça comme du temps libre perdu.
    • Après pour ce qui est de la nourriture, en ville on a des AMAP, bio, raisonné, ou conventionnel.
    • L’agressivité de la ville VS campagne je n'ai pas d'avis, ça doit être une expérience personnelle.
    • Tu peux aussi crée ton réseau de petits commerces en ville dans ton quartier, je n'ai pas vu de différence entre ville et campagne à ce sujet.
    • Au sujet de la mixité, les villes sont beaucoup plus mixtes et je trouve le racisme plus présent en campagne qu'en grosses agglomérations.

    Le cadre de vie est bien plus sympa à la campagne (juste mon point de vue), rapport au calme, à la pollution, aux paysages mais vraiment ce qui m’embête c'est le transport et les entreprises sont en ville, alors tant que le télétravail décolle pas je me priverai de verdure et c'est triste.
     
  10. Gia_Juliet

    Gia_Juliet
    Expand Collapse
    [I]" A woman blushes to hear what she is not afraid of doing. "[/I]

     
    Sassegra a BigUpé ce message
  11. lilydouce

    lilydouce
    Expand Collapse
    Chargement en cours

    Tout le monde n'a pas non plus besoin de travailler en ville :) je bosse a 15 minutes en voiture de chez moi. Alors oui ça a un plus gros impact écologique qu'un vélo ou que les transports en commun. Et oui je suis extrêmement dépendante de ma voiture. C'est pour ça que j'envisage de prendre une voiture électrique en leasing :d
    Il y a toujours des solutions, le principal c'est bien d'être heureux non?
     
  12. Klémanse

    Klémanse
    Expand Collapse

    @Sassegra toutes les entreprises ne sont pas en ville, enfin ça dépend de ce que tu appelles une ville.
    Toute la population ne peut pas vivre en ville, c'est juste impossible.
    C'est tout à fait possible d'habiter dans un village de 300 habitants et de travailler au siège d'une grosse entreprise. Elles ne sont pas toutes dans les grandes villes ! Tous les habitants de la campagne ne sont pas sans emploi, agriculteurs ou en télétravail ;)

    Et en ce qui concerne le coût des déplacements, personnellement je travaille à 25 km de chez moi et généralement j'en ai pour moins de 100 euros par mois en diesel, ce qui ne revient pas à beaucoup plus qu'un forfait navigo, en sachant que le loyer est beeeaauucoup moins cher en campagne !
     
    yuyunaâ a BigUpé ce message
Chargement...