Jeff Koons au château de Versailles

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sosopi, le 22 septembre 2008.

  1. Sosopi

    Sosopi
    Expand Collapse
    Guest

  2. les-bijoux-acidules

    les-bijoux-acidules
    Expand Collapse
    Adooore les sushis

    C'est surtout le homard géant qui m'intrigue, j'ai bien envie d'aller y faire un tour!
     
  3. Moossye

    Moossye
    Expand Collapse
    Vieux Meuble de Mmz.com

    Enfin, dernier reproche qu’on pourrait faire à la superstar américaine, c’est qu’il n’a fait aucune œuvre spécifiquement pour Versailles alors que le lieu s’y prêtait énormément et qu’il aurait pu faire une très belle œuvre in situ.​



    Voilà, c'est LA grande différence avec l'expo de Jan Fabre. Celle ci me donne plus l'impression de saisir l'occasion puisque "c'est la mode" et que celle de Jan Fabre a fait coulé beaucoup d'encre.

    Cependant les arguments "de base" de ceux qui sont contre l'expo et contre l'Art Contemporain en général me feront toujours rire (jaune).

    Ah sinon la prof dont je parlais dans le sujet sur Hirst, elle a rencontré Jeff Koons, et elle nous expliquait que c'était vraiment "la" figure de la star, il se faisait désirer, fait des caprices, il arrive hyper bien sappé, maquillé...
    Bref, on l'a étudié pour "la figure du héros / de la star" mais je n'arrive plus à mettre la main sur ces notes.
     
  4. lady féline

    lady féline
    Expand Collapse
    Bête à cornes

    Dommage.

    Ah ce cher Koons! Il me fait bien marrer lui! Son ego est encore plus surgonflé que ses ballons. Le truc qui me tue, c'est son mariage avec la cicciolina. Ce marier en grande pompe avec une star du porno, c'est vraiment le summum de la rockstar attitude. Faut voir les "oeuvres" qui en on découlées. Tu dis qu'il fait des caprices...Hin Hin!! J'imagine le truc et je me tord de rire!

    Sinon concernant la fausse polémique autour de l'expo, j'ai envie de dire "comme d'hab!"
    Je ne suis pas du tout fan de Koons, mais je trouve les arguments minables. Versailles est justement un écrin parfait pour les expos d'art contemporain selon moi. Cela offre des possibilités énormes.

    Enfin, dernier reproche qu?on pourrait faire à la superstar américaine, c?est qu?il n?a fait aucune ?uvre spécifiquement pour Versailles alors que le lieu s?y prêtait énormément et qu?il aurait pu faire une très belle ?uvre in situ.

    Tout à fait.
     
  5. Elfamelie

    Elfamelie
    Expand Collapse
    Insolente de facilité

    Intéressant, cet article ! Tu as bien montré les ambiguïtés de la chose, à mon avis c'est un geste très "politique" de la direction du Château de Versailles que de laisser une telle place à des collectionneurs privés : le domaine a besoin de beaucoup d'argent, et je suis moi aussi un peu interloquée par cette présomption de l'artiste.

    Je trouve les manifestations visant à faire se rencontrer art "ancien" et "contemporaine" très difficiles à bien réussir. Même si ce type d'expo est susceptible de réunir un large public, il y aura toujours ce clivage entre les détracteurs (type Amis de Versailles) parlant presque de "sacrilège", et les inconditionnels d'art contemporain qui se gaussent à la moindre critique de "l'autre camp" et cherchent toujours à "dénoncer" quelque chose, la suprématie de l'art ancien, à défendre un art du "détournement" systématique, comme si c'était LA norme actuelle pour juger en matière d'art.
    (Moossye, je comprends parfaitement ton agacement vis-à-vis des critiques "primaires" de l'art contemporain, mais je pense qu'inversement, les amateurs inconditionnels d'art contemporain ont tôt fait de dénoncer toute entreprise trop passéiste à leur goût ...)

    Ce qui permettrait de nuancer ce genre de confrontation, et de donner du sens à ce type de confrontation, serait effectivement de proposer, à l'instar de Jan Fabre, une exposition pensée de bout en bout pour atteindre ce but de la façon la plus pensée possible. Effectivement, quel dommage qu'il n'y ait pas d'oeuvres in situ !

    Je pense donc que cette expo continuera à recueillir le même genre d'appréciations clivées en 2 camps que bien d'autres manifestations de ce type, et je serais tentée de trouver certaines installations assez grotesques, un peu gratuites, car si l'idée d'une rencontre entre les décors de Versailles et le kitsch de Koons est intéressante, elle ne peut à elle seule justifier une exposition aussi coûteuse.
     
Chargement...