Jennifer Lawrence est une espionne russe un poil vénère dans la bande-annonce de Red Sparrow

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Kalindi, le 15 septembre 2017.

  1. Kalindi

    Kalindi
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    #1 Kalindi, 15 septembre 2017
    Dernière édition par un modérateur: 9 janvier 2018
  2. Bibidi Bobidi Bou

    Bibidi Bobidi Bou
    Expand Collapse
    Travailler au mois d'août :gonk:

    Jennifer Lawrence je la trouve fantastique. Les films d'action/d'espionnage, j'adore. Les films avec comme rôle principal une meuf badass j'en manque pas un seul.
    Mais ce film je le sens tellement, mais alors tellement pas. La première fois que j'ai vu la bande-annonce j'ai cru au début que c'était pour une parodie. Déjà j'ai toujours un peu de mal avec les acteurs qui prennent un accent pendant tout un film. ça donne souvent des scènes un peu ridicule genre les 2 frères allemands qui causent anglais entre eux, mais toujours avec l'accent hein, alors qu'ils sont que tous les 2 (pourquoi les scénaristes font ça??). En plus là la bande-annonce m'évoque totalement les romans (de cul) policier que mon papy lisait. Sur la couverture noire on pouvait voir dans les lettres qui formaient le titre une nana qui posait en mode pub pour un 6 12 12. Et le thème, c'était celui du synopsis du film; Une espionne/détective/flic qui utilisait "ses charmes" pour obtenir ce qu'elle voulait. Le contenu du roman c'était 15% baston, 10% enquête, 50% description du body de la nana, 5% dialogue, 20% cul.
    Après je garde de l'espoir vu les critiques plutôt élogieuses du roman The Red Sparrow* que j'ai trouvées sur internet et la filmographie pas catastrophique du réalisateur (à part Constantine). J'espère de tout mon coeur que la bande-annonce ne rend pas justice au film, parce que franchement Jennifer Lawrence mérite mieux.
    *Gros bémol là aussi, l'auteur est un ex-agent de la CIA qui a donc écrit sur la liaison entre un agent de la CIA et une ballerine russe a qui on a appris a faire de son corps un méga outil sexuel. Bref le mec a couché sur le papier son propre fantasme, 0 problème là-dessus mais en partant de là on a rarement eu de bons films.
     
    HarryJoe, Everglade, Le-Nonox et 2 autres ont BigUpé ce message.
  3. Kaus Australis

    Kaus Australis
    Expand Collapse
    Stupéfiant.

    OH MAIS C'EST QUOI CA?
    Des acteurs qui utilisent un accent qui n'est pas le leur pour prendre le rôle de personnes qui ne sont pas de leur nationalité!
    ...ça se fait encore ça?
    Ah ouais apparemment si c'est américain et que c'est pour taper sur la Russie ça se fait encore tout va bien je suis rassurée, circulez il n'y a rien à voir.

    https://goo.gl/images/txxzTg

    :rolleyes:

    Très sérieusement, ça pue la propagande anti-ancien bloc de l'est à plein nez, en plus de schlinguer la caricature comme une mad l'a rappelée ci-dessus.

    Et ce délire de "la femme a un coeur pur elle est l'élue, elle seule peut changer le monde" doit-on souligner à quel point c'est tout sauf de l'empowerment (j'ai utilisé ce mot :ninja:)? C'est de la passivité. D'ailleurs tous les dialogues puent la passivité pour l'héroïne "tu leur appartiens", "ils ne m'ont pas dit ce que je devais faire", même les qualités de l'héroïne et la solution à ses problèmes, c'est un mec qui la trouve et qui la lui met devant le nez: "tu as une âme".

    J'ai déjà vu ce genre de scénario des centaines de fois. La femme trop belle à l'intérieur trop pure qui renverse le système par ses belles valeurs. La femme est une créature divine qui disperse la violence autour d'elle, n'est-ce pas. Heureusement quand même que des mecs la réveillent pour qu'elle sache quoi faire.
     
    Neverland90 a BigUpé ce message
  4. Tuna

    Tuna
    Expand Collapse

    La première bande-annonce m'avait donné plutôt envie, ça me faisait un peu penser à Tinker, Taylor, Soldier, Spy que j'avais bien aimé.

    Mais là, effectivement, je suis assez dubitative :hesite: Je suis d'accord avec ce qui a été dit par les autres Madz, ça sent le film qui amasse pas mal de clichés (aussi bien dans le scénario, que sur le rôle des femmes et sur l'Europe de l'Est de manière générale). D'ailleurs, j'espère vraiment vraiment que l'intrigue se déroule à Budapest (ce qui n'est pas le cas d'après les synopsis que j'ai lus) parce que si c'est pour nous balancer des images des lieux emblématiques de la ville pendant deux heures (comme le fait la bande-annonce) en essayant de faire passer ça pour Moscou, non quoi...Je trouverais pas ça très respectueux, les pays sont pas interchangeables comme ça :erf:
     
Chargement...