J'étais dans une relation à distance, et tout est bien qui finit bien — Témoignage (mis à jour)

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Une madmoiZelle, le 13 novembre 2014.

  1. Une madmoiZelle

    Une madmoiZelle
    Expand Collapse

    #1 Une madmoiZelle, 13 novembre 2014
    Dernière édition par un modérateur: 11 octobre 2016
  2. Kataplasme

    Kataplasme
    Expand Collapse
    "Allez le dernier arrivé dans la chambre... est une boîte de conserve !"

    Je suis tout à fait d'accord avec la Madz :rainbow:

    J'ai aussi vécu avec mon copain actuel une relation à distance durant 2 ans et demi, et ce dès le début de notre relation.
    Ca peut être pénible au début puisqu'on ne se connait pas beaucoup et qu'on doute (TROP!) sur les sentiments de l'autre. Seulement, lorsque les deux parties sont en total accord alors ça ne peut que bien se passer!

    Je ne regrette en rien d'avoir vécu ce type de relation, j'ai pu profiter pleinement de mes études et de mes rencontres!
     
  3. Romilly

    Romilly
    Expand Collapse
    Süße Sopran

    Moi c'est l'inverse: je l'ai rencontré quand je faisais mes études en France, on s'est mis ensemble quand je faisais mes études en Allemagne... et comme professionnellement je suis coincée en Allemagne et lui en France, c'est systèmes D et espoirs... on n'y croit pas plus que ça mais on ne veut pas rester sans rien faire, ne rien tenter alors voilà...
     
  4. NatArocas

    NatArocas
    Expand Collapse
    "Il n'y a qu'une chose qui puisse rendre un rêve impossible, c'est la peur d'échouer." ¨Paulo Coelho

    J'ai vécu deux relations à distance pour ma part, bilan mitigé mais je pense que chacun son expérience et tout dépend comment évolue le couple !

    Ma première c'était mon premier amour, ça a duré presque deux ans et demi et puis finalement du jour au lendemain lui m'a dit que c'était finit (via MSN à l'époque, la lose totale après autant de temps ensemble !), j'ai appris après que ça faisait quelques mois qu'il menait un peu sa vie et me cachait des trucs (soirées, sorties, rencontres notamment) depuis quelques mois. On était des jeunots à l'époque, ceci dit cette relation a été super du début jusqu'à presque la fin pour moi :) Il faut dire qu'on avait pas tant de distance que ça entre nous donc on arrivait à se voir quasi toutes les deux semaines, au minimum tous les mois ça aide :)

    La deuxième est plus récente, mais c'était un poil compliqué. Déjà plus de distance, des histoires passées entre le garçon et moi qui entachaient déjà la relation, et au fil du temps une relation qui devait être un peu sans réel engagement est devenue super étouffante, pleine de non dits et de jugements, sans compter sur nos divergences d'attentes de la vie, ça s'est super mal terminé. Je l'ai purement et simplement renvoyé de chez moi alors qu'il était venu pour une semaine (faut dire que le bougre a un peu tenté de me forcer la main côté sexe, j'ai dit niet et sa réaction de mec qui accepte pas et ne comprend pas ça a été la goutte de trop.).

    Bilan mitigé donc, je ne crois pas une relation à distance impossible, tant que le couple garde une harmonie et va dans la même direction ça peut super bien marcher je pense :)

    C'est un joli témoignage d'ailleurs qui le montre très bien !
     
  5. Bl00m

    Bl00m
    Expand Collapse
    I wish I had done everything on earth with you. [F. Scott Fitzgerald]

    STORY OF MY LIFE !
     
  6. Mawika

    Mawika
    Expand Collapse
    *Procrastination mode ON*

    C'est joli de lire un témoignage comme ça, ça donne de l'espoir :)
    Pour ma part mon expérience de relation à distance ne s'est pas très bien passée. Lui souffrait beaucoup plus que moi de la distance, au point de réussir à m'étouffer de là bas. SMS en permanence (et malheur à moi si je ne répondais pas dans les 30min qui suivaient, j'en recevais 8 autres affolés), un besoin de contact permanent, et de "preuves" d'amour sans arrêt. Au bout plus de trois ans de relation, heureuse, je sentais que son manque de confiance en lui se transformait en manque de confiance en moi. J'étais de plus en plus agacée, et peu à peu j'ai fini par me détacher sentimentalement de lui. Le plus dur aura été de le quitter, parce que je n'avais aucun ressentiment envers lui, je n'étais simplement plus amoureuse, et notre relation n'avait plus de sens alors.
    Les expériences peuvent complètement varier selon qui nous sommes et qui est l'autre, selon la relation qu'on a construite. Une relation fusionnelle de longue durée, à mon avis, aura du mal à supporter une mise à distance aussi brusque. C'est je pense ce qui nous a perdu.
     
  7. Y.

    Y.
    Expand Collapse

    Je suis dans une relation à distance depuis un an et demi (j'ai dû déménager pour le travail et mon copain n'a pas pu me suivre). C'est assez drôle, parce qu'en fait, la quasi-totalité des gens qui nous ont dit que ça ne marcherait jamais et qu'on allait forcément se séparer... étaient des gens qui n'avaient jamais vécu de relation à distance. Les préjugés, tout ça :vieux:

    Je ne dis pas que c'est toujours archi-facile, mais ça se passe bien. On se Skype souvent, on se fait passer des vidéos marrantes et on joue à des jeux vidéo ensemble en ligne, histoire de continuer à partager des choses (sinon on a vite fait de tourner en boucle sur "ta journée s'est bien passée ? bah le boulot comme d'hab, et toi ?"). Et les retrouvailles sont toujours belles !
     
    Cacadum a BigUpé ce message
  8. kidfromjupiter

    kidfromjupiter
    Expand Collapse

    Ça fait du bien de lire ce genre d'article, je vis une relation à distance depuis 3 mois et demi (c'est encore tout frais oui), mon chéri vivant à 1h30 en voiture de chez moi, enfin du moins vivait à 1h30 de chez moi... jusqu'au 1er novembre où monsieur a emménagé à Vancouver pour 8 mois et demi (merci les études de me séparer de mon amoureux MERCI BEAUCOUP). On se retrouve donc à 8000km l'un de l'autre et je n'ai aucun moyen financier d'aller le rejoindre, on va donc devoir se parler grâce à nos super copines les applications (j'ai une artillerie de dingue sur mon smartphone j'vous jure, j'ai jamais eu autant d'appli pour parler avec quelqu'un) et ce jusque mi-juillet.
    Le point positif c'est que l'on connait tous les deux la date de son retour, on sait que cette situation est provisoire et ça aide pas mal de savoir que l'on va se retrouver vite (246 jours loin de lui c'est rien du tout, c'est tout petit 246 jours dans une vie d'abord).
    Je souhaite tout plein de bonheur aux mademoizelles qui vivent d'amour (et d'eau fraîche) à distance parce que c'est possible de vivre une relation à
     
    Nine_ et Tassathé ont BigUpé.
  9. Avia

    Avia
    Expand Collapse

    Je vis actuellement exactement la même chose. Je suis en couple depuis plus de deux ans avec quelqu'un qui vit en Suisse, et je vis pour ma part en Bretagne... Depuis le début, c'est une relation à distance. Il est français, mais est partit vivre en Suisse depuis presque 5 ans maintenant, pour ses études. Si tout se passe bien, il devrait rentrer en France d'ici l'été prochain, soit quand mes études arriveront à leur fin. Et j'attends ce jour avec une grande impatience, croyez-moi.
    Et tout comme cette Madz le dit, notre relation est totalement viable, pas moins qu'une relation dite "normale". Chaque fois que je dis qu'il habite en Suisse, j'ai le droit à une sorte de regard plein de pitié. Mais je le vis bien. Bien sur, il y a des jours où ça va moins bien, surtout quand on vient de se quitter (je mets généralement une semaine pour m'en remettre totalement et pour reprendre mon rythme de vie habituel). Mais à part ça tout se passe bien. Tous les hommes ne sont pas nés pour nous tromper dès que nous avons le dos tourné. Nous nous aimons terriblement et avons de grands projets ensemble, et ça, ça redonne espoir chaque fois que je me sens un peu moins bien.
    Alors à toutes les Madz qui vivent ça, ayez confiance, ayez foi en votre couple et ne faites pas attention à ces personnes qui pensent que ça n'aboutira à rien, tout ça ne dépend que de vous et de la volonté que vous mettez à ce que votre couple fonctionne!
     
    PeuhL, Liloouu37 et GrosseTruffe ont BigUpé ce message.
  10. Cacadum

    Cacadum
    Expand Collapse
    Not today.

    Je voudrais big uper 25 millions de fois.

    Parce que j'ai eu une relation à distance pendant plus de deux ans avec mon ancien amoureux, et que tout ce que raconte la Madz de cet article, je l'ai vécu, et je suis complètement d'accord mais ce qu'elle n'a pas vraiment précisé, juste en tout petit au début, c'est que les avis négatifs sur les relations à distance sont énormes. Et répétitifs. Et insultants jusque dans nos sentiments et notre confiance.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Bref. Soyez plus tolérant(e)s et gentil(le)s avec les relations à distance. Ce ne sont pas des semi-relations, ou des relations déséquilibrées, ou des relations qui foncent droit dans le mur, ou des relations qui ne tiendront jamais. Ouais, toutes les relations s'essoufflent si on les alimente pas, mais celles à distance sont pas si différentes des autres.
     
    #10 Cacadum, 14 novembre 2014
    Dernière édition: 14 novembre 2014
    whitejimmy, Chocapiix, Nine_ et 6 autres ont BigUpé ce message.
  11. Hasegawa.tsuki

    Hasegawa.tsuki
    Expand Collapse

    J'ai eu une relation à distance pendant 3 ans avec mon copain. On a été ensemble pendant plusieurs mois et il m'avait quitté pour faire le point avant qu'on décide de se remettre ensemble. Sauf qu'en même temps il a passé les concours infirmier et c'est retrouvé admis à Lille et en liste d'attente sur Le Mans et Rennes. Résultat pas très confiante je lui ai dis que si il partait à Lille je ne m'engagerais pas dans une relation à distance (trop loin trop compliqué et j'avais trop de problèmes à coté). Heureusement pour nous il a été admis au Mans :paillettes:
    Résultat il a fallu organisé tout ça avec nos horaires variables, les soirées avec les copains des deux villes.. Mais d'en l'ensemble on s'envoyait des textos tout les jours, on était ravi de se voir les we (même si financièrement c'était pas toujours simple) moins de se quitter car y'a des soirs ou c'est vraiment la déprime.
    Mais l'avantage c'est que malgré la distance on a toujours eu confiance en l'autre, on s'est toujours intéressé à l'autre et après notre précédente rupture on était attentif à pas s'énerver pour n'importe quoi!
    Résultat malgré le coté organisationnel chiant et le fait de pas pouvoir voir nos potes comme on voudrait (nos absences à certaines soirées nous était beaucoup reprochées) et le besoin de toujours s'adapter on s'en est bien tiré.
    Et depuis Juillet, on habite ensemble et ça se déroule très bien on a gardé notre coté indépendant tout en se ménageant des moment ensembles.:free:
    Alors à toutes les Mad's en relation à distance je vous dis courage les filles et perdez pas espoir, ce serait trop dommage de passez à côté d'un belle relation!:disco:
     
  12. mewo

    mewo
    Expand Collapse
    Etat larvaire

    Je suis également en relation à longue distance depuis quasiment deux ans. Ça n'a pas toujours été facile... surtout que 4,000 kilomètres nous séparent, que nous avons une culture différente et surtout chacun une langue maternelle non-connue de l'autre (vive l'anglais!). On s'est rencontré sur un jeu vidéo en ligne et on a franchement beaucoup hésité avant de se mettre officiellement en couple: ni lui ni moi ne croyait qu'une relation comme la notre pourrait fonctionner.

    On a décidé de se voir IRL histoire de pouvoir vraiment mettre le doigt sur notre histoire et savoir vers quoi on se dirigeait concrètement. On a mis tous les deux notre vie respective en pause pendant deux semaines et on a rien fait d'autre que discuter en face à face et se mettre d'accord sur ce qu'on voulait vraiment et ce que chacun souhaitait dans sa vie future (projet de mariage? enfants? où vivre? religion?). Cela nous semblait primordial d'être certains qu'on avait les mêmes objectifs dans la vie et il était hors de question de se lancer dans une relation aussi compliquée pour se retrouver quelques années plus tard avec des regrets ou des incompatibilités. Ça peut paraître absurde de s'imposer ce genre de discussion au début d'une relation mais je me suis sentie libérée après ces deux semaines.

    Et finalement... Aujourd'hui est mon dernier jour dans mon entreprise actuelle et j'ai deux valises prêtes à voler avec moi vers mon nouveau pays. Je suis confiante quant à mon avenir avec lui et je suis certaine qu'on ira très loin ensemble. :)
     
    Greediness, Marine-H, Farah_ et 5 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...