Jeune Fille au pair !

Sujet dans 'Voyages & Villes du Monde' lancé par Miaoumiaou, le 23 décembre 2015.

  1. Miaoumiaou

    Miaoumiaou
    Expand Collapse

    Bonjour bonjour ! Je suis en terminale et j'aimerais bien partir en septembre 2016 en tant que jeune fille au pair en Angleterre pour un an . Je pensais partir avec un organisme (donc payant) que je n'ai pas encore choisi parce qu'il y a de nombreux trucs qui me chiffonnent ^^
    En effet, dans tous les dossiers d'inscription en ligne, les organismes mentionnent des cours de langue qu'il faudrait suivre. Or ils n'indiquent jamais les tarifs ou une estimation du coût. Donc si vous pouviez m'éclairer sur ce point , je suis preneuse!
    La garde d'enfants m'embête un peu également. Il faut savoir que je n'ai jamais gardé d'enfants officiellement, que je n'ai pas mon BAFA et que je n'ai jamais effectué de stages chez une assistante maternelle, en crèches... Bref tout ça pour vous dire, que même avec tous les efforts que je peux faire dans les 7-8 mois à venir, il est clair que je n'aurais jamais une expérience de 2 ou 3 ans de babysitting par exemple. Et est-ce que mes chances sont (totalement) réduites pour mon projet de fille au pair ?
    Si vous avez des réponses à mes questions, n'hésitez pas :) Bonne journée!
     
  2. Alecto

    Alecto
    Expand Collapse

    Je n'ai jamais fait au pair mais j'ai été amie avec de nombreuses au-pair, qui en général avaient trouvé leurs familles sur Aupair world. Au vu des "limites" que pose ta candidature (le manque d'expérience, le manque d'infos sur les cours de langue, ta jeunesse) je te déconseille de passer par un organisme. Ca rassure effectivement (surtout les parents) mais le coût engendré est trop important, et la famille te verra plus comme quelqu'un de "remplaçable" car si le courant ne passe pas, un coup de fil suffira pour te faire remplacer. Pour créer un lien durable avec une famille, mieux vaut limiter les intermédiaires.

    Quand je vivais à Jersey (c'est une île au large de la Normandie et de la Bretagne où on parle anglais) j'étais donc copine avec les au-pairs. Familles riches pas trop demandantes, y avait une école d'anglais sur l'île, plein de choses à faire et d'autres au-pairs avec qui devenir copines, je te le conseille !
     
  3. Aleynia

    Aleynia
    Expand Collapse
    I ain't the sharpest tool in the shed.

    Pour être passée récemment de fille au pair à famille au pair (je vais recevoir une jeune fille italienne chez moi en janvier :dowant:) l'expérience n'a pas été un critère déterminant :)
    C'est surtout le feeling, après tout tu vas vivre avec quelqu'un pendant un an, il vaut mieux que ça se passe bien :)
     
    LeTrex et Shiling ont BigUpé.
Chargement...