John Galliano : le point complet sur l'affaire

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Emilie., le 4 mars 2011.

  1. Emilie.

    Emilie.
    Expand Collapse
    Rédac' mode

  2. Ana Banana

    Ana Banana
    Expand Collapse
    Soy una Miguelitas

    Petite précision : Le magazine The Sun révèle une vidéo du fameux soir de l’altercation où le couturier, ivre, déclare « I love Hitler ».

    En fait la vidéo date du 12 décembre. (:

    Bref.
    C'est un peu triste quand même.
    Je suis pas fan des théories de complot, mais je trouve ça magistralement bien orchestré tout de même.
    Comment virer un Créateur en fin de parcours sans indemnités de licenciement en 10 leçons. Prenez note.
     
  3. Akela

    Akela
    Expand Collapse
    Adooore les sushis

    Oui, bon. Personne ne l'a forcé à prononcer ces mots non plus hein.
     
  4. Syberia

    Syberia
    Expand Collapse
    Shake ya ass

    C'est clairement un lynchage médiatique.Ce mec a l'air d'aller mal quand même,d'être sous pression.Ca n'excuse évidemment pas ses propos,mais on voit bien qu'il est complétement à côté de la plaque sur la vidéo.
    Drôle de façon de faire tout de même.
     
  5. Scarlette.

    Scarlette.
    Expand Collapse

    J'apprécie ÉNORMÉMENT Galliano (en tant que créateur)
    Avant de voir cette vidéo, je me suis dit "Oh putain le con ! Comment un créateur aux influences aussi ethniques peut-il avoir des propos déplacés comme ça? Et putain, ça existe encore l'antisémitisme?"

    Et finalement, après visionnage, c'est effectivement déplacé, abominable, primitif et dénué de toute intelligence, mais... quelque chose me dérange... Je trouve que ça fait un peu orchestré, un peu "mise en scène"... Enfin c'est vraiment bizarre, j'ai l'impression que les femmes rigolent un peu, et puis oh tiens le mec filme au même moment !

    Enfin, pour avoir été déjà très largement imbibée, je sais qu'il est facile de pousser quelqu'un à dire des choses abominables en les tournant de manière à ce que la personne pense être dans un "jeu"...
    Par là, je veux dire... Avec des amis blacks, ou ma belle-mère qui l'est également, je tiens souvent des propos déplacés par jeu, pour "rire", dédramatiser. Et vice-versa, alors qu'aucun d'entre nous ne le pense de manière sérieuse (même s'il y a un monde entre tourner une ethnie en dérision et faire l'apologie d'un épisode comme ça de l'histoire). Et là, il aurait suffit qu'une personne présente le lance là dessus (je suis partisane de la théorie selon laquelle on peut rire de tout, même et surtout du pire, selon les gens et les circonstances)

    Non? Je suis la seule à penser ça? Je ne lui cherche pas d'excuses par ce que ses propos sont aussi intolérables que gerbants, mais ne serait-il pas possible qu'on l'ait piégé, lui faisant croire à de la dérision, un humour très très second degré, et il aurait marché, complètement bourré? Par ce que "non je ne suis pas blond mais j'aime Hitler, ta famille aurait du être gazée" c'est un peu gros quand même.

    Encore une fois, je prends des pincettes afin que l'on n'interprète pas mal ce que je dis: je ne prétends pas que cet épisode dramatique de l'histoire soit quelque chose de risible au premier abord, mais j'ai tout de même l'impression que ces paroles sont un rôle de composition, un humour très noir et déplacé.

    Ou alors c'est juste un vieux réac' étroit d'esprit, idiot et primitif? Je ne sais pas, quelque chose me dérange vraiment dans la vidéo.

    Après, je comprends la décision de Dior, aussi bien sur le plan idéologique que mercatique et pourquoi pas stratégique...
     
  6. wsth

    wsth
    Expand Collapse

    on voit bien sur la vidéo que les personnes qu'il a insulter le pousse et profite du fait qu'il soit ivre néanmoins ivre ou pas si il a dit ce genre de chose c'est qu'il le pense et je trouve ca inacceptable de dire des choses aussi horrible car des gens sont réellement mort dans les camps
     
Chargement...