John Oliver fait le point sur l'avortement aux États-Unis

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Anouk Perry, le 25 février 2016.

  1. Anouk Perry

    Anouk Perry
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    Manea a BigUpé ce message
  2. Angele12

    Angele12
    Expand Collapse

    Le témoignage "j'te dis ce que j'ai dans ma cuisine tu me dis comment me récurer l'utérus" me fait penser au film "Noce rebelle" la fin du film est atroce je me sentais affreusement mal.
    Ce qui m'inquiète un peu dans cet article ( ATTENTION ce que je vais dire va paraître totalement égoïste) c'est que j'ai l'impression qu'on ( en France) est sur la pente douce vers ce genre de situation.. Beaucoup de rétropédalage dans beaucoup de pays, amène au renforcement des lois sur l'IVG ou voir même à son interdiction alors qu'on pourrait penser qu'à notre époque cela irait dans l'autre sens..
    J'ai déjà parlé de l'autobiographie de Simone Veil dans l'autre article sur l'IVG mais quand tu sais qu'a une époque dans les pharmacies il y avait des affiches qui annonçaient le départ de bus vers d'autres pays pour avorter.. :mur: et que c'est l'un des arguments que Simone Veil a utilisé pour passer la loi IVG en France ( comme quoi ça bafouait l'autorité de l'état) je me dis que c'est grave de retourner à de telles situations ( parce que au USA quand la clinique est à 200km t'es obligé de faire ça...). Mais le pire c'est que ces jolis voyages organisés c'est pour celles qui ont les moyens, celles qui ne peuvent pas se le permettre aura surement recours à des méthodes affreuses qui mettent réellement leur santé en danger !
     
    Miss Prism, A Kane, Catatonic Sex Toy et 5 autres ont BigUpé ce message.
  3. Lone

    Lone
    Expand Collapse
    I will not be subjected to criminal abuse.

    Ce que je déteste dans ce genre de débat, c'est qu'il y a des personnes qui se disent contre quelque chose sur lequel on ne peut pas agir. Que ce soit légal ou illégal, les femmes avortent. Le problème c'est que si c'est illégal ça devient dangereux. C'est le même problème que le débat sur le mariage homosexuel. Peu importe qu'il y ait des gens pour ou contre, il y a des couples homosexuel qui ont des enfants et ils ne nous demandent pas notre avis. C'est pour ça qu'il faut un contexte législatif.
     
    gingerfish, A. TwentyOne, Janis Harvey et 10 autres ont BigUpé ce message.
  4. EleanorRigby

    EleanorRigby
    Expand Collapse

    Lors de mon avortement en 2010, j'ai été pris en charge très vite. J'ai fais mon test, j'ai appelé l'hôpital le soir même je crois et j'ai eu un premier RDV pour le lendemain, en une semaine c'était bouclé. Sur le coup ça m'a paru tellement évident et normal, et maintenant avec le recul je me rend vraiment compte que putain j'ai eu une chance presque indécente... Ca me rend tellement furieuse à chaque fois que je me confronte à des pro-life, putain mais juste non, fermez vos gueules, je n'admet même pas qu'on puisse pouvoir donner son avis sur ça. L'avortement ça ne devrait même pas être un débat. Imaginer ces hommes et ces femmes pondre leurs petites lois vicieuses en prenant leur pied ça me débecte au plus au point. Comment peut-on accumuler autant de haine envers le corps de la femme pour en arriver là ?
     
    Janis Harvey, Shalomette, Chazou et 13 autres ont BigUpé ce message.
  5. Ilùvatar

    Ilùvatar
    Expand Collapse
    If you want to know what a man's like, take a good look at how he treats his inferiors, not his equals.

    Le témoignage de cette femme dans sa cuisine...et celui sur cette pauvre gamine de 13 ans...
    Je suis tellement en admiration devant le médecin qui délivre de vrais informations sur l'avortement malgré les pressions et demandes ( ahurissante au passage ) et celui qui a ouvert un centre IVG avec ses propres sous!
    Par contre les commentaires youtube...:mur: tant de personne obscurantistes et rétrogrades fossilisées dans leurs préjugés et persuadées de détenir la Vérité Universelle sur le Mystère Odieux et Insoutenable qu'est le Corps forcément Coupable et Impur de la Fâme - et complètement à la masse niveau biologie de 4ème --'
     
    Tubbs, Chazou, Miss Prism et 4 autres ont BigUpé ce message.
  6. Bouledenerfs

    Bouledenerfs
    Expand Collapse

    Mais je l'aime d'amour! Il est génial. Bref on va revenir aux faiseuses d'anges, ils vont avoir des morts sur la conscience tout en disant pas grave elles ne méritaient pas de vivre ils ont voulu tuer leurs bébés... Guess what ça ne te regarde pas. Les gens du début de la vidéo le disent mieux: moi je n'avorterai pas mais je n'ai pas à dire aux gens ce qu'ils doivent faire. Et bien oui voilà :)
     
    Tubbs, Chazou, lafeemandarine et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  7. Janis Harvey

    Janis Harvey
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Je pense que ce n'est pas égoïste de faire la comparaison avec la France, c'est juste essayer d'avoir une perspective globale, d'ailleurs j'irai plus loin que toi en disant qu'on n'est pas sur une pente douce mais plutôt une pente raide, le Planning Familial, dans un rapport de 2014, dénombrait la fermeture de 130 centres IVG en France depuis 10 ans ! Quand on sait qu'il n'y en avait déjà pas assez pour répondre à la demande, je pense qu'il faut continuer à s'inquiéter et à lutter pour que ce droit soit accessible, comme l'article le dit, cela ne sert à rien si c'est théoriquement possible mais impossible dans la pratique. Et concernant la lutte pour l'accès à l'IVG, je vous conseille vivement de lire le livre que le Planning Familial a sorti pour ses 50 ans et qui retrace la lutte dès ses tous débuts (c'est à la fois passionnant et très instructif), pour remettre en perspective ce que tu dis sur Simone Veil, effectivement, l'action des médecins pro-avortement à l'époque et leur déclaration publique qu'ils/elles pratiquaient des avortements ainsi que la déclaration des femmes ayant avorté (plus toutes les luttes et manifestations féministes de l'époque) ont permis de rendre caduque la loi interdisant l'avortement et a alors poussé Simone Veil a porter cette loi, c'est avant-tout venu de la rue et de la population (ce qu'on oublie trop souvent) et non des législateurs et députés, c'est pour cela qu'il faut continuer à se battre, sans une mobilisation permanente et une vigilance constante, nos droits vont être grignotés petit à petit.
    Enfin, petite proposition sémantique : des féministes proposent de remplacer le terme "pro-vie" par "anti-choix" et je trouve effectivement que c'est bien plus juste politiquement, ce ne sont pas des personnes qui sont "pour la vie" mais "contre les choix des individus" et ça retire alors l'aspect "positif" de leur dénomination et affirme mieux leur positionnement idéologique.
    Et merci à l'autrice de l'article, je vous avoue que je ne savais pas que la situation était aussi dramatique aux Etats-Unis, quand on voit la montée de Donald Trump, on a du soucis à se faire...
     
    Halbatros, Antigone14 et Aberawiel ont BigUpé ce message.
  8. Angele12

    Angele12
    Expand Collapse

    @Janis Harvey
    C'est vrai que la situation en France commence à se compliquer.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Janis Harvey et Jukeuh ont BigUpé.
  9. Jukeuh

    Jukeuh
    Expand Collapse
    Tombe amoureuse de personnages fictifs.

    #9 Jukeuh, 26 février 2016
    Dernière édition: 29 février 2016
    Bouledenerfs a BigUpé ce message
  10. Janis Harvey

    Janis Harvey
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Alors non ce n'est pas normal, juste pour rappel, les délais légaux :
    IVG médicamenteuse : 7 semaines d'aménorrhée / 5 semaines de grossesse
    IVG Chirurgicale : 14 semaines d'aménorrhée / 12 semaines de grossesse.
    Et même lorsque vous être dans la période pendant laquelle d'ivg med. est possible, c'est votre droit de choisir la méthode, le/la médecin n'a pas le droit de l'imposer (sauf hors délai pour l'ivg med bien sûr). Si vous souhaitez une ivg chirurgicale, c'est votre droit, même si ça emmerde le/la médecin, c'est la loi, vous avez le droit de choisir !
    (Après, j'imagine et espère que si c'était dangereux pour sa santé son médecin ne l'aurait pas fait, je ne suis pas médecin donc sur la dangerosité je ne peux rien dire mais sur la loi, les faits sont là.)
     
    Angele12 a BigUpé ce message
  11. Angele12

    Angele12
    Expand Collapse

    Ah oui.. A mes souvenirs la limite c'était plus tard.. Elle était à presque 9 semaines elle, c'est chaud..
     
Chargement...