Josée l'Obsédée et le tout petit péni

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Josee lObsedee, le 2 avril 2012.

  1. Josee lObsedee

    Josee lObsedee
    Expand Collapse
    Grosse chaude de la fesse

  2. Caliodë

    Caliodë
    Expand Collapse
    Oh Yeah !

    "Le vietnam du cul" et "rapport à son totem" m'ont bien fait rire !

    En tout cas, je pleins le pauvre garçon. J'espère qu'en d'autres circonstances, une bonne âme lui apprendra comme faire plaisir à une fille autrement ;)
     
  3. mathild'zelle

    mathild'zelle
    Expand Collapse
    Heureuse, simplement

    Mais qu'est-ce que j'ai pu rire...
     
  4. Nat-sans-H

    Nat-sans-H
    Expand Collapse
    36 15 My Life

    J'ai eu une aventure d'un soir avec un monsieur peu avantagé par la nature (du genre 8cm en érection, voyez...), mais outre le fait qu'il avait, donc, une érection, je dirais poliment que le monsieur n'était pas manchot, et qu'il n'avait pas sa langue dans sa poche.

    Bref, mis à part l'instant de déception au déballage, un excellent souvenir ;)

    Comme dirait l'autre, c'est pas la taille qui compte, c'est la façon dont on s'en sert !
     
  5. Mayaserana

    Mayaserana
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    ""Tu reprendras bien une plâtrée de micropénis ?" + le Vietnam du cul, j'ai explosé de rire.

    Ceci dit, j'ai connu la même chose (bon, sans parler de micropéni, c'était un petit péni, quand même). C'était un garçon que j'aimais beaucoup, pour qui j'avais vraiment un attachement profond.

    Lors de notre première fois, c'est exactement ce qui s'est passé : le Vietnam du cul. Le pauvre était hyper stressé, ça se sentait, il n'y arrivait pas ! Heureusement qu'il était doué de ses doigts, ça compensait... Mais malgré tous mes efforts, il n'est pas allé au bout de son affaire (ce que j'ai trouvé très frustrant, notamment parce que j'avais beaucoup d'affection pour le dit jeune homme !)

    Rassurons-nous, pas de discussion foireuse sur l'oreiller, on n'a rien dit, on s'est câliné et on s'est endormis. Les fois d'après, on s'est rattrapés, et, le garçon étant de plus en plus rassuré (non, je ne te mangerai pas le macaroni, mon ami, enfin, en tout cas, pas de façon définitive...), c'est devenu de mieux en mieux !

    C'est pas la taille qui compte, comme on dit... Et le fait d'avoir un fort attachement à la personne permet de compenser les déceptions, et les premières fois désastreuses ! ;)
     
  6. Skjoldmø

    Skjoldmø
    Expand Collapse

    vécu!! tout pareil: les tentatives, la frustration, l'humiliation!!
    et bon j'ai attendu le lendemain pour débriefer avec les copines quand même.
     
  7. Yun

    Yun
    Expand Collapse
    Allons-y Alonso!

    "Touche lui le péni, Franci."

    Ah les MP j'en ai eu un dans ma jeunesse (non mais vraiment j'avais genre 16 ans). Et DAMNED quand un canon digne d'un mannequin (sa soeur jumelle en était une), on peut dire que ça coupe l'ambiance...

    En tout cas, ton article m'a fait mourir de rire puisque j'ai finalement vécu une situation semblable, mais je dois dire que les références aux Robins des Bois m'ont achevé!!!

    "Ouvre la fenêtre Brigitte!"
     
  8. LaFlo

    LaFlo
    Expand Collapse
    Sur un poney

    La photo des coquillettes donne faim ^^

    Non franchement, une grosse c'est quand même meilleur, certes ca fait pas tout mais ca avantage pas mal la chose
     
  9. Charlie-Culotte

    Charlie-Culotte
    Expand Collapse
    Je vous prie d'agréer l'expression de mon wesh respectueux.

    Vraiment pas discrètes les copines :d mais il avait peur d'y mettre les doigts ou quoi le pauvre garçon? Quand on est pas gâté par la nature, on compense ! Ou alors il était pas très motivé...
     
  10. Princess Disease

    Princess Disease
    Expand Collapse
    Robert le camionneur

    Moi le surnom par lequel je désigne l'homme au petit kiki dont j'ai eu l'heur de croiser la route quand j'habitais en Allemagne, c'est "dé à coudre"... Bon c'est pas sympa non plus. Mais il a fait le connard avec moi alors j'ai le droit :cretin:
     
  11. zohra_larousse

    zohra_larousse
    Expand Collapse
    Desperate Housewives sans les dollars

    j'ai deja eu à faire à ce genre de cas, le garçon je l'aimais bien et franchement je ne pensais pas que j'allais tomber nez à kiki avec un petit pénis. Mais bon il savait compenser avec sa langue et se doigts donc il a été pardonné.
    Mais j'imagine quand meme la scéne de Josée l'Obsédée, la malheureuse, je compatis.
    Sinon super article avec plein d'humour j'adore :jv:
     
  12. Heat_to_Eat

    Heat_to_Eat
    Expand Collapse
    tel un crumpet

Chargement...