Josée l'Obsédée regarde du porno (pour la science)

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Josee lObsedee, le 24 juillet 2014.

  1. Josee lObsedee

    Josee lObsedee
    Expand Collapse
    Grosse chaude de la fesse

  2. Freehug

    Freehug
    Expand Collapse
    Œil en goguette

    Merci pour cet article intéressant, fouillé et personnel juste ce qu'il faut. Je me retrouve pas mal là-dedans. Je suis plutôt pour le développement d'un porno pour femmes; même s'il n'y a pas tellement de différences avec du porno classique (genre la sections femmes de youporn, c'est du soft porn et rien d'autre), je trouve la démarche louable. Par contre des vidéos féministes du genre j'en ai cherché, et elles sont toutes payantes... Dommage, surtout si c'est pour montrer à des ados qu'il y a autre chose que des faciales et des levrettes claquées.

    D'ailleurs, quelqu'un se souvient de cette étude sur les coulisses des tournages, pire que gerbante, que j'avais découverte je crois sur Madmoizelle? Ca expliquait que par exemple les doubles pénétrations c'est hyper violent, et qu'il arrivait fréquemment qu'on interrompe le tournage parce que l'actrice saigne abondamment et qu'on le reprenne deux heures après sans même qu'elle ait vu un médecin? Horrible.

    Allez, seule petite critique et je termine mon pavé: des chatons dans un article sur le porno? Vraiment?
     
  3. terrific-fluffy-bunny

    terrific-fluffy-bunny
    Expand Collapse
    Guest

    Woh!

    D'habitude, j'aime moyen les articles de José l'Obsédée, je les lis sans les commenter, mais alors celui-là il est super!
    C'est vrai que c'est très bizarre de regarder du pr0n japonais, parce que c'est toujours "school girls humiliated" ou "asian girl taken by force", et la nana est toujours en train de chouiner... difficile de prendre son pied devant ça.
    Les américains sont au pays des merveilles, pendant les viols les nanas chouinent pas, elles finissent par trouver ça super! Ouais! Comme dans la vraie vie bien sûr!


    Egalement, le porno français se rapproche beaucoup de celui allemand; les acteurs/actrices sont souvent plus âgés (je prends comme modèles les américains), plus mauvais acteurs, moins maquillés, moins rasés, moins "préparés" et c'est souvent bien plus glauque.
    Un peu comme si le voisin violait la retraitée d'en face dans ses tulipes en la traitant de salope-ça ferait un scénario fort recherché.
    D'ailleurs j'ai l'impression que la majorité des films datent des années 90, peut-être que je devrais me mettre à Jacquie et Michel et m'actualiser un peu...

    Edit: il y a une récurrence du mot "viol".
    Désolée.
    C'est juste que 90% des pornos sur lesquels je tombe c'est un viol.
    Si vous voulez quelque chose de pire encore, allez chercher du Vore notamment sur Deviantart. Certains/certaines prennent leur pied devant des nanas qui se font dévorer par des monstres ou des nanas qui se font couper en morceaux...
    Comme si finalement ce qui était excitant n'est pas le porno en lui-même mais l'acte de torture.
    J'espère ne pas être hors-sujet en parlant de ça. Ca se présente sous du porno, mais j'ai l'impression que ce qui est excitant n'est pas sexuel.
     
    #3 terrific-fluffy-bunny, 24 juillet 2014
    Dernière édition: 24 juillet 2014
  4. leass

    leass
    Expand Collapse
    Je ne mords pas. Promis Guest

    Mon rapport au porno se limite essentielement au hentai ( du coup je peux apprécier des trucs violents mais qui, comme c'est un dessin animé, n'arrivent pas à une ACTRICE. Ni à un truc avec caméra amateur dans le métro. Ça, ça me dérange vraiment. Vrai, pas vrai ? Simulé, pas simulé ?  ) et aux yaois, donc souvent très très romancés et pas du tout réalistes pour la grande majorité.

    J'aime beaucoup ce témoignage parce qu'il montre que le fantasme est propre à une société et que le porno lorsqu'on a conscience que ce n'est pas réel et que ça ne doit pas l'être, c'est cool. ( et ça n'éduque en rien na mé !)

    Et que ça t'ai aidé  à te réapproprier ta sexualité après un viol (coucou le 21e siècle tout pourri) c'est cool aussi.

    @Terrific-fluffy-bunny :   ça dépend ce que tu regardes :) ils sont aussi fan de cosplay (va ruiner ton enfance en tombant sur un Pokémon sauce hentai, va !)

    et il y a un bon point: ils sont très décomplexés du poil féminin. Elles ont toutes tout leurs poils pubiens (d'ailleurs c'est assez irréaliste quand l'actrice à une perruque rousse à couette et les poils... noirs)


    Quoi qu'il en soit, paix et amour et bonne connexion internet sur cette Josée :paillettes:
     
  5. jonathan-harker

    jonathan-harker
    Expand Collapse
    Levons le pied = toreros sauvés  Guest

    Hey! Article super intéressant et drôle! J'ai rien à dire de plus que bravo :)
     
  6. Marion69

    Marion69
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    L'étude dont tu parles s'appelle shuking truth. En le lisant t'as juste envie de vomir...
     
    mido a BigUpé ce message
  7. terrific-fluffy-bunny

    terrific-fluffy-bunny
    Expand Collapse
    Guest


    Aha ça ne ruinerait pas mon enfance puisque j'avais fait la démarche de trouver du X et pokémon vers mes 10-11 ans (la découverte internet, forcément...)
    Bon si ça peut paraître choquant, aujourd'hui n'importe quel gosse tomberait trop facilement sur la combinaison X + Pokémon, mais ça c'est la faute aux développeurs, à trouver des noms de jeux à la con...
     
  8. ChezLucette

    ChezLucette
    Expand Collapse

    super article ! Pour ma part, c'est principalement le hentai non censuré et sans tentacules qui me stimule. Quant au meilleur film sur le porno que je connaisse, c'est Captain Orgazmo !
     
  9. lylou-aurore

    lylou-aurore
    Expand Collapse
    Guest

    Ça fait du bien de voir que des filles regardent du porno, j'avais l'impression d'être un peu seule au monde, les filles à qui je le dis sont toujours choquée ^^' pourtant il parait qu'il y a genre 30% des connexions internet qui sont sur des sites de cul donc il doit y avoir pas de mal de femme ^^' en fait j'en regardais surtout entré 18 et 20 ans, du lesbien et parfois de l'hétéro (pourtant j'aimerais pas du tout coucher avec un homme mais en vidéo ça va ). Aujourd'hui c'est rare (même pas 2 fois par mois) j'ai fais une petite "désintox" parce que youporn c'est assez addictif mine de rien ! Par contre j'ai jamais eu de vidéo sur le viol ! Moi c'était plus les étudiantes qui vont faire leur devoir de science lol
     
  10. lylou-aurore

    lylou-aurore
    Expand Collapse
    Guest

    Ça fait du bien de voir que des filles regardent du porno, j'avais l'impression d'être un peu seule au monde, les filles à qui je le dis sont toujours choquée ^^' pourtant il parait qu'il y a genre 30% des connexions internet qui sont sur des sites de cul donc il doit y avoir pas de mal de femme ^^' en fait j'en regardais surtout entré 18 et 20 ans, du lesbien et parfois de l'hétéro (pourtant j'aimerais pas du tout coucher avec un homme mais en vidéo ça va ). Aujourd'hui c'est rare (même pas 2 fois par mois) j'ai fais une petite "désintox" parce que youporn c'est assez addictif mine de rien ! Par contre j'ai jamais eu de vidéo sur le viol ! Moi c'était plus les étudiantes qui vont faire leur devoir de science lol
     
  11. leaking_b

    leaking_b
    Expand Collapse
    Ich bin eine Kartoffel

    L'article est vraiment super intéressant et très informatif !

    Ca donne une image totalement différente et c'est franchement agréable.
    La dernière fois où j'ai entendu des filles parler des porn c'était vraiment des discours qui diabolisaient ça et elles affirmaient avec vigueur que ça détraquait forcément ta sexualité de regarder du porno, que "un homme qui regarde du porno ça se voit direct"... j'étais comme ça => :facepalm::eek:

    Après j'ai rien osé dire parce que c'était la copine et la sœur du meilleur ami de mon copain qui en parlait mais ça m'a beaucoup attristée :erf: Surtout que le problème c'est surtout un manque d'éducation des jeunes, on stigmatise le porno au lieu de juste leur faire comprendre que c'est des fantasmes, pas la réalité. Mais que si tu aimes ça et que tu trouves quelqu'un de consentant et sur la même longueur d'onde que toi ça a rien d'anormal.

    @ChezLucette : J'l'avais vu il y a quelques années Captain Orgazmo j'avais beaucoup rigolé aussi :rire:

    Sinon je suis curieuse de voir ce que ça pourrait donner le "porno pour femme", j'ai l'impression que pour beaucoup de gens c'est surtout du porno "mignon" comme sur X-art par exemple.
     
  12. Foliefolie

    Foliefolie
    Expand Collapse
    Cool

    Je rebondis sur l'idée de @Terrific-fluffy-bunny  au sujet de la récurrence des viols simulés dans les pornos.
    Ce que tu racontes me fait beaucoup penser à la mise en perspective que fait Virginie Despentes, dans King Kong Theory, entre son viol réel (vécu - est-ce utile de le préciser - comme un traumatisme) et ses fantasmes de viol (un bel inconnu qui arrive et vous prend par surprise - rien à voir avec la réalité, on est d'accord). Elle en conclut que beaucoup de femmes (mais peut-être une minorité ? je n'ai pas de données empiriques) ont intériorisé dans leurs fantasmes le rôle passif, voire le rôle d'objet que leur impose la vision traditionnelle de la sexualité.
    (Ma lecture de King Kong Theory date un peu et si une Mad voit des corrections à apporter à mon commentaire, ça sera avec plaisir).

    Je me reconnais moi même pas mal dans cette problématique : je suis féministe, en même temps dans mes fantasmes je me vois davantage soumise qu'aux commandes. Il en va de même pour le porno que je regarde : ce qui me plaît c'est de voir une nana soumise à un ou plusieurs types (et de préférence, à James Deen :hot:).

    Est-ce que c'est un problème ? Est-ce que je devrais remettre en cause toute ma sexualité pour qu'elle soit davantage "adaptée" à mes convictions et valeurs ?
    On pourrait y réfléchir pendant des heures, mais concrètement ce n'est pas si évident que ça à mettre en pratique.
    Je me suis pris la tête longtemps à ce sujet, et puis j'ai décidé de lâcher l'affaire, en me disant que l'important finalement était de faire la distinction entre deux choses : la sexualité, qui peut prendre la forme d'un jeu de rôle, et la "vraie vie". Et pour le porno, l'idée est de prendre conscience, à mon sens, qu'il s'agit d'une fiction qui représente uniquement une projection sexuelle, que l'on voit des personnages mettant en scène un fantasme, et rien de plus.

    Je suis à l'aise quand je regarde une vidéo dans laquelle un dominateur attache et contraint une soumise, parce que je n'y vois pas une projection de la condition de la femme mais simplement une fiction. Ce qui me gêne, en revanche, c'est d'imaginer les milliers d'hommes (et femme aussi, sans doute) qui regardent cette même fiction et en tirent des conclusions  complètement hors de propos ("ça prouve bien que finalement, il faut les forcer un peu, et au final elles aiment ça !" et autres horreurs).

    A mon avis, c'est là où l'éducation est à faire et je pense qu'elle doit se faire avant tout dans la "vraie vie" en disant que oui, il n'y a pas de mal à regarder du porno tant qu'on garde par rapport à ça une certaine distance. Mais je pense que le message peut passer à travers le porno lui même, et c'est ce que tentent de faire les productions qui ajoutent, comme évoqué dans l'article des interviews de leurs actrices avant et / ou après la scène. Le message qui passe est souvent le suivant : j'ai donné mes limites et je suis consentante. Même si cette partie aussi est, j'imagine scénarisée, ça fait toujours du bien de le rappeler.

    Mon commentaire pavé enfonce sans doutes quelques portes ouvertes, désolée !

    Et bravo à Josée pour cet article super intéressant et complet !
     
    Paulineisabelle, apacha et JuneBouvier_ ont BigUpé ce message.
Chargement...