Journée de la Femme - Et la suite ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Fab, le 8 mars 2008.

  1. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    Ce sujet est dédié aux réactions concernant cette actu : Journée de la Femme - Et la suite ?.

    Je propose donc que tu consacres un moment de cette Journée de la Femme à penser à cette réflexion de Berry : qu'est-ce que toi, en tant que madmoiZelle qui vit en 2008, tu comptes faire pour améliorer la condition des femmes ? Quelles initiatives, quels projets ?...
     
  2. Malaussène

    Malaussène
    Expand Collapse
    42

    Oula Fab, large question!

    Dans le désordre, et non exhaustif:

    - continuer à porter et à assumer la mini et l'ultra-moulant, sans me laisser traiter en femme-objet.
    - militer activement pour le maintient du droit à l'avortement
    - militer pour la maintient d'une laïcité réelle, car je considère les religions comme le principal "lobby" pour la soumission de la femme à l'homme (position qui peut-être jugée extrémiste par certaines, je suis ouverte au débat)
    - finir mes études, avoir un métier, être indépendante financièrement.
     
  3. Malaussène

    Malaussène
    Expand Collapse
    42

    Ouais, bah vu comme le sujet passionne les foules, je pense que pour 2008, niveau avancée dans l'égalité réelle entre hommes et femmes, ça risque de stagner un peu...
     
  4. Soen

    Soen
    Expand Collapse
    Manger. Maintenant.

    Peux pas réfléchir, trop mal au crâne... excuse à la con quand tu nous tiens :rolleyes:
     
  5. Malaussène

    Malaussène
    Expand Collapse
    42

    S'il y a bien une excuse que j'peux comprendre, c'est celle-là (:
    (d'ailleurs depuis ce matin je rêve d'une aspirine, sauf que y'a coupure d'eau. Et que mon aspirine, elle se prend avec de l'eau. Et que j'peux même pas aller acheter une bouteille d'eau en bas, vu que j'ai pas pu prendre ma douche. Et je ne sors que lavée. La vie est dure, moi j'te dis)
     
  6. Soen

    Soen
    Expand Collapse
    Manger. Maintenant.

    Oh ! Ben j'espère que la coupure ne durera pas longtemps...
    L'aspirine ça ne me fait rien :errf:
    Fin du HS
     
  7. ~Leev~

    ~Leev~
    Expand Collapse
    Welcome to the Good Life

    Le nombre de réponses sur ce sujet de mad n'est probablement pas significatif de l'évolution de la femme dans la société. Encore heureux...
     
  8. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Ouais, déjà, pour ce que je pense de la journée de la Femme, hein... [Ne traînez jamais avec des proudhonnistes verbeux, ça vous rend vraiment féministe, ahah]

    Je fais certainement partie des acharnées de service, ce qui fait que comme Pétoncule, j'ai participé à pas mal d'actions plus ou moins de désobéissance civile et plus ou moins fondées, mais par contre souvent hors de réseaux associatifs. Mais ça a le mérite d'être cathartique, au moins.

    Bref, ce que je compte faire pour améliorer la condition des femmes se rammène beaucoup à moi, de toutes manières.

    C'est-à-dire expliquer vaguement diplomatiquement qu'en 2008, une jeune femme qui n'est pas casée mais pas plus abstinante n'est pas une salope. Qu'une femme a le droit de ne pas être la parfaite ménagère ou de ne pas devenir mère au foyer, d'être "futile" si elle le souhaite, mais seulement si.

    Mais aussi reprendre -très gentillement, cela va de soi :whistle: - tous les petits malins priapiques pour leur démontrer presque pacifiquement qu'une femme n'est pas un animal : on ne la siffle pas. Et que ce n'est pas en la traîtant de "Pute" qu'on va s'en faire une amie.
    Et que d'ailleurs une fille habillée d'une façon qui la met en valeur (Oui, court, oui, moulant) n'attend pas particulièrement qu'on lui saute dessus sans son accord préalable ou qu'on lui fasse comprendre désagréablement qu'elle est ainsi vêtue tout-à-fait désirable. Ahah.

    Participer à des actions remettant en cause le statut de femme-objet que nous renvoient les médias, et surtout la publicité.

    Par contre, histoire de contredire Malaussène :P , je ne suis pas sûre que la religion soit la principale cause de cette idée d'infériorité de la femme. Je pense que la France est de plus en plus laïque - malgré justement quelques retours "extrémistes" inhérents à cette laïcisation rampante-, mais en s'estompant, la religion a laissé tout un passif qui est resté dans l'imagerie commune, et qui a été gentillement relayé par tout l'univers de l'imagerie publique, en l'occurence.
    Donc, je m'en prendrais plus volontiers aux "nouveaux dieux du siècle", et puis je suis partagée sur le débat à propos de la laïcité, parce que pour moi il rejoint beaucoup trop souvent à demi-mots celui de l' "intégration" (ouh le vilain mot). Mais c'est un autre sujet.

    Hop. C'était la diatribe un peu énervée du jour, mais je manque de recul et de consensualité quand on parle du statut de la femme. A force de traîner avec des machos, tout ça. Pffff.
     
  9. Reiyel

    Reiyel
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Pour la religion, il faut quand même voir que ça a été pendant des siècles le seul lieu d'expression des femmes.


    Sinon pour moi aujourd'hui c'est plus quelque chose qui se fait au quotidien, pouvoir choisir sa vie et l'assumer, même si ça ne renvoie pas à l'image traditionnelle de la femme.
     
  10. Malaussène

    Malaussène
    Expand Collapse
    42

    Aakash: je cherche, je cherche, mais la "laïcisation rampante", ces dernières années, vraiment je vois pas de quoi tu parles...

    Reiyel: idem, je ne vois pas en quoi la religion a été un "lieu d'expression des femmes"... Une bonne wiki-synthèse ici.


    Je n'ai pas dit que les religions étaient le seul outil de domination de la femme par l'homme. Effectivement, les magazines féminins actuels aident autant au maintient de l'image de la femme-objet dans la société que JP II a aidé à la propagation du SIDA avec ses délires anti-capotes (j'assume cette comparaison, jetez-moi des pierres si vous voulez).
     
  11. Reiyel

    Reiyel
    Expand Collapse
    Mélange instable

    C'est le seul lieu ou les femmes (enfin surtout celles de la bourgeoisie et de la noblesse parce que les autres travaillaient et avec donc d'autres lieux de décisions et d'expression, même s'ils restaient tout relatif) pouvaient faire carrière par exemple. Etre Mère dans un couvent pouvait être un aboutissement. Les historiennes de la femme (je mets au féminin, il y a quelques hommes mais ils sont tellement rares) considèrent le couvent, quand il est choisi, comme un lieu de libération de la femme à l'époque moderne.
    Et au Moyen-Age l'Eglise a mis en place un certain nombre de choses vsant à protéger la femme. Même si elle a de façon évidente des positions très claires sur les rôles de l'homme et de la femme, elle a par exemple fait en sorte que les mariages soient fait avec consentement mutuel, il y a des textes très intéressants là-dessus. Après c'était pas forcément appliqué, mais dans ses réflexions, à cette époque, l'Eglise était bien en avance sur le reste de la société. Alors effectivement je remonte très loin, aujourd'hui c'est assez différent, mais bon je voulais justifier ma réponse. Et puis bon c'est quelque chose que je n'imaginais pas du tout avant d'avoir des cours sur le sujet et je trouve ça extêmement intéressant.
    Enfin mes cours sont assez loin, c'est pareil cet été je veux bien éventuellement essayer de faire une synthèse là-dessus si je trouve le temps mais là je n'ai ni mes cours, ni de bouquins à disposition, ni le temps de m'y atteler :-/
     
  12. Malaussène

    Malaussène
    Expand Collapse
    42

    Reiyel: Ok, par charité, l'Eglise au Moyen-Age a peut-être permis à la femme d'avoir un statut legèrement supérieur à celui du chien... Enfin ils s'étaient quand même posés la question, avant, de savoir si la femme avait une âme hein... On ne peut en tout cas pas parler de rôle libérateur des religions pour les femmes!
    Merde quoi, la femme dans les religions monothéistes est celle qui a menée au péché originel. Elle est impure. Elle doit expier. Pourquoi les intégristes refusent-ils les accouchements sous péridurale? Simplement parce que l'accouchement dans la douleur est une "expiation" que doit vivre la femme, le coup de la pomme, toussa toussa...
    Et qu'est-ce que le couvent, si ce n'est le mariage d'une femme avec Jesus, et son retrait total de la société civile? La libération par l'enfermement? Ok c'est sans doute moins pire que d'être battue et violée par son mari, m'enfin... (et je ne parlerai pas de ce qui pouvait s'y passer dans ces couvents, hein...) Mère supérieure? Rien d'autre qu'une femme qui a un pouvoir sur les autres femmes.

    Pour les musulmans, le port du voile afin de préserver les hommes de la tentation... Mouais, pourquoi pas. mais si on suit cette logique, pourquoi ne pas voiler les hommes, afin de protéger les femmes de la tentation? A moins de nier bien sûr tout désir de la part des femmes. Et pourquoi pas du plaisir tant qu'on y est...

    Et même aujourd'hui, tentez de parler à un catho, même pas intégriste, de la possibilité des femmes de pouvoir être prêtres... Ou qu'une musulmane puisse être imam. La blague...

    Je passerai sur la position de l'Eglise sur la contraception, l'avortement, toutes ces petites choses-là...



    Non je suis désolée, mais je maintiens qu'un des combats à mener reste celui contre les religieux. Et j'assume pleinement mon anti-cléricalisme.
     
Chargement...