« Juliette » : un film sur les 25 ans, dans les salles le 17 juillet

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 15 juillet 2013.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. Zola

    Zola
    Expand Collapse
    • • •

    Ben, vous ne précisez même pas que Skinnilove chante dedans ?? :shifty:

    A la base je comptais aller le voir pour cette seule et unique raison. Mais le film a l'air cool (bien que super déprimant). Et l'actrice principale est beeeeeeeeeeeelle :puppyeyes:
     
    #2 Zola, 15 juillet 2013
    Dernière édition: 15 juillet 2013
  3. Vintage Phonic

    Vintage Phonic
    Expand Collapse
    I have a woman's body and a child's emotion - Lizz Taylor

    J'approuve un peu @Nine_Seventeen sur le fond du film, mais pour la forme, enfin un film où Astrid ne joue pas une blanche colombe effarouchée, ça CHANGE!!!
     
  4. e-manu

    e-manu
    Expand Collapse

    C'est moi où c'est une mode française les films qui présentent les problèmes existentiels d'une belle actrice (un scénario qui tient en deux lignes et de la musique belle mais déprimante) ? Bon on ne peut pas se fier qu'à la bande annonce.... mais j'espère ne pas finir comme ça à 25 ans ^^
     
  5. Pantoufle

    Pantoufle
    Expand Collapse
    Reine Sperme des Neiges

    En voyant le titre je me suis dit "Pffou c'est dans longtemps 25 ans, ça me concerne pas !" puis je me suis rappelée que je les aurai l'an prochain :stare:
     
  6. Deutsche G.

    Deutsche G.
    Expand Collapse
    I don't give a shit

    Le thème du film me parle beaucoup : cet âge, c'est celui où pour peu qu'on ait fait des études longues payées par les parents, il faut sortir de ce milieu un peu bohème et confortable dans lequel on vivait, peur de ne pas savoir mener une vie qui nous plaise, de ne pas servir à grand chose professionnellement malgré des diplômes...

    Par contre, le film ne m'attire pas. On dirait un film super-sombre (même si c'est pas une période facile, y a tellement plus dramatique dans la vie), j'aurais vu quelque chose d'un peu plus léger.

    Là, on dirait que le scenario c'est "on va prendre une fille postado mélancolique et on va faire un peu un clip qui va durer plus d'une heure avec de jolis décors, une jolie BO".
     
  7. Zgu

    Zgu
    Expand Collapse

    Autant je suis une grande gamine dans ma tête, autant je ne jouais plus à un deux trois soleil à 25 ans...
    Mais ça m'intéresse de le voir quand même.
     
  8. bonbec

    bonbec
    Expand Collapse
    Crunch Crunch

    Mmmouais j'espère que le film sera moins ridicule que cette bande-annonce... la petite gamine de bonne famille qui pleurniche quand sa mère lui demande de se chercher un taf, et qui minaude, et qui joue à 1-2-3 soleil, et tout ça sur de la jolie musique pop et des décors léchés... ça doit représenter même pas 1% de la jeunesse?
    Il y en a à 25 ans qui bossent, et tiens donc... il y en a même qui ont un enfant à charge! et qui ont du mal à se permettre ce genre d'états d'âme.

    Je me reconnais pas dans ce portrait, ou plutôt le peu que je peux y reconnaître ne me plaît absolument pas. Parce que comme Juliette, j'ai bientôt 25 ans, j'ai fait des études longues, et je me sens parfois naviguer un peu à vue, mais j'espère ne pas m'y complaire.

    Edit: je vais plutôt aller voir Aya de Yopougon, un peu moins nombriliste et plus riche au niveau de l'intrigue.
     
    #8 bonbec, 15 juillet 2013
    Dernière édition: 15 juillet 2013
  9. amanda3

    amanda3
    Expand Collapse
    Guest

    EXACTEMENT!
     
  10. Eloïzra

    Eloïzra
    Expand Collapse

    Encore un film sans grand intérêt, qui privilégie la forme plutôt que le fond : agréable visuellement avec BO de pub entraînante, mais (pour moi) totalement inintéressant niveau scénaristique. Du peu que j'en ai vu dans la bande-annonce, les paroles prononcées sonnent fausses car formatées.
    Une histoire de plus qui me semble d'ailleurs détestable car il n'existe aucune proximité avec les acteurs, tout est maîtrisé du début à la fin par un regroupement de "passages" indispensables à un film sur les jeunes : celui de la crise de rébellion en famille, celui de l'amour intense et beau, celui de la perdition qui entraîne des réactions prévisibles (prise de drogue, cuite, vitesse sur la route...) censé cibler le point faible du perso principal et provoquer en nous une vague d'empathie, etc.
    Mais étrangement dans ce genre de film les personnages nous restent étrangers, sûrement par manque de naturel, d'humour, de ratés, de mystère et de sinuosité...
    Je remarque que c'est un problème récurrent chez les réalisateurs, qui ont une vision faussée des véritables comportements des ados et adulescents (trop souvent "victimes" de préjugés, enfermés dans des stéréotypes auxquels un jeune "cool" doit correspondre ; la réalité est bien plus belle et intéressante, avec beaucoup plus de diversité, de dynamisme et surtout d'humanité).
    Mais bon, je ne doute pas qu'il doit rester agréable à regarder pour certain(e)s (et c'est pour ça que je ne m'étendrai pas plus), même si tombé dans les limbes de l'oubli dès le lendemain.
     
  11. Purdey

    Purdey
    Expand Collapse
    Allons-y Alonzo!

    Le thème attire ma curiosité, après je ne sais pas si je serais prête à dépenser une place de ciné pour aller le voir...
     
  12. adita

    adita
    Expand Collapse
    Dans le game en claquettes

    :worthy:

    J'en profite pour râler encore un peu plus mais voir le cinéma français nous sortir tout les ans des films sur la jeunesse dorée, ça me saaaaaoooouule!

    :bomb: Parce que j'ai l'impression qu'on ne voit (presque) que ça dans le cinéma français, et que les critiques de cinéma (qui viennent de ce microcosme) vont nous refaire le coup de: "Malgré des faiblesses, le film représente très bien les inquiétudes de la jeunesse d’aujourd’hui"

    (Hum hum je m'emballe)


    Bref j'ai vu la bande-annonce, je suis vénère :facepalm:
     
Chargement...