Jumeaux, jumelles : croyances et témoignages

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Hawley, le 9 décembre 2014.

  1. Hawley

    Hawley
    Expand Collapse
    Retraitée sans scrupules

    Suite à un événement marquant du forum ( :cretin: @adita @Lady Stardust (si vous voulez que je retire les mentions dites-moi y'a pas de souci) ), plein de questions me sont revenues sur les jumeaux :

    Pourquoi est-ce qu'ils fascinent ?
    C'est comment de grandir avec un jumeau ou une jumelle ?
    Vos parents ont-ils joué le jeu avec des fringues/habits/jouets correspondants, ont-ils insisté pour vous dissocier ou bien "c'était comme si j'avais un frère/une soeur d'un âge différent merci bien" ?
    Quid de ces croyances soutenant qu'un jumeau / une jumelle va savoir si son frère/sa soeur est triste ?

    Alors si vous avez des questions, si vous êtes vous-même une jumelle et que vous voulez y répondre / démystifier certaines choses, à vos claviers ! :supermad:
     
    CookylOve, Adélaïde., TheRealTryphon et 4 autres ont BigUpé ce message.
  2. adita

    adita
    Expand Collapse
    Dans le game en claquettes

    Je viens inaugurer le topic :lunette:

    Alors je ne sais pas vraiment pourquoi les jumeaux fascinent, mais ça vient peut être du fait que ma soeur et moi sommes fausses jumelles, donc c'est moi "surprenant". On a jamais eu une ressemblance type identique parce que dès la naissance je faisais 2 fois le poids de @Lady Stardust :lol: et j'ai l'impression que plus on vieillit et moins on se ressemble.

    J'ai trouvé ça vraiment super de grandir avec une jumelle parce que déjà c'est un grnad rampart contre la solitude à l'école primaire (je n'avais pas d'amis mais j'avais ma soeur! :cretin:). On s'est toujours très bien entendu donc c'était assez cool de toujours avoir une partenaire de jeux, etc.
    Après il y a aussi des désavantages parce que même si nos parents avaient fait le choix de nous habiller différemment l'entourage avait toujours tendance à nous voir comme une entité unique.
    Mon premier prénom c'est donc adita, mon deuxième léjumelles, mon troisième Stardust et mon quatrième adita-stardust. On était dans la même classe jusqu'en troisième donc on m'a appelé adita-stardust toute ma scolarité. On se ressemble comme des soeurs du même âge plus que comme des jumelles mais les gens n'ont pas vraiment envie de faire des "efforts" pour nous appeler correctement.

    Et sinon pour les croyances... Je n'y crois pas du tout! Après bien sûr si ma soeur est très triste pour une raison ou une autre ça va m'affecter et me rendre triste, mais je ne pense pas qu'on ait un lien "cosmique" particulier.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    #2 adita, 9 décembre 2014
    Dernière édition: 21 décembre 2014
    PousseMoussue, Cottontail-, Chocapiix et 39 autres ont BigUpé ce message.
  3. Zgu

    Zgu
    Expand Collapse

    Ouh qu'elles sont toutes mimi :puppyeyes:
    @adita c'est bien dommage cette appellation j'espère que ça ne t'a pas trop atteint inconsciemment.

    Moi j'ai des cousins faux jumeaux aussi mais ils ne se ressemblent carrément pas donc pas de risque de les confondre. Le seul truc qui chiffonnait leur mère c'était quand on disait "les jumeaux" en parlant d'eux. Elle tenait à ce qu'on les nomme par leurs prénoms histoire de les scinder, qu'ils soient des personnes à part entière. Et je me dis qu'elle avait raison.

    @lauraUK ton histoire est troublante, je comprends que ça t'ait touché... Tu l'as su tôt ? Déjà adulte je me dis que je serais chamboulée d'apprendre ça, alors enfant...
     
    Higreq a BigUpé ce message
  4. goodwill

    goodwill
    Expand Collapse
    Heureuse, simplement.

    Ma jumelle et moi, on est très différentes, on est des "fausses". On n'a pas le même groupe sanguin, ni la même taille (notre plus grande différence de taille a été 20cm, aujourd'hui, c'est 4cm), on n'a pas les mêmes pensées, ni les mêmes avis sur tout. On n'a pas le même niveau d'études, on n'aime pas les mêmes choses, on n'a pas du tout le même caractère. Et on ne se ressemble pas physiquement. Pourtant on a toujours fasciné, comme si dire qu'avoir une jumelle, c'est s'exposer dans un cabinet de curiosités. Comme si le fait d'avoir partagé le ventre de notre mère pendant neuf mois aurait créé un espèce de lien invisible et indestructible entre nous.

    C'est pas faux, car qu'est ce qu'on s'aime ! On se comprend parfaitement, on se manque dès qu'on est loin l'une de l'autre, on est complices, on se chamaille parfois, c'est ma meilleure amie, la seule et l'unique, celle que j'aime plus que tout au monde. Je ne peux pas imaginer ma vie sans elle, et même si la vie doit nous séparer, on se promet de se retrouver à un moment, plus proches que jamais.

    On a toujours voulu nous différencier et nous même avons toujours voulu nous différencier l'une de l'autre, même si notre mère nous habillait parfois de la même manière. On s'est façonné inconsciemment des personnages et des caractères opposés. Malgré cela, le fait de faire savoir qu'on était jumelles troublait toujours les profs et ils nous appelaient indéniablement "les jumelles". On nous confondait souvent, mais on cherchait toujours à nous trouver des différences : "elle est plus ronde", "elle a de meilleures notes", "elle est plus grande", "elle a un caractère de m*rd*"... On nous mettait toujours en compétition, au dépend parfois de l'une qui pouvait très mal prendre le fait d'avoir des moins bonnes notes que l'autre alors que d'habitude, c'était l"inverse... On a toujours été comparées, jusqu'à l'excès. C'en devenait étouffant. Chacune a voulu se démarquer de l'autre, on s'est un peu éloignée au niveau caractère, mais l'âge et l'expérience nous ont soudées.

    On aime prendre du temps pour nous, faire des activités qu'à deux. On a par exemple fait un stage de parapente pour nos 23 ans pendant une semaine. C'était notre grain de folie, notre moment, notre manière de nous rapprocher alors que la vie nous avait séparées. Je lui fait les ongles dès que je reviens la voir, on se regarde un film d'animation sous un plaid comme deux gamines rattrapant le temps perdu, elle me cuisine mon plat préféré, ...

    Ma jumelle et moi, c'est un contrat à vie, un engagement à s'aimer sans jamais pouvoir se détester.
     
    Callie., Trigger, Adélaïde. et 6 autres ont BigUpé ce message.
  5. bébé tigre

    bébé tigre
    Expand Collapse
    = '^' =

    typiquement le genre de témoignage qui conforte l'imaginaire collectif dans l'idée que les jumeaux seraient des sortes de "bêtes à deux têtes" :mur:
    c'est cool que vous vous entendiez très bien ton frère et toi, mais concrètement, non, il n'y a pas "d'aimant" dans vos corps...
    il est "logique" d'avoir des gouts communs quand on a vécu et qu'on a été élevés ensemble,(plus ou moins)de la même façon,dans le même environnement,avec les mêmes personnes,à la même époque et les mêmes influences exactement au même âge...le hasard,vos personnalités respectives,et très certainement la façon dont votre entourage s'est comporté vis-à-vis de votre gémellité font que "ça colle" particulièrement bien entre vous deux (ce n'est pas le cas de tous les jumeaux).rien de mystique,et la biologie dans tout ça... en plus comme vous n'êtes pas du même sexe (un atout pour que les autres vous distinguent et vous mettent moins en "concurrence" j'imagine?) ,vous êtes forcément de "faux" jumeaux,donc génétiquement vous êtes des frère et soeur du même âge,rien de plus (rien de moins).
    peut être que vous auriez la même relation si vous étiez nés à un ou deux ans d'intervalle.
    pour le coup du langage,il suffit d'aller faire un tour dans une cité,sur un forum d'ados/de futures mères/d'un groupe de fans/ect/ (ou même de demoiselles ^^ ,que celle qui disait "frifri" avant de venir ici se dénonce!), dans un boite de marketing (ou d'à peu près n'importe quoi d'autre) pour se rendre compte que ce n'est pas non plus le propre des jumeaux.

    (et non,ce n'est pas "bizarre" de lire/entendre ce genre de description puisque c'est apparemment ce que les gens attendent,ils veulent du sensationnel,alors c'est ce qu'on leur sert la plupart du temps)
     
    EleonoreLucille, Jauneparapluie, Olivine et 6 autres ont BigUpé ce message.
  6. Shield

    Shield
    Expand Collapse
    Guest

    Bon, je suis fille unique (le drame de ma vie :shifty:), mais j'ai lu des choses intéressantes au sujet des jumeaux dans un dossier de Cerveau et Psycho (oui je suis accro à mes magazines :drama:).

    Si je peux me permettre, @Épopée , les faux jumeaux sont en fait aussi semblables génétiquement que des frères et soeurs qui ne sont pas jumeaux (deux ovules différents fécondés par deux spermatozoïdes différents - c'est comme ça qu'il peut y avoir des jumeaux de sexe différent d'ailleurs). Par contre, le fait de grandir dans le même environnement au même moment peut tout de même faire de cette relation quelque chose de plus particulier.
    D'après le dossier de Cerveau et Psycho, on se rend compte que même chez les vrais jumeaux, il y a des différences génétiques. Donc, outre les différences liées à l'environnement et l'expérience, les vrais jumeaux n'ont pas exactement le même ADN non plus.
    Faudrait que je retrouve mon numéro parce que je ne me souviens plus très précisément de ce que ça disait :hesite: :shifty:
     
    Lady Stardust, Nove Sevenson III, Adélaïde. et 3 autres ont BigUpé ce message.
  7. Heran.

    Heran.
    Expand Collapse
    La vie est un état stable de non équilibre.

    Normalement quand on parle de "vrais jumeaux", on parle de deux personnes qui sont issus du même oeuf, c'est à dire que l'ovule a été fécondée par un spermatozoïde et après la fécondation, au moment des divisions cellulaires, deux individus sont formés car les cellules se séparent "trop". Je sais pas si c'est très clair mais au lieu de se diviser mais de rester accrochées ensemble, elles s'éloignent carrément pour faire deux bébés distincts. Du coup, comme l'ADN reste le même quand une cellule se divise (toutes nos cellules ont globalement le même ADN), les vrais jumeaux ont le même ADN. :happy: Il peut y avoir des modifications génétiques après, qui peuvent donner lieu à de légères différences entre les deux jumeaux (mais je sais pas trop comment :ninja:), mais l'ADN est en grande partie identique.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    J'espère que je reste compréhensible ! :fleur:
     
    Mstern, CookylOve, Songi songi et 12 autres ont BigUpé ce message.
  8. Clémy145

    Clémy145
    Expand Collapse

    Personellement j'ai une [fausse ] soeur jumelle, or nous sommes nés très prématurément et au final 2-3 jours après notre naissance et malheureusement elle est morte. Vers 9-10 ans que j'en ai vraiment pris conscience je l'ai très mal vécue, elle me manquait, je me demandais pourquoi j'avais survécu et pas elle, comment aurait été notre vie toutes les deux, voir des paires de jumeaux/jumelles me rendait triste et jalouse j'avais une relation très très fusionnelle avec ma meilleure amie, je crois que c'était une sorte de compensation. Je suis allée voir un psychologue pour surmonter ça et ca va mieux. Mais encore je ressens encore ce manque parfois et ca me rend triste, comme quoi ça influe vachement x)
     
    #8 Clémy145, 10 décembre 2014
    Dernière édition: 10 décembre 2014
    Papaours a BigUpé ce message
  9. bébé tigre

    bébé tigre
    Expand Collapse
    = '^' =

    @Iaoranamoana

    ce n'est pas son post qui m'énerve,peut être qu'elle a une relation "fusionnelle" avec son frère,comme ça peut aussi être le cas de deux personnes meilleur(e)s ami(e)s,parents,en couple... je ne remets pas cette réalité en question.ce qui me gêne c'est ce que les autres font de ce genre de témoignage.on n'imagine pas de liens paranormaux quand deux amis ne peuvent pas se séparer l'un de l'autre,mais pour des jumeaux les gens ont tendance à se faire tout un tas de films fantastiques,mystiques et surréalistes et que parmi tous les témoignages c'est celui là qu'on retiendra alors que n'est pas un modèle-type.
    d'ailleurs il y a le mot "croyance" dans le titre,comme si la gémellité était un mythe,voir une religion... en réalité il existe "bêtement" autant de relations différentes entre les jumeaux qu'il y a de personnes concernées (et on ne divise pas par deux puisque dans chaque groupe de jumeaux il y a deux individus différents,avec deux visions différentes de l'un vis-à-vis de l'autre!)
    peut être que ma réponse ne te plait pas parce qu'elle est trop terre-à-terre,mais je ne suis pas cynique,juste réaliste.
     
  10. bébé tigre

    bébé tigre
    Expand Collapse
    = '^' =

    @Hixpé
    évidemment je ne l'ai pas pris pour du concret ;) ,je pensais que le reste de mon post était suffisamment clair pour que le tout petit bout d'ironie soit décelé.et je n'ai pas non plus dit que tu te considérais comme la moitié d' une bête à deux têtes.
    quant-à mon avis sur la question,je l'ai donné sur le message juste au dessus de ton précédent message,peut-être que tu étais déjà en train de taper le tien et que tu ne l'as pas vu.
     
  11. adita

    adita
    Expand Collapse
    Dans le game en claquettes

    C'est fou parce que j'ai beau avoir une sœur jumelle, vu ta description, je comprends pas non plus ce que c'est :cretin:
    Je comprends un peu la réaction de @bébé tigre pour le coup parce que ça fait cliché... et en même temps c'est ton ressenti à toi et c'est pas une généralisation donc c'est cool :fleur: Et puis ça à l'air vraiment cool comme relation :dowant:

    Je suis complétement d'accord avec ça et ça semble logique en fait! Parce que en tant que frère et sœur du même âge on va vivre tout un tas de chose en même temps, apprendre les mêmes choses (marcher, parler, lire) en même temps.
    Avec @Lady Stardust on a globalement les mêmes opinions, on s’énerve des mêmes choses, on rit aux mêmes blagues. Ça arrive moins depuis qu'on ne vit plus ensemble et qu'on a chacune fait notre petite vie mais avant on répondait souvent les mêmes phrases au même moment.
    Toute cette partie "environnementale" dans l'enfance fait beaucoup de ce que nous sommes ensuite.
    Du coup je partage complétement ta vision mais je ne sais pas si on l'attribue aux mêmes choses. j'aurais tendance à penser que c'est plus acquis que inné.
     
    #11 adita, 10 décembre 2014
    Dernière édition: 10 décembre 2014
    Songi songi, Astipalaya et Lady Stardust ont BigUpé ce message.
  12. bébé tigre

    bébé tigre
    Expand Collapse
    = '^' =

    je n'ai pas dit le contraire.
    je ne lui reproche pas non plus ce qu'elle ressent! :facepalm:
    mes réponses ne te plaisent pas parce que tu as envie de croire à autre chose.
    je ne suis pas agressive;tu vois du négatif dans le fait de rejeter une forme de magie (qui n'existe pas!),donc tu interprètes tous mes propos comme négatifs.(personnellement je ne trouve pas que sa relation avec son frère ait moins d'intérêt parce qu'elle n'est pas "magique".) :hesite:
    et perdre un frère on une soeur avec lequel on a vécu plusieurs mois ou plus,ce n'est pas rien,mais pourquoi y voir quelque chose de mythologique? :dunno:
     
Chargement...