Kiss & Cry, un film sur l'adolescence au goût doux-amer

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Esther, le 18 septembre 2017.

  1. Esther

    Esther
    Expand Collapse
    Mélange instable
    Membre de l'équipe

  2. MelPop21

    MelPop21
    Expand Collapse
    Un poussin égal deux.

    Pourquoi aller le voir au cinéma alors qu'il est sur netflix depuis des semaines ?!
     
  3. Esther

    Esther
    Expand Collapse
    Mélange instable
    Membre de l'équipe

    @MelPop21 Salut MelPop21, alors pour info, ce n'est pas le même film !
    Sur Netflix, tu trouveras en effet un film du nom de Kiss & Cry réalisé par Sean Cisterna, avec l'actrice Sarah Fisher. Et malgré toutes ces coïncidences, ce n'est pas le même film !
    Celui dont je parle ci-dessus est réalisé par Lila Pinel et Chloé Mahieu, et on y retrouve l'ex-patineuse/jeune actrice/lycéenne Sarah Braams.

    J'ignore pourquoi ils portent le même titre, mais ce ne sont pas les mêmes. :)
     
    MelPop21 a BigUpé ce message
  4. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Moi aussi j'ai cru que c'était le même film haha, mais non. Du coup, excellente nouvelle: j'ai DEUX films sur le patinage artistique à voir !!!!!!!!! :cretin:
     
    MelPop21 a BigUpé ce message
  5. cryhouse

    cryhouse
    Expand Collapse
    salutttt nounou

    aha, pourquoi autant d'histoires sur le patinage ont presque le même titre XD J'ai lu un manga sur le patinage s'intitulant "Kiss and never cry" l'année dernière (par la même nana que kimi wa pet)
    le film a l'air interressant en tout cas
     
    Sassegra a BigUpé ce message
  6. Insanis

    Insanis
    Expand Collapse
    Poule tekno

    Je suis tombée par hasard sur es acteurs du film venant en faire la promo dans l'émission Quotidien et ça m'a totalement ôtée toute envie de le voir... Les propos grossophobes qui ont été tenus par les acteurs m'ont choquée et dégoutée profondément.... Un petit lien vers un article qui en parle, vous en trouverez d'autres facilement en cherchant sur le net... http://www.non-stop-zapping.com/act...rossophobie-pour-la-deuxieme-fois-video-62828
     
    lorélie a BigUpé ce message
  7. Esther

    Esther
    Expand Collapse
    Mélange instable
    Membre de l'équipe

    Salut @Insanis !
    Effectivement, dans le film Xavier tient des propos insultants.

    J'ai abordé le sujet avec les réalisatrices et avec Sarah, qui m'ont expliqué que c'est le milieu du sport, et c'est effectivement ce qui ressort d'ailleurs de multiples témoignages sur le thème sport de haut niveau et adolescence que j'ai souhaité mettre en avant : le rapport au corps est très compliqué, et parfois rendu malsain par la pression qu'on met aux sportifs et sportives. C'est justement cette ambivalence, les bons ET les mauvais côtés du sport de haut niveau (ici du patinage) que Lila Pinel et Chloé Mahieu voulaient montrer.

    C'est un film de fiction mais qui adopte tout de même une démarche quasi documentaire, qui ne fait pas semblant que ce genre de comportements n'existent pas dans le milieu du patinage artistique de haut niveau. D'ailleurs, c'est justement parce qu'il donne une image pas forcément reluisante du sport que sa sortie en a irrité plus d'un•e dans le milieu – je ne trouve pas de sources sur internet mais je l'ai retiré de mes discussions avec l'équipe du film.

    Je pense qu'il ne sert à rien de cacher une réalité : sachant qu'ils jouent en quelques sortes leur propre rôle, le fait qu'ils tiennent ce genre de propos sur un plateau ne m'étonne pas – c'est pas reluisant, mais ce n'est pas moins la réalité du sport et de l'exigence qu'on impose au corps dans ce contexte.
     
  8. Insanis

    Insanis
    Expand Collapse
    Poule tekno

    Le fait que le film mette en évidence l'existence de ce genre de pratiques dans le sport à haut niveau ne me gêne pas, bien au contraire. Je trouve qu'il est justement nécessaire de montrer ce qui se passe derrière ce milieu et de montrer la souffrance que ces pressions sur le physique peuvent générer chez les adolescentes. Le gros problème c'est que sur le plateau de cette émission les acteurs au lieu de dénoncer et de mettre en garde contre ces pratiques ont fait tout le contraire. Ils ont évoqué ce sujet grave de manière totalement légère, réitérant des propos grossophobes horriblement blessants tout en rigolant et avec une certaine fierté. Sauf que là ce n'était pas de la fiction, ce n'était pas les mots des personnages du film mais les propos des acteurs... Il y a une différence et c'est çà qui est problématique. Ils auraient pu se servir du film pour dénoncer et ils ont fait tout le contraire, c'est très dommage surtout lorsqu'on parle de quelque chose d'aussi destructeur que le body shaming.
     
  9. cryhouse

    cryhouse
    Expand Collapse
    salutttt nounou

Chargement...