La Coupe du Monde au Brésil, vous en pensez quoi ?

Sujet dans 'L'actu dans le Monde' lancé par Sill, le 12 juin 2014.

  1. Sill

    Sill
    Expand Collapse
    Choubidoubidouwawa

    Il ne me semble pas avoir vu de topic là-dessus sur le forum, alors je me lance. Soyez indulgent·e·s, c'est le premier que je fais. :ninja: Et donc je voudrais parler de la coupe du monde au Brésil.

    Pas concernant le foot, parce que je m'en carre un peu l'oignon, mais concernant l'aspect social de la chose, les conditions dans lesquelles se retrouve le peuple brésilien (qui étaient déjà catastrophiques avant). Je trouve ça fou qu'on laisse faire ça, que tout le monde ait l'air de trouver cet évènement super alors que c'est une honte selon moi.

    J'ai trouvé cette vidéo qui en parle :




    Ainsi que celle-ci : Brésil : Un appel à l'aide au monde entier #ChangeBrazil.

    Ce topic ne va pas changer la situation mais je trouve ça important d'en parler malgré tout.
    Si certain·e·s connaissent des pétitions à ce sujet, faites tourner!

    Ps: Désolée si un topic a déjà été fait, j'ai cherché sur plusieurs pages et je n'ai rien trouvé :erf:.
     
  2. Sara Miller

    Sara Miller
    Expand Collapse

    Ce problème, les gens semblent le découvrir à chaque fois, comme si on les réveillait d'un sommeil de plusieurs années (ce qui est une réaction humaine, je ne blâme pas). A chaque fois, des gens boycottent mais la plupart disent "C'est vrai que c'est triste" et retournent allumer leur télé pour ne pas louper le match.
    Ca a été comme ça la plupart du temps, avec le Tibet, Sotchi, le Brésil, et sûrement même avec les jeux de Salt Lake City (même si on atteint clairement pas le même niveau de glauque).

    Comme ça continue à chaque fois, je me dis que la solution n'est peut-être pas assez tranchée.

    Ce qui permet ces grands évènements, ce sont les pubs. Les marques investissent aussi énormément, les télés et le sport s'en régalent, et le sport cherche les sponsors et fait raquer les Etats. Si les consommateurs marquent un désaccord avec les choix de la marque en les boycottant ou en faisant passer le message de "En achetant ça, tu soutiens ce qui se passe", l'argent va peut-être se faire plus rare pour le sport.. et les ligues seront obligées de prendre le facteur "public" en considération.

    Malheureusement, même en boycottant, les ligues sportives iront où va l'argent. Même quand ça se passe dans un pays qui massacre, expulse, tyrannise, affame, menace, les gens regardent les compétitions sportives. Alors le boycotte oui mais je pense que ce n'est pas une solution suffisante..


    La page Facebook "S.O.S. Amazonia" donne aussi des infos là dessus, entre autres. C'est plutôt tourné peuples indigènes/forêt amazonienne et vu les problèmes actuels, il y a aussi des choses sur la coupe du monde de football.
     
  3. Kiha

    Kiha
    Expand Collapse

    Je rejoins le boycoot. Enfin c'est facile car je n'aime pas regarder le sport à la télé, et encore moins le foot. ça me fatigue ce genre d'évenement, et la plupart des gens sont là "mais c'est super, il faut voir le bon côté des choses". Je n'en vois aucun perso. (les valeurs du sport? Quel blague.)

    J'étais aussi déjà outrée concernant l'Afrique du Sud, la Chine, Sotchi... et je ne vais pas arrêter.
     
  4. Zgu

    Zgu
    Expand Collapse

    Tout à fait d'accord. Quelle réflexion tout aussi conne de dire ta prise de position n'aura aucun impact... Bah alors n'allons plus voter non plus, c'est pareil.

    Donc je ne regarderai pas la coupe du monde, comme pour Sotchi, ça me ferait mal de festoyer en fermant les yeux sur tout ce qui se passe.
    Il y a un groupe Fb j'ai vu, avec pétition et autres liens : https://www.facebook.com/events/730741566967891/

    Et je dirais même plus, sur un autre débat, ça me ferait mal que la France gagne vu le comportement des joueurs qui ne daignent même pas lever les yeux sur les brésiliens qui les acclament à leur sortie. Vu au Petit Journal un jeune qui voulait échanger son maillot brésilien contre un français. La déception quand il a vu les joueurs passer sans un regard vers eux, rien... Bon au final l'équipe du Petit Journal a pu faire l'échange en quémandant "c'est pour un jeune des favelas"... Ça m'écœure. Si ça leur fait ch*er d'avoir des supporters qui les aiment et aiment leur sport, qu'ils se mettent au tricot on viendra plus les embêter.
     
  5. Modesta.

    Modesta.
    Expand Collapse
    Non, pas maintenant.

    Je suis entièrement d'accord avec ce que vous dites.

    Je ne sais pas si ce que je vais dire rejoint le sujet mais je tente quand même.
    Voir la proportion que prennent ces événements dans les médias m'écoeure. Quand j'allume les chaînes d'infos ça fait la une, c'est un sujet largement surexploité sur fond d'obscurantisme car ils se gardent bien de parler des retombées néfastes en ne faisant que mentionner les manifestations et autre mouvements pour dénoncer les conséquences de la Coupe du Monde. Puis basta, matraquage de cerveau sur fond de la Coupe arrive la Coupe arrive, regardons la préparation des équipes etc.

    Bref j'ai clairement l'impression que les médias en font des tonnes pour inciter le téléspectateur à suivre l'événement. Je ne parle pas des reportages de journalisme d'investigation mais de chaînes genre celle qui se revendique être "la première chaîne d'infos en France". Ca me débecte car ces chaînes ont un impact considérable sur l'opinion publique.

    Je ressens ça comme s'ils voulaient mettre en place une "norme sociale" qui serait regarder l'événement, le suivre comme si tous les Français s'intéressaient au foot. Or ce n'est pas le cas, tout comme de nombreux Français sont indignés par les conditions dans lesquelles ces événements sportifs se déroulent.
     
  6. joker

    joker
    Expand Collapse

    Un bon documentaire interactif à été réalisé pour expliquer les problèmes de la coupe du monde au Brésil et ce qu'elle engendre (expulsions, tourisme sexuel...) je vous conseille d'y jeter un petit coup d’œil :

    http://copaparaquem.com/fr/
     
  7. Sill

    Sill
    Expand Collapse
    Choubidoubidouwawa

    Effectivement le boycott n'est pas suffisant, mais c'est toujours mieux que de regarder ça et de faire comme tout le monde, d'ignorer ce qui se passe vraiment... Et d'autre part, même si c'est purement égoïste, ça me rassure de savoir qu'il y a des personnes qui sont en désaccord avec ces horreurs.

    Merci d'avoir donné des liens, j'ai signé les pétitions et je vais continuer d'en parler autour de moi. Étant donné que les "grands" médias ne relaient pas correctement l'information, je pense que c'est à nous de le faire.

    Et merci @joker pour le lien du doc, je le regarderais dès que j'aurais un peu de temps!
     
  8. Aalia

    Aalia
    Expand Collapse
    la vieille

    Depuis le début de la coupe :
    [ul]
    [li]je me suis désabonnée des amis facebook qui en parlaient[/li]
    [li]je n'allume plus la radio. je n'ai pas la télé.[/li]
    [li]je ne prends plus les journaux gratuits[/li]
    [li]quand les collègues en parlent le midi je fais des mots croisés dans un coin avec un autre collègue qui s'en pète autant que moi[/li]
    [li]je suis allée au cinéma pendant des matchs beaucoup suivis par des français, il n'y avait personne c'était génial.[/li]
    [/ul]
    Pour le moment je n'ai rien vu, rien suivi et je profite à fond des soirées pendant que les gens sont vautrés devant la télé.
     
  9. AngelTen Richard II

    AngelTen Richard II
    Expand Collapse
    Of course it is happening inside your head, but why on earth should that mean that it is not real ?

    Je boycotte aussi, j'ai eu un bref aperçu des conditions de déroulement de cette coupe du Monde, et j'ai trouvé ça assez ignoble.

    Par contre (shame on me) je demande à mon père les résultats de l'équipe de France (lui ne regarde que les matchs de l'équipe de France, il aime trop le foot pour avoir le cœur de boycotter). Je sais, je sais, mais c'est plus fort que moi ^^ et si on arrive en finale ou un truc comme ça, je pense que je serais contente quand même...

    (je sais, j'ai un peu de mal à suivre mes boycotts. Je boycottait déjà Sotchi mais quand c'était la natation j'ai pas pu m'empêcher de regarder)
     
  10. Scarlett_Ohara

    Scarlett_Ohara
    Expand Collapse
    I'm a unicorn!

    Bon alors,
    J'ai vécue de longues années au Brésil, je connais donc parfaitement la situation là bas. Au début, quand on a su que la coupe du monde serait chez nous, c'était la folie totale, le bonheur! Puis, la réalité nous est tombés dessus: qui va payer? Mais encore une fois, le sujet est plus ou moins tombé dans l'oubli jusqu'à l'année dernière.

    Après, ce qui me fait rire, c'est qu'avec la coupe du monde approchant, les journalistes se sont enfin penchés sur le Brésil, pour en montrer quoi? Que les mauvais côtés, en disant "regardez comment la situation est horrible là bas ohlala les pauvres". Et vous, qui ne connaissez la situation qu'en regardant les médias (et oui, même les témoignages de gens vivant là bas ou de brésiliens retransmis sur des sites, dans les journaux etc peut être modifié pour donner l'image qu'ils veulent vous donner de la situation, et non pas la réalité). En même temps, comment auriez-vous pu la connaitre avant cela?

    Les problèmes ont toujours été là. Il y a un manque crucial d'hôpitaux, d'écoles, de logements décents. Mais la situation n'est-elle pas la même dans plusieurs autres pays du monde? En Afrique, n'est-ce pas pire qu'au Brésil? Et pourtant ça ne fait pas la une des médias, vous savez que des gens meurent de faim mais vous ne boycottez pas pour autant la nourriture.

    Alors oui, cette coupe du monde est une honte, tant par le prix qu'elle a coûtée que par les réalités qu'elle cache. Les médias disent qu'elle est un cache misère, même pour les habitants, que c'est juste un moyen qu'ils oublient leurs problèmes pendant quelques semaines.
    Justement, ils oublient leurs problèmes. Pendant quelques semaines, ils vont être coupés de la réalité, comme chaque coupe du monde. J'en ai passée 2 au Brésil, celle de 2006 et celle de 2010. L'ambiance là bas, alors qu'elle n'était pas organisée sur place, était dingue, électrique. Les jours de match du Brésil, tout fermait, les écoles, les supermarchés, tout. C'était une liesse populaire, une union de la population entière. C'était juste magique.

    J'ai encore des amis sur place. Ils disent que l'ambiance est juste géniale. Les gens pensent encore aux problèmes, mais ils sont heureux et veulent donner une bonne image d'eux au monde. Car au final, ce ne sont pas le peuple brésilien les méchants, mais le gouvernement. Eux ne veulent que montrer la chaleur de la population, leur accueil, leur amour du foot et de leur pays.

    Boycotter ne sert à rien, elle se déroule quand même non? Et après la coupe du monde, les problèmes seront encore là, et tout le reste de la planète les auras oubliés, vu que le focus des médias passeront sur autre chose.


    C'est bien beau de crier haut et fort être contre, de boycotter, d'être engagé, mais sitôt la final passée, hop on passe à autre chose et on fait comme si ça n'avait jamais existé. C'est juste stupide et hypocrite. Je ne vous dis pas de regarder et de la suivre assidûment, juste de réfléchir un peu plus.
     
  11. AngelTen Richard II

    AngelTen Richard II
    Expand Collapse
    Of course it is happening inside your head, but why on earth should that mean that it is not real ?

    Merci, tu m'as ouvert les yeux ^^ Mais bon le problème, c'est que là, comme ça, on dit "il y a des problèmes" mais comment faire pour les résoudre ? Je veux dire, le Brésil, comme tous les pays pauvres, c'est loin. Et on a nos propres vies, avec nos propres rêves à réaliser, et donc c'est difficile, là comme ça, de faire autre chose que de ne pas regarder parce que ce tournoi représente quelque chose d'assez révoltant. Parce que c'est joli, comme ça, de nous dire que c'est stupide et hypocrite, mais concrètement, tu proposes quoi d'autre à faire ?

    Alors oui, tu pourrais me dire que "on a qu'à s'engager, dans une ONG, aller faire de l'humanitaire, etc." Mais ça ne résoudra pas le problème. Ça "corrige" éventuellement, ça apporte un coup de pouce, mais sur le fond, les dominés restent les dominés et les dominants restent les dominants. Et personne ne peut agir tout seul contre ce gigantesque système si tout le reste de la planète fait avec lui.

    Parce que qui à le fric, qui a le pouvoir ? Une poignée de personnes. Et ils ne sont grands que parce qu'on accorde une importance à leur fric, à leur pouvoir. Si la masse décide de ne plus accorder de valeur au dollar, il redevient un morceau de papier vert. Mais la masse continue à y accorder une valeur, et les grands continuent à avoir du pouvoir. Et les petits continuent à avoir des problèmes.

    Pour la FIFA, elle n'est riche que parce que la majorité de l'humanité accorde de la valeur à un chiffre sur son compte en banque. Elle n'est pas grande en soi, elle n'est grande que par la multitude qui lui accorde un pouvoir sur elle. Et la multitude lui accorde le pouvoir d'organiser un événement qui la divertit.

    Par conséquent, refuser de regarder, c'est aussi lui refuser ce pouvoir qu'elle a de nous divertir. C'est refuser de rentrer dans ce système où on accorde au grands le pouvoir de nous divertir pour nous éloigner de nos problèmes. Le Panem e circenses, mais aujourd'hui les grands sont encore plus fort : ils n'ont plus que le circenses à offrir pour dominer.

    Donc, boycotter la coupe du monde, ce n'est pas se voiler la face, c'est refuser de se voiler la face devant la domination du riche sur le pauvre, refuser de se laisser distraire par le riche, pour ne pas se détourner de la révolte.
     
  12. Mama Sara

    Mama Sara
    Expand Collapse
    C'est effrayant, la vie

    @Carioca

    Personnellement je boycotte la coupe du monde comme je boycotte les JO depuis déjà plusieurs années.

    Ceux qui défendent ces manifestations sportives parlent des valeurs du sport mais en quoi est-ce encore du sport? Il ne s'agit ni plus ni moins que d'un divertissement mondial construit sur la compétition, la violence, l'exploitation, la manipulation, la corruption, la pollution...

    Je t'invite à regarder cette vidéo qui parle des JO de Londres (attention, le ton est décalé, je le précise car j'ai vu des gens sur le net la prendre au premier degré :dunno:)



    Chaque fois que je m’apprête à acheter ou à faire quelque-chose je me pose cette question: en ai-je besoin au point d'assumer les conséquences? Lorsque la réponse est non je m'abstiens et je trouve une solution alternative. Le sport c'est pareil: est-ce que quelques heures de liesses valent l'exploitation de millions de personnes? De mon point de vue personnel: non, je n'assumerai pas d'avoir autant de sang sur les mains pour un petit plaisir éphémère.

    A cela s'ajoute le fait que ces événements sont organisés par les états pour endormir les peuples, faire passer des accords (re coucou traité transatlantique :hello:), nous faire oublier leurs magouilles dans les pays en guerre...
    Comme dit Pierre Emmanuel Barré: "la coupe du monde, c'est la récompense du beauf pour s'être fait enculer pendant 4 ans". Bon je ne connais pas Monsieur Barré et je reconnais que cette phrase est assez trash mais elle a le mérite d'être explicite. Alors avoir du sang sur les mains et en plus être prise pour une imbécile? Non merci je passe mon tour.

    Évidemment à cela s'ajoute en plus ce qui se passe dans les pays organisateurs: mise en place de tribunaux spéciaux, de réseaux de prostitutions,  "nettoyage" des villes, violence policière, censure etc etc

    Je ne boycotte pas ce mondial pour le Brésil, je sais bien que mon action est minime et qu'elle n'aura pas beaucoup de conséquences*, je le boycotte avant tout pour moi, pour pouvoir me regarder dans la glace. Je suis désolée si, à tes yeux, cela fait de moi une personne hypocrite et stupide; à mes yeux cela fait de moi une citoyenne consciente et responsable.

    * si allumer ou non sa TV n'a certainement pas beaucoup de conséquences, il n'en va pas de même en ce qui concerne le boycott des sponsors.
     
    #12 Mama Sara, 23 juin 2014
    Dernière édition: 23 juin 2014
Chargement...