La création d'entreprises s'invite dans les cursus scolaires

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Fab, le 30 avril 2013.

  1. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

  2. Emel-

    Emel-
    Expand Collapse
    Guest

    Pour l'instant les pigeons sont plutôt les salariés à qui on demande de faire des sacrifices et qui finissent tout de même sur le carreau. Je trouve ça indécent de leur part sachant que le gouvernement a filé 20 milliards m'enfin. Enfin c'est drôle de voir le PS répondre à leurs attentes aussi vite alors que lorsque des salariés ont demandé à reprendre leur usine pour en faire une coopérative ouvrière, on leur a bien fait comprendre que rien ne serait fait pour eux.

    Accélérons encore la reproduction sociale dés le collège. Bof, pas sûre que cela devrait être la vocation première de l'école. Ce qui est encore plus amusant, c'est qu'il est question de chefs d'entreprises, genre, c'est eux qui sont les plus représentatifs du monde du travail.
     
    #2 Emel-, 30 avril 2013
    Dernière édition par un modérateur: 30 avril 2013
  3. Epidaure

    Epidaure
    Expand Collapse
    Strike the harp and join the chorus

    Je reviendrais développer mais comme ça à vue de nez ça me semble être une excellente initiative, surtout celles pour les étudiants et les zones en difficulté.

    Concernant les programmes scolaires, la sixième est peut-être un peu tôt en revanche, le lycée me semble être une période plus appropriée, on est encore un peu loin de tout ça, à onze ans.

    @emel-, je ne comprends pas le chiffre de 20 milliards que tu avances, comment est-il calculé?


    (et  je n'oublie pas que je te dois une réponse sur l'autre topic actu)
     
  4. OurAgeis13

    OurAgeis13
    Expand Collapse
    Manger. Maintenant.

    Perso je suis en pleine création d'entreprise, et je suis confrontée à tout l'appareil administratif autour de la création d'une boîte. La fiscalité est vraiment pas évidente, mais l'aventure est vraiment ouf =) Je le conseille à toute nana qui a un projet qui tient la route et les épaules pour le porter.

    Je veux créer un magazine (comme @Fab ^^). Et d'ailleurs j'ai mis mon projet sur kisskissbankbank parce que j'ai besoin d'un coup de pouce. Alors si ça vous dit -->  http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/our-age-is-thirteen-le-webmagazine
     
  5. ingr_idéaliste

    ingr_idéaliste
    Expand Collapse

    QOTD : "Il y a d'autres choses à apprendre avant de se faire enseigner la cupidité." - Mélenchon

    Pour une fois, je trouve que sa provoc est pertinente !

    Pourquoi mettre l'entreprenariat à part, au-dessus de tout ? Je pense qu'il est effectivement bon de permettre aux jeunes de se confronter aux réalités de la vie d'adulte, pour ne pas se retrouver paumés au moment de faire des choix importants. Mais il faudrait que le cours "monter une entreprise" ne soit qu'une section parmi d'autres, et que la mesure s'inscrive dans une loi plus large rédigée par le Ministère de l'Education Nationale. Ainsi, il y aurait des rencontres avec des avocats, des artistes, des médecins...mais aussi des employés. Et il faudrait aussi leur inculquer qu'il n'y a pas de métier qui les rendra meilleur que les autres, et que le profit d'une entreprise ne doit pas être placé au-dessus des êtres humains qui composent cette entreprise.

    Bien sûr, je ne pense pas qu'entrepreneur = cupide. Il y a souvent même plutôt à l'origine de la création l'idée de développer une idée qui nous tient à coeur, avant même de penser au profit. Et il existe des entreprises à but non lucratif. Cependant, il faudrait que les cours prennent bien en compte cela, car en 6e, on peut vite être hors des réalités humaines et penser "ah ouais moi je vais monter une entreprise et être très riche". Et je ne pense pas qu'on devrait apprendre à nos jeunes l'envie de s'enrichir personnellement (à outrance).

    Je termine en soulignant qu'il faut bien faire la différence entre une PME innovante, dans laquelle l'entrepreneur s'investit dans un projet personnellement, et connait ses employés, et une grosse multinationale dans laquelle le patron est en dehors des réalités.
     
    #5 ingr_idéaliste, 30 avril 2013
    Dernière édition: 30 avril 2013
  6. OurAgeis13

    OurAgeis13
    Expand Collapse
    Manger. Maintenant.

    C'est pas les chefs d'entreprise qui sont représentatifs du monde du travail, mais par contre c'est les entrepreneurs d'aujourd'hui qui créent l'emploi de demain. Pas d'entrepreneurs, pas de gens assez fou pour prendre le risque de créer une boîte et la faire vivre = pas de boulot.
    Donc je trouve ça plutôt cool de sensibiliser les jeunes à la création d'entreprise.
     
  7. OurAgeis13

    OurAgeis13
    Expand Collapse
    Manger. Maintenant.

    Et je réponds une dernière fois :) un entrepreneur, c'est pas quelqu'un qui cherche à s'enrichir. Les chefs d'entreprise dont parle Mélenchon, c'est à peine 1% des entrepreneurs.
    Un entrepreneur, c'est quelqu'un qui a un moment T prend le risque de créer une boîte pour porter un projet auquel il croit, et qui fait vivre des gens. Comme je le disais, pas d'entrepreneurs = pas d'emploi
    Perso, je crée une entreprise justement pour donner du boulot à d'autres jeunes journalistes. Pour qu'on arrête avec ce discours de crise, pour montrer que c'est possible, pour se bouger le cul parce que si personne le fait on avancera pas.
     
  8. ingr_idéaliste

    ingr_idéaliste
    Expand Collapse

    Je sais bien. Je veux moi aussi créer une entreprise, après avoir terminé ma formation en journalisme. Je te comprends parfaitement.
    Mais il faut être réaliste : l'argent motive la plupart des personnes. J'ai parlé de mon projet à 3 jeunes chefs d'entreprise ou futur chef d'entreprise et pour eux c'était l'hallu total que mon but ne soit pas de faire du profit. J'ai eu le droit à "Bah à quoi ça sert alors ?".
    Et je pense que les plus jeunes sont encore plus dans cette mentalité que travailler sert à gagner de l'argent.

    Mais sinon je suis d'accord hein, c'est très bien de leur montrer que c'est possible de monter son entreprise, pour vivre de quelque chose qu'on a créé soi-même et qui nous intéresse vraiment. D'ailleurs, plus il y aura de chefs d'entreprise, plus il y aura de petites boîtes, moins il y aura d'employés exploités.
     
  9. Peaudouce

    Peaudouce
    Expand Collapse
    Peau d'ours.

    Globalement je trouve l'initiative très positive.

    Mais la 6e, c'est beaucoup trop tôt. La majorité des gamins de cet âge ne sait pas lire et écrire correctement, donc il faudrait peut être commencer par là.
     
  10. Funky_Jam

    Funky_Jam
    Expand Collapse

    Ça me parait énorme non? Tu as lu ça quelque part?
     
  11. Westeros.

    Westeros.
    Expand Collapse
    Vieu meuble de Madmoizelle.com

    C'est une belle initiative je trouve, en revanche il vaudrait mieu instaurer ça pour les élèves de seconde je pense
     
  12. Peaudouce

    Peaudouce
    Expand Collapse
    Peau d'ours.

    Oui! Malheureusement je ne sais plus où, donc au temps pour ma crédibilité... Mais attention, j'ai précisé "ne savent pas lire et écrire correctement"; c'est quand même une nuance importante.
     
Chargement...