La culture du viol se porte bien dans nos écoles — Témoignages

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 17 mai 2015.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Adios Badmoizelle et MookieA ont BigUpé.
  2. Neverland90

    Neverland90
    Expand Collapse

    En espérant que ces témoignages feront réagir mais j'en doute. C'est plus facile de pointer du doigt youporn ou les smartphones. J'espère qu'à l'instar de l'article sur Julien Blanc, des journalistes reprendront cet article.
     
  3. Maud Kennedy

    Maud Kennedy
    Expand Collapse

    Des témoignages lus dans un grand quotidien sur internet,attention,c'est à pleurer:la culture du viol dans toute sa splendeur!! Personne pour dire que personne n'a le droit de toucher qui que ce soit contre sa volonté ni même pour reconnaitre aux jeunes filles le statut de victimes d'attouchements qui seraient considérés comme abus sexuels s'ils étaient commis par des adultes.

    " Sauf erreur il s'agit d'un évènement isolé, pas d'un fait de société ou phénomène en hausse récente."
    "On faisait la même chose dans mon collège dans la campagne profonde (=en territoire rural) dans les années 70 (les portables et les cellules psychologiques en moins...). Pas de dégât visible! C'est les balbutiements de la sexualité et pis c'est tout"
    "Si tu me montres ton ... , je te ferai voir ma ... ! " Jouer à touche-pipi hors de la vue des parents , des voisins, du garde ou du curé , c'était un passe-temps instructif et plaisant , surtout pour les petits citadins en vacances à la campagne ! "
    "Pendant mes vertes années pas si lointaines, on palpait les fesses et les seins des filles peu farouches, et ce n'étaient là que des jeux d'enfants qui compensaient le silence total de l'institution sur notre sexualité naissante. Si l'éducation nationale organisait enfin des cours d'éducation sexuelle, tout le monde s'en porterait mieux !"
    "Je fus moi aussi victime d'un camarade au collège qui s'amusait à me toucher le zizi pendant les cours de physique pour m'enquiquiner, et j'aurais trouvé bien ridicule, à mon époque, de déballer cette affaire devant des gendarmes. A force de dramatiser ces jeux-là, on finira effectivement par porter tous la burqa, et des ceintures de chasteté verrouillées par un cadenas de vélo. "Aimez-vous les uns les autres mais ne vous touchez surtout pas le zizi", voilà notre devise désormais."
    "Les parents qui offrent des smartphones à leurs gamins devraient bien se douter de l'usage qui en est fait à un âge où la sexualité s'affirme. Quelle tartufferie. Il serait temps d'accepter la sexualité des enfants au lieu de défendre mordicus le mythe de l'innocence et de la pureté. La répression, beau programme d'éducation ! On condamne, on porte plainte, on s'offusque dans les journaux, mais les enfants continueront ces jeux-là d'autant qu'ils savent bien ce que font les adultes portes closes"


     
  4. philatela

    philatela
    Expand Collapse
    Un lecteur vit mille vies avant de mourir. L’homme qui ne lit pas n’en vit qu’une.

    Quand j'étais en 4 ème il y a un individu qui essayait en permanence de me prendre dans ses bras contre ma volonté. "Mais c'est qu'un câlin" Je suis allée me plaindre au CPE qui était un type génial. Il nous a convoqué tout les deux et lui a expliqué devant moi qu'il n'avait pas à faire ça si j'étais pas d'accord et que c'était pas négociable. Bon je suis passée pour une grosse coincée devant tout le collège, le gars trouvait que j'en faisais une tonne pour rien mais au moins il n'y a plus personne qui a essayé de me faire des câlins. Le rôle du personnel éducatif et des adultes est PRIMORDIAL.
     
    RigbyR, Adios Badmoizelle, Denderah et 2 autres ont BigUpé ce message.
  5. Elawan

    Elawan
    Expand Collapse
    I want to break free!

    Ce que je vais raconter ne s'est pas passé dans une école, mais dans un parc en plein milieu de l'été.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    je ne me rappelais pas de cet épisode. Quand j'ai appris ce qui s'était passé à Montaigne, c'est comme si une zone de mon cerveau s'était allumée et qu'il y avait plein de signaux "hé Elawan! ça t'est arrivé aussi!"

    ce n'est pas la faute des portables, ce qui m'est arrivé s'est déroulé en 1999...
     
    Adios Badmoizelle a BigUpé ce message
  6. Feeniasse

    Feeniasse
    Expand Collapse

    J'ai aujourd'hui 22 ans.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Ni lui ni moi n'avions de smart phone.


    Par pitié, arrêtons de minimiser. Même si les protagonistes ne sont que des enfants. Des événements pareils peuvent détruire une vie. :slap:
     
    MortVivant, loxlady, Elawan et 2 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...