La cup, les risques, les méthodes d'utilisation... Marion Séclin t'explique tout !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mymy, le 7 novembre 2017.

  1. Esther

    Esther
    Expand Collapse
    Mélange instable
    Membre de l'équipe

    #1 Esther, 7 novembre 2017
    Dernière édition par un modérateur: 13 novembre 2017
  2. Ellanaaa

    Ellanaaa
    Expand Collapse

    J'ai ri au passage du parapente, parce que j'ai eu mes règles le jour où j'allais faire du saut en parachute pour la première fois... du coup, cup, parce que je n'ai que ça, en fait. Et j'ai stressé pendant toute la montée en me disant que la différence de pression risquait de faire des trucs de foufou, que si ça se trouve elle allait m'aspirer l'intérieur de moi, que des zombies allaient débarquer, etc...
    Au final, rien de tout ça. Rien tout court, en fait. Mis à part que le parachute, c'est vachement chouette !
     
    Miss Ninja, zazouyeah et MissDodo ont BigUpé ce message.
  3. tulipe23

    tulipe23
    Expand Collapse

    Heyyyy! Merci pour le cheval ou le parapente :) Mais quid de la plongée? (La question est tout à fait sérieuse) Imaginon un truc catastrophique: il y a de l'air emprisonné dans la cup, eh bien cet air va subir la pression de l'eau et la bulle va rétrécir et donc pouvoir entrer dans l'utérus (ou ailleurs?!?) puis reprendre son volume normal lors de la remontée?
    Je suis vraiment sérieuse hein, je sais pas si des plongeuses peuvent me répondre... Perso, j'ose pas l'utiliser en plongée.
     
    lafillelabas et MissDodo ont BigUpé.
  4. Timey Wimey Geeky

    Timey Wimey Geeky
    Expand Collapse

    Ah donc c'est 6 heures max maintenant ? Il y a 2-3 ans quand j'ai commencé la cup les instructions indiquaient 12 heures. Du coup je l'ai souvent gardé pendant 12 heures. J'en ai des sueures froides maintenant, je ne savais pas que je m'étais mise en danger :/

    Mais alors, des conseils pour la nuit ? Perso je dors environ 8 heures...
     
    lafillelabas, La Korrigane, Sinistre Lombric et 2 autres ont BigUpé ce message.
  5. Papy

    Papy
    Expand Collapse

    @Timey Wimey Geeky Je fais comme toi, je la porte pour dormir aussi... Mais je vois pas comment faire autrement, sachant que les serviettes c'est pas la folie :erf:
     
    zazouyeah, Shadowsofthenight et Timey Wimey Geeky ont BigUpé ce message.
  6. ErinWayne

    ErinWayne
    Expand Collapse
    This is it.

    @Timey Wimey Geeky @Papy je porte aussi ma cup pour dormir, et même toute la journée, très souvent plus de 6 ou 8h.
    Mais je me dis que je vois pas comment faire autrement (je suis aux serviettes lavables et ça ne tiendrai pas toute une nuit), mais surtout je me dis qu'à l'époque où je mettais des tampons, je les gardais tout aussi longtemps !! Donc je me rassure en me disant que c'est toujours mieux qu'un tampon (rapport aux produits chimiques contenus dans les tampons, j'ai bien compris que le SCT est aussi présent avec la cup) :dunno:
     
    lafillelabas, Shadowsofthenight, MadyG et 2 autres ont BigUpé ce message.
  7. Llyx

    Llyx
    Expand Collapse

    Le syndrome du choc toxique n'est pas contenu dans la cup, c'est la stagnation du sang dans le vagin qui le déclare. Donc que l'on porte un tampon ou une cup, le risque reste présent puisque le vagin ne peut plus s'auto-réguler comme il le fait d'habitude.
    Maintenant, l'idée est de diminuer le temps de port en continue de la cup (en faisant une pause pendant la nuit par exemple, pour laisser le vagin "respirer").
     
    marie3009 a BigUpé ce message
  8. ErinWayne

    ErinWayne
    Expand Collapse
    This is it.

    Oui oui j'ai bien compris :lunette: Je disais juste que le risque est présent qu'on porte un tampon ou une cup !
    C'est juste que je préfère le "risquer" avec une cup qu'avec un tampon plein de produits chimiques :lunette:
     
    Llyx a BigUpé ce message
  9. Smaje

    Smaje
    Expand Collapse
    Team os de Mégaloceros en plomb blindé!

    Je ne fais plus de plongée depuis longtemps (méchante mâchoire! :gonk:), mais tout le corps est comprimé, donc y'a pas trop trop de raison que la bulle emprisonnée ne passe dans le sang (l'air n'est pas "injecté" sous pression comme avec le détendeur, par exemple). Et puis si au pire une bulle arrive à passer le col (suffisamment ouvert pour laisser passer du sang et qui de toute façon se contracte pour expulser ce dernier), je pense qu'elle ressortira comme une grande par le même chemin, avec au pire un bon gros frout de level olympique lors du retour de la bubulle dans la cup (mais mon mono me disait toujours de péter/roter si jamais y'avait besoin pour éviter la colique du scaphandrier et faire encore plus de bulles, alors entre un prout et un frout... :yawn:)
     
    Aesma a BigUpé ce message
  10. 123pourquoi

    123pourquoi
    Expand Collapse

    @Timey Wimey Geeky Oui l'euphorie des débuts retombe et on en revient a un peu plus de réalisme : le port long de protection internet, quelle qu'elles soient, expose à un risque accru de choc toxique. Donc il est préférable de le limiter au maximum, surtout la nuit.

    Je suis un peu déçue qu'il ne soit pas question de l'endométriose VS cup (et tampon). C'est un problème autrement plus sérieux (car bien plus fréquent et pourtant très grave) que le très médiatique choc toxique.
     
    lafillelabas a BigUpé ce message
  11. marie3009

    marie3009
    Expand Collapse

    lafillelabas, Timey Wimey Geeky et tswmu ont BigUpé ce message.
Chargement...