La Danse contemporaine

Sujet dans 'Forum sur l'Art et sur les Arts' lancé par shindy, le 29 août 2008.

  1. shindy

    shindy
    Expand Collapse
    NutellAddict

    Etes vous sensible a la danse finalement peu importe le style , si oui que cherchez vous a regarder en premier , si non pourquoi?
     
  2. Mademoiselle Coco

    Mademoiselle Coco
    Expand Collapse
    a un magnifique brushing

    Je ne comprends pas bien le lien entre le titre et ta question honnêtement ! Que veux-tu dire exactement ?
     
  3. shindy

    shindy
    Expand Collapse
    NutellAddict

    Si j avais commencé a demander si la danse contemporaine touchait , vu l image peu accessible qu 'elle a j ai eu peur de ne pas avoir reponse. En faite ce qui m interresse c est de savoir si les gens sont touché par la danse et si oui par quoi , la technique , les costume , la musique, ou si le spectateur de base(sans connoatation pejorative) peut ressentir de vrai sensation devant un spectacle de danse?
     
  4. Mademoiselle Coco

    Mademoiselle Coco
    Expand Collapse
    a un magnifique brushing

    Oui, mais dans ce cas, pourquoi dire "mais pas celle d'Arte" ? De quelle danse contemporaine parles-tu ?
     
  5. shindy

    shindy
    Expand Collapse
    NutellAddict

    Ba justement je precise pas celle d arte non pas que je n aime pas , mais je trouve que ce que cette chaine propose n est pas le reflet ce qui ce fait en realité aujourd hui dans les ecoles ou compagnies pro . Et c est dommage parce que arte "la chaine de la culture "ne permet de rendre cet art accessible a tout public enfin cest juste mon avis j affirme rien
     
  6. shindy

    shindy
    Expand Collapse
    NutellAddict

    je veux bien ton avis , en faite
     
  7. Moossye

    Moossye
    Expand Collapse
    Vieux Meuble de Mmz.com

    Oh que oui :)

    Ce soir j'irais rechercher quelques liens de vidéos, et quelques noms pour développer un peu plus :)


    (Pal Frenak est mon dieu.)
     
  8. shindy

    shindy
    Expand Collapse
    NutellAddict

    Ecoute , c 'est une super bonne initiative je te remercie de repondre dans le meme sens que moi. Si ca t interresse tape duo voiron sur youtube , ce duo date un peu mais il est chouette, ca t'ouvrira sur d autre chose pas mal non plus...
     
  9. Elfamelie

    Elfamelie
    Expand Collapse
    Insolente de facilité

    shindy, que dirais-tu de modifier le titre de ton sujet en "La danse contemporaine" tout court ? Ce serait quand même plus simple ... D'autant que je ne vois pas trop le souci avec ARTE.
     
  10. shindy

    shindy
    Expand Collapse
    NutellAddict

     
  11. Moossye

    Moossye
    Expand Collapse
    Vieux Meuble de Mmz.com

    Je remonte le sujet...

    Donc, je ne m'y connais pas trop en danse contemporaine, mais au Festival Via, j'ai découvert Hiroaki Umeda, que je trouve totalement hallucinant. Son corps est hypra souple, je n'avais jamais vu ça. Ses spectacles sont très bien mis en scènes, il joue énormément avec des lignes de lumières qu'il brise en les traversant avec son corps... C'est hypnotique.

    Voici quelques vidéos :
    YouTube - Hiroaki Umeda
    YouTube - DANCE: Hiroaki Umeda
    YouTube - Hiroaki Umeda


    J'aime bien U-min aussi, que j'ai découvert grâce à mon Homme :
    YouTube - U-Min (Japanese poppers)


    Ah oui et donc quand j'étais au Lycée j'ai découvert Pal Frenak, et ça a été un gros choc pour moi. J4ai commencé à aimer la danse contemporaine quand je l'ai découvert.
    C'est un chorégraphe Hongrois, qui fait des chorégraphies assez violents, très très physique, avec une mise en scène très épurée, des costumes très étudiés, ou tout est symbolique... Vraiment, c'est une expérience physique, même en temps que simple spectateur.
    J'ai du voir Tricks And Tracks, Credo Hysteria, Fiuk, et encore un ou deux dont je ne me souviens plus le nom.

    YouTube - Cie Pál Frenák: Tricks & Tracks -The Duo!! ça c'est Tricks and Tracks.
    YouTube - Cie Pál Frenák: Fiúk (Les hommes cachés) Des extraits de Fiùk
    YouTube - InTimE


    Toujoursà VIA, j'ai vu un ballet contemporain de la Michael Clark Company.... Je n'avais jamais vu une telle chose, c'était magnifique. (en danse, je m'émerveille de tout.)
    Je vais essayer de trouver des extraits vidéos
    YouTube - DANCE: Michael Clark Company


    Et sinon, dans un tout autre registre, mon Homme fait du Hip Hop, et j'aime beaucoup.... Vraiment je m'émerveille de tout !
     
  12. KittyKiller

    KittyKiller
    Expand Collapse
    Penistration Crew

    Grâce à une amie, j'ai eu l'opportunité de voir Nearly 90² par le Merce Cunningham Dance Company au Théâtre de la Ville. J'en ressors troublée, touchée d'une certaine manière comme un néophyte complet peut l'être (c'est seulement la seconde manifestation de danse contemporaine que je vais voir, et la première véhiculait des émotions de manière relativement claire et directe), mais surtout avec l'impression d'être passée à côté d'une multitude de choses. C'était un peu comme lire un texte en chinois, on peut facilementêtre admiratif devant l'esthétique des idéogrammes, sans pour autant comprendre quoi que ce soit au texte.

    J'ai eu l'impression d'une construction sociale, d'un développement, à partir d'un schéma apparemment immuable. Dès l'ouverture, j'ai ressenti un rapprochement très fort avec les katas au sens large du terme (et donc sociétal), progressivement brisés par l'apparition d'imperfections, présentes dès le début mais de manière tellement imperceptibles que seule la forme paraissait présente, concrétisées par l'affranchissement du mouvement codifié pour le groupe au profit d'un mouvement personnel, individuel. Certes, on retrouve des schémas, des mouvements partagés, mais ils semblent spontannés, compris par rapport au cycle du début, comme subi, installé. Le moment où une danseuse arrive du fond de la scène en marchant simplement, brisant le cercle des gestes collectifs, m'a particulièrement frappé. Je m'attendais à un cri, enfin je ne m'y attendais pas mais ça me semblait évident, logique, et son mouvement, accompagné de l'ultime levée du ciel, m'a paru encore plus fort, comme si elle brisait l'existant, qu'elle ouvrait une ère éclairée, que seul son message valait quelque chose et que plus rien après ne serait pareil. Cette impression a été confortée, plus loin dans la performance, par la distinction croissante entre l'apparence des corps - d'abord presque uniformes, du moins de même nature, seulement dissociables par l'emplacement de leur ligne blanche et leur aileron noir, lignes fines, comme une marque apposée par souci pratique, puis cette ligne se développe pour devenir une forme à part entière. Les derniers 'tableaux', totalement collectifs, étaient chargés d'une telle énergie, explosive, lumineuse, qu'au final chaque corps avait une importance plus grande qu'au début.
    J'ai aussi été intriguée par le rôle du genre, danseurs hommes et femmes semblant avoir des rôles strictement définis, bien qu'ils aient une apparence quasi impossible à distinguer au premier abord. Leur place dans les schémas collectifs, en particulier de couple, m'a semblé réellement importante. Egalement, la question, du temps représenté, l'évolution était-elle inscrite dans le temps? Cela ne m'a pas paru évident. Et surtout, la dissociation apparente d'avec la musique, les mouvements créant leurs propres rythmes, imperturbables lorsque le son s'arrête, et pourtant des effets décuplés par le son à certains moments.
    Bon, j'ai eu d'autres pensées pendant la représentation, mais globalement je me suis à peu près arrêté là.

    J'aimerais vraiment que quelqu'un qui soit familier de la danse contemporaine puisse m'éclairer sur le sujet. Tout ce que j'ai pu lire au sujet de Merce Cunningham m'a donné l'impression d'être trop poussé pour mon absence de culture sur le sujet. Comment interpréter ce langage corporel, où trouver les clés pour décrypter, les codes pour ressentir avec justesse? Y aurait-il quelque chose qui puisse me mettre sur une piste, sans faire appel à une culture que je n'ai pas? Par où commencer? La danse contemporaine m'intrigue, mais ne me passionne pas suffisamment pour que je me plonge dans la littérature aveuglément.
     
Chargement...