La dernière lettre de Troy Davis

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Emilie Laystary, le 22 septembre 2011.

  1. Emilie Laystary

    Emilie Laystary
    Expand Collapse
    Journaliste indépendante (VICE magazine, madmoiZelle, RTL, 90bpm, Slate, les Inrocks, Technikart)

    Ce sujet est dédié aux réactions concernant cette actu : La dernière lettre de Troy Davis.

    Merci d'utiliser ce post pour publier vos commentaires et vos avis ;)
     
  2. Erin.

    Erin.
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

  3. Rocky Raccoon

    Rocky Raccoon
    Expand Collapse
    ~Disco girl, coming through, that girl is you~

    Les larmes aux yeux et un goût amer dans la bouche..
     
  4. Dies Irae

    Dies Irae
    Expand Collapse

    Voilà. Pile le genre de réactions que je redoutais.
     
  5. Gros-Câlin

    Gros-Câlin
    Expand Collapse

    C'est bien pour cette raison et pour éviter les injustices qu'il faut abolir la peine de mort.
    Surtout en cas de doutes, je ne comprends même pas que dès lors qu'il y a ne serait-ce qu'un doute ils puissent exécuter quelqu'un.
     
  6. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Un tweet qui résume bien ce que je pense.

     
  7. Gat.

    Gat.
    Expand Collapse
    Tree hugger

    Magnifique lettre. Qui montre bien le pouvoir de l'empathie et le besoin de continuer le combat. De même que cet homme est resté fort et reconnaissant jusqu'au dernier moment, on doit continuer à s'indigner contre cette "justice" qui n'en a décidément que le nom.
     
  8. Darky-Angel

    Darky-Angel
    Expand Collapse
    ch ch ch ch CHERRY BOMB !

    Bah ouais mais tu sais je connais qqn qui à été +/- victime d'un de crimes cités par la personne d'avant et le coupable (membre de sa famille) est libre aujourd'hui et bien que je en partage pas son opinion sur ce point, je comprend qu'elle puisse souhaiter qu'il soit exécuté. Car vivre dans la peur c'est loin d'être marrant, surtout que ne nous voilons pas la face, les victimes n'ont aucune protection;
     
  9. QueenMab

    QueenMab
    Expand Collapse
    May the Fluff be wiz you

    La mort de Troy Davis renforce mon désir de devenir militante pour Amnesty International.

    En attendant, ce matin, lorsque j'ai appris la nouvelle, j'ai allumé une bougie, en sa mémoire (et je vais essayer de ne pas chialer)

    R.I.P Troy, j'espère que tu seras mieux traité là où tu es maintenant.
     
  10. Chaki8

    Chaki8
    Expand Collapse
    Free du frifri 

    Je ne connaissais pas Troy Davis avant hier, je ne me suis même pas encore renseignée sur l'affaire, j'entends simplement qu'un homme est accusé d'un crime, qu'il y a des doutes sur sa culpabilité et qu'il va quand même mourir parce que la justice l'a décidé. Mais quelle justice? Quel état supposé démocratique peut avoir un droit de vie ou de mort sur ses citoyens? Ça me révolte. (Comme quand j'entends "les pédophiles et les violeurs, il faudrait rétablir la peine de mort pour eux!"). Non. Un état ne doit pas décider qui meurt et qui vit. Quelles que soient les circonstances.
     
  11. Dies Irae

    Dies Irae
    Expand Collapse

    J'ai l'impression d'avoir eu ce débat (et ça me peine d'appeler ça comme ça parce qu'il n'y a même pas matière à débattre) des milliers de fois, et chaque fois c'est pour dire la même chose, et en fait ça me tient tellement à c?ur que tant pis, je vais me répéter encore et encore.

    La justice se doit d'être froide, impartiale, dénuée de sentiments et de ressentiments pour ne laisser la place qu'à la raison pure. LES QUESTIONS DE VENGEANCE N'ONT PAS A ENTRER EN LIGNE DE COMPTE.
    Que ce soit parce que tu es de la famille de la victime, un proche, ou que tu sois particulièrement touchée par la cause des victimes de viol ou que sais-je, JAMAIS ton ressenti personnel ne doit peser dans la balance d'une décision de justice.

    Un coupable se doit d'aller en prison. Le système est peut-être défaillant, imparfait, peut laisser sortir des criminels dangereux, cela ne doit PAS être une raison suffisante pour décider de l'exécution de quelqu'un.
    La peine de mort est un crime organisé par l'Etat, c'est une abomination, dicté par ce que l'homme a de moins humain.

    Et je me félicite, chaque fois que le débat revient sur le tapis, que Badinter ait eu les couilles de faire ce qu'il fallait parce qu'aujourd'hui, un référendum serait organisé, je suis sûre que la majorité des français serait pour un rétablissement de la peine de mort. Et ça me rend malade.


    Il n'y a rien de pire que cette petite phrase sournoise et insidieuse "je suis contre la peine de mort mais quand même, y en a certains ils seraient morts que ce serait pas plus mal"... C'est bas, c'est petit, c'est complètement en dehors de toute idée de justice et d'humanité. Tenir ce discours, c'est montrer ce qu'il y a de pire dans la nature humaine.
     
  12. fanny84

    fanny84
    Expand Collapse

    Je suis aux États-Unis en ce moment même, pour 2 mois, et hier soir (heure locale), je me suis presque sentie mal d'être ici. Malgré de nombreuses manifestations durant la semaine qui a suivie mon arrivée, l?exécution est finalement tenue. J'ai suivi toute la soirée, les chaines télévisuelles ou des sites (democratrynow.org, très bon site), qui gardaient les gens au courant de la decision. Quatre heures d'espoir, pour rien. Ma famille d'accueil a éclaté en sanglot face à cette injustice, et je suis toujours sous le choc.
    Quel beau pays.
     
Chargement...