Angers La fac

Sujet dans 'Forum Angers' lancé par Miss-Marie, le 20 septembre 2015.

  1. Miss-Marie

    Miss-Marie
    Expand Collapse

    Coucou les angevines ! :hello:

    Je suis actuellement en term littéraire, et je souhaiterais m'orienter en licence de langues (LLCE plutot, mais j'hésite encore avec LEA). Mais je suis un peu perdue entre belle beille et la catho :/ J'ai une famille de profs qui est vraiment à fond dans le privé, donc qui préféreraient à coup sur que j'aille à la catho (et c'est aussi plus près de chez moi), mais je n'ai pas envie de me limiter à cette vision là, étant donné que la fac de belle beille a une super réputation et que de nombreuses personnes en sortent épanouies et ravies :happy: mes parents me donnent le choix de ce que je veux faire plus tard, et où, malgré l'engagement de ma maman dans le privé, donc je me pose pas mal de questions sur la catho et belle beille !

    Du coup, j'en appelle à vos avis et ce que vous avez entendu ou vécu, ou ce que vous vivez là bas : si vous le voulez bien, donnez moi les points positifs et négatifs de la catho et de belle beille suivant votre expérience ou vos impressions, vos parcours ou ceux de vos proches, amis, etc aussi (pas obligatoire que ce soit en langue bien sur !), comment vous vous y êtes senties, vos professeurs, l'enseignement, l'ambiance... Je veux tout savoir haha :P

    Je vais aussi aller bien évidemment aux portes ouvertes et à certains cours (il me semble qu'à certaines vacances il y en a qui sont ouverts au public) pour me donner une idée de ce que c'est ;)

    Merci à celles et ceux qui répondront, cela m'aiderait un peu à me faire une idée de chaque fac :)
     
  2. Marie-Lee

    Marie-Lee
    Expand Collapse

    Coucou Miss-Marie.

    J'ai fréquenté les deux: j'ai effectué une licence à Belle-Beille puis un master à la Catho et cela m'a très bien convenu ainsi.
    En commençant ma licence, comme je n'étais pas encore sûre de ce que je voulais faire et que le début des études est de toute façon assez généraliste, j'ai choisi l'université publique, principalement pour une raison de coûts. Pour mon Master, j'ai choisi la catho pour plusieurs raisons 1) la spécialité que je voulais n'existait pas en fac publique à Angers, 2) la formation de la Catho me paraissait plus professionnalisante (stages longs, intervenants extérieurs qui sont des professionnels, réflexion sur l'insertion des étudiants). 3) On avait davantage de chance de passer en M2 en ayant fait le M1 sur place (à condition d'avoir des résultats suffisants) alors que je connais plusieurs amis qui n'ont pas été admis en M2 dans le public car la sélection sur dossier est assez rude. [valable au moins dans ma discipline qui n'est pas la même que la tienne].


    - Au niveaux des professeurs et intervenants, j'ai trouvé que ça se valait. J'estime que j'ai eu un enseignement de qualité dans les deux cas, certains des professeurs enseignent même dans les deux!

    - Au niveau du campus, Belle-Beille a l'avantage d'avoir un restaurant universitaire sur place et une cafétéria pour se détendre. A l'UCO, tu dois te rendre au RU des Beaux-arts (pas très bon quand j'y étais), ce qui est un peu juste si tu n'as qu'une heure de pause. Sinon tu as deux espaces où tu peux acheter des trucs genre sandwichs et croques-monsieur mais ça n'est pas très bon et vite lassant. Belle-Beille est assez excentré, soit tu y habites et tu as tendance à rester sur place, soit tu habites en centre-ville mais doit faire des déplacements (choix à bien prendre en compte car ta vie étudiante ne sera pas la même) . Le campus de la Catho est mieux situé dans la ville.

    - Pour les bibliothèques universitaires, j'ai toujours trouvé les ouvrages dont j'avais besoin à Belle-Beille. En master j'ai parfois utilisé la BU publique en complément de celle de la Catho, ce qui ne pose pas de problèmes puisque les deux facs ont un agrément et qu'on peut s'y inscrire gratuitement. Ce qu'il faut savoir c'est que celle de Belle-Beille n'a pas une ambiance très studieuse et est assez bruyante (en tout cas c'était le cas il y a 4 ans). Celle de la Catho est très silencieuse, comme celle de St-Serge où je préférais étudier car le cadre y est chouette et calme et les horaires d’ouverture très étendus (leur RU est aussi le meilleur, et de loin).

    - Au niveau des ambiances, c'est assez différent. Au début j'ai eu un peu de mal à m'habituer à la Catho où il y a quand même moins de mixité sociale (selon moi) et qui me semble un peu plus guindée. Mais j'ai bien aimé les deux environnements et à chaque fois j'y ai rencontré des camarades sympathiques.

    - Pour les bâtiments, il y en a certains à la Catho qui sont franchement abîmés et où il fait froid en hiver. Il faut mieux être en théologie, c'est tout neuf. :)


    Voilà, j'espère que mon expérience pourra t'être un peu utile et si tu souhaites des informations plus précises, n'hésite pas à me mp.
     
    Miss-Marie a BigUpé ce message
  3. Möweh

    Möweh
    Expand Collapse

    J'ai fait ma licence à la catho, un master à belle beille et aucun regret. Dans ma discipline, j'ai senti qu'en sortant avec une licence de la catho j'avais un meilleur niveau que ceux qui avaient fait leur licence à belle beille. Par exemple mes profs m'avait déjà initié à l'historiographie et à l'épistémologie de la discipline à la catho chose que mes camarades venant du public n'avait pas fait.
    J'ai apprécié en L1 de n'avoir qu'une promo de 60 étudiants avec des profs humains qui étaient contents d'enseigner. J'ai apprécié le système de majeure/mineure même si à mon époque, il y avait moins de choix pour la spécialité mineure.
     
  4. JessicaD-day

    JessicaD-day
    Expand Collapse
    trop bon les cupcakes

    J'ai fait une licence LEA et une première année de master la bas.
    J'ai bien aimé mais honnêtement, j'ai pas l'impression d'avoir glandé grand chose. Bon, j'ai parlé à beaucoup d'étudiants, certains de fac privé et prestigieuses qui m'ont dit eux aussi avoir eu l'impression de rien faire donc c'est peut être partout pareil.
    A Belle-Beille, j'ai bien aimé les pizzas (mais bon, je mangeais la bas qu'1 ou 2 fois par semaine max et apparemment c'est vite lassant). Il y avait la queue souvent pour aller manger, donc j'y allais genre à 11h30 :/
    J'ai bien aimé la gym où j'y ai fait de la muscu (je me rappelle plus, mais c'est super pas cher). Y'avait pratiquement que des mecs, mais pas grave.
    La BU, j'avoue j'y allais plus quand j'avais une heure à perdre que pour bosser. Je trouvais ça assez bruyant aussi mais plus tu vas dans les salles du fond et plus c'est calme :)
    Les gens sont super sympa par contre. Tu peux parler facilement à des gens, pour peu que tu sois pas timide, y'a en général une bonne ambiance qui fait que tu te sens heureux de trainer dans la cour ^^

    Et les profs étaient presque tous sympa. J'ai adoré Mr Lévy, prof de trad et de français, si je ne m'abuse (j'étais un peu amoureuse de lui, j'avoue).
     
  5. JessicaD-day

    JessicaD-day
    Expand Collapse
    trop bon les cupcakes

  6. JessicaD-day

    JessicaD-day
    Expand Collapse
    trop bon les cupcakes

    C'est quoi le problème avec les cours ?
    Peut-être tu peux aller voir à Belle Beille si c'est different...

    Peut etre LEA alors ?
     
  7. Elesia

    Elesia
    Expand Collapse
    Ex-Otaku et Sorcière des plaines de l'éducation numérique

    Je n'ai pas suivi le sujet depuis son début, étant non inscrite. Mais je tiens à dire qu'à la Catho la première année de Licence est très généraliste, pour pouvoir permettre à ceux qui veulent de se réorienter dans la L2 dans une autre branche. Du coup je peux comprendre que l'étincelle n'est pas de suite apparue, j'ai eu la même chose arrivée en L1 Info-Com.
     
  8. Ballygowan

    Ballygowan
    Expand Collapse

    Coucou!
    J'ai fait une année de LEA à Belle-Beille, une licence de LLCE anglais et un master à Belle-Beille et à l'ESPE et enfin, une année de Master à l'IFUcome, une branche de la Catho. Ce que je peux tirer de tout ça,c'est que j'ai adoré mes années à la fac, que ce soit les cours de traduction, de grammaire même si c'était hard, et l'ambiance générale de Belle-Beille. La BU s'est largement améliorée depuis ma L1, maintenant, le bruit est beaucoup plus localisé. (au fond, c'est presque flippant de silence, mais bien pratique pour préparer un concours!!)
    C'est pas là que tu trouveras les grosses soirées organisées par des BDE parce qu'ils sont quasiment inexistants mais la mixité sociale y est réèlle, beaucoup plus qu'à la catho comme le disait une autre madz. Ces années m'ont vraiment ouverte sur le monde, moi qui venait d'un petit lycée privé à majorité conservateur. Il se trouve que j'ai adoré mes études mais pas le travail auquel elles menaient (prof d'anglais). Donc je change de voie. Le plus important,c'est quand meme de faire des études qui te plaisent et de t'épanouir dans ce qu'elles ouvrent ensuite,pas vraiment l'Endroit où tu feras tes études.
    De toutes les manières, Angers est une ville géniale pour etre étudiante!! Alors éclate toi!!
     
    Miss-Marie a BigUpé ce message
Chargement...