La finale de la Coupe d'Italie de foot féminin annulée suite à des propos lesbophobes

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par LouiseScheuh, le 21 mai 2015.

  1. LouiseScheuh

    LouiseScheuh
    Expand Collapse
    Faut pas respirer la compote, ça fait tousser.

  2. Tapioca

    Tapioca
    Expand Collapse
    -

    Les propos du mec sont consternants :facepalm:
    Je ne suis pas le foot (masculin ou féminin) mais qu'un sport (surtout une population de sportifs-ves) soit stigmatisée sur un stéréotype, c'est affligeant...

    (ça me fait penser, un jour j'ai parlé du roller derbye à un collègue masculin, et quand il a sur que c'est majoritairement des femmes qui jouent il a de suite dit "ha bin c'est un sport de lesbiennes alors".... pardon ? :oo:)
     
    Red_lady et Crazy ont BigUpé.
  3. Maud Kennedy

    Maud Kennedy
    Expand Collapse

    C'est affligeant :mur::mur: Ce type réalise l'exploit de cumuler sexisme et homophobie en une phrase,bravo!Je pense que :slap: :slap: sont largement méritées,1000 bravos à lui.:bomb:
    Ca n'arrangera pas ma connardphobie!
     
    Red_lady, Lilli-Puce et Crazy ont BigUpé ce message.
  4. Crazy

    Crazy
    Expand Collapse
    "Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important." (Terry Pratchett)

    Le machisme, en Italie, c'est pire qu'en France, et quand on voit ce que c'est chez nous, ça fait peur...

    Ce qui me fait penser que les qq "vrais" fans de foot que je connais ont tendance à dire que le sport féminin est plus intéressant à suivre que le masculin, car souvent moins bourrin, avec plus de beau jeu. Dommage que ce soit aussi peu représenté dans les médias :sad:
     
  5. Yzorha

    Yzorha
    Expand Collapse
    Je ne dors pas, je médite

    Pour en avoir fait pendant des années, je confirme, sauf pour le côté moins bourrin : là, j'ai envie de dire, ça dépend des équipes ^^ Parce que dans ma région, c'était assez bourrin quand même (mais contrairement aux mecs qu'on voit à la TV se rouler par terre sans avoir vraiment mal, chez les filles, quand on en sort une du terrain pour blessure, c'est qu'elle a vraiment, vraiment très mal ;) ).
    En général, côté nanas, on joue pour jouer, point barre. Bon, okay, on joue aussi pour gagner, parce que pouvoir se la péter dans les vestiaires à gueuler notre victoire, c'est juste trop bien ;) En tous cas, dans mon équipe, on avait une chance relative : on était super bien vue par les mecs (qui d'ailleurs nous félicitaient souvent parce qu'on était une des meilleures équipe du club), et les "fans" du club nous adoraient. Mais faut avouer que dans ma région, le foot féminin est très important (une des équipe du tournoi régional étant notamment un des viviers de l'équipe de France).

    Par contre, je garde un souvenir amer de mes coéquipière, et cet article vient de me le rappeler, à propos de l'étiquette de lesbienne qu'on colle aux footballeuses. Je suis bi, et dans notre équipe il y avait une lesbienne. Aucune de nous deux n'en a jamais parlé aux autres filles, car elles étaient étrangement assez lesbophobes du moins dans leurs propos. Et leurs cibles favorites c'étaient les joueuses des Trois Cités (Poitiers) qui effectivement avaient plusieurs lesbiennes dans leurs rangs. Je me souviens qu'à chaque fois qu'on devait jouer contre elles, il y en avait toujours une de chez nous qui sortait un truc du genre "ça doit être une vraie partouze dans leur vestiaire" ou encore "faites gaffe quand elles vous marquent, vous allez vous faire peloter les miches !" ... D'ailleurs, quand la nana lesbienne de notre équipe nous a quitté pour aller aux Trois Cités, j'me souviens qu'on lui a lancé un "t'es sûre que tu veux jouer là-bas ? c'est un coup à devenir gouine ça (hahaha)" ...
    Comme quoi le machisme et la lesbophobie dans le foot, ça vient pas que des mecs ... c'est un réel fléau dans ce sport !

    Bref, je dévie un peu du sujet ... Tout ça pour dire que ces joueuses ont raison !
     
    MortVivant, Crazy, A.Sawyer et 4 autres ont BigUpé ce message.
  6. A.Sawyer

    A.Sawyer
    Expand Collapse
    Lunatique à souhait !

    Je joue au foot depuis que je suis gosse et seulement depuis 4 ans en club parce qu'avant ma mère estimait que c'était un sport de garçon...
    Enfant, mes copains d'école reconnaissait mon talent et ne disait jamais rien mais les adultes m'ont souvent fait sentir qu'ils trouvaient ça déplacé, ou "amusant"...

    Aujourd'hui ça bouge (lentement mais surement !) Si nos Bleues font un bon résultat à la Coupe du Monde cet été, on avancera d'un bon pas, j'en suis certaine !

    On a plus a prouver quand on est des nanas, on nous demande des résultats, des preuves. Tant mieux, on est pas là pour rigoler, on est des battantes et on va leur montrer !

    Le foot n'a pas de sexe ! Il s'agit de courir après un ballon c'est tout :)
     
    Yzorha a BigUpé ce message
  7. Yzorha

    Yzorha
    Expand Collapse
    Je ne dors pas, je médite

    C'est marrant parce que j'ai justement commencé le foot avec les garçons, la seule fille de l'équipe (mais avec un petit frère qui en faisait depuis qu'il savait courir sans tomber, et vu que je venais souvent le regarder jouer, ça n'a étonné personne, et dans ma famille, par chance, on s'en tape, comme tu dis, le sport n'a pas de sexe ^^). Et ba bizarrement, je me suis sentie plus à ma place à cette époque que plus tard en ne jouant qu'avec des nanas.
    Avec mes copains au foot, on était déjà ados, donc on pourrait croire que j'aurais du encaisser. C'est vrai que les premiers temps, certains garçons ont vu d'un mauvais œil mon arrivée. Mais pas juste parce que j'étais une fille. Parce que j'étais une fille aussi douée voire meilleure que certains d'entre eux, et que ça les faisait chier, parce que certains ont eu peur que le coach me mette à leur place. Au final, ma façon de jouer a été prise comme exemple par l’entraîneur (le "marquage à la culotte" ^^), et ils en sont venu à tous m'apprécier en voyant que tout ce que je voulais c'était juste m'amuser et comme eux, gagner ^^. Evidemment, je ne partageais pas les vestiaires avec eux (sauf pour le petit briefing d'avant mi-temps), mais j'ai plus partagé avec eux qu'avec les filles plus tard. Parce que eux ne jugeaient pas le sexe des autres. Eux ne voyaient que l'amitié, le jeu, l'amusement. Bon, le fait que j'en connaissais la moitié depuis l'école primaire avait aidé, certes.

    Par contre, côté adulte, là c'était autre chose. Les parents dont la fille jouait au foot étaient parfois moqués (les miens comme les autres). On nous traitait de petits garçons manqués. On disait même, parfois, que c'était "con de pas la foutre dans le même vestiaire, pas comme si les garçons vont l'intéresser et vice-versa" ... (oui, véridique, c’est pas du mot pour mot, mais je ne saurais pas le retranscrire autrement).

    Je dirais donc, pour préciser mon propos précédent, que c'est le foot, et par extension le sport, des adultes qui est machiste, sexiste et lesbophobe.
     
    A.Sawyer a BigUpé ce message
  8. Farewell

    Farewell
    Expand Collapse

    Les propos de ce mec sont tellement à vomir j'en reviens pas...
    C'est affligeant.
    Mais sinon j'ai remarqué que l'image du foot féminin (je parle bien du soccer, pas du football américain !) était assez différente aux États-Unis. Mon amie qui est la-bas en fait et il y avait vachement d'équipes féminines dans les clubs ! La vision du foot féminin là-bas m'avait l'air vachement cool.
     
    A.Sawyer et Yzorha ont BigUpé.
  9. Catatonic Sex Toy

    Catatonic Sex Toy
    Expand Collapse
    Lunaire

    @Farewell
    Que quelqu'un me corrige si je me trompe, mais je crois que ça tient justement au fait qu'aux USA, le soccer n'est pas considéré comme un sport très sérieux, c'est typiquement le "sport de gonzesses" et LE sport par excellence c'est justement le football américain.... Et là, ça se complique pour les femmes. ;)
    Alors qu'ici en Europe, le sport n°1 c'est bien le soccer, d'où l'importance que tout le monde y trouve sa place !
     
    A.Sawyer, Perfume Genius et Crazy ont BigUpé ce message.
  10. Fenotte

    Fenotte
    Expand Collapse

    Effectivement "notre" football est davantage considéré comme un sport féminin là-bas, même si c'est en train de changer, notamment grâce à la montée en puissance de la sélection masculine américaine... Mais toutes les footballeuses françaises qui sont parties jouer aux USA pendant quelques temps ont été époustouflées de voir la différence de traitement, ici on les regarde comme des bêtes curieuses tandis que là-bas, elles ont des moyens, de la crédibilité et tout...
     
  11. Farewell

    Farewell
    Expand Collapse

    Catatonic Sex Toy : c'est vrai que c'est pas un sport ultra populaire comme en France, surtout par rapport au foot US ! Mais en tout cas c'est bien vrai que c'est méga compliqué pour les filles de faire du foot US (même si il y a des variantes comme le flag football) ! :erf:
    Fenotte : c'est un peu ça que j'ai ressenti quand j'allais voir mon amie jouer, elles avaient en effet des vrais moyens, pareil que les équipes masculines !
     
  12. Yzorha

    Yzorha
    Expand Collapse
    Je ne dors pas, je médite

    Je pense aussi, il n'y a qu'à voir le nombre de séries américaines et de films américains où il y a du foot/soccer : c'est toujours soit des enfants de genre max 12 ans, soit des nanas. Je ne suis même pas sûre qu'il existe des femmes dans le foot américain d'ailleurs ... du moins, on en voit jamais ^^
     
    Farewell et Catatonic Sex Toy ont BigUpé.
Chargement...