« La France des Déconnectés » : l\'internet, un fil à la patte ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Fab, le 15 septembre 2012.

  1. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

  2. audreysydney

    audreysydney
    Expand Collapse
    Roule une pelle a la vie

    Très intéressant.

    Je reste choquée, devant le fait que la vente de l'Iphone 5 va représenter 0,5% de la croissance USA au 4éme trimestre. C'est dire la puissance d'Apple,
     
  3. Floflow'

    Floflow'
    Expand Collapse
    Baleine échouée

    Ah je me sens concernée par la vague "anti nouvelle technologie".
    C'est vrai que ça va bien trop vite.
    Je n'ai jamais compris l'utilité de Twitter et Fb je ne suis pas fan, rien d'intéressant hormis le partage de photo qui s'avère pratique mais je préfère que mes amis montrent leur photos en ma racontant leur péripéties au lieu de poster des commentaires.

    Les infrastructures qui interdisent les réseaux sociaux, je trouve ça inutile, les gens vont être accro aux réseaux sociaux après avoir fini leur cours...

    Dans l'article, le PGD dit que les enfants dorment avec leur téléphone. Je suis d'accord, mon frère ne connait pas les jeux de société, il ne sort quasiment pas, quand je lui propose un jeu dehors genre Marco Polo ou le Colin-Maillard, il ne connait pas. Il passe sa vie sur les consoles de jeux.
    Contrairement à moi qui sortait tous le temps, qui allait chez des amis tous les week ends, je trouve ça vachement choquant.
    Après depuis quelques mois je lui fait découvrir de "nouvelles" activités (fabrication de maquette de voitures en carton plume, peintures, pic-nic...) mais après 1h, il repart vers ses consoles...

    Quand je vois des enfants dans le métro avec un portable encore plus sophistiqué que le mien, je me dit "mais c'est quoi ça? Ils ont même pas 13 ans ils ont déjà un smartphone!"


    C'est vrai que le iPhone 5 est vraiment une blague.
    J'ai vu ça hier:
    First Look: iPhone 5 - YouTube

    C'est vachement choquant de voir à quel point les américains sont si crédules.


    Mais bon cette article est assez superficiel. Ca aurait été cool qu'ils approfondissent un peu plus.
     
  4. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    L'idée c'était surtout de lancer un débat et d'avoir votre avis sur le sujet :) (et il faut checker l'étude linkée qui est plutôt complète)
     
  5. MacadamCowboy

    MacadamCowboy
    Expand Collapse
    C'est la moule à la plage. Awouchacha.

    Après tout dépend de l'utilisation qu'on en fait et le pourquoi ... Je suis Réunionnaise, j'ai tout laissé à la Réunion et je me retrouve dans un coin paumé de la Métropole alors j'aime bien avoir des nouvelles "visuelles" sans décrocher le téléphone en pleurant. Facebook est super utile pour ça.
    Quant à Twitter ... j'aime le fait d'être raccroché au monde. Tu as le monde et des informations qui fusent de partout dans un seul et même site. Alors oui, y a un côté fort inutile souvent sur Twitter. Personnellement, Twitter a remplacé IRC dans ma vie. Voilà voilà !
     
  6. Altheea

    Altheea
    Expand Collapse
    20, 24 hours to go, I wanna be sedated

    Je pense qu'il ne faut pas non plus trop vite blâmer les consoles et ordinateurs, je suis sûre qu'il y a 15 ans on aurait pu trouver ce genre de message de grand frère/soeur concerné par notre rapport à la télé (on a été une des premières générations assez téléphage). Personnellement je pense que les réseaux sociaux hors procrastination remplace surtout plein de petits moments "d'ennui" et par exemple en cours le check de facebook à remplacer le griffonage ou le morpion avec le voisin.

    Pour les jeux consoles, de mon expérience personnelle ça peut-être tout aussi socialisant que les autres, mon frère de 16 ans est un gros joueur et il est sans arrêt chez des amis, notamment pour se retrouver autour de la console et faire des parties ensembles :)
     
  7. Floflow'

    Floflow'
    Expand Collapse
    Baleine échouée


    Je suis d'accord pour le fait de ne pas blâmer les ordi et console. Bien sur, je passe la plupart du temps à jouer Zelda ou à Guitar Hero...
    Mais mon frère ne jure que par les jeux vidéo. Il ne sort pas de la maison. On lui propose d'aller chez des amis, il y va et puis il est devant l'ordinateur. On lui propose de jouer à des jeux extérieurs, il joue pendant 5 minutes et après il repart dans ses jeux vidéos... Je trouve ça quand même abuser d'être stotcher sur son ordi aussi longtemps.
     
  8. Akela

    Akela
    Expand Collapse
    Adooore les sushis

    Ah bah oui, dans l'absolu ce serait idéal, je dis pas le contraire. Et que fait-on si nos amis sont étalés sur plusieurs pays?
    Je trouve que les réseaux sociaux sont très adaptés à la vie d'aujourd'hui. Les gens sont plus mobiles qu'autrefois, alors heureusement que les moyens de communication ont suivi :)
    Alors oui bien sûr il y a un côté chronophage (et big brother) avec les réseaux sociaux mais bon voilà, pour chaque innovation il y a du bon et du mauvais.

    Sans rire je communique avec mon frère que par email. Et avec ma "belle-soeur" que par facebook. On ne va pas s'appeler car ça coûterait cher - et même avec Skype le décalage horaire est relou, donc heureusement qu'on a nos smartphones sur nous presque en permanence ^^
     
  9. Floflow'

    Floflow'
    Expand Collapse
    Baleine échouée

    Oui bien sur, c'est vrai que c'est pratique. MSN et tout le tralala il y a 10 ans. Je ne dis pas le contraire. Mais pour mes amis sur Paris, je trouve ça dommage.
    Après c'est vrai que ma famille au Vietnam ou aux Etats Unis, ça fait plaisir de voir des photos postées sur FB.
    Puis pour Skype et Facetime, ce qui est cool c'est que j'ai pas un décalage trop hardcore donc je peux discuter avec ma famille sans problème.


    lenjomineuse, Je sais pas, ma mère l'a inscrit dans un cours de tennis histoire qu'il fasse un peu de sport. Après, on verra bien avec le temps s'il est vraiment accro aux jeux vidéo.
     
  10. Norma Jean.

    Norma Jean.
    Expand Collapse
    ALLONS-Y !

    Je pense demander la suppression de mon compte Facebook avant mes 18 ans et en refaire un moins personnel,même si finalement je ne sais pas si ça servira vraiment à quelque chose,surtout que ce n'est pas moi qui poste des photos et compagnie.
    J'aime bien les réseaux sociaux mais l'idée que l'on soit fliqué de partout est insupportable!
    Enfin Internet était le dernier endroit libre et désormais on doit faire attention à ce qu'on dit,ne surtout pas parler de téléchargement,ne surtout pas dire du mal de certaines personnalité politiques d'extrême droit au risque de faire Madmoizelle se faire traîner en justice et j'en passe.
    Vivement qu'Anonymous réussisse à faire sauter Facebook!
     
  11. Fire Ice and Rage

    Fire Ice and Rage
    Expand Collapse
    Definitely waiting for a madman with a box. Scottish, if you please.

  12. loxlady

    loxlady
    Expand Collapse
    Fatiguée de ce monde

    3615 my life :

    J'ai moi aussi "quitté" FB depuis bientôt un mois, et étrangement j'ai récupérer environ 5h de temps libre dans chaque journée. Je suis la première effarée par ce constant que je trouve alarmant. Avant mes journée au taff c'était trainer sur FB, maintenant je (re)bosse enfin !
    Je me sentais vide et creuse à errer et épier la vie des autres c'était pouf ! éprouvant. Puis suite à une petite goutte d'eau qui a fait déborder le vase je me suis cassée. J'aimerai bien vraiment supprimer mon compte de A à Z mais je sais pas comment on fait :mur:

    En tout cas maintenant "je me soigne" en essayant de moins me disperser et de faire des trucs constructifs. Certes j'ai perdu contact avec tout le monde mais bon, au moins je vois ceux qui tiennent encore à moi et qui me contactent par mail et par téléphone.

    Bref, internet c'est bien, trop d'internet tue la vie sociale en en créant une factice.

    Je referme ma parenthèse 3615 my life :hello:
     
Chargement...