La fresque pornographique du C.H.U. de Clermont-Ferrand

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Marcelline P., le 24 janvier 2015.

  1. Marcelline P.

    Marcelline P.
    Expand Collapse
    Aérodynamique comme une madeleine.

  2. Cottonmouth

    Cottonmouth
    Expand Collapse
    I WAS NOT EXPECTING THIS! -The doctor

    Écoeurant.
     
  3. Solstice

    Solstice
    Expand Collapse
    Il faut imaginer Sisyphe heureux.

    @Cocteau J'avoue être à peu près dans la même position que toi, j'ai du mal à me forger un avis définitif. Si l'on en croit l'article, auparavant l'image aurait été faite sans le texte et bon, dans ce cas, c'est juste une image un peu thrashouille d'orgie. Pour moi c'est vraiment le texte qui rend la chose ambiguë, sinon y'a juste aucun moyen de dire si c'est un viol ou non. :hesite: Qui plus est, la tradition semble indiquer que ce genre d'images orgiaques sont courantes, donc je me pose beaucoup de questions. Au fond c'est le texte le noeud du problème non ? Pourquoi demander la suppression entière de l'image si c'est seulement le texte qui rend le tout glauque ? Après, c'est le problème des images, on y voit ce qu'on veut, mais bon personnellement j'y vois surtout une bonne grosse orgie dans les règles quoi (et apparemment le but de ces images n'est pas la subtilité). :shifty:
    J'avoue trouver ça plus rigolo qu'autre chose en fait, pas mal graveleux certes, mais rigolo. (Je veux offenser personne en disant ça, c'est juste comme ça que je le perçois. :fleur:)
    Ce serait cool d'avoir l'avis de Madz qui baignent dans ces traditions là, pour avoir leur point de vue. :fleur:
     
  4. Ju-

    Ju-
    Expand Collapse

    Moi aussi j'ai eu du mal à me faire une opinion.
    Etant consommatrice de pornographie, je me sentirai hypocrite de m'offusquer devant le dessin. Même si on peut garder les yeux ouverts sur les dérives du porn.

    Pour le texte, vous avez déjà tout dit.

    En fait ce qui me dérange c'est que cette image ait pu être affichée dans la salle des internes aussi longtemps (et apparemment y en d'autres).
    Je n'aime pas qu'on défende les traditions "parce que c'est la tradition".

    Pour moi, ce dessin n'a rien à faire là.

    Tous les étudiants (et étudiantes) en médecine n'ont pas la même image du sexe, n'ont pas envie de voir ca, ne mettent pas la même symbolique derrière ce dessin. On n'a pas à l'imposer aux autres. Là où la majorité y voit sans doute juste un dessin potache, certains pourraient y voir un encouragement aux pratiques irrespectueuses du sexe (ca arrive dans les soirées médecines, les viols). D'autres pourraient le trouver violent, se remémorer une mauvaise expérience...

    C'est pas parce que ce sont des internes de médecine, que c'est très dur, qu'ils ont tous les droits. Le personnel encadrant n'y met jamais les pieds ? Merde, c'est pas une zone de non lieu !

    Le texte, franchement ca devait arriver.

    D'un autre côté... Oui, il y a la liberté d'expression. J'avoue que je ne sais pas très bien où se situe la limite.
    J'aimerai bien le point de vue d'un étudiant en médecine ? :)
     
    Manth_Bleue, Lucidite77, Faolán et 9 autres ont BigUpé ce message.
  5. Agatyou

    Agatyou
    Expand Collapse
    Nous sommes de retour... pour vous jouer un vilain tour !

    Alors moi je suis totalement sceptique... Je ne connais pas du tout cette tradition mais WHAAAAT ? C'est quoi ce délire de peindre de la pornographie voire du viol sur des murs ? Pour moi y a pas de doutes : comme pour @Ju- , je pense qu'on a pas à l'imposer aux yeux de tout le monde. Je consomme moi aussi de la pornographie mais j'estime que cela doit rester dans un cadre privé et intime, cela n'a pas à être imposé à tous.
    Et perso j'ai du mal à comprendre le texte : la "loi santé" c'est une loi particulière ou cela représente t-il toutes les lois sur la santé ? Pour moi cela ne symbolise pas la ministre de la santé mais je ne m'y connais pas.
    Dans tout les cas, le viol d'une femme n'a pas à être exposé comme ça de façon tout à fait normale voire drôle.
    Et tradition ou pas, je trouve ça un peu malsain ce genre de fresque : respectons la pudeur et l'intimité de chacun. La tradition c'est pas que des trucs bien hein : le bizutage par exemple est une super tradition :sick:
     
    Lucidite77, czujane, AncienneMembre_35 et 7 autres ont BigUpé ce message.
  6. CrystalEnki

    CrystalEnki
    Expand Collapse

    Imaginez une infirmière ou n'importe qui d'autres qui a déjà connu une agression et qui a ce dessin sous le nez tous les jours.

    Ça me désespère un peu que dans les commentaires sous l'article du Libé, certains ne comprennent pas du tout où est le problème :facepalm:
     
    littlecassy, Lucidite77, Ahvana et 3 autres ont BigUpé ce message.
  7. Dovara

    Dovara
    Expand Collapse
    Cela fait depuis 1998 que Jessie commande James et Miaouss. Girl power.

    Comme vous, je trouve cette fresque choquante et qui n'a absolument rien à faire dans une salle d'interne (même pour une catharsis. Je ne pense pas que tout les internes ont la même façon de se détendre). Que tu trouves ce genre de chose dans la maison ou l'appartement de quelqu'un, d'accord, c'est privé, mais comme le dit très bien @Ju- les internes n'ont pas tous la même expérience du sexe.
    Cependant, les internes de cet hôpital ce sont mis dans le pétrin tout seul. Je m'explique, avant, personne n'était au courant parce que c'était considéré comme privé et personne ne le voyait. Puis ils ont mis cette photo de la fresque sur facebook. La photo est devenu public. Tout comme la liberté d'expression permet de dire ce que l'on pense tant que l'on insulte pas quelqu'un, il y a aussi la liberté de dénoncer, ce que le collectif a fait (Bouh, les collabos) et surtout a bien fait.
    Puis, un autre truc un peu dérangeant, c'est l'explication de l'avocat :
    "Wonder Woman ne représente pas la ministre mais une interne en médecine qui est mise en garde si elle ne s’informe pas sur la loi santé. Ce dessin ne représente pas un viol mais une orgie. Le détournement est maladroit et c’est un humour graveleux mais nous revendiquons la liberté d’expression."
    Alors, pour la mettre en garde, vous faîtes une orgie ? Bien sûr ! On vous croit. Une simple explication sur le pourquoi la loi santé leur pause problème, c'est nul hein, vaut mieux l'inviter à une orgie, elle comprendra mieux hein. Je fais un peu de la mauvaise foi, mais pour moi, ça sent l'explication de dernière minute.
    Non plus sérieusement, on ne voit pas si WonderWoman est vraiment consentante. Je ne dis pas qu'elle ne l'est pas, mais rien n'indique qu'elle l'est vraiment. Les autres super-héros sourit, ils ont l'air content d'être là, mais c'est la seule à ne rien laisser paraitre. C'est une bouche ouverte avec du sperme et ses yeux ne disent rien. Bon certes, sa main se trouve sur le sexe de quelqu'un d'autre mais j'avoue que c'est léger comme preuve. Elle est le centre de l'image, le centre de l'attention des autres personnages et c'est la seule qui est inexpressive. Si on avait mis juste un petit sourire pour montrer qu'elle était contente d'être là, ben j'aurais dit "ok, elle est consentante". Là, je ne sais pas et on l'interprète un peu comme on veut du coup.

    Il y a un truc que tout le monde oublie, la liberté d'expression, c'est aussi le droit de s'offusquer devant ces images. Après, c'est le loi qui décide.

    HS : Les artistes dessinent superbement bien les pénis... mais je cherche encore la vulve de madame ^^"
     
    littlecassy, Ahvana et Marcelline P. ont BigUpé ce message.
  8. Althée

    Althée
    Expand Collapse
    Heureux comme avec une femme.

    Ce qu'on appelle la "loi santé" est un projet de plusieurs lois porté par Marisol Touraine, qu'elle a présenté au conseil des ministres au mois d'octobre dernier je crois, et qui comporte plusieurs volets : prévention, services au public, innovations... Et certaines des lois ainsi proposées ne reçoivent pas un accueil favorable (pour le moins qu'on puisse dire) du corps médical et notamment des médecins (ils sont régulièrement en grève depuis).
    Voici un article du Monde qui fait un point sur les différentes lois de ce projet : http://www.lemonde.fr/sante/article...s-du-projet-de-loi-sante_4506408_1651302.html

    Ce n'est pas très pédagogique comme fresque mais pour les médecins, c'est clair que "loi santé" renvoie à ce projet de lois et à la ministre qui le porte.
     
    Ju- a BigUpé ce message
  9. Agatyou

    Agatyou
    Expand Collapse
    Nous sommes de retour... pour vous jouer un vilain tour !

    Althée a BigUpé ce message
  10. Neverland90

    Neverland90
    Expand Collapse

    C'est n'importe quoi cette histoire de fresque, qu'elle représente ou non un viol elle reste pornographique et est imposée à la vue de certaines personnes qui pourraient être mal à l'aise avec cette fresque. Je crois que dans le milieu médical il y a toujours une tolérance pour le viol, c'est triste à dire mais on l'a bien vu avec cette affaire du gynécologue qui violait ses patientes. le CNOM en a mis du temps à réagir et encore ils n'ont même pas été sanctionné.Mais à l'étranger, il me semble en plus que dans les salles de garde il n'y a pas ce genre de fresque.
    Et puis les commentaires de l'autre là mis en dessous de la fresque en disant que c'était pour "mettre en garde" la ministre de la santé, c'était clairement une menace de viol donc par conclusion logique, cette fresque représente un viol. Les gens n'ont qu'à réfléchir avant de dire des âneries mais bon au moins la fresque sera probablement enlevé et ça sera tant mieux pour la minorité qui ne la supportait pas.
    Ce qui est dingue c'est que majoritairement, il y a eut beaucoup d'indignation face à la dénonciation de cette fresque et que celle qui en est responsable s'est faite harceler. Pourtant la ministre de la santé a quand même reçu des menaces de viol, on ne peut pas excuser sous prétexte d'une obscure pratique historique (ils ont beaucoup détourner le sujet). Ca fait peur de penser que majoritairement, tous ceux qui se sont indignés de cette dénonciation parmi le personnel médical sont ceux qui s'occuperont un jour de victime de viol. Et ca fait froid dans le dos.
     
    Lucidite77, Ahvana, Marcelline P. et 3 autres ont BigUpé ce message.
  11. Ju-

    Ju-
    Expand Collapse

    Oui bon n'exagérons pas hein, c'est pas TOUTE la profession médicale qui a une tolérance pour le viol, bien au contraire.
    Mais d'accord avec le reste :)
     
    Tératogène a BigUpé ce message
Chargement...