La gueule de bois aurait-elle enfin un remède miracle ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Margaux Palace, le 7 juillet 2017.

  1. Margaux Palace

    Margaux Palace
    Expand Collapse
    Je cuisine en pyjama
    Membre de l'équipe

  2. Endless

    Endless
    Expand Collapse
    Hot like Mexico

    Je peux pas m'empêcher de trouver ça un peu dangereux dans l'idée :erf:. Si on a ces manifestations douloureuses / désagréables après avoir bu, c'est bien parce que l'alcool est un poison, il intoxique l'organisme. Supprimer la gueule de bois pourrait ouvrir la porte à une consommation sans limites, non ? Après je sais bien que les personnes dépendantes boivent peu importe la souffrance du lendemain, et que les mécanismes sont plus compliqués que ça. Mais je me dis que ça peut servir de garde-fou à beaucoup d'autres personnes. Perso je ne bois pas (du moins j'évite) en semaine parce que je sais que sinon je n'assure pas au boulot le lendemain. Et c'est déjà ça de pris, ça m'aide à limiter ma consommation (je tends à supprimer les produits toxiques de ma vie, cigarette, alcool... Mais c'est pas forcément évident). S'il n'y avait pas le spectre de la gueule de bois je pense que je boirai beaucoup plus, et donc que je m'intoxiquerai beaucoup plus. Et pour pas mal de mes collègues ce serait également le cas.
    Bon après je sais bien que le remède miracle n'est pas près d'être inventé, et que tout ça doit surtout être du blabla.

    Et pourtant je vous dit ça alors que je souffre d'une gueule de bois sévère là :yawn:.
     
    Matouh a BigUpé ce message
Chargement...