La légalisation du dopage ou le dérapage de Yannick Noah

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Flo, le 21 novembre 2011.

  1. Flo

    Flo
    Expand Collapse
    Reine Paillettes

  2. Chaki8

    Chaki8
    Expand Collapse
    Free du frifri 

    Haaaaaarrrrrrrrrrggggghhhhhh la photo du mollet !!!!!!
     
  3. Mendoza

    Mendoza
    Expand Collapse
    Amoureuse

    Mouais. C'est bien maladroit tout ça. Le dopage a toujours existé et existera toujours dans le sport, c'est comme ça. Mais il est quand même ridicule de lancer d'aussi lourdes accusations sans preuves. Certes, il y a eu beaucoup d'affaires dans le sport espagnol ( la bombe Puerto ou l'affaire Dominguez dernièrement ) mais ce n'est pas une raison pour accuser TOUS les athlètes.
    Une petite précision pour ce grand sportif, quand il trouve louche que l'Espagne gagne tout, notamment en football: actuellement, la Roja brille grâce à l'ossature barcelonaise, importé de l'école hollandaise de l'idole Johan Cruijff qui a révolutionné l'histoire barcelonaise et qui a participé avec le président de l'époque, Núñez, à la création de La Masía où on apprend aux jeunes la conservation du ballon et le jeu en une touche de balle permettant de faire courir l'adversaire et trouver des espaces grâce au nombre incalculable de passes. Ici on parle donc de projet de jeu, et non de dopage.
    Et puis, si on regarde au tableau des médailles olympiques, la France est devant l'Espagne. Alors qu'est ce qu'on en conclu, que les français se dopent plus que les espagnols ? Et aussi, c'est marrant de lire ça venant d'un fumeur de cannabis, considéré comme un produit dopant.
     
  4. Chandernagor

    Chandernagor
    Expand Collapse
    Mamiezelle. Si vous êtes nouvelle, perdue, que vous ne savez pas à qui parler, n'hésitez pas à m'écrire!

    Mouais... les propos de Yannick Noah ne me scandalisent pas plus que ça. Pour qu'en face les réactions soient aussi virulentes et immédiates, c'est que le pavé dans la mare doit salement éclabousser un paquet de personnes. Après, pointer du doigt une nation n'est peut-être pas très pertinent, mais ça au moins le mérite de soulever le débat. Et si effectivement le dopage est un phénomène aussi tentaculaire que Y. Noah l'affirme, la solution pour que les performances sportives conservent un peu d'intérêt, c'est peut-être bien de mettre tout le monde sur un pied d'égalité... De toutes façons, la technique intervient déjà dans certains sports (je pense notamment aux combinaisons dans la natation). Donc légaliser le dopage ne me semble pas si inconcevable que ça. D'autant plus qu'un encadrement limiterait peut-être l'utilisation de substances et procédés dangereux pour la santé des sportifs.

    Maintenant, personnellement, avec ou sans dopage, je suis très dubitative face aux valeurs supposèment portées par le sport (dépassement de soi, fair play, blablabla). Pour moi c'est juste la course à qui se défoncera le plus physiquement pour... la gloire et l'égo (soit des valeurs très relatives), et ce en passant à côté de choses qui me semblent bien plus essentielles à l'épanouissement personnel. Finalement, ces histoires de dopage confirment l'idée que le sport, du moins pratiqué à un haut, n'est rien moins qu'une lutte pour atteindre le meilleur "rendement corporel" (pour emprunter le terme utilisé dans cet dans cet article paru sur Rue 89). De quoi me faire tout intérêt pour la compétition sportive...
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'ai du mal à voir la légalisation du dopage comme un moyen de mettre tout le monde sur un pied d'égalité. Les "gros sous" développeront des produits dopants plus efficaces que ceux que les athlètes de pays moins développés le pourront. Des mecs qui n'ont pas les moyens de se doper prendront des merdes, un certain nombre d'athlète ne pourra pas se permettre de continuer leur sport dans ces conditions.

    Sans compter que la majorité des produits dopants sont dangereux pour la santé. Légaliser le dopage, c'est le rendre systématique, c'est évident, ça voudrait qu'on oblige les sportifs à ce détruire la santé. Ce serait dingue !

    Et un encadrement de la pratique ne changerait foncièrement rien à ce qui se passe maintenant. Aujourd'hui, il y a aussi une liste de médicaments autorisés, et qui ont pu être considérés comme des produits dopants auparavant.
     
  6. Mendoza

    Mendoza
    Expand Collapse
    Amoureuse

    Je suis d'accord avec Night concernant la légalisation du dopage, je pense que ça reviendrait au même, la victoire reviendrait à celui qui se dope mieux que l'autre, je ne vois pas où il peut y avoir une certaine égalité là-dedans.
     
  7. Chandernagor

    Chandernagor
    Expand Collapse
    Mamiezelle. Si vous êtes nouvelle, perdue, que vous ne savez pas à qui parler, n'hésitez pas à m'écrire!

    Est ce que ça n'est pas déjà le cas? Comme si le dopage n'était pas déjà accessible qu'à ceux qui peuvent se le payer?
    Et puis comme je le disais, ça fait un moment que la technique s'est invitée dans les paramètres contribuant à une performance sportive (voire les combinaisons des nageurs)....
    De toutes façons, ne serait-ce que financièrement tout le monde n'a pas les moyens de devenir le meilleur...Et puis, qu'est ce que la compétition sportive au fond? Est ce que ça n'est pas, par définition, une façon de valoriser les plus forts au détriment des plus faibles sous couvert de "de valeurs universelles" comme le dépassement de soi? (ce que je trouve assez gerbant au demeurant)

    Légaliser le dopage c'est justement mettre une technique à la portée de tous, au lieu de la laisser cantonner à certains milieux confidentiels, certains réseaux, etc.

    Justement, est-ce qu'une légalisation de permettrait pas de déterminer une bonne fois pour toutes, quels produits sont à éviter, et quels autres produits sont sans risque? Et aussi de délimiter cette pratique?

    Pourquoi crie-t-on au loup alors? Si le dopage est de toute façon déjà admis?

    Je sais bien que je me fais un peu l'avocate du diable ici. Mais en même temps je suis très loin d'être passionnée de sport, donc ça ne me pose aucun problème d'émettre un avis qui peut aller à contre courant...
     
  8. Pawilu

    Pawilu
    Expand Collapse
    We're all m@d here

    Je suis aussi d'accord Opium et atinata...il faudrait un peu arrêter l'hypocrisie.... Qui croit encore que le sport de haut niveau est propre??? Aussi bien en Espagne, qu'en France, qu'aux Etats-Unis ou qu'en Chine d'ailleurs, c'est là où Yannick Noah abuse.
    Et qu'on arrête de croire que quelque chose de dangereux empêchera quelqu'un d'en prendre...Hello la cigarette??? Les sportifs ne sont pas tous naïfs, qu'ils soient à la recherche de la gloire, de la performance à tous prix ou tout simplement que se soit une histoire d'appât du gain, je pense honnêtement que la plupart des sportifs savent dans quoi ils s'engagent. Et les managers / entraîneurs sont sans doute encore plus à blâmer dans l'histoire.

    De là à légaliser tout ça... On parle souvent de performance et de sport spectacle... Il y a toute une machine derrière les Jeux Olympiques et autres compétitions de haut niveau. Perso, je m'en contrefiche si Usain Bolt ou Christophe Lemaitre battent un nouveau record (avec un petit plus ou sans!), il y a tellement de choses à prendre en compte dans une course ou dans un match, ça fait déjà un beau suspens nan? C'est peut-être ça aussi le problème... des records coûte que coûte, pourquoi?? M'enfin c'est un problème qui va au-delà du simple débat autour du dopage!^^
    Bref, à mon sens les symagrées de contrôles anti-dopage ne servent à rien tant qu'on ne sort pas de cette spirale de record à tout-va
     
  9. heymi

    heymi
    Expand Collapse
    Si tu savais...

  10. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Dans un sens, oui. Mais justement, qu'est-ce que ça solutionnerait comme problème de légaliser le dopage ?

    Justement, le cas des combinaisons est très réglementés. Les combinaisons sont contrôlées et doivent selon les règles de la FINA être accessibles à tous les nageurs.

    Bien sûr que la technique fait partie du sport, mais pour le moi le dopage c'est pas juste de la "technique".

    La compétition sportive du point de vue de qui ? Bien sûr que la compétition c'est être le plus fort et battre les plus faibles, c'est le principe, ça serait idiot de dire le contraire. Mais l'aide extérieure ne devrait pas être acceptée. Sinon, on accepte aussi les moteurs sur les vélos des cyclistes après tout.

    Et puis, le dépassement de soi. Bah oui, désolé, si ça te fait vomir mais c'est une part important de la compétition. Quand je finis une compétition en ayant réussi tous mes mouvements, et bien je suis contente de moi, quelque soit le résultat. Pourtant effectivement, la réussite à l'entrainement et en compétition n'est pas la même. Parce que oui, un sportif est égoïste, il aime montrer ce dont il est capable.

    Je comprend pas ton raisonnement là-dessus en fait. Pour moi, légaliser le dopage c'est permettre encore plus d'écarts entre les individus que ça ne l'est déjà parce que fait officiellement.

    Mais ce n'est pas parce qu'on dit que tel produit est dangereux qu'il ne sera pas utilisé ! Les produits à éviter sont déjà définis dans la liste des produits anti-dopants, aucune de ses substances n'est totalement sans danger. Particulièrement lorsqu'elles sont prises en grande quantité comme c'est le cas dans le sport.

    Est-ce que prendre de l'ibuprofène pour faire passer un rhume c'est du dopage ou non ? C'est une question difficile. Donc oui, tu peux penser que le dopage est déjà légalisé. L'ibuprofène a été retiré de la liste des produits dopants que très récemment, 2004 il me semble.

    Ce qui me "choque" dans les propos de Noah, c'est de 1) qu'il tape sur un pays en particulier (surtout que dans ce cas, autant s'attaquer aux us qui dominent bien plus le sport)(il y a tout un tas de sport où on a de bien meilleurs résultats que les espagnols), de 2) qu'il dénigre les actions déjà mises en place pour contrer le dopage, de 3) qu'il parle d'un milieu restreint du sport, de 4) qu'il, en pronant la légalisation du dopage, aille à l'encontre d'un certain nombre de mes valeurs.

    Il n'y a pas de soucis, c'est agréable d'en débattre :)

    C'est triste de penser ça parce que ça ne s'applique sans doute qu'aux sports les plus médiatisés. Dans énormément de sports, personne n'a les moyens de se payer un quelconque produit dopant. Il faut être réaliste, le sportif de haut-niveau c'est plus souvent un mec qui a un boulot à côté qu'un mec qui vit de ses sponsors, de ses gains.

    Et en quoi légaliser le dopage apporterait une solution ?
     
  11. Skjoldmø

    Skjoldmø
    Expand Collapse

    quand j'ai lu l'article, je n'ai pas pensé qu'il était sérieux une seconde. Je pense qu'il cherche à provoquer des réactions. J'y ai vu de l'ironie, de l'humour noir et du second degré.
     
  12. heymi

    heymi
    Expand Collapse
    Si tu savais...



    Il aurait mieux fait de se taire.
     
Chargement...