La levée des restrictions d'emploi pour les Roms

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par AncienneMembre_13, le 23 août 2012.

  1. AncienneMembre_13

    AncienneMembre_13
    Expand Collapse
    Flamme à lunettes

    C'était le sujet d'actualité brûlant sur mon lieu de travail ce matin puisqu'en effet nous côtoyons beaucoup de roms (et nous avons pas mal de soucis avec eux). Bref, que pensez-vous de cette mesure ?

    Quelques liens :
    Le Monde
    Le Figaro
     
  2. Rigel

    Rigel
    Expand Collapse
    Allons-y !

    Je suis assez mitigée, parce qu'autant je reconnais qu'ils ont besoin d'aide, autant maintenant que je suis sur le marché de l'emploi et je vois à quel point il est difficile d'avoir du travail, ça m'embête qu'on leur laisse nos postes alors qu'on n'arrive même pas à en fournir à tous les français.
    Tout ce qu'on va y gagner c'est encore plus de roms, qu'on ne pourra pas aider en finalité.
    La charité c'est bien, mais encore faut-il avoir de quoi donner.
     
  3. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    En tout cas, comme nous l'a signalé hier Cleos sur le topic "la France est-elle "profondément raciste" ?, le sujet déchaîne un torrent de boue xénophobe en particulier sur Twitter : #toiAussiTrouvesUnMétierPourLesRoms

    Pour celles d'entre-vous qui souhaitent approfondir le sujet, voici le lien vers un tchat organisé par Libé le 20 août dernier avec Saimir Mile, président de la Voix des Roms.
    Les questions sont posées sans détour par les lecteurs du journal et les réponses sont souvent très instructives.
     
  4. Aerith

    Aerith
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    J'en pense qu'il serait peut être pas mal d'aider les chomeurs et les jeunes de notre pays avant d'aider les autres !

    J'ai voté à gauche et je savais à quoi m'attendre, mais là, je trouve que c'est le pompon !! On est dans une telle crise que je ne vois pas comment on peut envisager ce genre de décision... Si la situation nous le permettait ou était en voie d'amélioration, j'aurais dit oui mais là, nan, c'est pas croyable !

    Rom ou pas rom, pour moi, ça n'est vraiment pas le problème. Ok, certain ne donne pas l'impression de vouloir s'insérer dans la société et travailler, mais ça permettrait sans doute à une partie de sortir tant bien que mal des réseaux de mendicité qui sont vraiment atroces.
    Mais là, rom ou n'importe quelle origine, ça n'est juste pas le moment pour mettre des milliers de personnes supplémentaires sur le marché de l'emploi. Ni d'en faire rentrer d'ailleurs.

    Petite question un peu naïve mais qui dit avoir le droit de travailler, dit avoir le droit au chomage ensuite non?

    Je suis assez d'accord avec Binjoo et il serait grand temps que chaque pays prenne ses responsabilités.
     
  5. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Comme l'explique Saimir Mile sur le tchat de Libé, "les Roms migrent très peu, et dans chaque pays, la très grande majorité d’entre eux ont la nationalité du pays en question (en France par exemple, environ 96-97% des quelque 500 000 Roms sont Français)".

    Le problème posé sur ce topic porte sur les 15 000 roms précaires d'origine roumaine ou bulgare présents sur notre territoire. Leurs pays sont membres de l'Union européenne, mais la France a choisi jusqu'ici de les considérer comme des ressortissants non communautaires et de restreindre fortement leur accès à l'emploi, à la différence d'autres pays comme l'Italie ou l'Irlande.

    Le précédent gouvernement a fait ce choix par peur de créer un "appel d'air" migratoire de grande ampleur de roms bulgares ou roumains vers la France.
    Ce faisant, il a mécaniquement condamné les roms déjà présents à la mendicité, dans le meilleur des cas, une situation qui n'est pas tenable dans le temps...

    Il appartient donc au nouveau gouvernement de débloquer la situation. Il a donc fait le choix d'"assouplir les contraintes" pesant sur l'accès au travail des Roms, "en supprimant la taxe qui était due par les employeurs de ces personnes" et "en élargissant les métiers auxquels ils peuvent avoir accès" (déclaration de la ministre du logement, Cécile Duflot).

    Cette décision provoquera-t-elle le cataclysme que prévoit déjà le maire UMP de Nice Christian Estrosi qui a déclaré hier qu'"avec les mesures annoncées aujourd'hui le message est clair : il y a du travail en France, il y a des logements pas chers, venez vous installer en France (...) Une fois de plus, comme pour la suppression de la franchise sur l'aide médicale d'Etat (AME), les socialistes veulent faire croire aux étrangers que la France est un eldorado et le faire payer aux Français" ?

    En tout cas, à l'UMP personne ne doute visiblement que les roms ont envie de travailler !
     
  6. li-loo

    li-loo
    Expand Collapse
    Bouyaaaa! Guest

    Je travaille pas mal avec les Roms et j'avais un peu envie de réagir.
    Alors déjà, actuellement les Roumains et les Bulgares (car oui les Roms sont une communauté nomade et comme cela a été dit ils ont souvent la nationalité du pays dans lequel ils vivent) ont le "droit" d'exercer 150 métiers, pour lesquels il y a pénurie en France. Donc l'argument "ils nous volent notre travail" mouais faut voir hein... libre à vous de postuler pour ces métiers car y'a de l'offre!
    La liste des métiers :
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Et n'oublions pas qu'en France pour exercer la plupart de ces métiers il faut un diplôme.
    Les employeurs doivent aussi payer des taxes à l'OFII (Office Français de l'Immigration et de l'Insertion) qui tournent autour de 900€. Puis bien sûr il y a le dossier à faire à la préfecture, avec tous les papiers et les délais (plusieurs mois).
    A ce prix là, les entreprises préfèrent embaucher des Français.

    En fait le débat autour des Roms est assez de proche de celui autour de la légalisation de la prostitution : il y a ceux qui pensent que c'est la porte ouverte à toutes les fenêtres et pas de ça chez nous hein! et ceux qui pensent que la loi sert à poser un cadre et à régler les problèmes sociétaux en faisant évoluer la France.

    Je ne fais pas d'angélisme non plus, bien sûr que certains volent et font la manche, mais c'est aussi un problème de réseau. Par contre, d'autres veulent travailler (d'où la recrudescence des ferrailleurs par exemple).
     
  7. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Encore une fois, les Roms bulgares et roumains viennent de pays membres de l'Union européenne. Et l'Union européenne, c'est la libre circulation des hommes et des femmes dont profitent aujourd'hui près d'un million de Français(e)s qui vivent et travaillent à Londres, Dublin, Barcelone, Berlin etc...

    Que dirait-on à Paris si le gouvernement anglais décidait de priver de travail les 300 000 Français qui vivent à Londres ?
     
  8. skaperla

    skaperla
    Expand Collapse
    sur le chemin de la rutilance

    Je pense que c'est une bonne chose, c'est plus juste, et ça permettra peut-être d'affaiblir le communautarisme fermé des roms. Et quand on pose un cadre légal, c'est quand même moins le bordel. Après j'ai peut-être pas une très bonne connaissance du sujet, mais j'ai pas l'impression que la liste des 150 métiers puisse être mis directement en parallèle avec le chômage en France.

    Edit [Mention]laoranamoana[/Mention] : d'après wikipedia (paye tes sources sûres) le terme rom englobe tout un tas de communauté dont les gitans du coup je comprends pas trop le coup du "les gitans voient les roms d'un très mauvais oeil" ^^ (ou wikipedia dit n'imp, c'est possible aussi)
    Tu peux m'en dire plus sur ces roms non gitans/gitans non roms quelles différences ?
     
  9. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe


    La disparité économique est une constante de la construction européenne. Elle était l'argument principal des très nombreux opposants à l'intégration de l'Espagne et du Portugal qui nous promettaient (déjà) une invasion massive de miséreux. Plus récemment, on a fait peur au bon peuple avec le fameux plombier polonais qu'on attend toujours (qu'il se dépêche, j'en trouve pas moi de plombier).

    L'intégration européenne, parce qu'elle génère un développement économique rapide des pays qui rejoignent l'Union, s'est toujours révélée être un stabilisateur de l'immigration. La crise actuelle altère le mouvement mais elle ne le bloque pas. La Pologne, par exemple, alignera la plus forte croissance de l'Union cette année (2,5%).

    Il est par ailleurs tout à fait réjouissant que tu considères parfaitement normal que tant de Français travaillent à Londres ou à Berlin et vice versa. Car cet état de fait, c'est bien à la création de l'Union que nous le devons. Nos arrières-grands parents et ceux d'avant pensaient bien plus à se foutre sur la tronche (et pas avec le dos de la cuillère) qu'à travailler les uns chez les autres.
    Espérons que les replis identitaires qu'accentue la crise un peu partout en Europe ne parviennent jamais à remettre en cause ces acquis là (cf le topic "Pays-Bas : les Polonais remplacent les musulmans dans le viseur de l'extrême-droite").

    Quant au hashtag de twitter, si ce genre de truc t'amuse, après tout, c'est ton affaire...

    [​IMG]
     
  10. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

  11. Sonea

    Sonea
    Expand Collapse
    Heureuse, simplement.

    Ca sert à quelque chose, quand ils vont se déplacer, ils iront a un endroit qui n'est pas insalubre, et ca permettra de retaper le terrain qui l'est devenu. Je passe tous les jours devant un camp de rom, et franchement ca fait de la peine a voir, c'est franchement franchement insalubre. Et pour les gens qui ont leur maison a coté, ca doit être vraiment genant : saleté, bruits etc.. Les autorités administratives doivent faire respecter la salubrité publique, et franchement certains camps, c'est loin d'être salubre.
    Au début ca me choquait profondément les démantèlements, mais en y réfléchissant, je me dis que ca n'a pas forcement que du mauvais. Mais c'est sur que ca ne règle en rien le problème, et que si les villes avaient des aires aménagées, avec le ramassage des ordures comme elles sont censés l'avoir ce serait bien plus utile.
     
  12. Sonea

    Sonea
    Expand Collapse
    Heureuse, simplement.

    ben ils trouvent un endroit qui est en meilleur état, en tout cas c'est ce qui s'est passé près de chez moi. Je dis pas que vivre dehors c'est cool hein. Mais t'as une différence entre un terrain ou les ordures se sont accumulées, et celui ou il n'y a rien dessus.
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. Hachicherry
    Réponses :
    40
    Affichages:
    1801
  2. LiGie
    Réponses :
    1
    Affichages:
    453
  3. Maple_
    Réponses :
    28
    Affichages:
    5107
  4. JuneBouvier_
    Réponses :
    0
    Affichages:
    1210
  5. Seau
    Réponses :
    2
    Affichages:
    2013