La loi Macron et le travail du dimanche — L'avis des madmoiZelles

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 19 février 2015.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. kapsy32

    kapsy32
    Expand Collapse

    Bonjour, c'est la première fois que j'écris sur ce forum pour vous faire part de mon expérience professionnelle. je suis actuellement responsable de caisse dans un leader price, je travaille un dimanche sur 3. Autant vous dire de suite que le volontariat dans la grande distri n'existe pas!!! Alors je peux comprendre que certains croit que c'est un moyen d'augmenter son salaire, ou pour les étudiants. Mais les étudiants il faut les encadrer... donc les autres qui ne veulent pas bosser sont obliger de bosser!
    Pour revenir sur le salaire je suis responsable (je gagne plus que le smic) je gagne 10€ brut de plus par dimanche travaillé... je vous laisse imaginer pour les plus petits salaires.
    En ce qui concerne la clientèle , de 9h a 10h il y a les arsouilles ( ils viennent acheter leur bière ou leur rouge pour tenir la journée) et les vieux (ceux que j'ai vu le samedi et que je verrai le lundi matin). Après 10h c'est la sortie familiale, il y a les parents avec les bambins (qui eux trouveront normal d'aller faire les courses un dimanche).
    bref tout ça pour vous dire que venir faire ses courses le dimanche est à mon sens "grave" , les clients croient qu'on est volontaires. Le magasin est ouvert quand même de 8h30 a 20h du lundi au samedi, on a un drive; mais non on fait toujours un gros chiffre le dimanche. Pourquoi?? comment on faisait avant ?
    Arretez de rever les patrons ne sont jamais à court d'idée pour contourner les lois a leur avantage, alors même si la loi est floue pour le moment, elle ne sera pas un avantage pour une bonne partie des salariés.
     
    Demezia, Shann, payapapya et 5 autres ont BigUpé ce message.
  3. Efe'

    Efe'
    Expand Collapse

    Je suis plutôt favorable au travail le dimanche: je l'ai souvent fait lors de mes jobs étudiants, à l'époque, ça m'arrangeait bien, car enchainer le boulot le soir après les cours, je trouvais ça vraiment épuisant (en général, la flemme me poussait donc à sécher les cours...). Maintenant, je suis à mon compte et je bosse le dimanche, et je trouve ça vraiment chouette de prendre un jour de congé en décalé, d'être tranquille pour les courses, etc.... Évidement, c'est plus facile quand il n'y a pas d'enfants, mais quand j'étais gamine et que ma mère bossait le week end, on avait quand même une vraie vie de famille.


    Sinon, ce passage de l'article me fait un peu tiquer:
    "Mais cela me rend dingue quand à la radio, dans les émissions de débats, j’entends des gens avocats ou exerçant d’autres professions bien rémunérées et confortables me dire que pour leur petit confort il faut que je sacrifie mes dimanches pour eux, parce que les pauvres, ils ne peuvent pas aller faire leurs courses le dimanche… Là ou je travaille, le magasin est ouvert du lundi au samedi de 9h à 20h sans interruption… C’est plutôt large non ?"

    Durant les quelques mois de transition ou j'étais salariée (sur des horaires "classiques" ) et ou en même temps, je démarrais mon auto-entreprise, mes horaires, c'était du lundi au samedi 9h30 - 22h, parfois même un peu plus tard le soir. Certes, c'était temporaire, n’empêche que j'aurais bien aimé à l'époque que le supermarché à côté de chez moi ouvre le dimanche^^
     
    lafillelabas et OpiumDiary ont BigUpé.
  4. Blattie

    Blattie
    Expand Collapse

    Je dois dire que mon avis reste très mitigé ... C'est sûr qu'il est plus confortable que tout soit ouvert le dimanche (qui ne s'est jamais dit "oh zut, j'ai oublié d'acheter ça/faire ça ...), MAIS (gros mais) le dimanche c'est, comme cela a été mentionné dans l'article, tout de même le jour où tout le monde peut se retrouver.
    Perso (ben oui j'amène ma pierre à l'édifice!) je suis interne à l'hôpital, et le travail le dimanche je connais ... J'en ai passé des WE en garde, et c'est toujours nul de se dire qu'on est coincé au travail alors qu'on pourrait être avec sa famille/ses amis ou juste tranquillement chez soi à buller, comme les 60 autres millions de Français ...
    Il me semble important de garder un jour dans la semaine où l'activité cesse pour que chacun puisse être avec les siens.

    Puis comme ça a été dit aussi, le "volontariat" ! Sérieux ?! Quelqu'un croit-il à cette blague (les instigateurs de la loi pour commencer!) ??

    A mon humble avis, la majorité des gens en faveur de cette loi n'ont jamais travaillé un dimanche ou un jour férié ... (étudiants mis à part, moi aussi quand j'étais étudiante il m'arrivait de travailler le dimanche et je ne trouvais pas ça forcément gênant, car mon rythme de vie était différent de celui d'une personne qui travaille à plein temps)
     
    Shann, Poutre, bat-momo et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  5. YaOd

    YaOd
    Expand Collapse
    Chocococacolaalcoholic

    Personnellement, je suis contre. Je ne trouve pas ce la bénéfique aux personnes qui travaillent. J'ai souvent entendu dire que cela allait créer des nouveaux postes, mais je vois bien que cela est faux. On préfère modifier les horaires des employés actuels que d'engager afin de pouvoir recouvrir le plus d'heures possibles. La mère d'une amie qui travaille à 50% dans une enseigne alimentaire avait des horaires invraisemblables. Malgré son mi-temps, elle devait venir travailler tous les jours, car elle ne faisait qu'une voire deux heures par jours (souvent pour aider durant les midis). Je veux dire comment on s'organise, comment on vit quand on a des horaires aussi éparses ?

    Par chance, je n'ai jamais eu à travailler le dimanche et je ne le voudrais jamais. Je reconnais que dans certains domaines, les gens n'ont pas vraiment le choix. Mais je reste persuadée qu'on peut conserver un jour totalement fermé dans les commerces. J'ai vécu durant trois mois en Angleterre, qui ouvre le dimanche à horaires réduits (enfin pour moi je ne trouvais pas ces horaires vraiment réduits), et j'ai constaté que j'avais l'impression de perdre le rythme de ma semaine avec ces boutiques tout le temps ouvertes.

    Je dois être de la "vieille école", j'aime conserver mon dimanche à profiter de ma famille, de la nature, de vivre tranquille...
     
    Shann, Sylvane, Poutre et 2 autres ont BigUpé ce message.
  6. MaryJAnna

    MaryJAnna
    Expand Collapse

    Je travaille en général 3 dimanches par mois et je dois l'admettre ma vie sociale en a pris un gros coup. Je n'ai pas pu voir mes amis depuis octobre, on a beau s'organiser, le moindre imprévu fait reporter d'un mois la sortie prévu et ainsi de suite. La seule personne que je peux encore voir c'est mon copain parce qu'il a des horaires décalés comme moi. Ceux qui travaillent en semaine je ne peux pas les voir.
    Pour l'aspect financier et le "volontariat", je suppose que c'est parce que je suis agent de sécurité, mais je n'ai qu'une majoration de 10% (sachant que je gagne seulement 0,09 cent de plus que le smic autant dire que ça fait pas grand chose) et on ne m'a jamais demandé mon avis.
    D'ailleurs je travaille dans un musée dont l'entrée est gratuite un dimanche par mois et j'ai travaillé absolument tous ces dimanches. C'est le pire jour du mois, le plus dur, celui où le musée est le plus blindé et les gens les plus agressifs parce que le musée n'est pas extensible donc on est obligé de les faire attendre, la queue devient vite interminable et qui s'en prends plein la gueule ? Nous, la sécurité alors qu'on n'y peut absolument rien. Autant dire que si on me demandais mon avis je resterais au chaud ce dimanche là plutôt que de me faire agresser toute la journée par des visiteurs.
    Par contre je dois admettre que d'un point de vue pratique comme mes jours de repos sont en semaine, j'évite les queues en caisse quand je fais mes courses, j'ai pu faire du patin ou aller nager alors qu'il n'y avait que très peu de monde ce qui est appréciable. Et le dimanche matin je peux enfin poser mes fesses dans le métro. Pas le soir par contre ce qui me donne parfois envie de hurler "Vous étiez où ce matin bordel ?!" mais bon je me retiens.
     
  7. RonRon12

    RonRon12
    Expand Collapse

    Je voulais encore ajouter que quelque soit les horaires d'ouverture des magasins, la population (dans le sens "ensemble des personnes qui achètent / dépensent leur argent" ) est toujours la même. Elle ne va pas dépenser plus parce que c'est ouvert le dimanche. Les achats seront juste répartis entre tous les jours de la semaine, avec à la clé, précarisation des emplois.
     
    Sylvane, Anthrax et Rin` ont BigUpé ce message.
  8. Môth

    Môth
    Expand Collapse

    C'est quand même fou le nombres d'amalgames sur les fonctionnaires dans la société ET dans cet article... Il n'y a pas que les employés du privé qui se serrent la ceinture pour les beaux yeux des patrons et du gouvernements... Salaire de misère, travailler 38 à 40 heures par semaine payées 35... Et de nombreuses professions de la fonction publique sont obligés de travailler le dimanche, notamment dans la fonction publique hospitalière et territoriale. Et donc si tellement de français travaillent le dimanche, pourquoi ne pas le généraliser? Parce que c'est une souffrance, tout simplement. Se lever un dimanche à 6 heures pour aller bosser à un taff qu'on aime pas (la plupart des gens qui devront travailler le dimanche ont un boulot merdique, faut pas réver!) alorts qu'on pourrait pantoufler chez soi, aller se promener, faire du sport, s'impliquer dans une assos... Si tout le monde ne se repose pas en même temps, comment faire pour avoir une vie sociale, pour se retrouver?
     
    lafillelabas, Shann, Margotton et 3 autres ont BigUpé ce message.
  9. Kaindaty

    Kaindaty
    Expand Collapse
    On the road again !

    Je suis carrément pour, pour les raisons suivantes :
    - moi là première je rouspète quand tout est fermé le dimanche, que si tu dois aller quelque part en semaine mais que t'as pas le temps il faut à tout pris que tu réserve ton samedi pour cela; et puis franchement le dimanche ya rien à faire !
    - ça augmenterait le tourisme, car si moi ça m’embête les commerces fermés le dimanche je vous raconte pas pour les étrangers qui viennent de pays où ce n'est pas le cas, ils sont dans une incompréhension totale et je l'y rejoins.
    - ça donnerait plus d'emplois/ travail, et c'est en particulier parfait pour les étudiants qui ont cours toute la journée en semaine et les gens dans une situation similaire.
    - si tu travaille un dimanche, t'es plus payé!!
     
    QueenOfSapucai a BigUpé ce message
  10. Camille2K

    Camille2K
    Expand Collapse

    Je pense qu'il ne faut pas se bercer d'illusions, la société actuelle fait que l'on doit s'adapter... la majorité des gens qui travaillent du lundi au vendredi/samedi ont envie de pouvoir se balader le dimanche et que tout ne soit pas fermé (particulièrement dans les lieux touristiques, je parle en connaissance de cause, j'habite Paris).

    J'ai moi-même été étudiante et vendeuse à temps partiel. Il ne faut pas se leurrer en se disant "les pauvres étudiants doivent avant tout étudier"..... honnêtement, je parle pour mon ancienne paroisse des Lettres Modernes, j'avais 12/15h de cours par semaine plus un contrat de vendeuse de 25h, j'avais encore tout à fait le temps d'étudier ! et même de sortir ! Il faut simplement s'organiser un tant soit peu et c'est aussi à ça que servent les études .... à s'émanciper, à se prendre en charge! Donc je trouve que pour les étudiants, c'est une chance de pouvoir augmenter son revenu.

    Quand effectivement, on n'est pas étudiant, je comprends l'argument familial, mais que fait-on des parents célibataires qui ont BESOIN de revenu supplémentaire... alors oui, je sais que l'idéal serait d'augmenter les salaires... bien sûr, mais on sait très bien que l'augmentation ne sera pas généralisé... alors on fait quoi ? là, on donne une possibilité d'augmenter un revenu, avec certes des contreparties, mais pour beaucoup de familles, pouvoir argumenter son budget mensuel c'est aussi une question de priorité. Et personnellement, j'ai eu un père qui partait énormément en déplacement la semaine et c'était beaucoup plus pénalisant pour notre vie de famille que s'il s'était absenté certains dimanches... Certes, c'est une journée "normalement" chômée, mais la vie de famille ne se passe pas que le dimanche, du moins selon moi... je connais beaucoup d'infirmières qui adaptent leur vie de famille à leurs horaires et qui ne sont pas, pour autant, éloignées de leurs enfants !

    Le point qui me fait tiquer, c'est effectivement ce concept de volontariat, qui est tout beau sur le papier mais on ne pourra jamais assurer à des employés qu'ils n'auront jamais aucune pression... c'est illusoire de croire que chacun respectera cela !

    Cette loi n'est effectivement pas parfaite mais il faut se faire une raison que notre société évolue et que la famille évoluera avec elle!
     
    Boogie, loxlady, lafillelabas et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  11. Poutre

    Poutre
    Expand Collapse

    @Kaindaty : Je trouve ta réponse très naïve (Je dis ça sans méchanceté hein), parce que :
    - Déjà, je trouve ça biaisé de se focaliser sur son ressenti personnel. Peut-être que toi, c'est un confort supplémentaire d'aller faire tes courses le dimanche, mais n'oublie pas qu'il y a des gens qui vont devoir travailler pour que tu puisse acheter tes compotes. Comme dit plus haut, il n'y aura pas de "volontariat", il ne faut pas rêver. Et si personne ne peut/veut travailler le dimanche? N'oublie pas qu'il y a des gens derrière les caisses.
    - En ce qui concerne les touristes, ben, j'en ai un peu rien à foutre. Sérieux. Je le répète, mais derrière les caisses il y a des gens qui bossent, qui ont peut-être une vie de famille, et passer des années à bosser le dimanche juste pour que le gros touriste américain puisse s'acheter son petit souvenir, ben c'est le cadet de mes soucis.
    - Oui, effectivement, certains étudiants seraient contents. Mais pour eux c'est un emploi à court terme, si ça ne les embête pas de travailler le dimanche pour gagner un peu plus, quid des employés à long terme? Tu te vois bosser pendant 40 ans en supermarché le dimanche et te dire "bah, après tout, si ça permet aux touristes/aux gens qui s'ennuient le dimanche, ça vaut bien de sacrifier mon we" Vraiment? La mère d'une amie est caissière, et elle flipe car elle sait que si son supermarché ouvre le dimanche, elle n'aura pas le choix que d'y travailler.
    - Non, les salariés ne seront pas payés plus, ce n'est pas inscrit dans la loi. La loi prévoit qu'éventuellement on puisse négocier une prime avec son supérieur. (lol)
     
    Suomi, Roxxxy, Shann et 4 autres ont BigUpé ce message.
  12. Anthrax

    Anthrax
    Expand Collapse
    Loutre nécrophile des Enfers

    Le volontariat c'est juste de la poudre aux yeux. Si tu refuses de travailler le dimanche tu peux dire adieu a ton CDD. Donc en gros précariser des emplois c'est cool si on peut faire du shopping le dimanche?
     
    Margooniett, Yuelia, Emel- et 3 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...