La « Maison Barbie » fait polémique à Berlin — Le Petit Reportage

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Emilie Laystary, le 17 mai 2013.

  1. Emilie Laystary

    Emilie Laystary
    Expand Collapse
    Journaliste indépendante (VICE magazine, madmoiZelle, RTL, 90bpm, Slate, les Inrocks, Technikart)

  2. katnissvsw

    katnissvsw
    Expand Collapse
    Guest

    Ce qui me choque (parce que le reste n'est pas vraiment une nouveauté pour moi même si ça me choque toujours autant) c'est l'explication de l'économiste qui ne serait même plus une question de féminisme mais de ségrégation sociale: en gros, la petite dont les parents ne sont pas très riches ne pourraient prétendre qu'à certains emplois (en supposant qu'elle s'identifie à la barbie) et la petite de parents riches pourraient exercer d'autres fonctions mieux considérer socialement.
    Bon ok ce n'est pas beaucoup 10 €mais pour quelqu'un qui est vraiment dans le besoin, ça reprend l'idée de reproduction sociale de Bourdieu mais là , c'est provoqué volontairement.
     
  3. Tankli

    Tankli
    Expand Collapse
    Punk bunny

    Comme l'a dit Lariedith, cette façon de réserver certaines carrières professionnelles à certaines classes sociales, ça me révolte.

    Au-delà de ça j'ai du mal aussi à accepter cette façon de donner encore une fois un objectif physique complètement irréaliste. Je commence à être épuisée (à 20 ans c'est triste) par cette façon que les médias et les marques en tout genre ont de nous vanter la beauté d'un corps soit-disant parfait, souvent malade (à la limite de l'anorexie) et pourtant censé être encore "sexy" pour faire envie à la gent masculine... Ça m'attriste vraiment ça m'attriste, on revient toujours au même débat et si les commentaires et les articles des Madz me donnent, en général beaucoup d'espoir et de baume au cœur concernant les progrès de la condition féminine, il me suffit de sortir de chez moi, d'observer et d'écouter un peu les gens pour voir qu'en fin de compte les mentalités ne changent quasiment pas. Il semble que la plupart des hommes comme des femmes (hélas !!) n'est pas encore prête à ouvrir les yeux.
     
  4. Mademoiselle_Patate

    Mademoiselle_Patate
    Expand Collapse
    La vie est belleeee. :)

    Je trouve tout ça abusé. On parle de jouets pour des filles de 4 à 10 ans, DES JOUETS, des poupées quoi ! Perso quand j'avais 6 ans j'avais pas pour seul objectif d'avoir le même corps que mes poupées, ça ne m'a même jamais traversé l'esprit.
    Quand légoland a ouvert ses portes, avec des légos pirates géants, des légo pompiers, des légo docteurs, ça n'a inquiété personne, mais à partir du moment où on touche à un jouet "fifille" c'est la fin du monde. Ce ne sont que des jouets, pas des exemples. Si les gamines veulent des exemples, elles en prennent des vivantes pour pouvoir s’identifier à elles, pas à du plastique (et parfois c'est peut être même pire que barbie, parce qu'elle au moins n'a pas un comportement de ouf. bref )
    On parle de poupées, et des poupées mythiques qui ont traversé les générations. C'est comme si on disait " non mais faut fermer disneyland parce qu'il faudrait pas faire croire aux enfants que la magie existe ou que le monde est fabuleux ou qu'il y a des souris géantes qui pourront devenir leurs amis ". C'est juste une maison pour faire rêver, parce que oui même si certain(e)s trouvent ça scandaleux, et bah ça fait rêver les petites filles ( et même des petits garçons ) et leur offrir un peu de paillettes dans les yeux ne les tuera pas et ne les rendra pas bimbo à la barbie.

    J'en ai marre que tout le monde voit le mal partout, qu'il y ait des scandales pour pas grand chose, se déguiser une fois dans l'année en pop star et voir des murs en fourrure n'empêchera pas la future génération d'avoir des bonnes notes en maths ou de finir docteur, même en ayant eu une barbie top modèle.
     
  5. Justine July

    Justine July
    Expand Collapse

    Ohhh... Sérieusement, qu'on arrête avec le féminisme à deux balles. Les Barbies, étant petites, c'était toute ma vie. J'en avais une cinquantaine auxquelles je tenais comme à la prunelle de mes yeux, et Dieu sait qu'on en a passé des heures de bonheur ensemble! Pourtant, je n'ai jamais voulu un jour lui ressembler ou même pensé que qui que ce soit pourrait un jour lui ressembler. Qu'on arrête de prendre les mioches pour des andouilles. Tout ça, c'est du rêve, comme le Père Noël, et Dieu sait qu'on en a besoin aujourd'hui! Personne ne s'offusque contre le cinéma, et pourtant, ça non plus ça n'est pas la vraie vie...
     
  6. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    C'est tellement triste tout ça. :sad: A lire quasiment que Madmoizelle comme magazine, j'ai vraiment l'impression que les mentalités évoluent, que le féminisme est presque une normalité... Que nenni ! Je crois que ce qui me choque le + dans cet article, c'est les "activités" de ce parc d'attraction (parce qu'en soit, un parc dédié à Barbie, bon.... ce n'est pas différent de DisneyLand, le parc Astérix, etc etc...). Mais euh chanteuse, mannequin ou pâtissière ? Sériously ? :wut:

    Y'a des gens qui se sont posés autour d'une table, qui ont fait un brainstorming de surement plusieurs jours, pour finalement tabler sur "tiens, si on leur donnait le choix entre être chanteuse ou mannequin ? oh oui cela nous semble une idée tout à fait pertinente, oui oui oui".

    QUAND est-ce qu'il y aura des têtes bien faites aux rênes de ce genre de projet ? Quand est-ce que quelqu'un se lèvera, à ces tables rondes, pour dire "eh mais attendez... et si je sais pas, on offrait un large panel d'activités, peut-être qu'encore + de monde viendrait ?" Non ça a l'air très difficile hein.

    :facepalm:

    (quand aux proportions de Barbie, j'avais vu une image d'une Barbie "taille réelle" qui respectait les proportions de la poupée... bah c'était juste super flippant, façon épouvantail géant... )

    Enfin bon, je crois aussi qu'il faut ramener un peu la responsabilité aux parents, qui eux ont le choix d'acheter ou non une Barbie à leur fille (ou garçon ?), d'aller ou non dans des parcs clairement sexistes...

    Des fois j'ai envie d'avoir un gosse juste pour l'éduquer à ne pas se laisser avoir par tout ça...!
     
  7. irma-vep

    irma-vep
    Expand Collapse
    Guest

    C'est exactement le fond de ma pensée!
     
  8. gpyf

    gpyf
    Expand Collapse
    Moral au beau fixe Guest

    Mais.. Mais...
    Bon. J'ai été plutôt choquée, moi qui m'attendait à avoir un article plus informatif que critique, je suis déçue. Oui, on le sait, le concept Barbie, c'est totalement fantaisiste, son corps n'est pas humainement possible, c'est une grognasse sans cervelle, gnagnagna... Mais... OH. C'est un JOUET.
    Tout enfant qui grandit normalement apprend à faire la différence entre le jeu et la réalité, faut arrêter, dans mes souvenirs, toutes mes barbies étaient blondes, filiformes, et elles étaient toutes en couples avec pleins de Ken et ne bossaient pas. Aujourd'hui, je suis brune, rondouillette, célibataire et je suis partie pour un master voire un doctorat.
    Faut arrêter de pousser le féminisme à l'extrême, savoir faire la différence entre vendre du rêve et imposer un style. Personne ira vous embarquer de force dans cette maison et ne vous charcutera les hanches à la scie pour que vous ressembliez à Barbie. Si on devait manifester contre tout ce qui incite les nanas à complexer, on serait dans un monde bien vide !

    J'ai l'impression que le féminisme tend juste à exacerber la réputation de râleuses des femmes.
    Perso, j'ai plus aucune attirance envers les Barbies, j'en ai cependant un bon souvenir, c'est l'une des premières choses qui a contribué à développer mon imagination. Pourtant, je vous rassure, je mets très rarement du rose, je ne rêve pas de devenir popstar ou mannequin...

    En ce qui concerne les métiers proposés... Bah... Barbie, c'est pas son but premier d'avoir un sens profond. Proposez une barbie camioneur, perso, on m'aurait offert ça, je sais pas trop comment j'aurai réagi.
    On va pas non plus commencer à se plaindre que Mario soit un plombier non ? Bah, dans la même optique, on pourrait. Mais non, le but de Mario, tout comme Barbie, c'est pas de vanter un style de vie mais de détendre.

    Sincèrement, le féminisme de ce genre, je m'en fous comme de mon premier bavoir, je trouve juste ces femmes ridicules d'être outrées. Si l'univers de Barbie ne leur plaît pas, bah... Qu'elles passent outre, et qu'elles viennent pas râler à tout va.
    Barbie = rose, paillettes, trucs cuculs que les enfants les plus jeunes peuvent comprendre
    De ce fait, ils allaient pas faire un musée Barbie en noir et rouge avec Barbie généticienne en guest star

    Ou alors, allez manifester devant Disneyland parce que les princesses sont en robes tant qu'elles y sont, quitte à démonter un rêve, autant tous les détruire.


    C'est ce genre de trucs qui rendent la lutte pour l'égalité des sexes totalement ridicule, c'est bien triste, ya des trucs plus graves que ça à supprimer.
     
  9. Azeleen

    Azeleen
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    Je vais me rallier aux Madz: c'est vrai que la théorie économique du "les parents plus riches achèteront des poupées qui font de meilleurs métiers à leurs enfants", ça fait carrément flipper, mais finalement, est-ce que les enfants, eux, y prêteront attention ? J'avais des tonnes de Barbie, comme un certain nombre de filles, et elles n'ont jamais été mon modèle pour autant.
    Qui plus est, j'ai envie de dire que peu de monde s'offusque qu'Action Man en ait aussi peu dans le ciboulot, ou que leurs fils puissent se dire que plus tard ils veulent devenir Action Man ! Franchement, vous connaissez beaucoup de gens qui sont devenus militaires pour être comme G.I Joe ou infirmière pour faire comme Candy ? Bon, on parle d'enfants, ils grandiront en apprenant que le monde de Barbie n'est pas plus réel que celui du Père Noël.
    Finalement, je trouve que le féminisme s'acharne sur des choses inutiles, par rapport à tout ce qu'il y a à faire... ça détourne plus notre attention des problèmes sérieux qu'autre chose.

    C'est peut-être un peu hors-sujet, mais mes Barbies n'avaient pas du tout ce genre de formes... Oui, elles ressemblaient aux pin-up des années 50, avec des gros seins et tout, mais elle avaient des hanches et des vraies cuisses aussi, pas le physique d'anorexique que je vois là... Certes, elles n'étaient pas très représentatives, mais disons humainement possibles en tout cas. Après, je n'ai pas touché aux Barbies depuis une dizaine d'années, mais c'est vrai que ce changement de proportions, lui, m'inquièterait plus. Bref.

    (P.S: bien sur, je comprends que sur Madmoizelle, magazine à visée féminine, on s'offusque surtout du sexisme des jouets envers les filles, mais partout ailleurs, on ne se pose pas plus de questions pour les garçons)
     
    #9 Azeleen, 17 mai 2013
    Dernière édition: 17 mai 2013
  10. Luschka

    Luschka
    Expand Collapse
    Dresseuse de loulous, Dynamiteuse d'aqueducs

    Je vais dans le sens de celles qui disent que c'est un peu exagéré. Je suis contre le marketing genré quand il est imposé d'office à l'enfant; quand j'étais petite, on m'a offert une caisse enregistreuse parce que j'adorais appuyer sur les boutons et voir s'ouvrir la caisse à sous, j'ai beaucoup joué aux barbies et jusqu'à tard, mais j'y jouais avec des garçons aussi... ça ne m'a pas empêché de me réaliser ou de me projeter dans certains métiers ou manières d'être, mais ça a au contraire contribué à développer mon imaginaire, comme le reste de mes jouets.
    Il faut arrêter aussi de diaboliser le rose à outrance, bientôt on va interdire aux filles d'aimer le rose sous prétexte que ça les rabaisse. Il ne faut pas tout confondre, encore une fois tant qu'on laisse ouvert le champ des possibilités à l'enfant, je ne vois pas où est le mal.
    Comme dit précédemment je ne me projetais pas plus en barbie qu'en polly pocket ou autres poupées que j'ai pu avoir, elles me permettaient simplement d'inventer des histoires et de reproduire ce que je voyais dans la réalité. Les bratz avec leurs yeux démesurément grands, elles sont réalistes peut être?

    En général je ne minimise pas les revendications féministes parce que je les trouve fondées, là je suis plus sceptique. J'aime bien les Femen, mais elles ont tendance à sauter sur un peu tout ce qui bouge et ça commence à me lasser un peu.
     
  11. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    Je répond juste là-dessus parce que j'ai trop de travail pour rentrer dans le débat :cretin: 
    Il n'y a pas une instance du féminisme qui dit « Féministes ! Tout le monde tape sur Barbie tisuite ! », il y a touuuut plein de courants féministes très divers qui s' « acharnent » sur plein de problèmes à travers le monde. Ce n'est pas parce qu'un sujet traité te semble inutile que tou-te-s les féministes passent 100% de leur temps dessus ;)
    C'est un peu comme dire « Le gouvernement devrait s'occuper des chômeurs au lieu du mariage pour tous », comme si tous les ministres et leur staff ne bossaient que sur un sujet à la fois !
     
  12. Zombiebiche

    Zombiebiche
    Expand Collapse

    Je trouve que encore une fois cette polémique n'a pas lieu d’être.  Moi aussi j'ai joué aux Barbie pendant toute mon enfance et ce n'est pas pour autant que j'ai rêvé d'avoir une longue chevelure blonde et une taille de guêpe a faire pâlir Dita von teese. J'avais une Barbie vétérinaire et je ne me suis jamais dit qu'il fallait que je fasse un métier comme celui-ci. Il faut arrêter avec ces idées aussi comme quoi la Barbie aurai un physique surréaliste que personne ne peux avoir en vrai.. Et alors????? Si tout devait être réaliste il n'y aurai plus rien!!! Surtout que la Barbie a évolué depuis car Mattel a changé le buste des poupées et a réduit la taille de leurs seins. Et puis il ne faut pas dire que la Barbie avec le métier le plus "valorisant" est la Barbie la plus chère car en général ce sont celles avec de superbes robes de princesses qui le sont. Surtout que j'adorerai aller dans la maison Barbie pour le fun! Et puis les femens devraient des fois se remettre un peu en question car à force d'en faire trop, à la place de vouloir mettre les femmes en avant, elles vont réussir a faire tout l'inverse.
     
Chargement...