La maison de Solenn - MDA

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Búho, le 11 janvier 2009.

  1. Búho

    Búho
    Expand Collapse
    Bioaddict & Hyperactive.

    Bonjour les madmoiZelles,
    Je me premet de créer un sujet sur la maison de solenn - maison des Adolescents car j'ai décidé de prendre RDV là-bas pour commencer une thérapie voir une hospitalisation étant donné que je suis boulimique-Hyperphage et que la situation est devenue depuis plusieurs mois invivable.
    Je fais donc appel à vous pour savoir si vous connaissez la MDA, si vous y êtes déja allé et si vous pensez que c'est possible d'integrer un centre spécialisé dans mon cas (étant donné qu'il y a des personnes bien plus atteintes que moi, elles passeront avant moi, et c'est normale).
    Car pour m'en sortir je suis bien consiente qu'il me faudrait une réelle coupure avec ma famille et j'espère vraiment que ca se fera car je n'en peu plus d'etouffer et d'angoisser dans ma chambre, qui est censé être mon cocon.
    Merci d'avance pour vos témoignages. :fleur:
     
  2. Akrilik

    Akrilik
    Expand Collapse
    Barbamama

    J'y suis allée en septembre 2007 parce que je faisais de l'anorexie. Quand tu rentres dans le batiment, transparent, presque tout en verre tu n'es pas rassurée. Enfin, je n'ai pas eu l'impression d'être dans une bulle. C'est clair, c'est propre, c'est grand, peut être trop pour que l'on soit totalement à l'aise... Le portrait de Solenn est exposé à l'entrée, ayant lue tout les bouquins à son sujet, sa ma fait étrange...Comme des frissons de partout.
    L'accueil est génial. Les personnes que j'ai vue étaient d'une douceur incroyable. Je ne me souviens plus très bien de leur fonction parce que sa remonte un peu mais il me semble qu'il y avait un éducateur, accompagné d'un étudiant en médecine.
    Ils ont un questionnaire à remplir, pour connaître un peu ta situation, ton âge, tes études ou ta profession, ton poids actuel, le plus bas que tu es atteint, le plus haut. Si tu as une idée du pourquoi tu souffres, pourquoi tu te fais du mal...
    Si tu n'es pas suivie par un psy, ils vont t'en conseiller un.
    J'ai pas eu l'impression d'être aidée quand j'y suis allée. Écoutée oui, c'est sure mais je leur est tendue une main pleine de courage, et j'aurais voulue voir une main pleine d'espoir tendue vers moi, .

    Ils ne dispose pas de beaucoup de lit. Sa augmente régulièrement, mais comparé aux besoin ce n'est rien alors une intégration à la MDA est peu envisageable. Mais tente quand même. Peut être qu'à ce moment là il y aura de la place.
    Ils font des groupes de paroles aussi, des activités qui ont pour but de t'exprimer, de sortir tout le mal qu'il y a en toi. ( Je pense à l'Art-thérapie notamment. )

    Je te souhaite plein de courage & d'espoir et je suis sure que tu en as à revendre pour aller là bas. C'est déjà un point très positif de vouloir se faire aider.

    :heartbeat:
     
  3. Búho

    Búho
    Expand Collapse
    Bioaddict & Hyperactive.

    Merci beaucoup pour ta réponse Akrilik, est-ce ton passage à la MDA t'as aidé par la suite ? Où en es-tu aujourd'hui (si ce n'est pas indsicret) ?
    Je suis bien consciente que les places à la MDA sont tres limitées et je ne serais surement pas la personne qu'ils prendront en priorité c'est pour sa que j'angoisse un peu à l'idée de n'être prise nul part.... :sad:
    Ca me rassure quand tu dis que l'équipe à laquelle tu as eu affaire est bien, j'espère trouver les bonnes personnes qui seront m'orientées vers un endrois qui me convient si je ne peu pas rester à la MDA.
    En tout cas j'espère que tout s'est arrangé pour toi (et felicitation pour ton mini-vous :icon_3nodding:) :fleur:
     
  4. Akrilik

    Akrilik
    Expand Collapse
    Barbamama

    Bah en fait, sa ma aidée...Oui & non. Je voulais vraiment qu'ils me prennent en charge dans leur service...Mais j'avais un projet professionnel trop important selon eux.
    En fait, j'ai l'impression qu'ils prennent en charge ceux qui sont totalement perdue, qui n'ont même plus confiance en leur projet, qui sont déscolarisé etc. Et moi j'étais en deuxième année de CAP. Je faisais un métier "atypique" mais choisie et selon eux j'allais m'en sortir grâce à sa... Et puis mes parents m'avaient accompagné, c'est une force que j'avais de les avoir auprès de moi, à me soutenir.

    Si j'ai bien compris t'as mère n'approuve pas une "hospitalisation"? ( Je sais pas trop quel mot utiliser :redface_old: ...)

    J'ai eu des périodes très difficiles après ma visite à la MDA, j'ai même arrêtée de voir mon psy. J'alternais entre anorexie et boulimie. J'ai pas eu la bonne attitude, j'aurais du y retourner seule et leur dire que j'avais besoin d'aide. :sad:

    Aujourd'hui, je vois toujours mon corps de façon difforme. Je mange parce que je suis enceinte et que j'en ai besoin mais c'est toujours de façon assez malsaine. Je calcule au fond de ma tête. Je me prive de certains aliments. Mais je mange assez équilibrés pour ne avoir de carences.

    Tu as des projets? Des choses qui te font dire que malgré tout sa, tu es heureuse de vivre?

    Quoi qu'il en soit, je ne peux que te conseiller d'y aller, parce qu'ils sont vraiment à l'écoute. Il sauront vers qui t'orienter.
     
  5. Búho

    Búho
    Expand Collapse
    Bioaddict & Hyperactive.

    En fait ce n'est même pas que ma mère n'approuve pas un hospitalisation, c'est que je ne lui en ai pas parlé pour le moment parce que :
    1 - Elle ne me prendrait pas du tout au sérieux
    2 - Elle serait en colère parce que selon elle je n'ai pas besoin d'être internée juste pour ça
    Ces 2 reactions sont prévisibles. J'attend donc que ce soit un vrai medecin ou psychiatre qui lui en parle (et j'espère qu'il le fera car je trouve ça necessaire à présent qu'on me coupe du milieu familiale pendant un certain temps).
    J'ai pas vraiment de projets précis dans lequel je suis impliquée puisque je suis en 1ère(ES), donc à part l'objectif bac pour le moment j'ai rien de prévu. En plus de cela, mon comportement boulimique influence ma scolarité, j'ai failli redoubler ma seconde l'année dernière, je ne suis plus motivée pour travailler, je ne participe plus en classe etc.... Mais si j'arrive à avoir mon bac, j'aimerais bien aller en prépa puis passer le concours pour être professeur des écoles ou professeur de français :redface_old:.
    Et je pense que pour y arriver, pour m'en sortir et puis pour reprendre un rythme scolair correct, il est indispensable que je poursuive la fin du lycée autre part, en touré de d'autres personnes, neutre, qui me comprennent et qui ne sont pas là sans arret entrin de me dire : travaille travaille travaille ! Tu as des mauvaises notes ! Travaille ! Mange moins ! Perd un peu de ventre !
    Je veux vraiment m'en sortir, et en allant à la maison de solenn j'ai vraiment l'espoir d'être prise en charge correctement, j'espère que sa sera le cas. Je te tiendrais au courant.
    J'espère que ton bébé sera une motivation pour toi et pourra t'aider à aller mieux =)
     
  6. Akrilik

    Akrilik
    Expand Collapse
    Barbamama

    Les parents ont toujours du mal à concevoir que leur enfant est un problème comme ça.
    Avant de faire de l'anorexie j'ai fais de la boulimie pendant de nombreuses année ( je me souviens de crise de boulimie alors que j'avais à peine 8 ans.) et d'après ma mère c'était de la simple gourmandise, j'étais une bonne vivante, j'aimais la bonne bouffe mais il n'y avait pas de problème.
    Et quand j'ai commencée à tombée dans le gouffre de l'anorexie, à manger peu, à me faire vomir et que j'ai trouvée la force de lui en parler, selon elle je ne vomissais pas...:redface_old:

    C'est très dure de leur faire ouvrir les yeux, souvent ils sont trop accés sur eux même et leur propre "souci" pour voir la souffrance qui nous anime. Et puis quelque part nous le cachons si bien, à sourire quand sa va mal....

    Je sais même pas si un psy pourrait lui ouvrir les yeux...Il va lui falloir du temps. Déjà pour comprendre que tu vas mal, et ensuite pour l'accepter. ( Voir souffrir son enfant, même si on croit qu'ils en ont rien à faire, quelque part sa les ronge ) Tu auras besoin d'elle pour t'en sortir.
     
  7. Búho

    Búho
    Expand Collapse
    Bioaddict & Hyperactive.

    Je pense quand même que venant d'un medecin ou d'un psy, ma mère le prendra quand même plus serieusement que venant de moi, c'est à peu près certain. Apres le fait qu'elle approuve est autre chose.... j'ai peur justement qu'elle refuse catégoriquement pretextant que ce n'est pas la peine. Est-ce que dans ces cas là je peu demander à être internée quand même... je ne sais pas.
    Ca me rassure un peu de voir que ta maman aussi a reagi de cette façon, en ignorant un peu le problème.
    Quoi qu'il en soit merci beaucoup pour tes indications, j'espère de tout coeur que tu trouveras la force de t'en sortir.
    Je téléphone demain pour avoir un rdv à la MDA et je viendrais mettre les nouvelles. :fleur:
     
  8. Kirkja

    Kirkja
    Expand Collapse
    Apprivoisement du soi. 

    Oh Manzana, quand j'ai vu le titre du topic, je me suis doutée que c'était toi... :sad:
    Bon moi je ne peux pas vraiment te conseiller, mais quelque soit la décision que tu prendras, j'espère que tu iras mieux ensuite. :heartbeat:
     
  9. Búho

    Búho
    Expand Collapse
    Bioaddict & Hyperactive.

    Merci nekumi :heartbeat:
    Je vous tiens au courant de toute façon :)
     
  10. Búho

    Búho
    Expand Collapse
    Bioaddict & Hyperactive.

    Réponse négative de la MDA.... J'ai appellé tout à l'heure et la secrétaire m'a dit qu'il n'y avait plus aucunes place de disponible avec un psychiatre et qu'il fallait que j'essaye de rappeller en fin de semaine.
    J'ai cru que que j'allais pleurer... j'avais tellement d'espoire d'obtenir un RDV que je ne me suis même pas dis qu'il pouvait ne plus y avoir de place..
    Si j'ai pas de rdv avant mercredi j'irais directement sur place, je crois que c'est le plus simple.
     
  11. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Ton sujet me touche particulièrement, j'ai été dans ce type de structure pour des TCA mais en province. N'y a-t-il que la MDA qui puisse t'accueillir à Paris ou en IDF? Quand j'étais hospitalisée, c'était dans un service spécial pour adolescents dans un CHU de base en fait, nous étions isolés des autres enfants et avec une équipe médical spécifique. C'est une alternative?
     
  12. Búho

    Búho
    Expand Collapse
    Bioaddict & Hyperactive.

    Merci Essence-fugace & Damsel :fleur:
    Damsel, en effet il n'y a pas que la MDA qui propose des soins spécifiques pour les TCA mais c'est là que je voulais aller car on m'en a dit beaucoup de bien. Sinon il y a aussi Sainte-Anne sur Paris donc je pense que ma mère va téléphoner pour savoir si on peu avoir un rdv plus rapidement qu'a la MDA.
    Sinon pour le centre ou j'aimerais aller à long terme, c'est sur que j'irais pas sur paris, j'irais en province, à castelviel à toulouse par exemple.
    Merci de votre soutient en tout cas :heartbeat:
     
Chargement...