La Manic Pixie Dream Girl, ce rôle épuisant au quotidien

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 30 septembre 2014.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. Astipalaya

    Astipalaya
    Expand Collapse
    In love with Christine

    La première fois que j'ai entendu le terme, il me semblait ne jamais avoir vu de film avec une MDPG, et puis j'ai vu "Elle s'appelle Ruby" :goth:. Je crois que c'est dur de mieux illustrer ce qu'est une MDPG.
     
  3. MorganeGirly

    MorganeGirly
    Expand Collapse
    Si tu veux avoir quelque chose que tu n'as jamais eu, il va falloir que tu fasses quelque chose que tu n'as jamais fait

    Mais par rapport à ce concept, Jess de New Girl, c'est pas censée aussi être une MPDG? Ya même plusieurs scènes où elle revendique ce côté foufou-girly par rapport à d'autres filles. Sauf qu'elle est le personnage principal, qu'elle a régulièrement des problèmes et que c'est les mecs qu'elles rencontrent au début qui servent à la réparer.

    Du coup ça en est une ou pas? Vu qu'elle est jouée par Zoey Deschanel comme dans 500 days of Summer, ça me parait encore plus coller...

    EDIT: Ok, j'ai ma réponse après avoir lu l'article de juillet de Nathan Rabin qui avait inventé le terme où il regrette ce que c'est devenu (il pense que ce qu'il avait écrit pour dénoncer le sexisme est maintenant souvent utilisé par sexisme) :
    http://www.salon.com/2014/07/15/im_sorry_for_coining_the_phrase_manic_pixie_dream_girl/
    Donc d'après sa définition, une MPDG existe seulement dans un contexte bien précis qu'il vaut mieux ne pas trop tirer, celui d'être le fantasme déluré d'un homme blessé. Quand on dit que Jess est une MPDG comme je l'ai énormément lu, ce n'est en fait pas possible puisque c'est elle l'héroïne, qu'elle a des défauts super chiants, une vie propre et que les mecs qu'elle croise sont les seconds rôles de l'histoire.
    Si une MPDG existe en dehors du regard du personnage masculin... ce n'est pas une MPDG.
     
    #3 MorganeGirly, 30 septembre 2014
    Dernière édition: 30 septembre 2014
    Maia Chawwah a BigUpé ce message
  4. louloused

    louloused
    Expand Collapse

    Y a-t-il des "Manic Pixie Dream Man" ?
     
  5. Lyatris

    Lyatris
    Expand Collapse
    Un jour je serai une sorcière !

    J'ai beau avoir fait des recherches sur ce terme, j'ai du mal à saisir le "profil psychologique" et encore plus de mal à trouver un film avec ce genre de personnages (je n'ai vu aucun des films énoncés, ça doit pas aider :shifty: à part 500 jours ensemble, mais la fille ne le réconforte pas du tout, si ?)

    Si j'ai bien compris, la Manic Pixie Dream Girl se met en couple avec un homme pour le réconforter, puis disparaît, c'est ça ? Quel est le shéma-type de ce genre d'histoires ?

    (@Astipalaya je vais voir ce film dont tu parles, ça m'aidera peut-être haha)


    Je me sens un peu nulle là, je retourne à mes thrillers...:tears:
     
  6. Celesti-Nia

    Celesti-Nia
    Expand Collapse

    @Lyatris  : Je pense que c'est l'homme qui veut une femme pour lui, pour qu'elle s'occupe de lui, et qui disparait après avoir était guérit par elle en dehors de sa volonté. A ce que j'ai compris :)

    Edit : Ca me fais penser à un article (que je n'arrive pas à retour ..) à propos de Pomme-Cerise-Melon ou la théorie du "gentil garçon". Dans les deux cas la femme est vide de réflexion (dans la tête du mec) et n'a pas de volonté propre. Elle ne sert qu'a apporter quelque chose à l'homme. Et si elle a le malheur de le quitter parce qu'elle ne l'aime pas tout simplement (même si elle ne va pas avec un autre) c'est une sal*pe. En y réfléchissant le concept même de la MPDG est sexiste :hesite:
     
    #6 Celesti-Nia, 30 septembre 2014
    Dernière édition: 30 septembre 2014
  7. Astipalaya

    Astipalaya
    Expand Collapse
    In love with Christine

    @Lyatris La MPDG c'est une fille qui n'a pas vraiment de "fond", on ne connaît pas son histoire, ses défauts en bref ce qui la rend humaine. Elle est juste un fantasme de l'auteur et/ou du personnage principale. Et en général elle ne fait que "panser" ses blessures et après elle disparait.

    Je te mets l'histoire en spoil de elle s'appelle Ruby mais ça explique bien le concept.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    @Celesti-Nia édit : je vous remet le lien pkus tard je me suis gouree de lien j'aime beaucoup l'Elfe :)
     
    #7 Astipalaya, 30 septembre 2014
    Dernière édition: 30 septembre 2014
  8. Celesti-Nia

    Celesti-Nia
    Expand Collapse

  9. Solstice

    Solstice
    Expand Collapse
    Il faut imaginer Sisyphe heureux.

    Je suis pas trop d'accord avec le fait de prendre (500) jours ensemble comme exemple de la Manic Pixie Dream Girl. :hesite: Pour moi ce film est justement une critique de tous ces codes hollywoodiens, des histoires d'amour, de la MPDG... On en sait beaucoup plus sur Summer que sur les autres personnages (genre les potes du héros, on sait quasi rien d'eux non plus) et si elle influence le héros, le héros l'influence elle aussi. C'est pas du tout un personnage uni-dimensionnel, au contraire.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
  10. Krimsonne

    Krimsonne
    Expand Collapse
    Why don't you dance?

    Je suis complètent d'accord avec @solstice, c'est ce qui m'a déplu dans l'article, ce choix de 500 jours ensemble comme exemple, alors que le film est justement fait pour casser les clichés de la comédie romantique.
    Cet exemple m'a d'ailleurs empêchée de bien comprendre le concept de la MPDG que je ne connaissais pas jusqu'ici, c'est dommage. :dunno:
     
  11. LullaLys

    LullaLys
    Expand Collapse

    Avant j'accrochais plutôt pas mal avec ce genre de personnage, et je ne comprenais pas vraiment la portée sexiste de la MPDG (et surtout que j'avais bien kiffé 500 days of Summer et je croyais que ça résumais bien le truc)...
    C'était jusqu'à ce que je soie la MPDG de mes exs, et que je me rende compte que ça n'a vraaaaiment rien d'enviable comme position :mur: du coup j'ai fait comme Summer en fait, je me suis barrée (et je suis passée pour la sa****), et bah ça fait du bien x) ( du coup je kiffe encore plus ce film :paillettes:)
     
  12. Lyatris

    Lyatris
    Expand Collapse
    Un jour je serai une sorcière !

    @Celesti-Nia  , @Astipalaya  , merci pour les explications ! =D (et pour le résumé en spoiler ! Je vais définitivement le regarder)

    Ah et ça me rassure de voir les critiques sur 500 jours ensemble, je suis pas totalement à côté de la plaque 8)
     
Chargement...