La masturbation féminine, ce tabou foutrement tenace — Le Dessin de Cy.

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Cy., le 19 avril 2015.

  1. Cy.

    Cy.
    Expand Collapse
    JAIME LE VANDAME

    Mlle C., adita, Ghost wind et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  2. Loup Noir

    Loup Noir
    Expand Collapse
    Voilà quoi.

    Bon déjà :hugs:<3:cupidon:

    Voilà. C'est un sentiment que j'ai largement connu à l'adolescence, (même si beaucoup plus tard que la moyenne).

    Mais avec le temps j'ai l'impression qu'une autre image se développe.
    Lorsqu'on est ado ayant peu d'information c'est un sentiment de honte et de culpabilité.
    Puis au fils du temps, en vieillissant, j'ai l'impression que les films/série/porno/ imagerie populaire donnent l'image d'une masturbation féminine vue comme "sexy" et la masturbation masculine devient un truc d'ado "attardé" ou "puceau", ou simplement "célibataire en chien " .
    Une sorte d'inversement des tendances lorsqu'on vieilli: La masturbation masculine est moqué ou ridiculisé, et la féminine donne l'image de cette femme libérée et sexy.

    Je ne sais pas si ce que je dis est très clair. :sad::ninja:
     
    luvahlala, Matooune, Kand&#39;x et 26 autres ont BigUpé ce message.
  3. Zutail

    Zutail
    Expand Collapse
    Slow travel de l'Antarctique vers l'Alaska...!

    @Loup Noir je vois ce que tu veux dire par rapport à l'inversement des tendances. Je sais que beaucoup de mecs hétéros que je connais ont plutôt tendance à apprécier qu'une nana se touche, devant eux ou pas, et si pas devant eux, qu'elle en parle. Ils trouvent ça très excitants.

    En tout cas c'est vrai que gamine quand j'ai découvert ça, j'ai eu honte aussi... Et surtout on n'en parlait pas avec quiconque ! Heureusement les moeurs évoluent ! Mais encore hier soir alors qu'on parlait cul avec une bande de pote, une nana s'est sentie mal à l'aise dès le moment où on a abordé le sujet de la masturbation féminine.
    On a changé de sujet pour éviter de la faire rougir plus...
     
    Elean/, Kyubey, Cy. et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  4. Saphaëlle

    Saphaëlle
    Expand Collapse
    maviebyme.canalblog.com

    Merci beaucoup pour cet article, j'ai adoré ! C'est fou ce sentiment tenace et c'est en 'vieillissant' finalement, qu'on le laisse sur le côté parce que ça devient juste chiant à transporter avec soi. J'ai commencé très tôt, et j'ai eu la chance d'avoir des parents très cool sur le sujet, et puis j'ai un caractère franchement libre alors ça ne m'a jamais posé de problème. Je n'ai eu que des garçons, je m'applique à être ouverte et libre sur le sujet.
     
    Kyubey, Dame Andine cogite, Cy. et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  5. AgatheK

    AgatheK
    Expand Collapse

    Juste MERCI !

    Perso, je ne me souviens pas avoir eu honte spécifiquement par rapport à la masturbation. Lorsque j'étais ado, c'était "le sexe" globalement que je percevais comme quelque chose de sale, de honteux.
    Au-delà du fait que personne n'en parle, je baignais dans l'idée qu'une fille "sage" doit attendre le bon, celui qu'elle aime et qui l'aime avant de faire l'amour pour la première fois. Le sexe devait être quelque chose de beau, indissociable de l'Amour avec un grand A. Donc le sexe sans sentiments - et par extension, la masturbation, c'était mal, mauvais, néfaste.

    Quand j'étais en cinquième, je me faisais harceler par des connards finis qui un jour sont venu me demander : "est-ce que tu te touches?" Je me souviens encore du choc que j'ai ressenti sur le moment( je l'ai vraiment pris comme une insulte), mais plus du tout de ce que j'ai répondu ni de ce qu'il s'est passé ensuite.
     
    DrLoutre, PousseMoussue, Awdrey et 3 autres ont BigUpé ce message.
  6. Padidée

    Padidée
    Expand Collapse

    J'aurais aimé lire cette BD quand j'étais en 4ème. A cette époque, j'ai passé 7 mois de ma vie tellement rongée par la culpabilité (et j'ai tendance à tout dramatiser) que j'ai arrêté de me masturber et que je pensais tout le temps à ça, le fait que je me masturbais était bloqué dans mon esprit et c'était tellement tabou que je n'en parlais pas. Si bien que souvent je chialais, je comprenais pas pourquoi je pensais tout le temps à ça et je me sentais tellement à part!

    La dernière fois que je m'étais masturbée juste avant ces 7 mois d’abstinence, c'était dans le noir, j'avais allumé des bougies ( -.-") et j'ai pleuré juste après!

    Mais bon, petit à petit, je me suis libérée de cette pensée obsédante et je revécu ma vie normalement. Et je me masturbe pas mal, même si j'ai remarqué que plus ma vie est bien, moins je pense à la faire!
     
    DarkTotole, Abricotine_, Little Doll et 8 autres ont BigUpé ce message.
  7. Mandy Mandala

    Mandy Mandala
    Expand Collapse

    Oh, merci pour cet article, c'est à la fois drôle et tellement plein de vérité ! J'adore et j’adhère !
    Bon, moi quand j'étais ado, internet n'existait pas (enfin à peine... et non je ne suis pas née au Moyen-âge, cré'vin'dieu ! :annoyed:) et les bouquins sur l'éducation sexuelle oula, on en parlait pas et on en lisait pas. Si, la première fois, en quatrième, un cours sur l'éducation sexuelle et la procréation (mais c'était plus : alors les enfants, ça, c'est un pénis, et ça, c'est une vulve) et ensuite en première, pour la prévention contre le Sida. Point.
    J'ai que des garçons, mais j'espère qu'on pourra en parler, s'ils le souhaitent, et déjà maintenant, quand ils se la gratouillent sur le canapé (des mecs quoi..., déjà...), la seule chose que je leur dis c'est : tu fais ce que tu veux avec, mais pas devant tout le monde, merci.
    Bref, super article :top:
     
    Cy. et Shann ont BigUpé.
  8. Zgu

    Zgu
    Expand Collapse

    Imagine donc les enfants de la génération précédente sans internet... Au final je crois qu'on apprend ça sur le tas. Au début on se demande ce qu'il nous arrive, on comprend pas mais on arrête pas parce que c'est quand même sympa ;)
    Et puis je me souviens avoir des idées bizarres en pensant aux morts, s'ils restaient autour de nous enfin leur âme ou je sais pas quoi, et qu'ils me voyaient faire... Là j'avais honte XD Et puis je me suis dit merde hein, je fais ce que je veux dans mon lit.
    Le seul film où on voit une fille se faire plaiz toute seule dont je me souvienne c'est Black Swan, mais bonjour la scène gênante...
     
    Mikachu, Brookie, Abricotine_ et 13 autres ont BigUpé ce message.
  9. Valou.Rossi

    Valou.Rossi
    Expand Collapse
    Leviôsa, pas Leviosâââh !
    Ambassadrice de Ville

    Lors d'une soirée, avec des ami-e-s on jouait à "Je n'ai jamais"... (Oui bon hein ^^)
    Et arrive la question de la masturbation. Toutes les filles ont levé la main, et là un mec qui ouvre de grands yeux ronds : "Mais... Mais vous pouvez pas ! Ça existe pas !"
    Et un autre qui dit : "Non mais c'est pas de la masturbation, c'est un autre terme !"
    Ça m'a effarée : je fais partie d'une bande où les allusions sexuelles sont légion, mais pour eux, c'était soit les actrices utilisant des objets de torture, soit... Rien.
    Bien sûr, les filles attendent leur chevalier sur son cheval blanc, suis-je bête !
     
    Eiden, Kand&#39;x, OLDB et 19 autres ont BigUpé ce message.
  10. Lysabunny

    Lysabunny
    Expand Collapse
    GameuZ en puissance

    Deux choses me viennent en tête:

    - dans le super film "Pleasantville", une femme découvre le plaisir solitaire et passe immédiatement de grise à colorée, ce qui pour moi à toujours été une idée très sympa du réalisateur.
    -"Tout le monde se branle, parce que c'est marrant, ça coûte pas un rond et ça fait du bien." citation très sympa de Mathieu Sommet de SLG.

    Le fait d'avoir rencontré un homme qui m'encourageait à m'occuper de moi toute seule il y a quelques années m'a bcp déculpabilisée et maintenant j'assume totalement, ça reste le meilleur somnifère du monde ;)
     
    luvahlala, Kand&#39;x, Klywen et 17 autres ont BigUpé ce message.
  11. Cy.

    Cy.
    Expand Collapse
    JAIME LE VANDAME

    @Ghost wind Merciii <3
    @Loup Noir C'est effectivement très vrai, je ne l'avais pas repéré en faisant ce strip !

    MAIS TELLEMENT ! Un ptit coup et pouf le pays des songes s'ouvrent à toi ou Zachary Quinto et Jamie Bell, nus, te tendent les bras.... Je m'emporte.

    [​IMG]
     
    Demezia, Clemence Bodoc, Rivendell et 3 autres ont BigUpé ce message.
  12. Mikachu

    Mikachu
    Expand Collapse
    Illustratrice au service du véganisme \o/

    J'ai découvert le plaisir solitaire très tôt, et à cette époque, je croyais en Dieu. Alors, à chaque fois que j'avais fini, je priais pour demander pardon à Dieu... Et personne pour en parler, jamais. Je me souviens, à une soirée pendant laquelle on avait joué à "je n'ai jamais", on était une dizaine de filles et j'ai été la seule à avoir le courage de lever la main à la phrase "je ne me suis jamais masturbée". On avait tous entre 20 et 24 ans, les garçons ont rigolé et toutes les filles étaient gênées. Du coup j'étais moi aussi gênée d'avoir été la seule à oser l'affirmer.

    Merci pour cet article que je vais me faire une joie de partager partout :d
     
    OLDB, PousseMoussue, Boo_Boo et 4 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...